Lukas Dhont

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Lukas Dhont
Description de cette image, également commentée ci-après
Lukas Dhont en janvier 2020.
Naissance (31 ans)
Gand (Belgique)
Nationalité Drapeau de la Belgique Belge
Profession Réalisateur, scénariste
Films notables

Girl

Close

Lukas Dhont, né le à Gand, est un réalisateur et scénariste belge.

Il obtient la Caméra d'Or et la Queer Palm lors du Festival de Cannes 2018 pour son premier long métrage Girl et le Grand Prix du Festival de Cannes 2022 pour son second long métrage Close.

Biographie[modifier | modifier le code]

Diplômé en arts audiovisuels de l'Académie royale des beaux-arts de Gand, Lukas Dhont commence sa carrière en travaillant comme directeur de la photographie et monteur pour Huid van Glas et réalise la même année deux courts métrages, Corps Perdu et De Lucht in mijn Keel, puis, en 2014 L'Infini. En 2017, il collabore avec le chorégraphe Jan Martens sur le projet The Common People[1]. En 2018, il s'essaie à la musique avec le compositeur Valentin Hadjadj qui signe la musique de ses longs métrages[2].

La même année son premier long métrage, Girl, qui développe le thème de la danse et de la transidentité connait un succès international et fait partie de la sélection Un Certain Regard du Festival de Cannes 2018 où il reçoit de la Caméra d’or du meilleur premier film ainsi que la Queer Palm[2] et le prix FIPRESCI. Le film obtient également la Lumière du meilleure film francophone ainsi que deux Magritte, celui du meilleur film flamand et celui du meilleur scénario original[2].

En 2021, il réalise Close, un film sur l’amitié et la responsabilité qui met en scène l’amitié de deux adolescents de treize ans qu’un événement impensable sépare. Émilie Dequenne et Léa Drucker figurent au casting[3] et le film remporte le Grand Prix du Festival de Cannes 2022 ex-æquo avec Des étoiles à midi de la Française Claire Denis[4].

Filmographie[modifier | modifier le code]

En tant que réalisateur et scénariste[modifier | modifier le code]

Longs métrages[modifier | modifier le code]

Courts métrages[modifier | modifier le code]

Directeur de la photographie[modifier | modifier le code]

Monteur[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Magritte du meilleur film flamand

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Révélations des César 2020 : la nouvelle vague mène la danse », sur Madame Figaro, (consulté le )
  2. a b et c « Lukas Dhont - La biographie de Lukas Dhont avec Gala.fr », sur Gala.fr (consulté le )
  3. « RE>CONNEXT 2021 - Lukas Dhont présente Close », sur Le Film Français (consulté le )
  4. « Lukas Dhont après avoir gagné le Grand Prix ex aequo à Cannes: «Je suis très ému» », sur Le Soir, (consulté le )
  5. (nl) VRT NWS, « Lukas Dhont valt in de prijzen met "L'Infini" » [« Lukas Dhont est dans les prix avec "L'Infini" »], sur vrtnws.be, (consulté le )
  6. Clarisse Fabre, « Cannes 2018 : avec « Girl », oubliez le garçon », sur Le Monde, (consulté le ).
  7. Véronique Cauhapé, « Cannes 2018 : Un certain regard distingue un cinéma engagé et pointu », sur Le Monde, (consulté le ).
  8. « Magritte 2019 : "Nos batailles" et "Girl" au sommet, "Ni juge ni soumise" meilleur documentaire », sur La Libre Belgique, (consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :