Laurent Cantet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Laurent Cantet
Description de cette image, également commentée ci-après
Laurent Cantet au festival de Cannes 2008.
Naissance (59 ans)
Melle (Deux-Sèvres)
Nationalité Drapeau de la France France
Profession Réalisateur, scénariste
Films notables Ressources humaines
L'Emploi du temps
Entre les murs

Laurent Cantet, né le [1] à Melle (Deux-Sèvres), est un réalisateur et scénariste français, qui a remporté la Palme d'or du Festival de Cannes en 2008, avec le film Entre les murs.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'instituteurs à Ardilleux (Deux-Sèvres), il obtient une maîtrise d'audiovisuel à Marseille, puis intègre l'IDHEC en 1984, où il se lie d'amitié avec de futurs cinéastes tels Dominik Moll, Vincent Dietschy ou encore Gilles Marchand, qui l'engagera comme chef-opérateur sur son premier court métrage, L'Étendu (1987). Entretemps, il décroche le diplôme de la prestigieuse école, avec un film de fin d'études intitulé Chercheurs d'or.

Le , il est primé de la Palme d'or lors du 61e Festival de Cannes, pour son film Entre les murs.

En 2010, il se mobilise pour la cause des travailleurs sans-papiers en grève aux côtés de nombreux cinéastes et artistes[réf. nécessaire].

En novembre 2015, Laurent Cantet participe aux côtés de Cédric Klapisch, Pascale Ferran et Alain Rocca, à la création et au lancement de LaCinetek, 1re plateforme de VOD dédiée au cinéma de patrimoine[2].

Il est membre du Collectif 50/50 qui a pour but de promouvoir l’égalité des femmes et des hommes et la diversité dans le cinéma et l’audiovisuel[3],[4].

Descente des marches après la présentation du film Entre les murs

Filmographie[modifier | modifier le code]

Réalisateur[modifier | modifier le code]

Courts métrages[modifier | modifier le code]

Longs métrages[modifier | modifier le code]

Scénariste[modifier | modifier le code]

Directeur de la photographie[modifier | modifier le code]

  • 1987 : L'Étendu (court métrage)
  • 1993 : Joyeux Noël (court métrage)
  • 1998 : Cette nuit (moyen métrage)

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Y. Lebtahi et I. Roussel-Gillet, Pour une méthode d'investigation du cinéma de Laurent Cantet, L'Harmattan, 2005
  • Isabelle Roussel-Gillet, « Saisissements et dessaisissements, de La Chair du maître de Dany Laferrière à Vers le Sud de Laurent Cantet », Revue Cadrage.net, 2010 [lire en ligne]
  • En 2009, Laurent Cantet apparaît dans le documentaire La dérive douce d'un enfant de Petit-Goâve de Pedro Ruiz, où il parle à propos de l'écrivain haïtien Dany Laferrière et du roman La Chair du Maître, roman à l'origine du scénario de son film Vers le sud.
  • en 2017, Laurent Cantet est président du comité de selection de l'aide à la post-production de la société Lumières Numériques[5].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Anne Diatkine, « Laurent Cantet. Doux à cuire », Next-Libération, .
  2. « CNC - actualités - Lancement de la Cinetek, première plateforme VàD conçue par des réalisateurs », sur www.cnc.fr (consulté le 29 avril 2017)
  3. « Femmes dans le cinéma : "La parité n'est pas qu'un problème de nana !" », sur LExpress.fr, (consulté le 3 avril 2020)
  4. « Le collectif 5050 », sur collectif5050.com (consulté le 5 avril 2020)
  5. « Aide à la post-prod | l'aide à la post-production selon Lumières Numériques », sur aide.lumieres-numeriques.fr (consulté le 13 avril 2017)