Patrick Mario Bernard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Patrick Mario Bernard
Patrick Mario Bernard.jpg
En 2009
Biographie
Nationalité
Activité

Patrick Mario Bernard est réalisateur, ou coréalisateur, de plusieurs films.

Éléments biographiques[modifier | modifier le code]

Il est passé par l’École des Beaux-arts de Metz en 1982, avec un diplôme en 1986. Il a été ensuite illustrateur et graphiste, scénographe puis metteur en scène pour le théâtre de 1986 à 1995[1]. Au cinéma, il est surtout connu pour son travail en duo avec Pierre Trividic. Il a notamment réalisé avec lui le film Dancing en 2003, des documentaires sur Howard Phillips Lovecraft[2],[3], et, dans les années 2010, L'Angle mort[4]. Il a également réalisé un documentaire consacré à Rodolphe Burger[5].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Comme réalisateur[modifier | modifier le code]

Comme scénariste[modifier | modifier le code]

Comme musicien[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • Le Cas Lovecraft
    • Prix Ondas de la meilleure émission de télévision (catégorie TV internationale), Barcelone 1999.
    • FIPA D’OR, catégorie « Documentaires de Création », Biarritz 1999.
    • Silver Spire, catégorie Télévision / Arts, Golden Gate Awards de San Francisco, USA 1999.
    • Grand Prix Littérature, Festival International du Film d’Art 1999, Montréal.
  • Ceci est une pipe
    • Un Docúpolis Award lors du Festival Internacional Documental de Barcelona-Docúpolis 2001
  • Dancing
    • Prix de la Presse des 8e Rencontres Internationales de Paris Cinéma 2002.
    • Festival de Tribeca, sélection officielle. New-York 2003.
    • Grand Prix du Jury - Meilleur long métrage au festival Image Nation, Montréal 2003.
    • Prix spécial du jury, Festival du film gay et lesbien de Turin. 2004.
  • L'Autre
    • Prix d’interprétation féminine pour Dominique Blanc, Coupe Volpi, Mostra/Venise 2009.
    • Prix du film singulier 2010, Syndicat National de La Critique.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Pierre Trividic », sur ACiD
  2. Jacques Mandelbaum, « "Lovecraft", de Patrick Mario Bernard et Pierre Trividic », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  3. Valérie Cadet, « Un siècle d'écrivains : le cas Lovecraft », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  4. Guillaume Tion, « Traiter l’invisibilité par l’hyperprésence », Libération,‎ (lire en ligne)
  5. Clarisse Fabre, « « Good » : variations sur Rodolphe Burger », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  6. « L'Ile-de-France soutient L’angle mort du duo Bernard-Trividic », sur Cineuropa - le meilleur du cinéma européen (consulté le 25 février 2016)

Lien externe[modifier | modifier le code]