Guy (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Guy
Réalisation Alex Lutz
Scénario Alex Lutz
Thibault Segouin
Anaïs Deban
Acteurs principaux
Sociétés de production Iliade & Films
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre comédie dramatique
faux documentaire
film musical
Durée 101 minutes
Sortie 2018

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Guy est un film français réalisé par Alex Lutz, sorti en 2018.

À la fois comédie dramatique, faux documentaire et film musical, ce long métrage a notamment remporté le César du meilleur acteur et le César de la meilleure musique originale en 2019.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Gauthier, jeune journaliste, apprend par sa mère qu'il serait le fils illégitime de Guy Jamet, un chanteur de variétés très connu entre les années 1960 et années 1990. Alors que Guy tente un retour avec un album de reprises et une tournée, Gauthier décide de le suivre et de le filmer, dans sa vie quotidienne et ses concerts en province pour en faire un documentaire[1].

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Le tournage débute en juin 2017 et a lieu à Paris et Aix-en-Provence[2].

Bande originale[modifier | modifier le code]

Guy
Bande originale du film

Bande originale de divers artistes
Sortie [3]
Genre musique de film, variétés
Format CD, téléchargement, vinyle
Compositeur Vincent Blanchard, Romain Greffe
Label Milan Music

La musique du film est composée par Vincent Blanchard et Romain Greffe. Ils ont écrit des chansons de variétés du chanteur fictif Guy Jamet incarné par Alex Lutz[3].

Par ailleurs, dans le film, Alex Lutz fait des reprises de deux titres préexistants : Slow Dancing with the Moon (francisé en Un slow avec la lune) écrite par Mac Davis et Je reviendrai à Montréal de Robert Charlebois[3]. On peut également entendre d'autres chansons dans le film : Boys Will Be Boys (Duncan Sisters), Never Forget Who You Are (Philippe Briand, Gabriel Saban), Don't Wake Me Up (Jonathan Feurich, Maximilian Peter Nikolaus Schunk, Steven Bashir), Deeper Blue (Joseph Gileadi), Stroboscopic (Pierre Terrasse) et Aerodynabeat (Guillaume Tetzieff, OC Banks)[3].

Liste des titres
No TitreInterprètes[4] Durée
1. DadidouGuy Jamet (Alex Lutz) et Anne-Marie 2:39
2. Je t'attendraiGuy Jamet 2:10
3. Homme et femmeGuy Jamet 2:56
4. DaddyGuy Jamet 3:53
5. Sans un regardGuy Jamet 3:15
6. Cara miaGuy Jamet 2:26
7. Dadidou 2018Guy Jamet feat. Anne-Marie (Dani et Élodie Bouchez) 3:33
8. Daddy 2018Guy Jamet feat. Anne-Marie (Dani et Élodie Bouchez) 3:49
9. CaresseGuy Jamet 4:33
10. PassionnémentGuy Jamet feat. Katya Langoff 3:49
11. Déesse de mes rêves éveillésGuy Jamet 3:41
12. Dadidou 2017Guy Jamet et Janet 2:40
13. Daddy 2017Guy Jamet 4:00
14. Caresse 2017Guy Jamet 4:31
15. Dadidou finalVincent Blanchard et Romain Greffe 2:34

Accueil[modifier | modifier le code]

Accueil critique[modifier | modifier le code]

Guy reçoit un accueil généralement très positif de la part de la critique. En se basant sur l'analyse de 28 titres de presse, Allociné propose une note moyenne de 3,8/5[5].

Box-office[modifier | modifier le code]

Sur l'ensemble des premières séances parisiennes du , Guy connaît le deuxième meilleur démarrage de la semaine avec 1 017 entrées sur 22 salles, légèrement derrière Burning (1 050 entrées sur 17 écrans)[6]. Par comparaison, Alex Lutz n'avait réuni que 426 spectateurs pour les premières séances parisiennes de son film précédent, Le Talent de mes amis[7]. Sur l'ensemble du pays, Guy réalise le troisième meilleur démarrage pour sa première journée d'exploitation, avec 16 486 entrées, derrière les blockbusters américains Kin : Le Commencement et 22 Miles[8].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par les bases de données Allociné et IMDb.

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Sélections[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Cannes 2018 : Alex Lutz métamorphosé en vieille gloire de la chanson dans Guy », sur Allociné, (consulté le 8 mai 2018)
  2. « Alex Lutz transformé en crooner retraité pour Guy », sur Challenges, (consulté le 8 mai 2018)
  3. a b c et d « Bande originale de Guy », sur Cinezik.org (consulté le 29 août 2018)
  4. « Bande originale de Guy », sur Amazon (consulté le 29 août 2018)
  5. « Critiques Presse pour le film Guy », sur Allociné (consulté le 30 août 2018).
  6. Elodie Bardinet, « Premières séances du 29 août : Burning et Guy démarrent bien », sur premiere.fr, .
  7. Frédéric Mignard, « Démarrages Paris 14h : Burning embrase la capitale et restaure l’image de Cannes », sur avoir-alire.com, .
  8. Ludovic Béot et Antoine du Jeu, « "Burning" et "Sauvage" : le cinéma d'auteur excite le box-office », sur lesinrocks.com, .
  9. « Les Lumières ont célèbré Jacques Audiard, Alex Lutz et Jane Birkin », sur Paris Match, (consulté le 5 février 2019).
  10. « "Les Frères Sisters" plébiscités par les prix Lumières », sur Le Point, (consulté le 5 février 2019).
  11. « Césars 2019 : retrouvez le palmarès complet de la cérémonie », sur www.cnews.fr (consulté le 23 février 2019)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]