Applied Materials

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Applied Materials, Inc.
logo de Applied Materials

Création 1967
Forme juridique Société anonyme avec appel public à l'épargneVoir et modifier les données sur Wikidata
Action NASDAQ (AMAT), bourse de Francfort (AP2) et bourse de Hong Kong (4336)Voir et modifier les données sur Wikidata
Siège social Santa ClaraVoir et modifier les données sur Wikidata
Direction Gary Dickerson (depuis 2013)
Activité Semi conducteurs
Produits Matériel informatiqueVoir et modifier les données sur Wikidata
Filiales Applied Materials (Israel) (d) et Applied Materials (Singapore) (d)
Effectif 21 000 environ (2018)
Site web www.appliedmaterials.com

Capitalisation 50 871 millions USD (octobre 2019)
Chiffre d'affaires en augmentation 17 253 millions USD (2018)
Résultat net 3 313 millions USD (2018)

Applied Materials (AMAT) est un équipementier majeur dans l'industrie du semi-conducteur. Son siège est situé à Santa Clara, en Californie aux États-Unis.

Histoire[modifier | modifier le code]

En , Applied Materials et Tokyo Electron annonce la fusion de leurs activités, « respectivement numéro un et numéro trois du marché des équipements pour les fabricants de microprocesseurs et autres puces électroniques[1]. » Le groupe ainsi créé aura une capitalisation boursière de 29 milliards de dollars[2]. Le projet de fusion échoue à cause du désaccord de l'autorité de la concurrence américaine[3].

En , Applied Mateirals annonce l'acquisition de Kokusai Electric pour 2,2 milliards de dollars à KKR[4].

Actionnaires[modifier | modifier le code]

Liste des principaux actionnaires au [5].

The Vanguard Group 7,78%
Capital Research & Management 6,78%
SSgA Funds Management 5,01%
Capital Research & Management (World) 3,67%
Institutional Capital 3,46%
T. Rowe Price Associates 3,07%
BlackRock Fund Advisors 2,53%
Relational Investors 2,43%
Fidelity Management & Research 2,31%
Davis Selected Advisers 1,72%

Activité[modifier | modifier le code]

Applied Materials, se concentrait jusqu'à peu à la fabrication de machines automatisées permettant la réalisation d'opération de métallurgie (dépôts et gravure) sur des tranches de silicium (silicon wafers) de diamètres variables (actuellement 150, 200 et 300 mm). Les procédés utilisés sont le PVD (Physical Vapor Deposition), le CVD (Chemical Vapor Deposition) ainsi que la gravure (Etch) et le CMP (Chemical Mechanical Polishing). L'inspection par microscope électronique (SEM), l'implantation ionique font aussi partie des domaines de compétence de la compagnie.

Les produits phares de la compagnie furent dans les années 1980, la fameuse Precision 5000 (alias P5000) puis l'Endura qui a révolutionné le process PVD en intégrant plusieurs chambres sur un bâti (Mainframe) dont la fiabilité a fait sa réputation. La Centura quant à elle a pris la place de la P5000 pour les procédés CVD. Aujourd'hui la compagnie s'oriente aussi vers le service et les technologies émergentes solaires (Applied Films, ...), les piles à combustibles (?) via l'acquisition de sociétés de ces secteurs.

Via sa division AKT, Applied Materials est aussi présent sur le marché de réacteurs de dépôt et de gravure pour la fabrication des écrans plats.

Les principaux concurrents de la compagnie sont Lam-Research, Novellus-System, KLA-Tencor et Eaton. Dernier domaine dans lequel Applied n'était pas présent, la photo-lithographie, a fait l'objet d'un rapprochement avec ASML pour la mise au point d'équipement permettant la production de technologies 65 nm (nanomètres).

En France[modifier | modifier le code]

En France, la présence des équipements Applied Materials se situe principalement sur le polygone scientifique de Grenoble (Isère), de Rousset (Bouches-du-Rhône) et Corbeil-Essonnes (Île-de-France).
Le siège social en France est situé à Bernin, et l'effectif total atteint environs 150 employés dont 130 au siège social[6].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Mega fusion dans la nano industrie, Jean-Baptiste Jacquin, Le Monde, 25 septembre 2013
  2. Applied Materials va racheter Tokyo Electron, Les Échos, 24 septembre 2013
  3. Applied Materials scraps Tokyo Electron takeover on U.S. anti-trust concerns, Emi Emoto et Junko Fujita, Reuters, 27 avril 2015
  4. Akanksha Rana, « Applied Materials to buy Japan's Kokusai to bolster memory chip business », sur Reuters,
  5. Zone Bourse, « Applied : actionnaires », sur www.zonebourse.com (consulté le 27 octobre 2019)
  6. https://www.ledauphine.com/isere-sud/2017/03/28/applied-materials-en-passe-de-terminer-une-importante-phase-de-recrutement | Le dauphiné | le 31 mars 2017

Lien externe[modifier | modifier le code]