Biogen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Biogen
logo de Biogen

Création 1978,
Dates clés 2003 : fusion avec IDEC Pharmaceuticals Corp.
Fondateurs Walter Gilbert et Charles Weissmann
Personnages clés George A. Scangos, CEO puis Michel Vounatsos HEC
Action NASDAQ (BIIB)Voir et modifier les données sur Wikidata
Siège social Cambridge
Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité biotechnologie
Produits Rituxan, Zevalin, Avonex, Tysabri
Filiales Biogen (Germany) (d) et Biogen (Belgium) (d)
Effectif 7 550 (Décembre 2014)
Site web www.biogen.com

Chiffre d’affaires 9,70 milliards de dollars (2014)
Résultat net 2,94 milliards de dollars (2014)

Biogen (Biogen Idec jusqu'à 2015) est une entreprise américaine cofondée par Walter Gilbert et Charles Weissmann, formée en novembre 2003 par la fusion de deux leaders mondiaux en biotechnologies : Biogen Inc. et IDEC Pharmaceuticals Corporation.

Histoire[modifier | modifier le code]

À la fin des années 1990, Biogen et IDEC Pharmaceuticals Corporation faisaient partie des sociétés devenues célèbres grâce à une bulle des capitalisations boursières sans équivalent dans l'histoire, qui finit en krach, phénomène touchant aussi des nombreuses petites sociétés de Internet, et des Sociétés minières junior, cotées à la Bourse de Vancouver ou de Toronto sans avoir encore extrait une seule tonne de minerai.

En janvier 2015, Biogen acquiert Convergence Pharmaceuticals, une entreprise britannique spécialisée dans les traitements de la douleur chronique, pour 675 millions de dollars[1].

Activité[modifier | modifier le code]

Développement[modifier | modifier le code]

La société travaillerait actuellement sur un traitement capable de régénérer des cellules de myéline: anti-lingo-1.

Activités de lobbying[modifier | modifier le code]

Selon le Center for Responsive Politics, les dépenses de lobbying de Biogen aux États-Unis s'élèvent en 2017 à 2 680 000 dollars[2].

Biogen est inscrit depuis 2013 au registre de transparence des représentants d'intérêts auprès de la Commission européenne. Il déclare en 2017 pour cette activité des dépenses annuelles d'un montant compris entre 300 000 et 400 000 euros[3].

Pour l'année 2017, Biogen déclare à la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique exercer des activités de lobbying en France pour un montant qui n'excède pas 50 000 euros[4].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Biogen to buy private U.K. company with chronic pain drug, Reuters, 11 janvier 2015
  2. (en) « Opensecrets.org », sur le site du Center for Responsive Politics (consulté le 6 juin 2018)
  3. « Registre de transparence », sur le site de la Commission européenne (consulté le 6 juin 2018)
  4. « Fiche Organisation « Haute Autorité pour la transparence de la vie publique », sur www.hatvp.fr (consulté le 6 juin 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]