Biogen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Biogen
logo de Biogen

Création 1978,
Dates clés 2003 : fusion avec IDEC Pharmaceuticals Corp.
Fondateurs Walter Gilbert, Phillip Allen Sharp et Charles Weissmann
Personnages clés George A. Scangos, CEO puis Michel Vounatsos HEC
Action NASDAQ (BIIB)Voir et modifier les données sur Wikidata
Siège social Cambridge
Drapeau des États-Unis États-Unis
Direction Michel Vounatsos
Actionnaires Renaissance Technologies (0,23 )Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité biotechnologie
Produits Rituxan, Zevalin, Avonex, Tysabri, Tecfidera, Fampira, Plegridy, Spinraza, Benepali, Flixabi. Imraldi
Filiales Biogen (Germany) (d), Biogen (Belgium) (d), Biogen (Switzerland) (d) et Biogen (d)
Effectif 7 550 (Décembre 2019)
Site web www.biogen.com

Chiffre d'affaires 14,4 milliards de dollars (2019)
7%
Résultat net 5,9 milliards de dollars (2019)

Biogen (Biogen Idec jusqu'à 2015) est une entreprise américaine cofondée par Walter Gilbert et Charles Weissmann, formée en novembre 2003 par la fusion de deux leaders mondiaux en biotechnologies : Biogen Inc. et IDEC Pharmaceuticals Corporation.

Histoire[modifier | modifier le code]

À la fin des années 1990, Biogen et IDEC Pharmaceuticals Corporation faisaient partie des sociétés devenues célèbres grâce à une bulle des capitalisations boursières sans équivalent dans l'histoire, qui finit en krach, phénomène touchant aussi des nombreuses petites sociétés de Internet, et des Sociétés minières junior, cotées à la Bourse de Vancouver ou de Toronto sans avoir encore extrait une seule tonne de minerai.

En janvier 2015, Biogen acquiert Convergence Pharmaceuticals, une entreprise britannique spécialisée dans les traitements de la douleur chronique, pour 675 millions de dollars[1].

En mars 2019, Biogen annonce l'acquisition de Nightstar Therapeutics, une entreprise spécialisée dans la thérapie génique, pour 800 millions de dollars[2].

En 2020, le séminaire d'entreprise qu'elle organise à Boston est accusé d'avoir participé à propager la Covid-19 aux Etats-Unis[3].

Stratégie[modifier | modifier le code]

George Scangos, qui a été patron de Biogen à partir de 2010, a décidé d'abandonner le domaine de la cancérologie pour concentrer l'entreprise sur la sclérose en plaques et l’hémophilie[4].

Michel Vounatsos, patron depuis janvier 2017, décide de recentrer l'entreprise sur les neurosciences, et notamment sur le vieillissement[5].

Principaux produits[modifier | modifier le code]

Principaux produits commercialisés par Biogen[6]
Produit Maladie traitée
Aduhelm[7] Aducanumab Maladie d'Alzheimer
Avonex Interféron bêta-1a Sclérose en plaques
Benepali Étanercept :
Immunosuppresseur bloquant le TNF
Polyarthrite rhumatoïde, Spondylarthrite ankylosante, Arthrite chronique juvénile, Psoriasis
Fampyra Fampridine Sclérose en plaques
Flixabi Infliximab :
Immunosuppresseur bloquant le TNF
Polyarthrite rhumatoïde, Spondylarthrite ankylosante, Arthrite chronique juvénile, Psoriasis, Maladie de Crohn, Rectocolite hémorragique
Imraldi Adalimumab :
Immunosuppresseur bloquant le TNF
Polyarthrite rhumatoïde, Spondylarthrite ankylosante, Arthrite chronique juvénile, Psoriasis, Maladie de Crohn, Rectocolite hémorragique
Plegridy Interféron pégylé bêta-1a Sclérose en plaques
Spinraza Nusinersen Amyotrophie spinale 5q
Tecfidera Fumarate de diméthyle : anti-inflammatoire et immunomodulateur Sclérose en plaques
Tysabri Natalizumab :
Immunosuppresseur sélectif
Sclérose en plaques
Vumerity fumarate de diroximel
(précurseur de Fumarate de monométhyle)
Sclérose en plaques

Principaux actionnaires[modifier | modifier le code]

Au 22 février 2020[8]:

Primecap 7,90%
The Vanguard Group 7,67%
Capital Research & Management 6,07%
SSgA Funds Management 4,68%
ClearBridge Investments 3,45%
Capital Research & Management G.O. 3,02%
BlackRock Fund Advisors 2,71%
Putnam 2,42%
Renaissance Technologies 2,34%
Wellington Management 2,04%

Développements en cours[modifier | modifier le code]

Maladie de Alzheimer[modifier | modifier le code]

Biogen développe et teste l'Aducanumab, un anticorps monoclonal qui cible la plaque amyloïde. Après diverses péripéties liées notamment au dosage, le traitement reçoit un bon accueil de la FDA. Cette annonce fait grimper l'action Biogen au Nasdaq de 40% dans la journée du 4 novembre 2020, car l'existence d'un médicament contre Alzheimer représente un marché potentiel de 10 milliards de dollars[9]. Toutefois, un comité d'experts de la FDA désapprouve le traitement 2 jours plus tard[10]. La FDA approuve provisoirement le médicament le 7 juin 2021, tout en demandant à Biogen de mener de nouveaux tests[7].

Activités de lobbying[modifier | modifier le code]

Selon le Center for Responsive Politics, les dépenses de lobbying de Biogen aux États-Unis s'élèvent en 2017 à 2 680 000 dollars[11].

Biogen est inscrit depuis 2013 au registre de transparence des représentants d'intérêts auprès de la Commission européenne. Il déclare en 2017 pour cette activité des dépenses annuelles d'un montant compris entre 300 000 et 400 000 euros[12].

Pour l'année 2017, Biogen déclare à la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique exercer des activités de lobbying en France pour un montant qui n'excède pas 50 000 euros[13].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Biogen to buy private U.K. company with chronic pain drug, Reuters, 11 janvier 2015
  2. « Biogen to buy Nightstar Therapeutics in $800 mln cash deal », sur Reuters,
  3. « Un séminaire d'entreprise pharmaceutique a propagé le Covid-19 dans plusieurs États américains », sur Slate.fr, (consulté le ).
  4. Catherine Ducruet, « Biogen, la star américaine des maladies neurologiques », Les Echos,‎ (lire en ligne)
  5. « Michel Vounatsos, Président Directeur Général, Biogen »
  6. « Marketed Therapies »
  7. a et b « Biogen s'envole après le feu vert de la FDA à son traitement contre la maladie d'Alzheimer », sur Boursorama,
  8. Zone Bourse, « BIOGEN INC. : Actionnaires Dirigeants et Profil Société | BIIB | Zone bourse », sur www.zonebourse.com (consulté le )
  9. Enrique Moreira, « Alzheimer : Biogen donne un signe d'espoir, son action explose en Bourse », Les Echos,‎ (lire en ligne)
  10. « Des experts américains refusent de recommander un nouveau médicament contre Alzheimer », Maville pour Ouest France,‎ (lire en ligne)
  11. (en) « Opensecrets.org », sur le site du Center for Responsive Politics (consulté le )
  12. « Registre de transparence », sur le site de la Commission européenne (consulté le )
  13. « Fiche Organisation « Haute Autorité pour la transparence de la vie publique », sur www.hatvp.fr (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]