Comcast

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Comcast Corporation
Image illustrative de l'article Comcast
illustration de Comcast

Création à Tupelo
Fondateurs Ralph J. Roberts (en) et Julian A. Brodsky (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Forme juridique Société cotée en bourseVoir et modifier les données sur Wikidata
Action NASDAQ : CMCSA
Siège social Drapeau des États-Unis One Comcast Center, 1701 John F Kennedy Blvd Comcast Center, Philadelphie États-UnisVoir et modifier les données sur Wikidata (États-Unis)
Direction Brian L. Roberts
(Chairman, President, & CEO)
Activité Télécommunications
Médias de masse
Filiales NBCUniversal
Effectif 102 000 (2010)[1]
Site web http://corporate.comcast.com/

Capitalisation en augmentation US$118,584 milliards (2010)[1]
Chiffre d’affaires en diminution US$ 74,5 milliards (2015)[1]
Résultat net en diminution US$8,16 milliards (2015)[1]

Comcast Corporation est un groupe de médias américain dont le siège est situé à Philadelphie, en Pennsylvanie. Comcast est le premier câblo-opérateur américain. Comcast a aussi des intérêts dans l'électronique grand public, dans des chaînes de télévision et le cinéma à la suite de l'achat de NBCUniversal.

Historique[modifier | modifier le code]

Comcast a été créé en 1963 sous le nom American Cable Systems par Ralph J. Roberts, Daniel Aaron et Julian A. Brodsky[2] qui selon les conseils de Pete Musser achètent leur premier système câblé à Tupelo dans le Mississippi. En 1969, la société est déclarée en Pennsylvanie sous le nom Comcast Corporation[3].

En 1986, Comcast prend une participation de 25 % du Group W Cable. En 1988, Comcast achète 50 % de Storer Communications ainsi que l'opérateur de téléphonie mobile American Cellular Network Corporation. En 1990, elle achète Metrophone qu'elle fusionne avec American Cellular Network. En 1994, elle achète la division câble de Maclean-Hunter devenant le troisième cablo-opérateur américain.

En 1995, Comcast prend une participation majoritaire dans le fabricant électronique QVC qu'elle revend en 2004 à Liberty Media. En 1996, Comcast lance Comcast Online un service d'accès à internet par le câble. En 1997, Microsoft investit un milliard d'USD dans Comcast[4].

En 1998, Comcast vend sa filiale britannique à NTL. En janvier 1999, Comcast vend sa filiale de téléphonie mobile à SBC Communications. Quelques mois plus tard, Comcast achète Greater Philadelphia Cablevision et annonce sa fusion avec MediaOne pour 60 milliards d'USD. Elle ne sera effective que trois ans plus tard.

En 2002, Comcast a racheté AT&T Broadband (la division télévision par câble de AT&T), devenant ainsi le premier câblo-opérateur américain.

En 2005, Comcast est l'actionnaire majoritaire des chaînes de télévision par câble Comcast-Spectacor, Comcast SportsNet (Chicago, Philadelphie, Sacramento et agglomération de Washington / Baltimore), E! Entertainment Television, Style Network, G4, The Golf Channel et Outdoor Life Network.

Comcast a fait construire et possède à Philadelphie le plus grand gratte-ciel de la ville, le Comcast Center.

Le , Fandango, une filiale de Comcast a annoncé avoir acheté Movies.com au Walt Disney Internet Group[5].

Le , Comcast obtient le feu vert de la FCC pour le rachat de 51 % de NBC Universal, portant la part de General Electric à 49 %[6]. En février 2013, General Electric revend pour 18 milliards de dollars ses 49% restants à Comcast[7].

Le 6 juillet 2012, Comcast annonce exercer son option pour vendre sa part dans A&E Television Networks évaluée à 3 milliards d'USD, laissant Disney et Hearst copropriétaire avec 50 % chacun[8]. Le 30 juillet 2012, la Federal Trade Commission valide la vente par Comcast de sa participation dans A&E Television Networks[9].

En février 2014, Comcast annonce le projet de racheter Time Warner Cable pour 45,2 milliards de dollars, alors qu'ils sont respectivement le premier et le second câblo-opérateur américain[10],[11]. Le projet est abandonné en avril 2015, à la suite des pressions de l'autorité de la concurrence américaine[12].

En septembre 2015, Comcast annonce l'acquisition pour 1,5 milliard de dollars de 51 % de Universal Studios Japan, présent dans les parcs à thèmes[13].

Le , Comcast rachète le studio DreamWorks Animation pour la somme de 3,8 milliards de dollars (3,35 milliards d'euros)[14].

En février 2017, Comcast annonce l'acquisition de la participation de 49 % qu'il ne détient pas dans Universal Studios Japan pour 2,27 milliards de dollars[15].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]