Automatic Data Processing

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir ADP.
Automatic Data Processing
logo de Automatic Data Processing
Création 1949 à Paterson (New Jersey)
Fondateurs Henry Taub
Personnages clés Carlos Rodriguez (Président & CEO)
Action NASDAQ : ADP, NASDAQ-100
S&P 500
Slogan A more human resource
Siège social Drapeau des États-Unis Roseland (en), New Jersey (États-Unis)
Activité Gestion des ressources humaines (HCM), paie, temps et activités
Effectif + 55 000 (2015)
Site web http://www.fr.adp.com

ADP LLC., est un fournisseur américain de solutions d’externalisation professionnelles.

Historique[modifier | modifier le code]

C’est en 1949 qu’Henry Taub fonde, avec son frère Joe, Automatic Payrolls Inc. (API), société proposant le traitement manuel du système de paie. Frank Lautenberg rejoint les deux frères dès les tout débuts. En 1952, monsieur Lautenberg devient le président-directeur général de l’entreprise. En 1957, la société change de nom et devient Automatic Data Processing, Inc. (ADP). Elle commence alors à utiliser les machines à cartes perforées, les machines de marquage de chèques et un système informatique [1]. ADP entre en Bourse en 1961, époque à laquelle elle compte 300 clients et 125 employés pour un chiffre d’affaires qui s’élève à environ 400 000 $. L’entreprise ouvre une filiale au Royaume-Uni en 1965 et acquiert Time Sharing Limited (TSL), société pionnière de services informatiques en ligne, en 1974. Monsieur Lautenberg garde ses fonctions de président-directeur général jusqu’à son élection au poste de sénateur de l’État du New Jersey aux États-Unis en 1982.

Dès 1985, le chiffre d’affaires annuel d’ADP dépasse la barre du milliard de dollars et la société traite les bulletins de paie d’environ 20 % de la masse salariale américaine. Dans les années 1990, ADP commence à jouer le rôle d’organisation professionnelle d’employeurs (PEO). C’est à cette époque que l’entreprise acquiert la société allemande Autonom, ainsi que GSI, fournisseur de services de paie et de ressources humaines basé à Paris. En 2006, ADP rachète Kerridge Computer Co. Ltd., fournisseur de système de gestion pour les concessionnaires (DMS) auprès des concessionnaires automobiles au Royaume-Uni.

En septembre 1998, ADP acquiert Chessington Computer Center, société basée au Royaume-Uni qui fournissait des services administratifs au gouvernement britannique [2].

En 2007, ADP Brokerage Service Group devient une entité distincte et prend le nom de Broadridge Financial Solutions, Inc. (BR à la Bourse de New York). Cette opération signifie une perte de deux milliards de dollars de chiffre d’affaires annuel [3] pour ADP. La société distribue une action Broadridge pour quatre actions d’ADP détenues par les actionnaires enregistrés à la clôture des marchés le 23 mars 2007 [4].

La société proposait également des services informatiques aux concessionnaires automobiles et poids lourds, mais décide de céder ces activités en 2014. ADP faisait auparavant partie des quatre sociétés américaines à bénéficier de la note AAA attribuée par Standard & Poor’s (S&P) et Moody’s [5],[6], mais les deux agences de notation abaissent la note d’ADP d’un cran en avril 2014, la faisant passer à AA à la suite de la cession de l’unité des services aux concessionnaires [7].

Activités[modifier | modifier le code]

Les principaux domaines d'activité d'ADP sont relatifs à la gestion du capital humain (HCM):

  • Paie : gestion de la paie, de l'administration du personnel, des déclarations sociales, de l'épargne salariale, des engagements.
  • Temps et Activités : planning absences/présences, déclarations et contrôle de la présence avec des badgeuses, auto-déclaratif du collaborateur.
  • Ressources Humaines : Gestion des talents (performance et évaluation, formation, développement des compétences), Pilotage social (tableaux de bord RH, pilotage de la masse salariale, décisionnel RH), Communication RH (bilan social individuel, enquête collaborateurs, solutions mobiles).

Mais aussi des solutions numériques avec : ADP Digiposte et Bureau Virtuel RH.

ADP France[modifier | modifier le code]

En 1995, pour développer sa position en Europe, ADP rachète la SSII française GSI (Générale de Service Informatique) et ses activités paie et RH en créant une filiale du nom d’ADP-GSI. Afin d’élargir son offre à destination des PME et des experts-comptables, ADP-GSI rachète en 2006 la société Micromégas et crée ADP Micromégas. En 2007, ADP-GSI devient ADP. Avec cette évolution, la France adopte la marque ADP déjà utilisée dans les autres pays où le groupe est implanté.

ADP compte 630 000 clients dans le monde dont 12 000 en France[réf. souhaitée], ce qui représente 2,5 millions de salariés servis en France. Le chiffre d’affaires pour la France en 2015 est de 325,6 millions d’euros.

Parmi les 55 000 collaborateurs d’ADP dans le monde, 2 500 sont en France, répartis entre 7 agences en région et 4 en Île-de-France, dont le siège national situé à Nanterre.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]