Charter Communications

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Charter Communications, Inc.
logo de Charter Communications

Création 1993
Forme juridique société anonyme
Action NASDAQ : CHTR
Slogan Brings Your Home to Life
Siège social Town and Country, Missouri[1]
Drapeau des États-Unis États-Unis
Direction Paul Allen (président)
Neil Smit (président et CEO)
Actionnaires Liberty MediaVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité télécommunications
Produits télévision par câble, HDTV, téléphonie
Effectif 91 000
Site web www.charter.com

Chiffre d’affaires en augmentation 29 milliards de dollars (2016)
Résultat net en diminution 355 millions de dollars (2011)

Charter Communications est une entreprise américaine fournissant la télévision par câble, l'accès à internet à très haut débit et des services de téléphonie à plus de 23 millions de clients en 2017. Par le revenu, il s'agit du deuxième plus important fournisseur de télévision par câble, derrière Comcast.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le 27 février 2009, la société a annoncé qu'elle se mettait à l'abri des créanciers en profitant du chapitre 11 de la loi sur les faillites américaine[2].

En mars 2015, Charter Communications annonce l'acquisition pour 10,4 milliards de dollars de Bright House Networks, une entreprise de télécommunication par câble desservant 2,5 millions de clients notamment en Floride et dans une moindre mesure en Alabama, Indiana, Michigan et Californie[3].

En mai 2015, cette opération est en voie d'être abandonnée[4]. Le même mois, Charter Communications annonce l'acquisition de Time Warner Cable pour 56 milliards de dollars, soit bien plus que la tentative d'acquisition de Time Warner Cable par Comcast en 2014 pour 45 milliards de dollars ou également bien plus que la première tentative d'acquisition de Time Warner Cable par Charter Communications pour 37 milliards de dollars en 2014. En parallèle, Charter annonce la création d'un partenariat avec Bright House Networks, où Charter sera majoritaire contre 2 milliards de dollars[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]