Apple Pay

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Logo d'Apple Pay.

Apple Pay est un service de paiement mobile proposé par Apple.

Annoncé par Apple le lors d'une conférence de presse, ce service est lancé en octobre 2014 aux États-Unis, et s'étendra, dans un second temps, à d'autres pays[1].

Historique[modifier | modifier le code]

Dans le courant de l'été 2014, Apple a signé des accords de partenariat avec les leaders des cartes bancaires (Visa, MasterCard et American Express[2]). Par ailleurs, Apple a signé des partenariats avec de grandes enseignes américaines (Subway, McDonald's, Target, Macy’s, Walgreens, Nike, Walt Disney World Resort…) qui vont accepter les paiements par Apple Pay, totalisant 220 000 points de vente[3],[4],[5].

Début 2015, Apple Pay annonce représenter aux États-Unis deux tiers des dépenses effectuées via la technologie de paiement sans contact, pour les trois principaux réseaux de carte bancaires américains[6].

Le 8 juin 2015, lors de la WWDC 2015, Apple annonce que le système sera disponible au Royaume-Uni dès le mois de juillet. Il permettra également d'être utilisé dans le réseau de transports en commun londoniens. Le 13 juin 2016, Apple annonce lors de la WWDC 2016 que service Apple Pay sera disponible en France dans le courant de l'été 2016.

Déploiements[modifier | modifier le code]

Le 14 juillet 2015, le service est lancé au Royaume-Uni.

Le 7 juillet 2016, le service est lancé pour la Suisse et est immédiatement accueilli par une plainte d'association de consommateur qui reproche à Apple un abus de position dominante[7].

Le 19 juillet 2016, le service est lancé en France avec seulement 2 banques et un service de paiement d'entreprise : le groupe BPCE (qui comprend la Banque Populaire et la Caisse d'Épargne, la carte Ticket Restaurant et Carrefour Banque)[8].

Compatibilité[modifier | modifier le code]

Ce service permet aux utilisateurs de payer avec leur carte bancaire via leur iPhone 6/iPhone 6 Plus, iPhone 6s/iPhone 6s Plus, iPhone SE, iPhone 7/iPhone 7 Plus ou leur Apple Watch (couplée à un iPhone 5/5c/5s/6/6 Plus/6s/6s Plus/SE/7/7 Plus) dans des magasins physiques en utilisant la puce NFC et le capteur biométrique Touch ID, ou en ligne via les applications[9].

Pour les appareils iPad équipés de la technologie Touch ID (iPad 5e, iPad Air 2, iPad mini 3, iPad mini 4 et iPad Pro (9,7″ et 12,9″)), il est possible d'utiliser Apple Pay pour régler des achats en ligne via les applications.

Sécurité[modifier | modifier le code]

Les informations de paiement sont enregistrées de manière chiffrée dans le téléphone dans un élément sécurisé. Un identifiant temporaire et unique est généré pour chaque transaction, ce qui permet de ne divulguer ni le vrai numéro de la carte bancaire, ni le nom du détenteur au vendeur et de ne pas bloquer sa carte bancaire en cas de perte ou de vol du téléphone[10].

L'authentification de l'utilisateur sur les transactions effectuées avec Apple Pay avec un iPhone 6/iPhone 6 Plus, iPhone 6s/iPhone 6s Plus ou iPhone SE, iPhone 7/iPhone 7 Plus/MacBook Pro est effectuée grâce au capteur biométrique Touch ID. Pour l'Apple Watch, l'iPhone 5, l'iPhone 5c, l'iPhone 5s, l'iPhone 6/iPhone 6 Plus, iPhone 6s/iPhone 6s Plus, iPhone SE, iPhone 7/iPhone 7 Plus couplé avec la montre connectée doit se trouver à proximité et l'utilisateur doit appuyer deux fois sur le bouton de sa montre pour valider l'achat[11].

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Apple Unveils NFC Mobile Payments Platform Called Apple Pay », sur Mashable, (consulté le 11 septembre 2014)
  2. (en) Matt Townsend, « Apple Teaming Up With Visa, MasterCard on IPhone Wallet », Bloomberg, (consulté le 12 septembre 2014)
  3. Lucie Robequain, « Pourquoi Apple a de réelles chances de révolutionner le paiement mobile », Les Échos, (consulté le 12 septembre 2014)
  4. (en) Natalie Gagliordi, « Apple unveils Apple Pay, its long-awaited entrance into mobile payments », ZDNet, (consulté le 12 septembre 2014)
  5. (en) Brian Fung, « Everything we know about Apple Pay, Apple’s enormous bet on mobile payments », The Washington Post, (consulté le 12 septembre 2014)
  6. (en) Sarah Mishkin and James Fontanella-Khan, « Apple Pay revives mobile wallet drive and triggers deals », sur http://www.ft.com, Financial Times, (consulté le 7 février 2015)
  7. Claude Fouquet, « L’Apple Pay arrive en Suisse et irrite une association de consommateurs », Les Échos, (consulté le 14 juillet 2016)
  8. Ninon Renaud, « Apple Pay fait une entrée discrète en France », Les Échos, (consulté le 26 juillet 2016)
  9. « Apple Pay : le vrai début du portefeuille électronique mobile », sur 01net, (consulté le 11 septembre 2014)
  10. « Le paiement sans contact par Apple Pay, est-il réellement plus sécurisé ? », sur 01net, (consulté le 11 septembre 2014)
  11. (en) « Apple - Apple Pay », sur Apple (consulté le 11 septembre 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]