McAfee

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

McAfee, LLC
logo de McAfee
illustration de McAfee

Création 1987
Fondateurs John McAfee
Personnages clés Peter Leav, President
Forme juridique Limited liability companyVoir et modifier les données sur Wikidata
Action NASDAQ (MCFE)Voir et modifier les données sur Wikidata
Siège social San Jose
Drapeau des États-Unis États-Unis
Actionnaires Intel et TPG CapitalVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité Antivirus
Produits logiciels informatique
Société mère IntelVoir et modifier les données sur Wikidata
Effectif 7 497 (30 juin 2014)
Site web www.mcafee.com

Chiffre d'affaires en augmentation 2 Mrd $ (2013)

McAfee, (prononcé /mækəfi/), est un éditeur de logiciel initialement connu pour son logiciel anti-virus McAfee VirusScan. Le siège social de cette société est à San Jose.

Historique[modifier | modifier le code]

La société a été fondée en 1987[1] sous le nom de McAfee Associates par son fondateur John McAfee.

La société Network Associates a été fusionnée avec McAfee en 1997. Puis il y a eu une nouvelle fusion avec la société Dr Solomon's Software (connue aussi sous le nom de S&S International).

Le , Intel passe un accord de rachat définitif de McAfee, Inc., par acquisition de l’ensemble des actions de cette dernière à 48 dollars par action en numéraire, soit une transaction évaluée à environ 7,68 milliards de dollars[2].

En , Intel annonce la vente d'une participation de 51 % dans McAfee au fonds d'investissement TPG pour un montant débattu mais estimé à 1,1 milliard de dollars, soit une importante moins-value par rapport à son acquisition de McAfee en 2010[3],[4],[5].

McAfee Social Protection[modifier | modifier le code]

McAfee Social Protection est depuis , une application Facebook permettant de protéger les photographies publiées par les membres du réseau social. La sécurité résulte dans l’empêchement du téléchargement, de l'impression ou bien de l'imprime écran de celle-ci. Elle permet aux utilisateurs d'avoir une protection plus poussée de leur vie privée. Selon McAfee, l'application pourrait avertir un utilisateur lorsque l'un de ses amis publie une photographie qui lui ressemble[6].

Controverses[modifier | modifier le code]

Le 4 janvier 2006, la Securities and Exchange Commission a intenté une action contre McAfee pour surestimation de ses revenus nets de 1998-2000 de 622 000 000 USD.[7] Sans admettre aucun acte répréhensible, McAfee a simultanément réglé la plainte et accepté de payer une amende de 50 millions de dollars et de retravailler ses pratiques comptables.[8]

En octobre 2006, McAfee a licencié son président Kevin Weiss[9], et son PDG George Samaneuk a démissionné sous le nuage d'une récente enquête de la SEC qui a également provoqué le départ de Kent Roberts, l'avocat général, plus tôt dans l'année. Fin décembre 2006, Weiss et Samaneuk ont fait réviser à la hausse les prix d'attribution des options sur actions par le conseil d'administration de McAfee. Weiss et Roberts ont tous deux été disculpés de tous les actes répréhensibles des allégations de McAfee en 2009.

Le 21 avril 2010, à partir d'environ 14h00 UTC, des millions d'ordinateurs dans le monde exécutant Windows XP Service Pack 3 ont été affectés par une mise à jour erronée du fichier de définition de virus par McAfee, entraînant la suppression d'un fichier système Windows (svchost.exe) sur ces machines, ce qui entraîne la perte de l'accès au réseau et, dans certains cas, une boucle de redémarrage. McAfee a résolu ce problème en supprimant et en remplaçant le fichier DAT défectueux, version 5958, par un fichier DAT d'urgence, version 5959 et a publié un correctif pour les machines concernées dans sa base de connaissances grand public.[10],[11]

En août 2012, un problème avec une mise à jour de l'antivirus McAfee pour les ordinateurs personnels et d'entreprise a désactivé la protection antivirus et, dans de nombreux cas, a empêché la connexion à Internet. McAfee a été critiqué pour sa lenteur à résoudre le problème, obligeant les opérations réseau à passer du temps à diagnostiquer le problème.[12]

Le 6 octobre 2020, le fondateur de la société de logiciels antivirus, John McAfee, a été arrêté en Espagne. Il a été accusé d'avoir omis de produire des déclarations de revenus américaines de 2014 à 2018 et d'avoir caché des actifs, notamment des biens immobiliers, un véhicule et un yacht, au nom d'autrui.[13]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Intel rachète McAfee pour 7,7 milliards de dollars », Le Temps,‎ (lire en ligne, consulté le 14 juin 2018)
  2. « [Communiqué] Intel va racheter McAfee » [archive du ], (consulté le 5 septembre 2014)
  3. Intel se désengage de la cybersécurité, Sébastien Moulin, Les Échos, 8 septembre 2016
  4. Intel to spin out security unit, sell stake in business to TPG, Reuters, 7 septembre 2016
  5. Intel se sépare de l'Intel Security Group, Guillaume Louel, Hardware.fr, 8 septembre 2016
  6. Audrey Œillet, « McAfee propose une application pour protéger les photos sur Facebook », (consulté le 9 août 2012)
  7. (en) « MCAFEE AGREES TO SETTLE AND PAY A $50 MILLION PENALTY », sur sec.gov (consulté le 4 janvier 2006)
  8. (en) « SEC Charges McAfee, Inc. with Accounting Fraud; McAfee Agrees to Settle and Pay a $50 Million Penalty », sur sec gov (consulté le 1er janvier 2004)
  9. (en) « McAfee seeks gag on exec ousted over options », sur CNET News (consulté le 21 août 2020)
  10. (en) « McAfee DAT 5958 Update Issues », sur isc.sans.edu (consulté le 21 avril 2010)
  11. (en) « Botched McAfee update shutting down corporate XP machines worldwide », sur Engadget.com (consulté le 21 avril 2010)
  12. (en) « McAfee Antivirus Update Causes Problems for Home and Enterprise Customers », sur PC World (consulté le 21 août 2012)
  13. (en) « Anti-virus creator John McAfee arrested over tax evasion charges », sur BBC (consulté le 6 octobre 2020)

Liens externes[modifier | modifier le code]