Moghazni

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Sur les autres projets Wikimedia :

Un moghazni dans une SAS en 1960

Les moghaznis (de l'arabe مخزني), étaient des supplétifs des sections administratives spécialisées (SAS) et des sections administratives urbaines (SAU) de l'armée française durant la guerre d'Algérie.

Au nombre de 20 000, les moghaznis étaient chargés de la protection des SAS et de la population.

À partir de 1955, 700 SAS seront créées et complétées par 30 SAU, protégées par un maghzen de 25 à 50 moghaznis. Par leurs missions civiles et militaires, les moghaznis se distinguent des autres groupes de supplétifs aux missions purement militaires, comme les gardes des groupes mobiles de sécurité (GMS). Tout comme ces derniers, les moghaznis étaient engagés par contrats de six mois

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Nicolas d'Andoque, Guerre et paix en Algérie. L'épopée silencieuse des SAS : 1955-1962, Paris : Société de production littéraire, 1977

Liens internes[modifier | modifier le code]