Kodiak Launch Complex

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Position du centre de lancement de Kodiak
Point carte.svg
Voir l’image vierge
Position du centre de lancement de Kodiak
Lancement d'une fusée Athena 1 en 2001 depuis Kodiak.

Le Kodiak Launch Complex (KLC) est une base de lancement à but commercial situé sur l'île Kodiak, une île côtière du sud de l'Alaska. Il est en service depuis 1998[1] et dispose de deux pas de tir. En 2005, ce site de 15 km2 procure directement 45 emplois à temps plein[2].

Vue du complexe de la NASA, 2001.

Le Kodiak Launch Complex appartient à l'Alaska Aerospace Development Corporation (AADC)[1], une entreprise publique, et est conçu pour le lancement de fusées à carburant solide. Un petit nombre de tirs militaires d'essai pour la Ballistic Missile Defense Organization (BMDO) ont été réalisés depuis ce centre de lancement aussi bien que des lancements orbitaux.

Le KLC a été construit pour un coût de 60 millions de dollars (fonds fédéraux et fonds de l'État d'Alaska). Depuis le premier lancement le 5 novembre 1998[3], les revenus des lancements n'ont pas réussi à couvrir les coûts annuels de fonctionnement du centre, le déficit étant couvert par des fonds fédéraux[réf. nécessaire].

En 2008, tous les lancements étaient des lancements gouvernementaux : un de la NASA et le reste militaire, essentiellement des tirs de missiles-cibles dans le cadre de Missile Defense, le projet américain de bouclier anti-missile. Ces tirs se font à travers l'océan Pacifique, en direction de l'aire de tir de Kwajalein, dans les Îles Marshall et la Vanderberg AFB. Des tirs d'interceptions sont alors effectués depuis ces îles[1]. Entre 2004 et 2008, huit tirs de missiles ont été effectués pour le compte de la Missile Defense Agency[4],[5].

L'Alaska Aerospace Development Corporation a conclu en septembre 2008 un contrat de 50 millions de dollars avec la Missile Defense Agency pour procéder à des lancements et fournir un soutien logistique[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Descriptif du KLC sur le site de Missile Threat, consulté en septembre 2008.
  2. (en) Impact économique de l'AADC sur l'île de Kodiak - mai 2006 [PDF]
  3. Descriptif du KLC sur le site Global Security, consulté en septembre 2008.
  4. a et b Eric Wander, "Missile Defense Agency continues contract with AADC, Kodiak Daily Mirror, publié le 8 septembre 2008.
  5. (fr) Les USA réussissent un test de leur système de défense antimissile vendredi 5 décembre 2008, AFP

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]