Adrien Blomme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Adrien Blomme
Image illustrative de l’article Adrien Blomme
Église du Sacré Cœur à Winterslag
Présentation
Naissance
Décès
Nationalité Drapeau de la Belgique Belgique
Mouvement Art déco en Belgique
Œuvre
Réalisations Maison Blomme
Cinéma Métropole
Gare du Midi
• Église du Sacré Cœur
Couvent et ancienne école de filles (Winterslag)

Adrien Blomme (1878-1940) est un architecte belge de la période Art déco.

Éléments biographiques[modifier | modifier le code]

À la fois ingénieur polytechnicien et architecte, Adrien Blomme est un constructeur aguerri aux techniques les plus modernes, doublé d'un artiste créatif, très attiré par la décoration intérieure qu'il pratique avec délectation.

Il avait épousé en 1905 Lucienne Boels[1].

Démarche architecturale[modifier | modifier le code]

La production architecturale d'Adrien Blomme est aussi variée qu'abondante. Elle touche tous les domaines de la construction : villas, immeubles à appartements, cités sociales (e.a. Winterslag), églises, écoles, commerces, galeries d'art, cinéma, bâtiments industriels, exploitations agricoles, pavillons d'exposition. Rien n'a échappé à sa sagacité créative.

Architecte à succès, bien implanté dans son siècle, Adrien Blomme donne du style, sans parti pris, à qui lui en commande et de la modernité à qui le désire. Son principal souci a toujours été de répondre avec rigueur au programme imposé par ses clients. Les puritains de l'architecture ne le lui ont jamais pardonné. Séduit par les expressions différentes de l'architecture de son temps, il considérait le modernisme comme un grand mouvement de purification et de simplification rendu nécessaire par la cherté de la main d'œuvre et l'évolution des goûts. Il déclarait : L'architecture est devenue fonctionnelle. La façade n'est plus que le reflet du plan, traité de manière rationnelle.

On lui doit les dessins de plusieurs façades à Bruxelles et du plan général de bâtiments publics et privé, ainsi que l'architecture de la troisième Brasserie Wielemans-Ceuppens en cascade à Forest, devenue aujourd'hui le Wiels, un centre d'art contemporain, celle du cinéma Métropole dans le centre de Bruxelles-ville, du square du Val de la Cambre, de l’usine de cigarettes Saint-Michel, de la villa Gosset, et d'autres édifices importants du patrimoine bruxellois[2]. Bien qu'il ait, au cours de sa carrière, exploré différents styles, c'est à l'art déco qu'il apporte la contribution la plus importante.

Adrien Blomme est enterré en 1940 au Cimetière d'Ixelles.

Principales réalisations[modifier | modifier le code]

Maisons particulières

Couvent et ancienne école de filles (Kerkstraat, Winterslag) vue du côté Margarethalaan.
  • Une dizaine de maisons, avenue des Nations à Bruxelles
  • Maison particulière, rue Philippe Baucq, 13 à Etterbeek[3] (1908)
  • Hôtel particulier de Léon Wielemans, rue Defacqz, 14 à Ixelles (1927)
  • Maison Elie Benezra, avenue des Nations 39-41 à Bruxelles (1928-1930)
  • Villa, avenue Errera 58 à Uccle (1928)
  • Villa Gosset, avenue de l'Horizon à Woluwe-Saint-Pierre (1928-1929)
  • Villa de Maurice Vandevelde, avenue Houzeau à Uccle (1936)
  • Villa rue des Mimosas à Schaerbeek (1938)
  • Immeuble de commerce commandé par la famille Benezra, rue de L'Écuyer 41 à Bruxelles (1938)

Bâtiments industriels

Bâtiments religieux

  • Église du Sacré Cœur (Place Evence Coppée, Winterslag)
  • Couvent et ancienne école de filles (Kerkstraat, Winterslag)

Bâtiments publics

Notes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. Dictionnaire de l'architecture en Belgique de 1830 à nos jours, p. 156.
  2. A la rencontre d’Adrien Blomme 1878-1940, par Françoise Blomme, Editions CIVA, 2004.
  3. Rue Philippe Baucq, 13Inventaire du patrimoine architectural de la Région de Bruxelles-Capitale.

Liens externes[modifier | modifier le code]