De Lijn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

De Lijn
logo de De Lijn
illustration de De Lijn

Création 1991
Remplace Société des transports intercommunaux d'Anvers (d), Société des transports intercommunaux de Gand (d) et Société nationale des chemins de fer vicinauxVoir et modifier les données sur Wikidata
Siège social Malines
Drapeau de Belgique Belgique
Direction Roger Kesteloot (nl) (DG)
Actionnaires Gouvernement flamandVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité Transport en commun
Société mère Gouvernement flamand
Filiales De Lijn Brabant-flamand (d), De Lijn Limbourg (d), De Lijn Anvers (d), De Lijn Flandre orientale (d) et De Lijn Flandre occidentale (d)
BCE 0242069537[1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web www.delijn.be
Un bus de De Lijn dans la ville de Malines.
Gare routière Rooseveltplaats à Anvers.

La Vlaamse Vervoermaatschappij « De Lijn » (« Société flamande de transport La Ligne » en néerlandais), abrégé en De Lijn (litt. « La Ligne ») est une société publique belge de transport responsable de l'exploitation des transports en commun de la Région flamande.

De Lijn est active dans toute la Flandre, la région Bruxelles-Capitale, la région frontalière avec les Pays-Bas (Brabant-Septentrional, du Limbourg et la Flandre zélandaise) et dans un certain nombre de communes en Wallonie.

Historique[modifier | modifier le code]

De Lijn a été créée en 1991, lors de la régionalisation des transports en commun locaux. Elle résulte du découpage de la SNCV en deux sociétés, l'une flamande (De Lijn) et l'autre wallonne (Société régionale wallonne du transport, utilisant le sigle TEC pour « Transport en commun », comme nom commercial).

Lors de sa création, De Lijn a absorbé les sociétés publiques de transport urbain d'Anvers (MIVA) et de Gand (MIVG).

Réseaux[modifier | modifier le code]

Le réseau De Lijn est essentiellement composé d'autobus, mais elle exploite également des lignes de tramways sur la côte belge (une seule ligne de tram, la plus longue du monde), à Gand (quatre lignes de tram) et à Anvers (douze lignes de tram, avec certaines sections exploitées en prémétro sur leur parcours souterrain). Il est prévu de mettre un jour en service d'autres lignes de tram, de tram-train ou de train-tram ailleurs dans le pays, par exemple en réhabilitant d'anciennes lignes de chemin de fer.

Matériel roulant[modifier | modifier le code]

Tant les bus que les trams de De Lijn se reconnaissent à leur carrosserie blanche avec une large ligne jaune rappelant le logo de la firme (cf. photos en marge de droite).

Autobus[modifier | modifier le code]

Tramways[modifier | modifier le code]

Chaque année en juillet-août, le réseau de Gand prête quelques rames Hermelijn à la ligne de la côte ; elles se reconnaissent au fait que, comme toutes les rames gantoises mais au contraire des rames « permanentes » de la côte, elles ont un poste de conduite à chaque extrémité.

Accessibilité[modifier | modifier le code]

95 % des bus sont équipés pour accueillir des fauteuils roulants, et 70 % des trams sont accessibles[2]. En 2016, ces chiffres étaient de 86 % et 46 % respectivement. L'objectif de De Lijn est d'avoir la totalité de ses bus accessibles en 2020[3].

Tarification[modifier | modifier le code]

Il est possible d'acheter des tickets à l'unité, ou de prendre un abonnement. Un mois d'abonnement Omnipass coûte 49 , trois mois 124 , et un an 319 [4]. Les plus de 65 ans bénéficient d'un tarif réduit, l'‍Omnipas 65+ coûtant 54  par an[5], ou gratuit pour les handicapés de 65 ans et plus habitant en Région flamande. Les enfants de 6 à 11 ans bénéficient d'un Buzzy Pazz au même tarif. De 12 à 24 ans, le Buzzy Pazz au mois coûte 33 , 80  pour trois mois, 212  pour un an[6].

Informations financières[modifier | modifier le code]

De Lijn est détenue[7] :

Le capital total est de 54 M€[7]. Le budget annuel de l'entreprise est d'un milliard d'euros. Il est couvert à 80 % par des subsides, les 20 % restants provenant de la vente de titres de transport[8].

Évolution du nombre de passagers[modifier | modifier le code]

Évolution du nombre de passagers (en millions)[9].
Année Passagers (millions)
2001 265
2002 318,4
2003 362,2
2004 413
2005 448,7
2006 462,8
2007 483,2
2008 508,1
2009 531,2
2010 551,2
2011 549,1
2012 544
2013 539,5
2014 532,2
2015 529,9
2016 518,8

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Banque-Carrefour des Entreprises, (base de données)Voir et modifier les données sur Wikidata
  2. « Je me déplace en tram/bus/métro », sur belgium.be (consulté le 10 janvier 2020).
  3. (nl) « Zijn alle voertuigen van De Lijn toegankelijk? », sur delijn.be (consulté le 10 janvier 2020).
  4. « Omnipas », sur delijn.be (consulté le 10 janvier 2020).
  5. « Omnipas 65+ (sur MOBIB) » (consulté le 10 janvier 2020).
  6. « Buzzy Pazz », sur delijn.be (consulté le 10 janvier 2020).
  7. a et b (nl) « Voor en over de aandeelhouders », sur delijn.be (consulté le 10 janvier 2020).
  8. Lukas Vanacker, « De Lijn krijgt pas in 2020 zicht op aantal reizigers », sur tijd.be, (consulté le 10 janvier 2020).
  9. (nl) TT, « De Lijn stopt met omstreden reizigerstellingen », sur hln.be, (consulté le 10 janvier 2020).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]