Le titre de cette page ne peut être modifié.

Gare de Bruxelles-Aéroport-Zaventem

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

À ne pas confondre avec la gare de Zaventem.

Bruxelles-Aéroport-Zaventem
Image illustrative de l’article Gare de Bruxelles-Aéroport-Zaventem
Le hall, souterrain.
Localisation
Pays Belgique
Commune Zaventem
Adresse Luchthaven-Brussel-Nationaal
1930 Zaventem
Coordonnées géographiques 50° 53′ 50″ nord, 4° 29′ 05″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCB
Exploitant SNCB
Service IC
Caractéristiques
Ligne(s) 36C (antenne de la ligne 36)
Voies 3
Quais 2
Correspondances
Bus STIB (12)(21)
Bus De Lijn 272, 281, 282, 359, 471, 616, 621, 651, 652, 659, 681, 682, 683, 820, 821, 830
Avions voir la liste des compagnies

Géolocalisation sur la carte : Belgique

(Voir situation sur carte : Belgique)
Bruxelles-Aéroport-Zaventem

Géolocalisation sur la carte : Bruxelles

(Voir situation sur carte : Bruxelles)
Bruxelles-Aéroport-Zaventem

La gare de Bruxelles-Aéroport-Zaventem (officiellement, en anglais : Brussels Airport-Zaventem ; appelée gare de Bruxelles-National-Aéroport jusqu'en ) est une gare ferroviaire belge de la ligne 36C (antenne de la ligne 36). Elle est située sous l'aéroport de Bruxelles-National, sur le territoire de la commune de Zaventem, en province du Brabant flamand.

C'est une gare de la Société nationale des chemins de fer belges (SNCB), desservie par des InterCity (IC).

Situation ferroviaire[modifier | modifier le code]

La sortie du tunnel de l'aéroport.

Elle est située sur la ligne 36C, antenne de la ligne 36 (Bruxelles – Liège). Depuis 2012, elle est également reliée à la ligne 25N via l'infrastructure du « Diabolo ».

Histoire[modifier | modifier le code]

Une première gare, à ciel ouvert, est mise en service en 1955[1]. Sa desserte est assurée par des autorails puis des automotrices dédiées, jusqu'à un quai spécial de la gare de Bruxelles-Central. Il s'agit de la première desserte d'un aéroport par des trains de voyageurs réguliers[réf. souhaitée].

Une seconde gare, souterraine, a été ouverte en 1958 dans le bâtiment de l'ancien aéroport (construit en 1958), pour améliorer la desserte de Bruxelles qui organise cette année-là l'exposition universelle.

Avec l'ouverture d'une nouvelle aérogare en 1994, la gare de l'aéroport a été déplacée en 1998 vers un nouvel emplacement à l'intérieur du nouveau bâtiment.

À la suite de la mise en service du « Diabolo » en , la SNCB en a profité pour rénover et agrandir la gare existante afin de la rendre plus confortable et plus accueillante.

Grâce aux tunnels du projet « Diabolo », elle est désormais une gare de passage et un arrêt intermédiaire pour de nombreux trains qui ne sont plus obligés d'y faire demi-tour. La mise en service, en 2016, du tunnel Schuman-Josaphat a, à son tour, vu la création de nouvelles dessertes à destination de cette gare.

Service des voyageurs[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

Les trains arrivent et partent du niveau -2, les guichets se trouvant au niveau -1. La gare est directement reliée au terminal principal de l'aéroport par un jeu d'ascenseurs et d'escalators situés dans le « Diamond », qui relient chaque étage entre eux.

Desserte[modifier | modifier le code]

La gare relie l'aéroport aux principales gares de Bruxelles (Bruxelles-Nord, Bruxelles-Central, Bruxelles-Midi) à partir desquelles on peut se rendre dans toutes les grandes villes belges. Il existe également des services directs vers Malines et Louvain, où l'on peut trouver des correspondances directes vers Ottignies ou Liège.

Le tunnel Schuman-Josaphat, qui relie les lignes 26 et 161, permet un accès direct au quartier européen, en empruntant les trains à destination de Dinant, Charleroi-Sud ou Braine-l'Alleud.

En gare, on peut trouver les trains InterCity suivants, cadencés à l'heure :

Intermodalité[modifier | modifier le code]

Galerie de photographies[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]


Origine Arrêt précédent Train Consultez la documentation du modèle Arrêt suivant Destination
Amsterdam-Central Malines Benelux Bruxelles-Nord Bruxelles-Midi
Terminus Terminus IC Zaventem Tournai
Terminus Terminus IC Bruxelles-Nord Mons
Terminus Terminus IC Bruxelles-Nord Knokke
ou Ostende
ou Courtrai
Hasselt Louvain IC Malines Anvers-Central
Landen Louvain IC
(en semaine)
Bruxelles-Nord Gand-Saint-Pierre
Landen Louvain IC
(week-ends et fériés)
Bruxelles-Nord La Panne
Terminus Terminus IC
(en semaine)
Bordet Anvers-Central
Terminus Terminus IC
(en semaine)
Bordet Charleroi-Sud
Louvain Cortenbergh IC
(week-ends et fériés)
Bordet Braine-l'Alleud