Ligne 28 (Infrabel)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ligne 28
Schaerbeek - Bruxelles-Midi
Image illustrative de l’article Ligne 28 (Infrabel)
Carte de la ligne
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Historique
Mise en service 1871
Électrification 1955 – 1961
Caractéristiques techniques
Numéro officiel 28
Longueur 8,9 km
Vitesse de référence 90
Écartement standard (1,435 m)
Électrification 3000 V continu
Nombre de voies Double voie
Trafic
Propriétaire Infrabel
Exploitant(s) SNCB
Trafic voyageurs & fret

La ligne 28 est une ligne ferroviaire belge de 8,9 km de long qui relie la gare de Bruxelles-Midi à la gare de Schaerbeek, en passant par l'ouest de Bruxelles.

Historique[modifier | modifier le code]

Train Thalys utilisant la ligne comme déviation

Cette ligne, mise en service dès le , comprenait à l'origine les gares de Cureghem (aujourd'hui gare de marchandises de Bruxelles-Petite-Île), Bruxelles-Ouest (marchandises également), Koekelberg (aujourd'hui Simonis), Pannenhuis (aujourd'hui Tour et Taxis, avec à l'époque un raccordement vers le site de dédouanement ferro-routier de Tour et Taxis) et Laeken (aujourd'hui fermée, et remplacée par la gare de Bockstael qui n'est plus sur la ligne 28).

Cette ligne a de tout temps été utilisée par les trains de marchandises en provenance des lignes 94 (Tournai, Ath, Enghien), 96 (Mons, Braine-le-Comte) et même 124 (Charleroi, Nivelles) et à destination de la gare de triage de Schaerbeek (ou vice-versa) pour leur faire contourner Bruxelles par l'ouest, mais depuis 1926 elle est concurrencée par la ligne 26 qui contourne Bruxelles par l'est et de plus loin.

Le trafic voyageurs, interrompu en 1984, n'a repris que le à raison d'un train S cadencé à l'heure sur le trajet AlostJette – Bruxelles Nord-Central-Midi-OuestJetteTermonde.

L'assiette initialement prévue pour la mise à quatre voies de cette ligne, et qui n'avait pas été utilisée, a été en grande partie reprise à partir de 1982 par le métro de Bruxelles.

Correspondances et raccordements[modifier | modifier le code]

Il existe ou a existé des raccordements et correspondances aux points suivants de cette ligne :

Gares desservies et intermodalité[modifier | modifier le code]

En italique les anciennes gares :

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Des trois raccordements entre ces deux réseaux (les deux autres sont sur la ligne 26), celui-ci est le moins utilisé.