Gare royale (Laeken)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Gare royale
Image illustrative de l’article Gare royale (Laeken)
La gare royale vers 1900
Localisation
Pays Belgique
Commune Bruxelles-ville
Quartier Laeken
Adresse Domaine royal de Laeken
B-1020 Laeken
Coordonnées géographiques 50° 52′ 31″ nord, 4° 21′ 40″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCB-Holding & Donation royale
Services fermée
Caractéristiques
Ligne(s) 28, Bruxelles-Midi à Schaerbeek
50, Bruxelles-Nord à Gand-Saint-Pierre
Voies 2
Quais 2 (fermés)
Altitude 17 m
Historique
Mise en service 1877
Protection 26 septembre 1996

Géolocalisation sur la carte : Belgique

(Voir situation sur carte : Belgique)
Gare royale

Géolocalisation sur la carte : Bruxelles

(Voir situation sur carte : Bruxelles)
Gare royale

La gare royale (en néerlandais : Koninklijk Station), dite aussi halte royale ou gare du domaine royal de Laeken, est une gare ferroviaire belge fermée de la ligne 28, de Schaerbeek à Bruxelles-Midi, située à Bruxelles-ville.

C'est une ancienne gare privée mise en service en 1877, utilisée uniquement par la famille royale belge et ses visiteurs, située dans le domaine royal de Laeken, quartier de Bruxelles-ville, en région de Bruxelles-Capitale. Elle est classée en 1996.

Situation ferroviaire[modifier | modifier le code]

Établie à 17 mètres d'altitude, la gare royale est située au point kilométrique (PK) 1,5 de la ligne 28, de Schaerbeek à Bruxelles-Midi, entre les gares de Schaerbeek et de Laeken (fermée). À cet endroit (entre les bifurcations Y Pont-de-la-Senne et Y Laeken) la ligne 28 et la ligne 50 (ligne omnibus de Bruxelles-Nord à Gand) partagent les mêmes voies.

Histoire[modifier | modifier le code]

La gare royale est mise en service en 1877[1]. Il s'agit d'une gare privée que Léopold II fait construire dans le domaine royal de Laeken pour desservir le Château de Laeken. Le roi avait l'intention de faire du château un « palais de la nation » offrant des salles de réunions pour les congrès et des réunions publiques.

En 1894, le sculpteur Jean Herain (1853-1924) décore le bâtiment avec des sculptures[2].

Bâtiment voyageurs, voies et quais vers 1900
la gare au début des années 1900.

Le gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale, la classe par l'arrêté du [3].

Service des voyageurs[modifier | modifier le code]

Gare privée et fermée située sur une ligne en service.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Région de Bruxelles-Capitale (Belgium), « Gare royale », dans Art et architecture publics, éditions Mardaga, 1999 (ISBN 9782870097090), pp. 137-139 extrait (consulté le 19 mars 2012)
  2. Site tassignon.be, 150 ans de chemins de fer belges : Le Musée de Bruxelles-Nord lire (consulté le 21 mars 2012).
  3. Ministère de la région de Bruxelles-Capitale : Arrêté du gouvernement de la région de Bruxelles-Capitale classant comme monument la gare du domaine de Laeken, référence: 2043-0370/0 lire en ligne (consulté le 20 mars 2012).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]