Gare de Tongres

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Tongres
Image illustrative de l’article Gare de Tongres
Bâtiment voyageurs et entrée de la gare.
Localisation
Pays Belgique
Commune Tongres
Adresse Stationsplein
3700 Tongeren
Coordonnées géographiques 50° 47′ 02″ nord, 5° 28′ 27″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire Infrabel
Exploitant SNCB
Services InterCity (IC)
Suburbain (S)
Heure de pointe (P)
Caractéristiques
Ligne(s) 34, Liège à Hasselt
Voies 5 (+ voies de service)
Quais 3
Altitude 94 m
Historique
Mise en service 10 novembre 1863
Correspondances
Bus voir Intermodalité
Géolocalisation sur la carte : Belgique
(Voir situation sur carte : Belgique)
Tongres
Géolocalisation sur la carte : Province de Limbourg
(Voir situation sur carte : Province de Limbourg)
Tongres

La gare de Tongres (en néerlandais station Tongeren) est une gare ferroviaire belge de la ligne 34 de Liège à Hasselt, située à proximité du centre-ville de Tongres, en Région flamande dans la province de Limbourg.

Elle est mise en service en 1863 par la Compagnie du chemin de fer Liégeois-Limbourgeois. C'est une gare de la Société nationale des chemins de fer belges (SNCB) desservie par des trains InterCity (IC), Suburbains (S) et Heure de pointe (P).

Situation ferroviaire[modifier | modifier le code]

Établie à 94 mètres d'altitude, la gare de Tongres est située au point kilométrique (PK) 27,10 de la ligne 34, de Liège à Hasselt, entre les gares ouvertes de Glons et de Bilzen.

voies et installations vues du ciel
Gare et voies vues du ciel.

Histoire[modifier | modifier le code]

La station de Tongres[1] est mise en service le [2] par la Compagnie du chemin de fer Liégeois-Limbourgeois lorsqu'elle met en service le tronçon de Y Beverst à Tongeren de sa ligne qui rejoint la frontière entre la Belgique et les Pays-Bas près d'Eindhoven[3].

Un bâtiment de style néo-renaissance flamande fut érigé à la fin du XIXe siècle[4].

Ce bâtiment fut détruit lors du bombardement de la ville par les Allemands en [5].

Un nouveau bâtiment le remplace en 1956. Il s'agit d'un édifice sans étages, de style traditionnel en briques possédant un haut toit à croupes. De grandes baies éclairent l'entrée et la salle des pas perdus[6].

Service des voyageurs[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

Gare[7] SNCB, elle dispose d'un bâtiment voyageurs, avec guichet, ouvert tous les jours. Des aménagements, équipements et services sont à la disposition des personnes à la mobilité réduite. Un buffet est installé en gare.

Dessertes[modifier | modifier le code]

Tongres est desservie par des trains InterCity (IC), Suburbains (S) et d'heure de pointe (P) de la SNCB (voir brochure de la ligne 34[8]).

Semaine[modifier | modifier le code]

Tongres est desservie par deux services cadencés à l'heure :

Des trains supplémentaires se rajoutent en heure de pointe :

  • deux trains IC-08 d'Anvers-Central à Tongres via Malines, Brussels-Airport-Zaventem, Louvain, Aarschot et Hasselt ; le matin, retour l’après-midi) ;
  • deux trains P de Tongres à Bruxelles-Midi, via Aarschot et Hasselt (sans arrêt à Louvain) ; le matin, retour l’après-midi ;
  • un train P de Tongres à Hasselt, le matin, un autre l’après-midi ainsi qu’un train P Hasselt - Tongres l’après-midi.

Week-end et fériés[modifier | modifier le code]

La desserte est uniquement constituée de trains IC-09 reliant Anvers-Central à Liège-Guillemins via Lierre, Aarschot, Hasselt et Liers.

En période scolaire, il existe un unique train P reliant Tongres à Louvain, qui circule le dimanche soir.

Intermodalité[modifier | modifier le code]

Un parc pour les vélos et un parking pour les véhicules y sont aménagés[7]. Elle est desservie par des bus[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (nl) Site gbspjps.quartam.on-rev.com, Tongeren lire (consulté le 14 mars 2012).
  2. Site belrail.be Ligne 34 : Hasselt - Liège-Guillemins : Historique lire (consulté le 14 mars 2012).
  3. Éric Sainte, « L34 : Historique de la Petite ceinture liégeoise », dans Correspondance, bulletin trimestriel de l'association Liégeoise des amateurs de chemins de fer asbl, Albert Collin, Liège, avril-mai-juin 2003 pp. 14-18 lire (consulté le 14 mars 2012).
  4. « Les gares belges d'autrefois. Station Tongeren / La gare de Tongeren. Guy Demeulder. », sur www.garesbelges.be (consulté le 21 août 2019)
  5. « Stationslaan | Inventaris Onroerend Erfgoed », sur inventaris.onroerenderfgoed.be (consulté le 21 août 2019)
  6. G. Hendricks, « Le « bâtiment des voyageurs » a évolué », Le rail,‎ (lire en ligne)
  7. a b et c Site SNCB, Gare de Tongres lire (consulté le 14 mars 2012).
  8. « Brochures de ligne », sur www.belgiantrain.be, (consulté le 19 janvier 2020)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]


Origine Arrêt précédent Train Consultez la documentation du modèle Arrêt suivant Destination
Gand-Saint-Pierre
ou Hasselt
Bilzen IC
(en semaine)
Terminus Terminus
Anvers-Central
ou Hasselt
Bilzen IC
(week-ends et fériés)
Glons
ou Terminus
Liège-Guillemins
ou Terminus
Hasselt Bilzen S
(en semaine)
Glons
ou Terminus
Liège-Guillemins
ou Maastricht
ou Terminus
Bruxelles-Midi
ou Hasselt
Bilzen P
(en semaine)
Terminus Terminus
Louvain Bilzen P
(week-ends et fériés)
Terminus Terminus