Fresnoy-le-Château

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Fresnoy-le-Château
Fresnoy-le-Château
L'église de l'Assomption.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Aube
Arrondissement Arrondissement de Troyes
Canton Vendeuvre-sur-Barse
Intercommunalité Troyes Champagne Métropole
Maire
Mandat
Bernard Mocquery
2014-2020
Code postal 10270
Code commune 10162
Démographie
Population
municipale
270 hab. (2015 en augmentation de 11,57 % par rapport à 2010)
Densité 24 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 12′ 37″ nord, 4° 13′ 30″ est
Superficie 11,48 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Aube

Voir sur la carte administrative de l'Aube
City locator 14.svg
Fresnoy-le-Château

Géolocalisation sur la carte : Aube

Voir sur la carte topographique de l'Aube
City locator 14.svg
Fresnoy-le-Château

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Fresnoy-le-Château

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Fresnoy-le-Château

Fresnoy-le-Château est une commune française, située dans le département de l'Aube en région Grand Est.

Géographie[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

L'adjonction de le-Château a été autorisé par décret le 4 février 1919.

Au cadastre de 1833 sont cités : la Borde, BOuteseiche, Branles, Breviande, Brosse, Champlalot, Cour-Bureau, Ermitage, Fonteville, le Grand et Petit étang, Haut-Chêne, Moulin-à-vent, les Nöes, Plessis, Renault, Tuilerie et Voies.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les premiers seigneurs de Fresnoy sont connus par un acte d'échange de Gautier de Fresnoy avec l'abbaye de Larrivour vers 1140. Le dernier seigneur connu était Pierre Piot, lieutenant du roi à Troyes. En 1789, le village était de l'intendance et de la généralité de Châlons, de l'élection et du bailliage de Troyes, ainsi que du bailliage ducal d'Aumont.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Le village dépendait du canton de Montreuil de janvier à novembre 1790.

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 2008 Robert Launoy    
mars 2008 2014 Yvonne Driat[1]    
mars 2014 en cours Bernard Mocquery DVD Retraité Fonction publique
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[3].

En 2015, la commune comptait 270 habitants[Note 1], en augmentation de 11,57 % par rapport à 2010 (Aube : +1,89 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
469412382425445487456434433
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
391388403401355346364326324
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
279281264237241226221234250
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
227213210194211223239242244
2013 2015 - - - - - - -
257270-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Château du Plessis
  • Église paroissiale de l'Assomption, du Grand-doyenné de Troyes, elle était avant 1725 une succursale de celle de Clérey. C'est une bâtisse de 1869[6] qui remplaçait l'église du XIIe siècle. Dans son mobilier on peut trouver un tableau de l'Assomption[7] qui est une œuvre de Thiercy de 1876 ; une Descente de Croix de Frédéric Lix[8]. Un bénitier[9] en marbre veiné rouge et gris de 1875 avec un blason.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]