Torvilliers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Torvilliers
Torvilliers
Vue de Torvilliers à haute altitude.
Blason de Torvilliers
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Aube
Arrondissement Troyes
Canton Saint-André-les-Vergers
Intercommunalité Troyes Champagne Métropole
Maire
Mandat
Bruno Gantelet
2014-2020
Code postal 10440
Code commune 10381
Démographie
Population
municipale
960 hab. (2016 en augmentation de 7,74 % par rapport à 2011)
Densité 79 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 16′ 35″ nord, 3° 58′ 37″ est
Altitude Min. 120 m
Max. 254 m
Superficie 12,11 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Grand Est

Voir sur la carte administrative du Grand Est
City locator 14.svg
Torvilliers

Géolocalisation sur la carte : Aube

Voir sur la carte topographique de l'Aube
City locator 14.svg
Torvilliers

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Torvilliers

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Torvilliers
Liens
Site web www.torvilliers.fr

Torvilliers est une commune française, située dans le département de l'Aube en région Grand Est.

Géographie[modifier | modifier le code]

Au cadastre de 1809 sont cités : Betton, Briqueterie, Degrés, Folie, les Graies, les moulins à vents de Graies et de Cocu, Montbernange, Mont-Chaut, Nuisement, Vaucelles, Vaumienne, les Voie-Beurre et Hariot et Yerre.

Histoire[modifier | modifier le code]

Des voies passaient au territoire citées dés les romains comme Chemin d'Errey qui reprend partiellement la N 60 de Nancy à Orléans, la voie Vauriot ou Vauréau qui relie Troyes à Auxerre. Entre ces deux voies fut trouvé un trésor monétaire de 2 000 pièces du Haut-empire.

Le fief de Torvilliers était au comte de Champagne et quelques seigneurs particuliers y avaient des droits comme Jean de Rumilly en 1233. La seigneurie fut réunie à celle de Sainte-Savine à partir de juin 1659.

En 1789, le village dépendait de l'intendance et la généralité de Châlons, de l'intendance et du bailliage de Troyes.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason Torvilliers.svg

Les armes de la ville se blasonnent ainsi :

d’azur au chevron d’or accompagné en chef de deux tours d’or, et en pointe d’une grappe de raisin du même feuillée de sinople.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Du 29 janvier au 29 novembre 1790 le village était du canton de Saint-Germain avant de passer à celui de Fontvannes jusqu'au 28 pluviose an VIII, pour repasser à celui de Saint-Germain. Le 27 fructidor an IX il passait au deuxième canton de Troyes.

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2014 En cours Bruno Gantelet[1] DVD Chef d'entreprise
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[3].

En 2016, la commune comptait 960 habitants[Note 1], en augmentation de 7,74 % par rapport à 2011 (Aube : +1,62 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
460468497433439441441418415
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
408400387396360357374379379
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
361350327311308341315310370
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
333343495589767766829839906
2016 - - - - - - - -
960--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église au XIXe siècle par Charles Fichot.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]