Jean-François Piège

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jean-François Piège
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Autres informations
Site web
Distinction

Jean-François Piège est un chef cuisinier français, né le à Valence, dans la Drôme.

Il est à la tête du restaurant gastronomique Le Grand Restaurant, ouvert en indépendant le , dans le 8e arrondissement de Paris. Il a aussi ouvert en , avec son épouse Élodie, le restaurant Clover Green dans le quartier de Saint Germain des Prés, le Clover Grill en et La Poule au Pot en , tous deux situés dans le 1er arrondissement de Paris.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir étudié à l’École hôtelière de Tain-l’Hermitage, il travaille à l’Hôtel Le Chabichou à Courchevel en 1988. Un an plus tard, il entre dans la brigade de Bruno Cirino, alors chef du Château Eza à Èze. Cette collaboration sera déterminante dans la future carrière de cuisinier de Jean-François Piège[1].

En 1990, Jean-François Piège décide de quitter Valence pour entamer sa carrière à Paris. Il devient chef de partie à l’Hôtel de Crillon aux côtés de Christian Constant. Il travaille alors aux côtés, entre autres, d’Yves Camdeborde et Éric Frechon. Un an plus tard, il part exercer son service militaire au Palais de l'Élysée.

En 1992, sur les conseils de Bruno Cirino, Jean-François Piège se présente chez Alain Ducasse et restera ensuite douze ans à ses côtés, en commençant par le Louis XV à Monaco où il occupe les postes de commis jusqu’à sous-chef pendant quatre ans.

En 1996, Jean-François Piège accompagne Alain Ducasse lorsqu’il reprend le restaurant de Joël Robuchon et accède pour la première fois, en 1997, au poste de chef de cuisine.

En , Alain Ducasse ouvre son restaurant au Plaza Athénée. Jean-François Piège y officie alors en tant que chef des cuisines pendant quatre ans.

En 2004, Jean-François Piège prend la tête du restaurant Les Ambassadeurs à l’Hôtel de Crillon. Il signe pour la première fois sa propre cuisine. Le Gault & Millau le nomme alors « chef de l’année »[2].

En 2009, il décide d'ouvrir la Brasserie Thoumieux[1]. En 2010, il inaugure, au premier étage de la brasserie, son restaurant gastronomique éponyme et un an plus tard, l’Hôtel Thoumieux.

En 2011, il est élu « chef de l’Année » par la revue Le Chef par ses pairs et se voit directement décerner deux étoiles[3] par le Guide Michelin pour le Restaurant Jean-François Piège, à peine un an après son ouverture.

En , il ouvre Gâteaux Thoumieux, rue Saint-Dominique, à deux pas des autres établissements.

En , il ouvre le restaurant Clover avec son épouse, Élodie, dans le quartier de Saint-Germain-des-Prés.

En 2014, il est nommé vice-président de l'association Les Grandes Tables du Monde.

Lors de l'édition 2015 d'Omnivore, en mars, le chef Jean-François Piège a décidé d'annoncer le déménagement de son restaurant gastronomique Jean-François Piège. Le chef quitte donc l'univers Thoumieux au . Il a ouvert sa nouvelle adresse, Le Grand Restaurant au 7 rue d'Aguesseau dans le 8e arrondissement de Paris en et a été récompensé de 2 étoiles au Guide Michelin pour ce restaurant dès .

En , le chef Jean-François Piège et sa femme Élodie ouvrent leur troisième restaurant, le Clover Grill, spécialisé dans la cuisson à la braise et à la rôtissoire de la viande, du poisson et des légumes. Il se situe dans le 1er arrondissement de Paris, dans le quartier des Halles.

En , il reprend le restaurant La Poule au Pot, véritable institution du quartier des Halles depuis 1935. Spécialisée dans la cuisine bourgeoise et traditionnelle française, La Poule au Pot a obtenu sa première étoile Michelin le .

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • 2005 : « chef de l’année » par les guides Pudlo et Champérard pour le restaurant Les Ambassadeurs
  • 2006 : diplôme du Club des Cent
  • 2007 : « Chef de l’année » par le guide Gault & Millau pour le restaurant Les Ambassadeurs
  • 2008 : chevalier dans l’Ordre national du Mérite[4]
  • 2010 : prix « Lillet / Lebey de l’Innovation » pour la Brasserie Thoumieux
  • 2011: 3 assiettes et "événement de l'année" au Guide Pudlo.
  • 2011 : 2 étoiles au Guide Michelin pour le restaurant Jean-François Piège
  • 2011 : « chef de l’année » par la revue professionnelle Le Chef[5]
  • 2011 : prix « Omnivore Maison » pour l’Hôtel Thoumieux[6]
  • 2013 : Restaurant gastronomique Jean-François Piège classé parmi les « meilleures Tables de Paris » par le Guide Lebey[7]
  • 2013 : Le Restaurant Jean-François Piège rejoint les Grandes Tables du Monde[8]
  • 2014 : « créateur de l’année » par Omnivore[9]
  • 2014 : prix des « Écrivains Gastronomes » pour son livre Jean-François Piège[10]
  • 2015 : élu Homme de l'année dans la catégorie "Chef" par le Magazine GQ France
  • 2016 : chef de l'année et trois assiettes au Guide Pudlo.
  • 2016 : 2 étoiles au Guide Michelin pour le restaurant gastronomique Le Grand Restaurant
  • 2019 : 5 toques au guide Gault & Millau [1] et 1 étoile au guide Michelin pour le restaurant La Poule Au Pot
  • 2019 : Prix de la Paulée de Printemps

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • 2001 : Grand Livre de cuisine d’Alain Ducasse, co-auteur, Les Éditions d’Alain Ducasse
  • 2007 : Côté Crillon, Côté Maison, Éditions Flammarion
  • 2008 : Jean-François Piège dans votre cuisine, Éditions Flammarion
  • 2011 : Le Petit Dictionnaire d’Alexandre Dumas et des recettes de Jean-François Piège, J’ai Lu
  • 2011 : Best Of Jean-François Piège, Éditions Flammarion
  • 2013 : Manifeste « L’Art de manger », Éditions Flammarion
  • 2013 : Jean-François Piège, Éditions Flammarion, paru en version anglaise en 2014
  • 2014 : Jean-François Piège, le poisson à sa façon, éditions Kéribus
  • 2016 : Jean-François Piège pour tous, Hachette Cuisine
  • 2018 : Zéro Gras, Hachette Cuisine
  • 2019 : Les Tartes de Jean-François Piège pour tous, Hachette Cuisine

Télévision[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]