Saison 10 de Top Chef

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Saison 10 de Top Chef
Illustration.
Programme Top Chef
Genre Téléréalité culinaire
Périodicité Hebdomadaire
Présentation Stéphane Rotenberg
Participants 15 candidats
Jury :
Hélène Darroze
Philippe Etchebest
Michel Sarran
Jean-François Piège
Narration Stéphane Rotenberg,
ainsi que le Jury, ou
même les chefs invités
(suivant les épreuves)
Pays Drapeau de la France France
Drapeau de la Belgique Belgique
Langue Français
Nombre d’émissions 14
Vainqueur Samuel Albert
Gain 53 080 
Production
Durée 14 semaines
Société de production Studio 89 Productions
Diffusion
Diffusion Drapeau de la France M6
Drapeau de la Belgique RTL-TVI
Date de première diffusion Drapeau de la France
Drapeau de la Belgique
Date de dernière diffusion Drapeau de la France
Drapeau de la Belgique
Public conseillé Tout public
Site web Top Chef sur 6play.fr
Chronologie

La dixième saison de Top Chef, est une émission de télévision franco-belge de téléréalité culinaire, diffusée sur M6 du au et sur RTL-TVI du au . Elle est animée par Stéphane Rotenberg.

Cette édition est remportée par Samuel Albert qui empoche 53 080 , proportionnellement au pourcentage des voix obtenues lors de la finale (53,08 %). Il l'emporte au terme de 10 h de cuisine face à Guillaume Pape qui a lui obtenu 46,92 % des voix.

Production et organisation[modifier | modifier le code]

Stéphane Rotenberg, animateur historique depuis la première saison, présente une fois de plus l'émission[1].

La société de production Studio 89 Productions, également historique de l'émission, produit cette édition.

Participants[modifier | modifier le code]

Le jury reste inchangé depuis la saison 6. Il se compose de Philippe Etchebest, Michel Sarran, Hélène Darroze et Jean-François Piège[1].

12 candidats composent les quatre brigades (3 candidats par brigade). Pour cela, 14 candidats s'affrontent au premier épisode, et 11 intègrent le concours, car Camille Maury, la gagnante d'Objectif Top Chef, est directement intégrée à la brigade de Philippe Etchebest[2].

Principe[modifier | modifier le code]

Le principe de brigade, où les trois chefs de jury Philippe Etchebest, Michel Sarran et Hélène Darroze sont chacun à la tête d'une brigade de quatre candidats, intégré en huitième saison, est reconduit cette année[2].

Nouveautés[modifier | modifier le code]

Jean-François Piège, resté un peu en retrait la saison précédente, revient en force, puisqu'il sera, lui aussi, à la tête de sa propre brigade. Ainsi, ce sont désormais quatre brigades qui s'affrontent, toutes composées de 3 candidats, soit un total de 12 (car 3 sur les 15 de départ sont éliminés lors de la première émission)[2].

Candidats[modifier | modifier le code]

Ci-dessous, la liste des 15 candidats de cette saison[3],[4],[5] :

Candidat Âge Localisation Profession Brigade Statut
Samuel Albert 30 ans Drapeau du Japon Tokyo (Japon) Chef à l'ambassade de Belgique
Vainqueur[6],[7]
Guillaume Pape 26 ans Drapeau de la France Rennes (35) Chef dans un restaurant gastronomique
Finaliste[8],[9]
Alexia Duchêne 23 ans Drapeau de la France Paris (75) Second de cuisine
Demi-finaliste[10],[11]
Florian Barbarot 27 ans Drapeau de la France Les Damps (27) Chef adjoint
Éliminé[12],[13]
Damien Laforce 23 ans Drapeau de la France Lille (59) Chef
Éliminé[14]
Merouan Bounekraf 29 ans Drapeau de la France Asnières-sur-Seine (92) Chef dans un hôtel de luxe
Éliminé[15]
Camille Maury 20 ans Drapeau de la France Saint-Valery-en-Caux (76) Gagnante d'Objectif Top Chef
Éliminée[16]
Baptiste Renouard 27 ans Drapeau de la France Chatou (78) Chef de son propre restaurant
Éliminé[17]
Maël Duval 20 ans Drapeau de la France Guer (56) Second de cuisine
Éliminé[18]
Anissa Boulesteix 26 ans Drapeau de la France Nantes (44) Sous-chef de palace
Éliminée[19]
Ibrahim Kharbach 33 ans Drapeau de la Belgique Bruxelles (Belgique) Chef rôtisseur
Éliminé[20]
Marie-Victorine Manoa 27 ans Drapeau de la France Tassin-la-Demi-Lune (69) Chef de son propre restaurant
Éliminée[21]
Fanny Aimerito 26 ans Drapeau de la France Marseille (13) Second de cuisine
  • Aucune (émission 1)
Éliminée[22]
Paul Delrez 28 ans Drapeau de la Belgique Forest (Belgique) Chef de ses propres restaurants
  • Aucune (émission 1)
Éliminé
Sébastien Oger 30 ans Drapeau de la Belgique Namur (Belgique) Chef à domicile
  • Aucune (émission 1)
Éliminé

Légende :

  • Darroze, signifie que le candidat a intégré la brigade d'Hélène Darroze.
  • Etchebest, signifie que le candidat a intégré la brigade de Philippe Etchebest.
  • Piège, signifie que le candidat a intégré la brigade de Jean-François Piège.
  • Sarran, signifie que le candidat a intégré la brigade de Michel Sarran.
  • Aucune, signifie que le candidat n'a pas intégré de brigade[n° 2].
  • (émission 1 – ...), indique pendant combien d'émission(s) le candidat est resté en compétition.

Bilan par épisode[modifier | modifier le code]

Bilan par épisode
▼ Place 1re diffusion Semaine 1 : 6 février 2019[n° 3] Semaine 2 : 13 février 2019 Semaine 3 : 20 février 2019 Semaine 4 : 27 février 2019 Semaine 5 : 6 mars 2019
► Épreuve (Ép.) Ép. n°1 : Ép. n°2 : Dernière chance (D.C.) : Ép. n°1 : Ép. n°2 : D.C. : Ép. n°1 : Ép. n°2 : D.C. : Ép. n°1 : Ép. n°2 : D.C. : Ép. n°1 : Ép. n°2 : D.C. :
► Intitulé Entrée
de bistro
Plat
en trompe-l’œil
La pomme de terre Légume en 3 façons Association
terre-mer
Les fruits
exotiques
Entremets
vanille-chocolat
Les fruits
de mer
Le veau Pâtes et tiramisu Le cassoulet
de demain
La betterave Fraises au sucre Tomates mozzarella
en miroir
Le rouget
▼ Candidats
1er
2e
  • Guillaume
3e
4e
  • Florian
5e
  • Damien
6e
  • Merouan
7e
  • Camille
[n° 6]
8e
  • Baptiste
9e
  • Maël
10e
  • Anissa
Éliminée (Semaine 4)
11e
  • Ibrahim
Éliminé (Semaine 3)
12e
  • Marie-Victorine
Éliminée (Semaine 2)
13es
  • Fanny
Éliminée (Semaine 1)
  • Paul
Éliminé (Semaine 1)
  • Sébastien
Éliminé (Semaine 1)
Bilan par épisode
▼ Place 1re diffusion Semaine 6 : 13 mars 2019 Semaine 7 : 20 mars 2019 Semaine 8 : 27 mars 2019 Semaine 9 : 3 avril 2019 Semaine 10 : 10 avril 2019
► Épreuve Ép. n°1 : Ép. n°2 : D.C. : Ép. n°1 : Ép. n°2 : D.C. : Ép. n°1 : Ép. n°2 : D.C. : Épreuve unique[n° 7] : D.C. : Ép. n°1 : Ép. n°2 : D.C. :
► Intitulé Qui peut battre
P. Etchebest ?
La boîte noire L'avocat Leur plat
signature
Un plat
monochrome
La daurade Râble de lièvre
et fruits
Le « mijoté moderne » La truite La guerre des restos La carotte La cuisine régionale L'Œuf Le filet mignon
de porc
▼ Candidats
1er
[n° 8]
2e
  • Guillaume
3e
4e
  • Florian
5e
  • Damien
6e
  • Merouan
Éliminé (Semaine 9)
7e
  • Camille
Éliminée (Semaine 8)
8e
  • Baptiste
Éliminé (Semaine 6)
9e
  • Maël
Éliminé (Semaine 5)
10e
  • Anissa
Éliminée (Semaine 4)
11e
  • Ibrahim
Éliminé (Semaine 3)
12e
  • Marie-Victorine
Éliminée (Semaine 2)
13es
  • Fanny
Éliminée (Semaine 1)
  • Paul
Éliminé (Semaine 1)
  • Sébastien
Éliminé (Semaine 1)
Légende
  • Candidat ne participant pas à l'épreuve.
  • Candidat vainqueur de l'épreuve et qualifié pour la semaine suivante.
  • Candidat sauvé lors de l'épreuve de la dernière chance et qualifié pour la semaine suivante.
  • Candidat n'ayant pas remporté la première épreuve, qui participe donc à la deuxième épreuve.
  • Candidat directement envoyé en dernière chance.
  • Candidat sur la sellette à l'issue de l'épreuve[n° 9].
  • Candidat éliminé à l'issue de la dernière chance.

Phases finales[modifier | modifier le code]

Bilan par épisode
▼ Place 1re diffusion Semaine 11 : 17 avril 2019 Semaine 12 : 24 avril 2019 Semaine 13 : 1er mai 2019 Semaine 14 : 8 mai 2019
Quarts de finale[n° 10] Demi-finale Finale
► Épreuve Ép. n°1 : Ép. n°2 : Ép. n°3 : Ép. n°1 : Ép. n°2 : Ép. n°3 : Ép. n°1 : Ép. n°2 : Ép. n°3 : Total
des
points
Épreuve unique :
► Intitulé L'agneau Dessert en
forme de fleur
Le maïs et homard Une assiette
végétale
Les berlingots Les agrumes
en plat salé
Ép. de Samuel Ép. de Guillaume Ép. d'Alexia Réaliser un repas
complet (entrée, plat,
dessert) pour 100 personnes
▼ Candidats Moules-frites en
trompe l'œil sucré
Galette bretonne
complète
Dessert avec bois,
myrtille et foin
1er
P1 P2 1
2e
  • Guillaume
P1 P2 1
3e
P1 P2 0 Éliminée (Semaine 13)
4e
  • Florian
[n° 11] Éliminé (Semaine 12)
5e
  • Damien
Éliminé (Semaine 10)
6e
  • Merouan
Éliminé (Semaine 9)
7e
  • Camille
Éliminée (Semaine 8)
8e
  • Baptiste
Éliminé (Semaine 6)
9e
  • Maël
Éliminé (Semaine 5)
10e
  • Anissa
Éliminée (Semaine 4)
11e
  • Ibrahim
Éliminé (Semaine 3)
12e
  • Marie-Victorine
Éliminée (Semaine 2)
13es
  • Fanny
Éliminée (Semaine 1)
  • Paul
Éliminé (Semaine 1)
  • Sébastien
Éliminé (Semaine 1)
Légende
  • Candidat qui remporte la finale, donc la dixième saison de Top Chef.
  • Candidat imbattable sur sa propre épreuve, qui ne remporte donc pas de points, mais empêche les autres d'en marquer.
  • Candidat qui bat le candidat sur sa propre épreuve et remporte donc un point.
  • Candidat battu sur sa propre épreuve qui ne marque donc pas de points.
  • 1 Candidat ayant le plus de points et qui se qualifie pour la finale.
  • P1Candidat vainqueur de l'épreuve et qui remporte son premier pass. Il participe donc aux autres épreuves.
  • P2Candidat vainqueur de l'épreuve et qui remporte son deuxième pass. Il se qualifie donc pour la demi-finale.
  • Candidat ne participant pas à l'épreuve.
  • Candidat n'ayant pas remporté l'épreuve, qui participe donc aux suivantes.
  • Candidat éliminé.

Résumés détaillés[modifier | modifier le code]

Toutes les recettes détaillées réalisées par les candidats, avec leurs intitulés exacts sont à retrouver sur le site cuisineaz.com (filiale du groupe M6), en suivant ce lien.

1er épisode : nouveautés, composition des brigades, trois candidats éliminés[modifier | modifier le code]

Cet épisode est diffusé pour la première fois le mercredi 6 février 2019.

L'épisode inaugural de la saison a pour but de répartir 14 candidats en quatre brigades de trois candidats (Camille étant déjà intégrée dans la brigade de Philippe Etchebest) : trois candidats ne sont donc pas choisis et directement éliminés à l'issue de l'épreuve de la dernière chance.

Cette année, une nouvelle règle apparaît, uniquement pour le premier épisode. En effet, après que les chefs soient passés dans les rangs, pour découvrir quelque peu les candidats et savoir le contenu de leur recette, ils attribuent, via une tablette, un point de couleur à chaque candidat. Un point vert (Disc Plain green.svg) s'ils sont intéressés et apprécient ce que fait le candidat ; un point orange (Disc Plain yellow dark.svg) s'ils demandent à voir et sont moyennement convaincus ; un point rouge (Disc Plain red.svg) s'ils ne sont pas intéressés et pas ou peu convaincus. Le candidat découvre alors, pendant l'épreuve, ses notes à l'aveugle.

Pour la première épreuve, sept candidats s'affrontent (Alexia, Baptiste, Damien, Fanny, Ibrahim, Samuel et Sébastien). Ils ont h pour réinventer une entrée de bistro rustique. À l'issue de l’épreuve, quatre candidats vont être répartis dans les brigades, et trois candidats vont être envoyés en dernière chance. Alexia et Fanny choisissent de réinventer le poireau vinaigrette. Elles obtiennent respectivement : Disc Plain green.svg ; Disc Plain green.svg ; Disc Plain green.svg ; Disc Plain green.svg et Disc Plain yellow dark.svg ; Disc Plain red.svg ; Disc Plain red.svg ; Disc Plain red.svg. Samuel décide quant à lui de revisiter l'œuf mimosa, il obtient Disc Plain green.svg ; Disc Plain yellow dark.svg ; Disc Plain yellow dark.svg ; Disc Plain yellow dark.svg. Damien réinvente la terrine de campagne, il reçoit Disc Plain green.svg ; Disc Plain green.svg ; Disc Plain yellow dark.svg ; Disc Plain yellow dark.svg. Baptiste choisit le maquereau au vin blanc. Il obtient : Disc Plain green.svg ; Disc Plain green.svg ; Disc Plain green.svg ; Disc Plain green.svg. Sébastien revisite l'avocat crevette, il obtient Disc Plain red.svg ; Disc Plain red.svg ; Disc Plain red.svg ; Disc Plain red.svg. Enfin, Ibrahim réinvente les tomates mozzarella. Il obtient Disc Plain green.svg ; Disc Plain yellow dark.svg ; Disc Plain yellow dark.svg ; Disc Plain red.svg. À l'issue de la dégustation, les chefs choisissent, sans se concerter, le candidat qu'ils veulent. Hélène Darroze est la seule à choisir Alexia, qui intègre sa brigade. Michel Sarran est lieu aussi seul à choisir Samuel qui va chez les jaunes. Jean-François Piège et Philippe Etchebest choisissent quant à eux le même candidat : Baptiste, qui choisit d'intégrer la brigade Piège. Philippe Etchebest se rabat donc sur Damien. Ainsi, Ibrahim, Fanny et Sébastien sont envoyés en dernière chance.

Pour la deuxième épreuve, sept autres candidats s'affrontent (Anissa, Florian, Guillaume, Maël, Marie-Victorine, Merouan et Paul). Ils ont h pour réaliser un trompe-l’œil, c'est-à-dire un plat salé ayant l’apparence d'un plat sucré, ou inversement. Florian décide de réaliser un plat avec une apparence de fraises et cerises, il reçoit Disc Plain green.svg ; Disc Plain green.svg ; Disc Plain yellow dark.svg ; Disc Plain yellow dark.svg. Anissa quant à elle décide de travailler un dessert dressé tel un cordon bleu, frites. Elle a ainsi Disc Plain green.svg ; Disc Plain green.svg ; Disc Plain yellow dark.svg ; Disc Plain red.svg. Merouan choisit de faire un plat, avec une apparence de bûche de chèvre cendrée, il obtient Disc Plain green.svg ; Disc Plain green.svg ; Disc Plain green.svg ; Disc Plain green.svg. Guillaume réalise en dessert en forme de club sandwich, il reçoit Disc Plain yellow dark.svg ; Disc Plain yellow dark.svg ; Disc Plain red.svg ; Disc Plain red.svg. Paul fait un dessert ressemblant à des sushis et des makis, il obtient Disc Plain yellow dark.svg ; Disc Plain yellow dark.svg ; Disc Plain red.svg ; Disc Plain red.svg. Maël fait un plat ayant l’apparence de churros et chocolat chaud, il reçoit Disc Plain green.svg ; Disc Plain green.svg ; Disc Plain green.svg ; Disc Plain green.svg. Marie-Victorine enfin réalise un plat ayant la forme d'un baba au rhum, elle obtient Disc Plain yellow dark.svg ; Disc Plain red.svg ; Disc Plain red.svg ; Disc Plain red.svg. À l'issue de la dégustation quelque peu mouvementée, les chefs choisissent sans se concerter le candidat qu'ils veulent. En effet, Marie-Victorine, décide, et cela n'était jamais arrivé depuis la création de l'émission, d'aller voir les chefs, pour leur annoncer qu'elle ne veut pas leur présenter son plat, étant trop déçue par son travail. Après quelques discussions, les chefs arrivent cependant à la convaincre, et ils dégustent son plat au même titre que les autres candidats. Jean-François Piège est le seul à vouloir Merouan, qui intègre donc sa brigade. Florian est voulu par les trois autres chefs et décide finalement d'intégrer la brigade rouge. Michel Sarran et Philippe Etchebest font ensuite le même choix, Maël, qui décide de partir chez Philippe. Enfin, Michel Sarran décide d'intégrer Marie-Victorine dans sa brigade. Anissa, Guillaume et Paul se retrouvent donc en dernière chance.

Pour la dernière chance, les six candidats qui n'ont pas intégré de brigade ont h pour sublimer la pomme de terre. Épreuve hommage à Joël Robuchon, décédé l'année passée, qui était en quelque sorte le maître de la pomme de terre. À l'issue de la dégustation à l'aveugle des trois chefs (Philippe Etchebest ne dégustant pas vu que sa brigade est au complet (Camille l'intégrant directement), les trois chefs choisissent sans se concerter qui ils veulent voir intégrer leur brigade. Cas inédit, les trois chefs ont fait un choix différent; Ainsi, Hélène Darroze choisit Ibrahim ; Guillaume intègre la brigade jaune ; et Anissa intègre la brigade Piège. De fait, les brigades sont constituées et au complet. Fanny, Paul et Sébastien étant définitivement éliminés[23],[24],[25],[26].

2e épisode : déclinaison de légumes, puis plat terre-mer[modifier | modifier le code]

Cet épisode est diffusé pour la première fois le mercredi 13 février 2019.

Photomontage des légumes que doivent cuisiner les brigades pour la première épreuve (de haut en bas, et de gauche à droite) : le potiron, l'artichaut, le céleri-rave et le chou de Bruxelles.
2010. Выставка цветов в Донецке на день города 94.jpg Artichaut.JPG
Celery root.JPG 70 - CIMG0962.jpg

La première épreuve se déroule dans le restaurant parisien triplement étoilé de Frédéric Anton. Chaque brigade dispose d'h 30 pour décliner un légume en trois versions. Après tirage au sort, la brigade d'Hélène Darroze se retrouve avec l'artichaut et réalise un carpaccio d'artichaut et d’huîtres, une purée d'artichaut et son bouillon de crevettes, et un artichaut tourné et rôti et crevettes ; la brigade de Philippe Etchebest avec le potiron et réalise un velouté de potiron, un pain soufflé de potiron, et un potiron rôti et cèpes ; celle de Michel Sarran avec le céleri-rave et réalise un damier de céleri confit, une boule de céleri et un bouillon céleri et citron ; enfin, celle de Jean-François Piège avec le chou de Bruxelles et réalise un chou de Bruxelles : végétal, iodé et carné. Après dégustation de toutes ces assiettes par le chef Anton, il désigne les assiettes de chou de Bruxelles gagnantes, qualifiant ainsi les membres de la brigade verte (Baptiste, Merouan et Anissa) pour la semaine suivante. Tous les autres s'affrontent sur l'épreuve suivante.

La deuxième épreuve se déroule dans les cuisines de Top Chef. Les chefs invités et jurés sont Arnaud Donckele et Emmanuel Renaut, triplement étoilés. Ils demandent aux candidats de réaliser, en h, un plat associant terre (viande) et mer (produit de la mer). Chaque brigade a deux assiettes à réaliser. Ainsi, sur les trois candidats, un est tout seul et réalise une assiette, et les deux autres sont ensemble et réalisent un assiette. En outre, sur le duo, un seul des deux se rend au garde-manger (G.M.), et choisit ainsi les produits à travailler. Hélène Darroze décide de laisser Alexia seule, qui travaille la volaille et la sardine, et d'associer Florian (G.M.) et Ibrahim qui travaillent le ris de veau et cabillaud. Philippe Etchebest décide quant à lui de laisser Damien seul, il réalise un plat à base de merlu et de porc, et d'associer Camille (G.M.) et Maël, qui partent sur le pigeon et l'encornet. Pour Michel Sarran, c'est Samuel qui doit travailler seul. Il prend le poulpe et le filet mignon. Guillaume (G.M.) et Marie-Victorine sont alors associés, il travaillent le pied de porc et le bar. À l'issue de la dégustation à l'aveugle par les deux chefs, c'est finalement l'assiette associant ris de veau et cabillaud qui est qualifiée, à savoir Florian et Ibrahim. Tous les autres candidats se retrouvent sur la sellette.

Les chefs doivent choisir qui envoyer en dernière chance, parmi ceux étant sur la sellette. Jean-François Piège n'a aucun candidat sur la sellette. Hélène Darroze n'a qu'Alexia sur la sellette, elle est directement envoyée en dernière chance. Michel Sarran choisit d'envoyer Marie-Victorine, qualifiant ainsi Guillaume et Samuel pour la semaine suivante. Philippe Etchebest envoie Maël en dernière chance, qualifiant Camille et Damien pour la suite du concours.

Pour cette dernière chance, Alexia, Marie-Victorine et Maël disposent d'h pour travailler les fruits exotiques. Après dégustation à l'aveugle des quatre chefs, Marie-Victorine est éliminée, Alexia et Maël étant qualifiés pour la prochaine semaine de concours[27],[28],[29],[30].

3e épisode : un dessert, puis un plat face à la mer[modifier | modifier le code]

Cet épisode est diffusé pour la première fois le mercredi 20 février 2019.

La première épreuve se déroule dans les cuisines de Top Chef. Les candidats doivent réaliser un entremet chocolat vanille, style gâteau marbré. Elle se déroule en brigade et en relais. Le chef François Perret, qui juge cette épreuve, impose seulement la forme du dessert. Chaque candidat dispose de 35 min, avec 30 s de brief entre chaque relais, puis ils se retrouvent ensemble durant 10 min avant la fin de l'épreuve. Ce sont Guillaume (brigade Michel Sarran), Florian (brigade Hélène Darroze), Maël (brigade Philippe Etchebest) et Merouan (brigade Jean-François Piège) qui commencent l'épreuve. Après 35 min, Samuel, Ibrahim, Camille et Baptiste (brigades dans le même ordre) continuent l'épreuve. Enfin, se sont Guillaume (la brigade jaune n'ayant que deux candidats, c'est Guillaume qui assure deux fois 35 min), Alexia, Damien et Anissa qui terminent cette épreuve. Après dégustation à l'aveugle par le chef Perret, c'est finalement l’assiette verte qui l'emporte, qualifiant ainsi Anissa, Baptiste et Merouan pour la semaine suivante. Tous les autres candidats participent à la deuxième épreuve.

Différents fruits de mer, sujet de la deuxième épreuve.

L'épreuve suivante se déroule face à l'océan Atlantique, à Châtelaillon-Plage, dans le restaurant du chef 13 étoiles, Pierre Gagnaire. Les candidats doivent travailler les fruits de mer, sous le même modèle que la semaine dernière, c'est-à-dire que deux assiettes sont réalisés par brigade (sauf la brigade jaune), ainsi, les chefs doivent composer des binômes, laissant un candidat seul. Pierre Gagnaire assiste à l'épreuve et aide les candidats. Hélène Darroze décide de laisser Florian seul, mettant Ibrahim et Alexia en duo. Pour la brigade du Michel Sarran, Guillaume et Samuel restent ensemble, ils ne réalisent qu'une assiette. Philippe Etchebest choisit de mettre Camille et Damien ensemble, laissant Maël seul. À l'issue de la dégustation par le chef Gagnaire, ce sont finalement Guillaume et Samuel de la brigade Jaune qui sont qualifiés. Les autres candidats étant sur la sellette.

Hélène Darroze et Philippe Etchebest (seuls chefs à ne pas avoir de candidats qualifiés) doivent choisir qui envoyer en dernière chance. Après réflexion, ce sont finalement Ibrahim et Maël qui vont s'affronter.

Pour cette dernière chance, Ibrahim et Maël disposent d'h pour travailler le veau. Après dégustation à l'aveugle des quatre chefs, Ibrahim est éliminé et Maël est qualifié pour la prochaine semaine de concours[31],[32],[33],[34].

4e épisode : l'Italie et Toulouse à l'honneur[modifier | modifier le code]

Cet épisode est diffusé pour la première fois le mercredi 27 février 2019.

Pour la première épreuve, les candidats doivent séduire Annie Féolde avec un plat de pâtes et un tiramisu (exemple ci-dessus).

La première épreuve se déroule dans les cuisines de Top Chef. C'est Annie Féolde, cheffe trois étoiles, qui juge cette épreuve, sous le thème de l'Italie. Chaque brigade doit réaliser un plat et un dessert : des pâtes et un tiramisu. La cheffe commence par déguster le plat de pâtes, puis désigne le moins réussi. Ainsi, le tiramisu de la brigade dont le plat n'a pas été sélectionné n'est pas dégusté. Enfin, le dessert le plus réussi qualifie la brigade pour le semaine suivante. Pour l'équipe de Michel Sarran, c'est Samuel qui réalise le plat, tandis que Guillaume fait le dessert. C'est Damien et Maël qui travaillent les pâtes dans la brigade de Philippe Etchebest, et c'est Camille qui fait le tiramisu. Chez Hélène Darroze, Alexia se charge du plat alors que Florian réalise le dessert. Enfin, pour Jean-François Piège, Anissa et Merouan cuisinent les pâtes et Baptiste réalise le tiramisu. Après dégustation à l'aveugle des plats de pâtes, c'est finalement l'assiette de Damien et Maël qui n'est pas retenue. De fait, le tiramisu de Camille n'est pas dégusté, et tous trois participent à l'épreuve suivante. Après dégustation des desserts à l'aveugle, c'est finalement l'assiette de Florian qui séduit. Ainsi, Alexia et Florian de la brigade rouge sont qualifiés pour la semaine suivante, les autres candidats devant participer à l'épreuve suivante.

Les candidats se retrouvent à Toulouse, sur le toit du restaurant de Michel Sarran, pour la deuxième épreuve. Cette année, chaque chef de brigade va accueillir les candidats dans un de ses restaurants, et imaginer une épreuve pour eux. Ainsi, les candidats disposent de h pour réaliser le cassoulet de demain. Michel Sarran étant juré, c'est le chef doublement étoilé Bernard Bach, qui le remplace pour épauler la brigade jaune durant ces deux heures. Bigflo et Oli, Yoann Huget, Maxime Médard et Arnaud (associé de Michel Sarran) sont aussi juges de cette épreuve. En un premier temps, le chef originel de la brigade jaune juge les plats uniquement au visuel, et en élimine un qui n'est pas dégusté. Les autres assiettes sont dégustés par le jury complet. Tel les semaines précédentes, chaque brigade doit réaliser deux assiettes (sauf la brigade jaune). Ainsi, pour la brigade de Philippe Etchebest, Camille reste seule et Damien et Maël sont ensemble. Pour celle de Jean-François Piège, Merouan reste seul et Anissa et Baptiste sont ensemble. Pour celle de Michel Sarran, Guillaume et Samuel sont ensemble. À l'issue de l'épreuve, Michel Sarran élimine, sans le savoir, l'assiette de sa propre brigade. De fait, Guillaume et Samuel ne sont pas dégustés, et sont envoyés sur la sellette. Enfin, après dégustation, c'est Merouan qui l'emporte. Il est ainsi qualifié pour la semaine suivante, tous les autres candidats étant sur la sellette.

Hélène Darroze a tous ses candidats qualifiés, donc elle n'a pas de choix à faire. Pour Michel Sarran, c'est Guillaume qui est envoyé en dernière chance. Anissa est envoyée en dernière chance par Jean-François Piège. Enfin, c'est Damien qui part en dernière chance pour Philippe Etchebest.

Pour cette dernière chance, les candidats disposent d'h pour cuisiner la betterave. Après dégustation à l'aveugle par les quatre chefs, c'est finalement Anissa qui est éliminée. Damien et Guillaume étant qualifiés pour la semaine suivante[35],[36],[37],[38].

5e épisode : l'épreuve des enfants avec des MOF, puis une épreuve inédite[modifier | modifier le code]

Cet épisode est diffusé pour la première fois le mercredi 6 mars 2019.

La première épreuve se déroule dans les cuisines de Top Chef. C'est un classique de l'émission : l'épreuve des enfants. Les candidats, répartis en binôme, sauf dans la brigade bleue où le chef Etchebest décide de laisser Maël seul, alliant Camille et Damien, disposent de h pour cuisiner des fraises au sucre. Ils seront ensuite dégustés et jugés par les six enfants présents : Louis ; Marie-Lou ; Romane ; Lou ; Lino ; Hugo, mais aussi par leurs parents : Alexandre Gyé-Jacquot ; Emmanuel Ryon ; Joël Patouillard ; Élie Cazaussus ; Olivier Vidal. Cependant les candidats et les chefs ignorent que les parents sont des meilleurs ouvriers de France et ils ne découvrent cela qu'à la dégustation. À l'issue de cette dernière, chaque membre du jury attribuera un point à son assiette préférée, ainsi, les deux meilleures assiettes seront qualifiés pour la semaine suivante. L'épreuve se déroule, et après un passage des enfants en cuisine, la dégustation par les onze jurés a lieu. Tous les MOF ainsi que Marie-Lou, Romane et Lou votent pour l'assiette de Guillaume et Samuel. Ils sont donc tous deux qualifiés pour la semaine suivante. Louis et Hugo votent pour Alexia et Florian, qui se qualifient pour la suite. Lino enfin vote pour Camille et Damien. N'ayant assez de voix, ils participent donc à la deuxième épreuve, tout comme Merouan, Baptiste et Maël.

Une assiette de tomates mozzarella, thème de la deuxième épreuve.

La deuxième épreuve, à laquelle participent les verts et les bleus, se déroule dans les cuisines de Top Chef. Elle est orchestrée par le chef triplement étoilé, Paul Pairet, primé meilleur restaurateur de l'année 2018. En préambule, les cinq candidats ont droit à une dégustation d'assiettes réalisées par le chef. Ils ont devant eux deux assiettes de tomates mozzarella qui semblent les mêmes. Cependant, l'une est salée, l'autre est sucrée. Les candidats disposent alors de h pour réaliser des tomates mozzarella en miroir, c'est-à-dire deux assiettes qui semblent les mêmes, mais dont l'une est salée et l'autre est sucrée. Après l'épreuve, Paul Pairet élimine d'abord une assiette au visuel, qu'il ne déguste pas, puis choisit, parmi les quatre dégustées, la meilleure, le candidat étant qualifié pour la semaine suivante. L'épreuve se déroule et ensuite le chef commence par regarder les assiettes. Il décide d'éliminer Baptiste qui est directement envoyé sur la sellette. Après dégustation à l'aveugle des assiettes restantes, le chef désigne Damien comme vainqueur. Il se qualifie pour la semaine suivante, les autres candidats étant envoyés sur la sellette.

Hélène Darroze et Michel Sarran ont tous leurs candidats qualifiés, ils n'ont ainsi pas de choix à faire. Jean-François Piège décide d’envoyer Merouan en dernière chance, qualifiant ainsi Baptiste pour le semaine suivante. Enfin, dans la brigade Etchebest, c'est Maël qui part pour sa troisième dernière chance, Camille étant qualifiée pour la semaine prochaine.

Pour l'ultime épreuve, Merouan et Maël disposent d'h pour travailler le rouget. À l'issue de la dégustation à l'aveugle des quatre chefs, c'est finalement Maël qui est éliminé, Merouan étant qualifié pour la semaine suivante[39],[40],[41],[42].

6e épisode : deux épreuves incontournables, puis une dernière chance mouvementée[modifier | modifier le code]

Cet épisode est diffusé pour la première fois le mercredi 13 mars 2019.

Pour commencer, les candidats se retrouvent dans le Grand Théâtre de Bordeaux, sur les terres de Philippe Etchebest, dans lequel le chef a une brasserie. Il s'agit d'un désormais classique : « Qui peut battre Philippe Etchebest ? ». Pour cette épreuve, les candidats sont mélangés. Ainsi, Florian fait équipe avec Guillaume et sont coachés par Hélène Darroze ; Camille et Baptiste sont ensemble, épaulés par Jean-François Piège ; Michel Sarran s'occupe de Samuel et Merouan ; enfin, Alexia fait équipe avec Damien, épaulés par Gilles Goujon, le chef choisi par Philippe Etchebest pour le remplacer. Les candidats disposent d'h 30 et le chef dispose de 45 min pour cuisiner un panier mystère, c'est-à-dire, un panier qu'ils ne découvrent qu'au lancement du chronomètre. Il se compose d'un canard et son foie, de divers champignons, de carottes, de navets, de panais, de poireaux, de choux et de salades. À l'issue de l'épreuve, ce sont Philippe Joannes et Lionel Lévy (des amis de Philippe Etchebest) qui jugent les plats et établissent un classement ; tous les candidats au-dessus du chef sont directement qualifiés pour la semaine suivante, les autres participent à la seconde épreuve. Cependant, aucun des participants ne connaît le jury, ils ne le découvre qu'à la fin de l'épreuve ; de même que le jury ne sait pas que dans les cinq assiettes dégustées, une a été réalisée par le chef Etchebest. L'épreuve se déroule et après dégustation à l'aveugle, les chefs établissent le classement suivant (du dernier au premier) : Florian et Guillaume ; Alexia et Damien ; Camille et Baptiste ; Philippe Etchebest ; Samuel et Merouan. De fait, seuls Samuel et Merouan se qualifient pour la semaine suivante, tous les autres participant à l'épreuve qui suit.

La deuxième épreuve est la classique épreuve de la boîte noire. Elle se déroule dans les cuisines de Top Chef. Pour cette épreuve, les brigades s'allient. Ainsi, Alexia, Florian et Baptiste, épaulés par les chefs Piège et Darroze affrontent Camille, Guillaume et Damien, épaulés par les chefs Etchebest et Sarran. Le plat : « quasi de veau de lait au praliné de cèpes, croquettes de foie de lotte, lactaires aux coings » a été imaginé par Jacques et Régis Marcon, père et fils, chefs trois étoiles. Les candidats disposent de h pour réaliser le plat le plus ressemblant. En un premier temps, ce sont d'un côté Guillaume et Damien qui entrent dans la boîte noire et de l'autre, Alexia et Baptiste. Le duo dispose de min pour identifier un maximum d'éléments sans la vision. À mi-épreuve, se sont les chefs qui entrent dans la boîte noire, pour ensuite aller aider les candidats. Le binôme entré dans la boîte noire peut aller dans le garde-manger en suivant, il dispose d'un temps imparti, et hors cette condition, le garde-manger est inacessible. Vers la fin de l’épreuve, Camille et Florian ont 15 s pour retenir un maximum d'informations sur le plat qu'ils voient à la lumière, mais ne goûtent pas. Ils retournent ensuite en cuisine pour donner uniquement des indications aux participants, car ils n'ont plus le droit de toucher au plat. Après dégustation à l'aveugle par le duo Marcon, ce sont finalement les brigades bleue et jaune qui se qualifient ; Camille, Damien et Guillaume étant qualifiés pour la semaine suivante, les autres étant envoyés sur la sellette.

Cette semaine, les candidats disposent d'h pour cuisiner l'avocat lors de la dernière chance.

Les chefs Sarran et Etchebest n'ont aucun candidat sur la sellette. Baptiste est le seul candidat de la brigade verte. Il est, de fait, directement envoyé en dernière chance. Hélène Darroze doit quant à elle choisir entre Alexia et Florian. Après réflexion, elle décide d'y envoyer Alexia, qualifiant donc Florian.

Pour cette dernière chance, Alexia et Baptiste disposent d'h pour travailler l'avocat. Cependant, au cours de l’épreuve, Alexia se blesse alors qu'elle coupe un concombre à l'aide d'une mandoline. Cette coupure entraîne l'arrêt du chronomètre, et nécessite l'intervention des pompiers de Paris, qui, après la prise en charge d'Alexia, l'autorisent à reprendre l'épreuve. Stéphane Rotenberg relance alors le chronomètre, puis, à la fin de l'épreuve, les chefs dégustent les deux plats sans savoir ce qu'il s'est passé en cuisine. À l'issue de la dégustation à l'aveugle des quatre chefs, c'est finalement Baptiste qui est éliminé, Alexia étant qualifiée pour la semaine suivante[43],[44],[45],[46].

7e épisode : un jury mystérieux, un plat monochrome, une dernière chance inédite[modifier | modifier le code]

Cet épisode est diffusé pour la première fois le mercredi 20 mars 2019.

Pour la première épreuve, qui se déroule dans les cuisines de Top Chef, les candidats cuisinent en individuel. Ils sont jugés par cinq membres du Guide rouge qui restent anonymes. Ils sont représentés par le directeur du guide : Gwendal Poullennec, qui annonce aux candidats qu'ils ont h 30 pour réaliser leur plat signature. Après dégustation, les critiques désignent deux plats, qui se qualifient pour la semaine suivante, les autres candidats participant à la deuxième épreuve. Ainsi, Merouan réalise une « limande-sole farcie au cabillaud et moules de bouchot, crème de champignons, sauce aux moules et cèpes, poudre de chips de crevettes » ; Florian un « turbot, nougat de fruits secs aux agrumes, jus façon civet de la mer, coquillages, mini légumes, foie gras fumé » ; pour Alexia, c'est : « pommes de terre au lard de Colonnata, moules à l'huile de livèche, sauce cresson-livèche, oignons farcis céleri-moules-livèche » ; Damien réalise un plat de : « pigeon, cuisses confites, jus de pigeon à la bière, salsifis confits et en vinaigrette, espuma de chicon, tartare de Saint-Jacques » ; pour Camille, c'est « suprême de poularde cuit sur le coffre, jus de poularde, écume de menthe, crémeux de petits pois, gelée et salade de petits pois » ; Guillaume travaille le « saint-pierre confit, purée d'artichauts, artichauts à la barigoule, chips d'artichaut, jus de veau » ; enfin, Samuel réalise un « pigeon farci noix-poires-oignons, cuisses poêlées, jus de pigeon, poires au vin rouge, purée de panais, oignons ». L'épreuve se déroule, et après dégustation à l'aveugle, les cinq membres du guide désignent non pas deux, mais trois gagnants. Gwendal Poullenec se charge d'annoncer le résultat aux candidats. En effet, si Florian termine premier, Merouan et Damien terminent deuxièmes ex æquo, le jury n'ayant réussi à les départager. Ainsi, tous trois se qualifient pour la semaine suivante, et les quatre autres candidats participent à l'épreuve suivante.

Photomontage des couleurs attribuées aux candidats pour le plat monochrome de la 2e épreuve (de haut en bas, et de gauche à droite) : rouge, vert, blanc et jaune
Disc Plain red.svg Disc Plain green.svg
1. Infanterie-Division (Wehrmacht)(2. Version).svg Nice Tramway Ligne 4 Point.svg

Cette deuxième épreuve se déroule dans les cuisines de Top Chef. Elle est orchestrée par le chef Yannick Alléno. Il demande aux candidats de réaliser un plat monochrome, c'est-à-dire d'une seule couleur choisie par le chef, mais choisie aléatoirement par les candidats. Ainsi, Guillaume cuisine un plat rouge ; Camille un plat vert ; Alexia se retrouve avec le blanc ; et le jaune est la couleur imposée à Samuel. L'épreuve est un contre-la-montre. En effet, les candidats disposent de h, mais peuvent présenter leur plat au chef Alléno dès h 30 d'épreuve. Il peut alors choisir, ou non de les qualifier. Le dernier candidat non qualifié est cependant directement envoyé en dernière chance, sans être dégusté. Les candidats peuvent présenter leur plat autant de fois qu'ils le souhaitent. Pour cette épreuve, c'est Yannick Alléno lui-même qui épaule les candidats en cuisine, Hélène Darroze, Philippe Etchebest et Michel Sarran restant dans les vestiaires, et assistant aux trois-quarts de l'épreuve via un écran. Guillaume présente son plat en premier, il est qualifié. Samuel arrive ensuite, mais le chef ne le qualifie pas encore. Alexia vient après, et le chef la qualifie. Samuel revient, il n'est toujours pas qualifié. Enfin, Camille et Samuel présentent leur plat en même temps, le chef qualifie finalement Samuel, Camille partant ainsi en dernière chance. Ensuite, le chef déguste les trois assiettes qualifiés, il met Alexia en haut du classement, puis Guillaume et enfin Samuel, qui est donc envoyé en dernière chance.

Cette semaine, aucun candidat n'est sur la sellette. En effet, Camille et Samuel sont directement envoyés en dernière chance. Par ailleurs, aucun des chefs ne sait qui participe à l'ultime épreuve cette semaine.

La dernière chance est un peu particulière cette semaine et est inédite. Camille et Samuel disposent non pas des h habituelles, mais ont 45 min pour travailler la daurade en une seule bouchée. Le visuel ne compte pas puisque les quatre jurés ont les yeux bandés. À l'issue de la dégustation par les quatre chefs, les yeux bandés, sans savoir qui a participé à l'épreuve, c'est finalement Samuel qui est éliminé[47], Camille se qualifiant pour la semaine suivante[48],[49],[50],[51].

8e épisode : un candidat réintègre le concours, puis l'épreuve de Jean-François Piège[modifier | modifier le code]

Cet épisode est diffusé pour la première fois le mercredi 27 mars 2019.

Pour la première épreuve, qui se déroule dans les cuisines de Top Chef, les brigades originelles se reforment, puisque c'est la classique épreuve du retour de l'éliminé. Les brigades Etchebest et Darroze n'ayant qu'un candidat éliminé, se sont respectivement Maël et Ibrahim qui concourent pour un retour dans la compétition. Pour les brigades Sarran et Piège, ce sont eux qui ont choisi qui pouvait prétendre revenir. Ainsi, Samuel et Baptiste respectivement concourent pour un retour. Chaque brigade doit réaliser une assiette de rable de lièvre aux fruits. Le chef triplement étoilé Gilles Goujon les épaule tout au long de l'épreuve, puisque la dégustation se fait à l'aveugle par les quatre chefs. À l'issue de la dégustation, les chefs votent individuellement pour une assiette, ainsi, Jean-François Piège vote pour l'assiette des verts et les trois autres chefs votent pour l'assiette jaune. De fait, Samuel réintègre le concours et est qualifié avec Guillaume pour la semaine suivante. Tous les autres candidats en compétition participent à l'épreuve suivante.

Des truites, poisson thème de la dernière chance cette semaine.

La deuxième épreuve est celle imaginée par Jean-François Piège. On retrouve les candidats dans le restaurant parisien doublement étoilé du chef. Il leur indique qu'ils devront réaliser une de ses créations intitulée « Le mijoté moderne ». Le principe est de faire cuire une viande, un poisson, un légume, etc. sur un produit original, tel que des coques de noix, du foin ou encore des noyaux d'olives. Les candidats se retrouvent ensuite dans les cuisines de Top Chef pour réaliser leur mijoté moderne. C'est Christian Constant qui remplace le chef Piège pour épauler Merouan. Après dégustation à l'aveugle par le chef, il désigne finalement Merouan comme meilleur. Il se qualifie donc pour la semaine suivante.

Il n'y a aucun candidat jaune ni vert sur la sellette cette semaine. Chez les bleus cependant, c'est Camille que le chef envoie en dernière chance, qualifiant ainsi Damien. Chez les rouges, c'est Florian qui part en dernière chance, Alexia étant qualifiée pour la semaine suivante.

Pour cette dernière chance, Camille et Florian disposent d'h pour cuisiner la truite. Après dégustation à l'aveugle des quatre chefs, Camille est éliminée et Florian est qualifié pour la prochaine semaine de concours[52],[53],[54],[55].

9e épisode : un classique, la guerre des restos[modifier | modifier le code]

Cet épisode est diffusé pour la première fois le mercredi 3 avril 2019.

Cette semaine, la traditionnelle guerre des restos est organisée. Les candidats sont répartis comme suit : Guillaume avec Alexia ; Damien avec Florian et Merouan avec Samuel. Ils sont épaulés par leurs chefs respectifs, à savoir respectivement Michel Sarran et Hélène Darroze ; Philippe Etchebest et Hélène Darroze et enfin Jean-François Piège et Michel Sarran. Les chefs visionnent l'ensemble des préparatifs, mais ne vont voir qu'une seule fois les candidats pour les conseiller. Dans un premier temps, Stéphane Rotenberg présente les trois restaurants de la région parisienne aux candidats : une crêperie, un restaurant latino et une auberge traditionnelle à la décoration rustique. Après discussions, les candidats trouvent un accord : la crêperie pour Guillaume et Alexia ; le restaurant rustique pour Damien et Florian et le restaurant latino pour Merouan et Samuel.

L'intérieur d'un restaurant, ici celui de la cheffe Darroze, thème de cette semaine.

Le préparatifs commencent alors. Merouan et Samuel choisissent le concept d'un restaurant franco-japonais qu'ils nomment Saqana (Sakana signifiant poisson en japonais). Samuel s'occupe de l’achat des meubles et du gros mobilier et Merouan se charge de la petite décoration et de la vaisselle. Alexia et Guillaume partent eux sur un restaurant d'inspiration bretonne. Ils le nomment sobrement Mer. Guillaume s'occupe des meubles et Alexia de la vaisselle. Enfin, Damien et Florian décident de réaliser un restaurant type auberge campagnarde qu'ils nomment De la terre à l'assiette. Florian achète meubles et gros mobilier et Damien vaisselle et petite décoration.

Après les premières 24 h déjà écoulées, les duos sont rejoints par un ancien candidat qui vient les épauler. Anissa pour Saqana ; Baptiste pour Mer ; et Camille pour De la terre à l'assiette. Après rapide passage des chefs, il est temps pour les candidats de se faire juger. Cette année, ce ne sont pas des anonymes, mais onze journalistes culinaires qui jugent l'épreuve en plus des chefs. Ils commencent par regarder uniquement la devanture et le menu. Saqana : « Noix de Saint-Jacques en sashimi, céleri en rémoulade, daiko et yuzukosho. Blanc de cabillaud mijoté aux coquillages, beurre blanc, ponzu, garniture dubary. Omelette japonaise acidulée » ; Mer : « Raviole de coquillages, embeurrée de choux, pomme de terre et algues. Filet de bar de ligne, légumes racines, pieds de cochon et huîtres. Poires pochées aux algues, chocolat, sarrasin et lait ribot. » et enfin De la terre à l'assiette : « Œuf fermier parfait, topinambours, girolles et andouille de Guémené. Volaille fermière cuite sous presse, écrevisse, escargots et panais au foin. Mousseline de marron, coing acidulé et poire. ». Ils votent ensuite pour leur deux restaurants préférés, celui obtenant le moins de voix, n'ouvrant pas. Sur les 22 votes, 9 vont pour Damien et Florian ; 7 pour Guillaume et Alexia et enfin 6 pour Samuel et Merouan. Par conséquent Saqana n'ouvre pas ses portes et Merouan et Samuel vont directement en dernière chance.

Le jury et les chefs entrent alors dans les deux restaurants restant pour déguster le repas. Ils votent ensuite pour leur préféré, et sur les 15 voix, 9 sont en faveur de Mer et 6 sont pour De la terre à l'assiette. Par conséquent, Guillaume et Alexia se qualifient pour la semaine suivante et Damien et Florian sont envoyés en dernière chance.

Cette semaine, il n'y a pas de candidat sur la sellette. En effet, tous ceux qui n'ont pas été qualifiés lors de la guerre des restos appartiennent à une brigade différente.

Pour cette ultime épreuve, Damien, Florian, Merouan, et Samuel s'affrontent. Ils disposent d'h pour cuisiner la carotte. Après dégustation à l'aveugle des quatre chefs, Merouan est éliminé et Damien, Florian et Samuel sont qualifiés pour la prochaine semaine de concours[56],[57],[58],[59].

10e épisode : venue des proches, l'épreuve d'Hélène Darroze et recomposition des brigades[modifier | modifier le code]

Cet épisode est diffusé pour la première fois le mercredi 10 avril 2019.

La première épreuve a lieu dans les cuisines de Top Chef en présence du chef triplement étoilé Arnaud Lallement. Celui-ci demande aux candidats de réinterpréter une recette emblématique de leur région d'origine. Cette épreuve réserve une surprise aux candidats, qui reçoivent la visite d'un proche pendant quelques instants, puis de nouveau pendant la réalisation de la recette. Guillaume, originaire de Morlaix, réinterprète les coquilles Saint-Jacques à la bretonne en deux services. Il reçoit la visite de sa compagne Marlène. Samuel, originaire de l'Anjou, retravaille le sandre de Loire au beurre blanc et est rejoint quelques minutes par sa mère. Alexia, qui est franco-anglaise, choisit de faire référence à ses origines parisiennes et retravaille la soupe à l'oignon de son enfance. Elle est épaulée quelques instants par sa sœur Anne, après avoir également reçu la visite de son père. Damien, originaire de Bailleul, retravaille la carbonnade flamande. Sa mère vient le soutenir quelques instants. Enfin Florian réinterprète la sole à la grenobloise et reçoit la visite de sa sœur venue avec son mari et sa fille. À la dégustation, le chef Arnaud Lallement retient l'assiette de Guillaume, lequel est qualifié pour les quarts de finale. Les quatre autres candidats participent donc à l'épreuve suivante.

Les candidats cuisinent l'œuf pour l'épreuve d'Hélène Darroze cette semaine.

La seconde épreuve débute dans le restaurant parisien d'Hélène Darroze. Le défi donné aux quatre candidats restants est de proposer une recette d'œuf qui pourrait figurer sur la carte du restaurant. Avant de se lancer, les candidats doivent composer un panier à partir des ingrédients mis à leur disposition dans une pièce de l'établissement. Hélène Darroze examine les paniers à l'aveugle et écarte celui des quatre qui lui semble le moins conforme à l'esprit de son restaurant. Ainsi, le panier de Samuel est écarté, et le candidat est directement envoyé en dernière chance sans cuisiner son plat. Les trois autres retrouvent leur panier dans les cuisines de Top Chef. Pour la réalisation du plat, Damien est épaulé par son chef de brigade Philippe Etchebest, tandis que Florian et Alexia sont épaulés par la cheffe Ariane Daguin, choisie par Hélène Darroze pour la remplacer le temps de l’épreuve. À la dégustation, la cheffe qualifie Florian. Damien et Alexia sont envoyés en dernière chance.

Cette semaine, il n'y a pas de candidats sur la sellette. En effet, tous les candidats appartiennent à une brigade différente.

Pour cette ultime dernière chance de la saison : Alexia, Damien et Samuel disposent d'h pour cuisiner un filet mignon de porc. Après dégustation à l'aveugle des quatre chefs, Damien est éliminé, tandis qu'Alexia et Samuel sont qualifiés pour la prochaine semaine de concours. Cependant, il est décidé que chaque chef ne peut désormais épauler qu'un seul candidat. Par conséquent Guillaume et Florian restent dans leur brigades respectives et Philippe Etchebest et Jean-François Piège choisissent sans se concerter un candidat. Ainsi, Samuel intègre la brigade bleue et Alexia se retrouve chez les verts[60],[61],[62],[63].

11e épisode et 12e épisode : des quarts de finale inédits[modifier | modifier le code]

Cette année, les quarts de finale de Top Chef sont transformés en un marathon culinaire sous le signe du prestige et de l'excellence, diffusé sur deux semaines. Les candidats participent à plusieurs épreuves, chacune de ces épreuves permettant de décrocher un pass. Dès qu'un candidat emporte deux pass, il se qualifie pour la demi-finale et arrête de participer aux épreuves. Les épreuves se poursuivent jusqu'à ce qu'il ne reste plus qu'un seul candidat, qui est alors éliminé.

Première partie : la tournée des palaces, personne n'est qualifié ni n'est éliminé[modifier | modifier le code]

Elle est diffusée pour la première fois le mercredi 17 avril 2019.

La devanture du Ritz, hôtel de luxe parisien, lieu de la première épreuve des quarts de finale.

La première épreuve a lieu au restaurant du Ritz, place Vendôme à Paris. Au préalable, les candidats doivent réaliser sans l'aide de leur chef de brigade un appât à base de langoustine à partir d'un panier donné par le chef deux étoiles Nicolas Sale. Seuls les candidats ayant réalisé les trois meilleurs appâts pourront participer à la suite de l'épreuve. Après dégustation, Nicolas Sale classe les candidats dans l'ordre suivant : en premier Guillaume avec son « artichaut façon barigoule, tartare de langoustine, langoustine rôtie, siphon de crème de langoustines, artichauts frits » ; en second Samuel avec ses « langoustines snackées en carpaccio, crème de langoustines coriandre-gingembre-passion » ; en troisième Alexia avec sa « langoustine saisie, voile de céleri au curry, pomme crue, créme de langoustine-coriandre-gingembre, beurre noisette citronné » ; enfin en dernier Florian avec son « tartare de langoustine-passion, langoustine snackée, beurre de gingembre, guacamole vanille ». Florian ne participe donc pas à la suite de l'épreuve. Pour la suite de l'épreuve, chaque candidat cuisine une partie différente de viande d'agneau. Le choix se fait à partir du classement obtenu sur la dégustation de l'appât. Guillaume choisit donc en premier et prend la selle d'agneau. Samuel retient l'épaule et Alexia se retrouve donc avec le carré d'agneau. Alexia cuisine des « côtelettes d'agneau, oignon, laitue, piquillos » ; Samuel choisit de faire référence à l'histoire du lieu et propose une « épaule d'agneau Marigny, servie au président Wilson le 13 décembre 1918 » ; enfin Guillaume prépare une « selle d'agneau du pays basque », qui est également une des spécialités de Nicolas Sale. Après dégustation, Nicolas Sale donne le premier pass à Samuel.

Le thème de la seconde épreuve est donné par le chef pâtissier du Meurice, Cédric Grolet. Il attend des candidats qu'ils réalisent un dessert en forme de fleur. Une première sélection a lieu au visuel et seuls trois desserts sont dégustés. Ainsi, le chef Grolet écarte la « poire belle angevine comme un Hortensia, orange et fleur d'oranger » de Samuel, qu'il ne trouve pas assez gourmande. Passent donc en dégustation la « rose en pavlova et fruits rouges » de Guillaume, la « rose de mangue, curry et gingembre, rosée du matin à l'ananas » de Florian et la « rose végétale, pomme, céleri et oseille » d'Alexia. Après avoir goûté les desserts, Cédric Grolet attribue le second pass à Guillaume.

La troisième épreuve se déroule dans les cuisines du restaurant du Plaza Athénée. Le chef triplement étoilé Romain Meder demande aux candidats de réaliser un plat qui sublime le homard et le maïs. Samuel propose une assiette de « homard poché, mousse onctueuse de maïs, gnocchi à la farine de maïs, coudes et estragon, jus de carcasse ». L'assiette de Guillaume est un « corps de homard sur pain de maïs, tacos de homard ». Florian présente une « queue de homard rôtie au beurre de maïs, gnocchi de polenta et coudes, jus de civet de homard au corail ». Mais c'est l'assiette « homard, corail et textures de maïs » d'Alexia que préfère Romain Meder. La candidate reçoit ainsi le dernier pass de la première partie des quarts de finale.

À l'issue de l'émission, Alexia, Guillaume et Samuel ont tous obtenus un premier pass alors que Florian n'en a aucun. Personne n'est éliminé[64],[65],[66],[67].

Deuxième partie : des chefs de prestige, une élimination attendue ?[modifier | modifier le code]

Elle est diffusée pour la première fois le mercredi 24 avril 2019.

La première épreuve se déroule sur la Seine, au pied de la Tour Eiffel, sur la péniche restaurant du chef 20 étoiles, Alain Ducasse. Il demande aux candidats de réaliser en h 30 une assiette entièrement végétale à partir d'un panier contenant une quinzaine de fruits et légumes de saison imposé et commun aux candidats. Les chefs de brigade assistent à l'épreuve via un écran, et les candidats sont épaulés par Jocelyn Herland et Francis Fauvel, chefs exécutifs d'Alain Ducasse. Ceux-ci dégusteront avec le chef et ils désigneront ensemble la meilleure assiette. Le candidat l'ayant réalisée recevra alors un pass. Florian décide de travailler le panais dans l'esprit d'une viande en le restructurant sous la forme d'un tournedos et d'assembler un condiment censé rappeler la moutarde. Alexia compose un plat autour des légumes-racines du panier : salsifis, topinambours, panais avec un bouillon réalisé avec toutes les épluchures et de la noisette et du sarrasin pour varier les textures. Samuel se trouve peu à l'aise dans l'épreuve car le panier comprend beaucoup de légumes qu'il n'a plus l'habitude de travailler au Japon. Faute d'une idée directrice, il lance beaucoup de préparations et assemble au fil de l'eau les produits qui vont bien ensemble et se lance dans un dressage très minutieux avec un taillage très fin à la japonaise. Guillaume est bien plus à l'aise puisqu'il propose toujours une assiette végétale de saison dans son restaurant. Il réalise un bouillon de céleri et une assiette avec cresson, carottes, artichauts puis il improvise un condiment à partir de la chair de cynorhodon après que les chefs l'aient mis en garde contre une préparation qui semble trop classique. À la dégustation, Guillaume présente son « assiette de légumes comme un jardin d'automne ». Alain Ducasse trouve le plat visuellement très beau, et gustativement sans défaut particulier. Il trouve l'assiette « bien élevée, témoignant d'une jolie personnalité mais pas complètement assumée » et aurait aimé une aspérité forte et quelque chose de moins consensuel. Alexia présente ensuite son assiette de « légumes racines, bouillon végétal, condiment acidulé et sarrasin ». La couleur d'automne de l'assiette, tons sur tons, racontant « une jolie histoire » plaît beaucoup à Alain Ducasse. A la dégustation, Ducasse trouve que le bouillon a beaucoup de saveurs, que le salsifis est fondant, et l'idée du plat, « pas gourmand » mais « savoureux », avec « assez d'humilité » lui plaît beaucoup, en conclusion « un plat végétal comme j'aime ». C'est ensuite au tour de Florian de déposer son « assiette de tournedos de panais, mousseline de céleri au cresson et condiment de kaki, noix et vinaigre de Xérès ». Alain Ducasse trouve que l'assiette affiche une jolie tonalité de vert tendre, de couleur orangée, « un automne joyeux ». Les chefs regrettent cependant l'absence de jus. Au goût, Alain Ducasse trouve que la réussite du plat est le panais gourmand et savoureux, « un plat avec une jolie sapidité ». Samuel ferme la marche avec sa « déclinaison de légumes et de cuisson ». Alain Ducasse trouve que le plat est « kawaii » et qu'il est en harmonie avec le parcours de Samuel. Les chefs regrettent cependant une taille trop fine, ne permettant pas d'identifier les produits visuellement ni de concentrer leur goût. Mais il reconnaît un beau travail, une belle harmonie en disant que « ça marche ». Après la dégustation, Alain Ducasse donne la victoire à Alexia. Il salue le fait qu'elle ait pris des légumes racines, trouve qu'elle a réussi à tirer le meilleur de produits modestes et que son plat était celui qui incarnait le mieux ce qu'il attendait. Alexia décroche ainsi son deuxième pass et par la même occasion se qualifie pour la demi-finale. Les autres candidats participent à l'épreuve suivante.

Florian, Guillaume et Samuel s'affrontent pour cette deuxième épreuve, qui se déroule dans le restaurant de la cheffe la plus étoilée au monde avec ses 7 étoiles, Anne-Sophie Pic. Elle leur demande de cuisiner l'un de ses plats signature : les berlingots. Ils disposent de h. Ils sont épaulés par leurs chefs respectifs et la cheffe Pic déambule en cuisine pour les observer quelques instants. L'épreuve se déroule et après dégustation par Anne-Sophie Pic, c'est finalement Guillaume qui l'emporte. Il empoche alors son deuxième pass qui le qualifie pour la demi-finale. Samuel et Florian se retrouvent donc sur la prochaine épreuve.

Des tranches d'agrumes, thème choisi par Mauro Colagreco pour la 3e épreuve de ces ¼ de finale.

La troisième épreuve se déroule dans les cuisines de Top Chef. Elle est orchestrée par le chef du troisième meilleur restaurant du monde et triplement étoilé, Mauro Colagreco. Il donne aux candidats h pour réaliser un plat salé à base d'agrumes. Philippe Etchebest et Hélène Darroze sont en cuisine pour épauler leur candidat. L’épreuve se déroule, et après dégustation à l'aveugle par le chef, c'est finalement Samuel qui l'emporte. Il gagne sa place pour la demi-finale symbolisée par l'obtention de son deuxième pass. Par conséquent, en n'ayant remporté aucun pass, Florian est éliminé aux portes de la demi-finale.

À l'issue de l'émission, les demi-finalistes sont donc Alexia, Guillaume et Samuel car ils ont tous obtenu deux pass et Florian est éliminé. Hélène Darroze n'a donc plus de candidats dans sa brigade[68],[69],[70]. Cependant, selon bon nombre de téléspectateurs, cette élimination était prévisible dès la première partie des quarts de finale. En effet, avec la mécanique des "deux pass" et sachant que les autres candidats avaient tous un pass à l'issue de la première partie et que la deuxième partie comportait trois épreuves, il était mathématiquement impossible que Florian n'emporte ne serait-ce qu'un pass, sans quoi il aurait fallu au moins une épreuve supplémentaire[71].

13e épisode : les candidats imaginent leurs épreuves pour cette demi-finale[modifier | modifier le code]

Cet épisode est diffusé pour la première fois le mercredi 1er mai 2019.

Le principe de cette demi-finale est le même que la saison dernière, c'est-à-dire que chaque candidat a imaginé une épreuve qu'il impose aux autres. L'objectif est d'être imbattable sur sa propre épreuve. Pour départager les candidats, un système de points est mis en place : si le candidat termine premier de l'épreuve qu'il a imaginé, il ne marque pas de points, mais empêche aussi les autres d'en marquer ; si un ou plusieurs candidats se classent au-dessus de celui qui a imaginé l'épreuve, ils gagnent un point. Pour les juger, Hélène Darroze accompagnée d'un autre chef, dégustent à l'aveugle les plats des candidats. Ils établissent ensuite un classement qui permet d'attribuer les différents points.

La première épreuve se déroule dans les cuisines de Top Chef. Elle est imaginée par Samuel. Il demande à ses adversaires de réaliser un plat de moules-frites en trompe-l'œil sucré, où tout est comestible. Ils disposent pour cela d'h 30. Ils sont jugés par Hélène Darroze et Guy Krenzer, chef qui réalise de nombreux trompe-l’œil. Samuel remplace les frites par des mangues, enrobées de beurre de cacao et colorant jaune, les moules et leur coque par des coques en chocolat et des morceaux de kaki, la sauce marinière par une purée de coco et rhum, la mayonnaise par une sauce au rhum coco et colorant jaune et enfin, le persil par de la menthe. Alexia réalise quant'à elle des churros à la place des frites, un biscuit au charbon végétal avec des morceaux de mangue pour les moules et leur coque et enfin une sauce au yaourt citron estragon pour la sauce marinière. Guillaume travaille la mangue enduite de chapelure pour les frites, il réalise la même chose que Samuel pour ses moules en cuisant ses kakis, pour la sauce, il mélange coco, citronnelle, gingembre et coriandre enfin, pour la mayonnaise, il réalise un gel passion, citronnelle et huile de noisette. Après dégustation par les deux chefs, ils établissent finalement le classement suivant (du dernier au premier) : Guillaume, Alexia et Samuel. Ainsi, Samuel est imbattable sur sa propre épreuve et par conséquent les scores sont tous à 0.

Un bilig, ou crêpière, que les candidats doivent utiliser lors de l'épreuve imposée par Guillaume.

La deuxième épreuve est pensée par Guillaume. Elle se déroule aussi dans les cuisines de Top Chef. Il propose aux autres de réaliser une crêpe bretonne complète classique, c'est-à-dire composée de jambon, œuf et fromage. Il leur impose aussi de tout cuisiner sur la crêpière, sans accès aux poêles. Les candidats disposent d'h 30. Ils sont jugés par la cheffe Darroze, mais aussi par Patrick Bertron, chef breton. Guillaume réalise une « galette séchée garnie d'une gelée de comté, œuf confit, mousse au lard, tuile de parmesan-lard-jambon-mimolette », Samuel un « siphon crème au fromage façon sauce mornay, galette jambon façon maki, œuf de caille au plat », et enfin, Alexia travaille un « siphon comté et parmesan, jaune d'oeuf mariné dans du vinaigre de cidre, lard confit et tuiles de galette. ». L'épreuve se déroule, et après dégustation à l'aveugle par le tandem de chefs, c'est finalement Guillaume qui l'emporte. Il fige donc les scores pour cette deuxième épreuve, qui restent au même point que précédemment, à savoir 0 pour tous.

La troisième épreuve se déroule encore dans les cuisines de Top Chef. C'est Alexia qui l'a imaginée et elle demande aux concurrents de réaliser un dessert avec seulement trois ingrédients : de la myrtille, du bois et du foin, sans accès au grade-manger et avec seulement un minimum de crèmerie. Ils disposent pour cela de h. Les candidats sont jugés par la cheffe de l'ex-brigade rouge et par Emmanuel Renaut, chef triplement étoilé. Alexia réalise une « meringue, glace au bois, siphon foin et une compotée de myrtilles », Samuel une « panna cotta au foin, coulis de myrtille, myrtilles fraîches, compotée de myrtilles, sorbet au bois et meringues à la myrtille », et Guillaume travaille une « meringue fumée, glace au foin, panna cotta au bois, confit de myrtille, mousse de myrtille et bouillon de bois à la myrtille ». Après dégustation à l'aveugle, Alexia termine dernière de l'épreuve. Battue par les autres, elle leur concède donc 1 point chacun. Ce qui donne donc 1 pour Samuel et Guillaume et 0 pour Alexia. Cependant, ces résultats ne sont pas encore connus des candidats.

Avant de les connaître, les candidats se retrouvent avec leur chefs. Ils reviennent ensemble sur leur aventure, le moment qui les a marqué, etc. Peu après, ils découvrent une cloche. Sous celle-ci, plusieurs possibilités, soit il y a du vert, cela signifie que le candidat est qualifié pour la finale, soit il y a du orange, cela signifie qu'il y a égalité, soit il n'y a rien, cela signifie que le candidat est éliminé. Ainsi, Samuel et Guillaume découvrent du vert, ils sont donc directement qualifiés pour la finale, et Alexia rien, elle est ainsi définitivement éliminée, aux portes de la finale[72],[73],[74].

14e épisode : une centaine de convives à régaler dans l'Hôtel Royal pour cette finale[modifier | modifier le code]

Cet épisode est diffusé pour la première fois le mercredi 8 mai 2019.

La finale de cette saison, comme les éditions précédentes, se déroule à l'Hôtel Royal d'Évian-les-Bains.

Ce sont Samuel[6] (brigade de Philippe Etchebest) et Guillaume[8] (brigade de Michel Sarran) qui s'affrontent lors de ce « marathon culinaire ». Les deux finalistes ont dix heures pour réaliser, dans les cuisines étoilées de l'Hôtel Royal d'Évian-les-Bains, un menu complet : entrée, plat, dessert pour cent bénévoles de la Croix-Rouge et les quatre chefs de brigade du concours.

Les candidats commencent par composer leurs brigades en choisissant à tour de rôle quatre commis parmi huit anciens candidats du concours. Samuel choisit en premier et sélectionne dans l'ordre Florian, Damien, Merouan et Marie-Victorine en alternance avec Guillaume qui choisit Baptiste, Alexia, Maël et Camille.

Pendant les heures de préparation, les deux candidats reçoivent la visite de leur chef de brigade respectif qui donne des conseils pour réussir leur menu. Philippe Etchebest coache Samuel tandis que Michel Sarran vient conseiller Guillaume.

Le menu de Samuel comprend en entrée des « ravioles de foie gras, noix de Saint-Jacques snackées, noisettes grillées et crème de champignons », en plat un « filet de saumon rôti au miso japonais, mousseline de pomme de terre douce, mandarine et chou braisé » et en dessert « le chocolat et la pomme, inspiration du tableau de René Magritte : le Fils de l'homme, 1964 ».

Guillaume propose en entrée une « araignée en sandwich, crème de brocoli, pâte de citron jaune, jus réduit », en plat un « filet de Saint-pierre cuit en basse température, épinards, pomme de terre et truffe » et en dessert un « sorbet citron vert, mousse pralin et meringue acidulée ».

Après le dîner, les quatre chefs de brigade annoncent ouvertement leur vote aux deux finalistes. Hélène Darroze, Jean-François Piège, Michel Sarran et Philippe Etchebest donnent tous les quatre cinq points à Guillaume et cinq points à Samuel. C'est la première fois en dix saisons que les chefs ne départagent pas les deux candidats en finale.

Environ deux mois après cette dernière, les deux finalistes sont invités chacun de leur côté au Four Seasons Hotel George-V avec leurs proches pour découvrir le résultat du vote et l'identité du vainqueur. La finale est remportée par Samuel Albert qui empoche 53 080 , proportionnellement au pourcentage des voix obtenues lors du vote (53,08 %). Il est donc le vainqueur de la dixième édition de Top Chef. Il l'emporte face à Guillaume Pape qui a lui obtenu 46,92 % des voix[75],[76],[77],[78].

À l'issue de la finale, Samuel a accordé de nombreuses interviews, notamment à purepeople.com[79] ; à lexpress.fr[80] ; leparisien.fr[81] ; parismatch.com[82] ; huffingtonpost.com[83] et Guillaume en a accordé à purepeople.com[84] ; à 20minutes.fr[85].

Audiences et diffusion[modifier | modifier le code]

En France, l'émission est diffusée les mercredis, du [1] au [86]. Un épisode dure environ h 20 (publicités incluses), soit une diffusion de 21 h 10 à 23 h 30.

En Belgique, l'émission est diffusée une semaine après la France, les lundis, du au . L'épisode est le même, donc la durée reste de h 20 (publicités incluses), mais il est diffusé de 20 h 15 à 22 h 25.

En France
Épisode Jour et horaire de diffusion Nombre de
téléspectateurs
Part de marché
(sur les 4 ans et plus)
Classement
des audiences
Référence
1[n° 12] Mercredi (21:10 - 23:30) 3 018 000 15,5 % 3e [87]
Mercredi (23:30 - 00:20) 2 070 000 25,7 % NC [88]
2 Mercredi (21:10 - 23:30) 2 858 000 15,1 % 2e [89]
3 Mercredi (21:10 - 23:30) 2 976 000 15,5 % [90]
4 Mercredi (21:10 - 23:30) 2 630 000 14,1 % 3e [91]
5 Mercredi (21:10 - 23:30) 2 614 000 13,7 % [92]
6 Mercredi (21:10 - 23:30) 2 546 000 13,1 % [93]
7 Mercredi (21:10 - 23:30) 2 384 000 12,3 % 4e [94]
8 Mercredi (21:10 - 23:30) 2 299 000 12,5 % 3e [95]
9 Mercredi (21:10 - 23:30) 2 649 000 13,7 % 4e [96]
10 Mercredi (21:10 - 23:30) 2 477 000 13 % 3e [97]
11 Mercredi (21:10 - 23:30) 2 570 000 13,1 % [98]
12 Mercredi (21:10 - 23:30) 2 475 000 12,9 % [99]
13 Mercredi (21:10 - 23:30) 2 336 000 12,3 % [100]
14 (finale) Mercredi (21:10 - 23:30) 2 826 000 14,2 % [101]
Bilan de la saison 2 620 000 13,6 % [102]
En Belgique[n° 13]
Épisode Jour et horaire de diffusion Nombre de
téléspectateurs
Part de marché
(sur les 4 ans et plus)
Référence
1[n° 12] Lundi (20:15 - 22:35) 595 789 34,4 % [103]
Lundi (22:35 - 23:30) 443 940 40,2 %
2 Lundi (20:15 - 22:35) 620 129 34,6 %
3 Lundi (20:15 - 22:35) 528 838 31 %
4 Lundi (20:15 - 22:35) 576 341 31,4 %
5 Lundi (20:15 - 22:35) 542 192 30,2 %
6 Lundi (20:15 - 22:35) 636 769 34,6 %
7 Lundi (20:15 - 22:35) 545 772 32,3 %
8 Lundi (20:15 - 22:35) 508 775 30,06 %
9 Lundi (20:15 - 22:35) 556 398 32,8 %
10 Lundi (20:15 - 22:35) 465 475 26,1 %[n° 14]
11 Lundi (20:15 - 22:35) 458 572 29,8 %
12 Lundi (20:15 - 22:35) 542 013 32,2 %
13 Lundi (20:15 - 22:35) 514 244 31,5 %
14 (finale) Lundi (20:15 - 22:35) 482 796 28,6 %
Bilan de la saison 541 007 31,40 % [n° 15]

Légende :

  • Plus hauts scores d'audiences
  • Plus bas scores d'audiences

Critiques et révélations post-diffusion[modifier | modifier le code]

Plusieurs candidats critiquent l'émission après sa diffusion.

En effet, après la première émission, Sébastien condamne le montage de l'émission et l'attitude de la production et de certains candidats dans un post via son compte Instagram. Il y déclare notamment que : « le montage réalisé par la production ne correspond pas du tout à ce que je suis dans la réalité », en disant que : « l'image qu'on a donnée de moi dans cette émission par le montage me dérange énormément et je tenais à le faire savoir. ». Il ajoute aussi que : « Je suis à l’aise lors des tournages et sûr de moi, c’est vrai, car je suis très ordonné et contrairement à ce qu’on veut faire croire, on reçoit des indices avant les épreuves. Trouvez-vous normal de voir tout le monde courir dans une cuisine ? Pensez-vous que c’est cela la réalité ? Moi pas mais pour la production cela fait partie du 'show télévisé' ». Le candidat dénonce donc le montage qu'il trouve trompeur, mais aussi le comportement de la production, qui donnerait des indices à certains candidats. Ni la chaîne, ni la production n'a répondu à ces accusations[104],[105],[106].

Ibrahim dénonce lui aussi le montage et l'attitude de la production après la diffusion de la troisième émission dans l'interview que lui accorde TV Magazine. Surtout les scènes de la deuxième épreuve, où on le voit s'en prendre verbalement à Alexia, sa coéquipière pour l'épreuve, qui ont, selon lui, précipité son élimination. Il déclare qu'il « n’arrive toujours pas à croire Hélène Darroze (Sa cheffe de brigade l'ayant sermonné à l'issue de l'épreuve, N.D.R.). Surtout qu’en off, elle m’a dit qu’elle n’avait pas assisté à l’épreuve de Pierre Gagnaire, comme c’était prévu, à travers un écran de télévision. ». Cependant, la chaîne a répondu à ces accusations le lendemain dans Télé Star. Elle déclare que : « Les chefs qui n'étaient pas sur le lieu du tournage - comme cela arrive parfois parce que seul Pierre Gagnaire jugeait l'épreuve - mais qui ont visionné tous les rushes du programme dans la foulée (sans montage donc) ont eux aussi été témoins de ces scènes. ». Ibrahim dénonce donc un montage « malhonnête », en disant aussi que « je me rends compte aujourd’hui qu’avec un bon montage, on peut facilement démonter quelqu’un ». Ce à quoi M6 répond : « Nous pouvons comprendre sa déception d'avoir été éliminé, mais il nous est difficile d'accepter une mise en cause du montage alors même que tous les propos d'Ibrahim vis-à-vis d'Alexia, montrés dans l'épisode d'hier, ont existé. », ajoutant que « les candidats présents sur le tournage ont eux-mêmes été témoins de ces scènes ». Outre le montage de l'émission, Ibrahim critique aussi le fait que la production « avantage » certains candidats et disant qu'il est « très déçu par la production qui met en lumière les défauts de certains candidats pour en privilégier d’autres. », ajoutant que « Florian et Alexia (Les deux autres candidats de la brigade rouge, N.D.R.) sont pas mal avantagés. Toutes les critiques que Frédéric Anton (Épreuve de la deuxième semaine, N.D.R.) a pu leur faire ont été coupées au montage. ». La chaîne réponde que : « Pour rappel, Ibrahim était le 'chouchou' des internautes sur les réseaux sociaux sur les deux premières émissions diffusées. On ne peut donc incriminer la production d'avoir voulu ternir son image », supposant que le candidat a « voulu se protéger préalablement, sachant la façon dont il s'était comporté durant cette épreuve », rappelant que « l'interview qu'Ibrahim a donnée à TV Mag a été faite avant même que l'émission ne soit diffusée. »[20],[107],[108].

Selon Baptiste et Alexia, le montage du sixième épisode a occulté les conditions réelles de déroulement de l'épreuve de la dernière chance à laquelle ils participaient. En effet, le montage laisse imaginer qu'Alexia se blesse en tranchant des concombres avec une mandoline et que l'épreuve reprend après intervention sur place des pompiers. Il faut cependant attendre le lendemain de la diffusion, et l’interview de Baptiste accordée à TV Magazine, pour apprendre que l'épreuve a été reportée au lendemain : « il restait 15 ou 20 minutes d’épreuve. La dernière chance a donc été annulée. [...] La production est ensuite venue me voir pour savoir si j’acceptais de refaire l’épreuve le lendemain et j’ai dit oui. On a donc recommencé à zéro le lendemain. ». Information non donnée lors de la diffusion de l'épisode[17],[109]. De plus, dans une interview d'Alexia publiée le 22 avril 2019 par le magazine belge Soirmag, on apprend que la candidate ne s'est pas coupée avec la mandoline mais en manipulant des couteaux. En effet, elle explique : « contrairement à ce qui a été dit dans le montage, je ne me suis pas coupée avec une mandoline. [...] J’avais ouvert la mallette avec les couteaux et l’un d’eux était à mon avis mal rangé : les couteaux sont tellement bien aiguisés qu’il m’a à peine fallu toucher la lame de l’un d’entre eux pour me blesser. Le couteau a quasiment tranché tout le bout de mon doigt. ». Elle déclare aussi que « je me suis coupé le doigt vers 19 h et j’ai été amenée aux urgences de l’hôpital. J’avais 5 points de suture. [...] Du coup, cette épreuve s’est tournée à 5 heures du matin et, deux heures plus tard, on enregistrait l’épisode suivant [...]. ». Là encore rien de tout cela n'a été dit lors de la diffusion[110].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le candidat est éliminé à l'issue de la septième émission, mais il réintègre le concours lors de la première épreuve de l'émission suivante.
  2. Ces trois candidats n'apparaissent plus dans le générique à partir du deuxième épisode.
  3. Le premier épisode ayant pour vocation la composition des brigades, les candidats désignés comme vainqueur de l'épreuve sont en fait ceux qui ont intégré une brigade. De plus, aucun candidat n'est sur la sellette car cette règle est appliquée à partir du deuxième épisode et les candidats sont directement envoyés en dernière chance.
  4. a b et c Samuel se trouvait dans la brigade jaune jusqu'à la dixième semaine du concours.
  5. a b et c Alexia se trouvait dans la brigade rouge jusqu'à la dixième semaine du concours.
  6. Camille ayant gagné Objectif Top Chef, elle intègre directement la brigade de Philippe Etchebest, sans passer par la phase de "sélections" du premier épisode. Elle rejoint donc sa brigade dès le deuxième épisode.
  7. Étant donné que la traditionnelle « guerre des restos » est organisée cette semaine, il n'y a pas les deux épreuves habituelles, mais seule cette épreuve a lieu.
  8. Samuel est éliminé à l'issue du septième épisode. Cependant, la première épreuve du huitième épisode est celle du « retour des éliminés ». Comme sa brigade remporte l'épreuve, il réintègre le concours, et se qualifie, avec Guillaume, pour la semaine suivante.
  9. Si la case qui suit celle-ci est grise, cela signifie que le candidat n'a pas participé à l'épreuve de dernière chance, et a donc été qualifié par son chef. À contrario, si elle est bleue ou rouge, le candidat a participé, et il s'est soit qualifié, soit il est éliminé.
  10. Cette année, les quarts de finale de Top Chef sont transformés en un marathon culinaire diffusé sur deux semaines. Les candidats participent à plusieurs épreuves, chacune de ces épreuves permettant de décrocher un pass. Dès qu'un candidat emporte deux pass, il se qualifie pour la demi-finale et arrête de participer aux épreuves. Les épreuves se poursuivent jusqu'à ce qu'il ne reste plus qu'un seul candidat, qui est alors éliminé.
  11. Pour cette épreuve, les candidats doivent d'abord réaliser un appât à la langoustine, dégusté en suivant par le chef invité qui désigne le moins bon. Le candidat l'ayant réalisé ne participe pas à l'épreuve. Ainsi, c'est l'appât de Florian qui n'est pas choisi par le chef. Ce dernier ne participe donc pas à l'épreuve.
  12. a et b La dernière partie de l'épisode a été diffusée dans un programme distinct, Top Chef : La Dernière Chance.
  13. Audiences consolidées à J+7. C'est-à-dire, le total de l’audience TV directe ainsi que celle différée du jour même de l’émission jusqu’à 7 jours après la diffusion grâce au service de catch-up TV via le poste de télévision.
  14. La baisse significative d'audience cette semaine peut s'expliquer par l’événement en cours lors de la diffusion : l'incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris, en France, qui a captivé bon nombre de personnes durant la soirée du .
  15. Calcul de la moyenne (somme des valeurs divisée par le nombre total de valeurs).

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c La Rédaction, « Top Chef : les candidats de l'édition 2019 se dévoilent enfin ! », sur linternaute.com,
  2. a b et c M.S., « «Top Chef»: Michel Sarran a pris du ventre, Jean-François Piège devient coach... Les nouveautés de la saison 10 », sur 20minutes.fr,
  3. Florian Guadalupe, « "Top Chef" 2019 : Découvrez les 15 candidats de la saison 10 ! », sur ozap.com,
  4. Marie-Amélie Druesne, « Top Chef 2019 : découvrez les candidats de la saison 10 ! », sur programme.tv.net,
  5. Axel Thoret, « Top Chef 2019 : voici la composition des quatre brigades de cette 10ème saison ! », sur programme-tv.net,
  6. a et b Christophe Gazzano, « Samuel Albert ("Top Chef" 2019) : "La meilleure des réponses aux critiques est dans l'assiette" », sur ozap.com,
  7. Emmanuelle Litaud, « Samuel Albert, gagnant de Top Chef: «La finale a été un chemin de croix, dix heures horribles» », sur tvmag.lefigaro.fr,
  8. a et b Christophe Gazzano, « Guillaume Pape ("Top Chef" 2019) : "'Top Chef' a été un accélérateur formidable" », sur ozap.com,
  9. Sarah Lecoeuvre et Emmanuelle Litaud, « Guillaume Pape (Top Chef): «Ma défaite s’est jouée à 6 voix!» », sur tvmag.lefigaro.fr,
  10. Sarah Lecœuvre, « Alexia Duchêne (Top Chef): «J’ouvre mon restaurant à Paris cet été» », sur tvmag.lefigaro.fr,
  11. Camille Sanchez, « "Top Chef 2019": Alexia Duchêne réagit après son élimination aux portes de la finale », sur huffingtonpost.fr,
  12. Sarah Lecœuvre, « Florian Barbarot (Top Chef): «Certaines critiques du jury me restent en travers de la gorge» », sur tvmag.lefigaro.fr,
  13. Michaël Hess, « Florian : "Alexia est une calculatrice" », sur cinetelerevue.be,
  14. Sarah Lecœuvre, « Damien Laforce (Top Chef): «Je n’étais pas à l’aise pendant la dernière chance» », sur tvmag.lefigaro.fr,
  15. Sarah Lecœuvre, « Merouan Bounekraf (Top Chef): «Je vais ouvrir un restaurant à Paris d’ici cet été» », sur tvmag.lefigaro.fr,
  16. Sarah Lecœuvre, « Camille Maury: «Dans Top Chef, on passe plus de temps à faire de la télé qu’à cuisiner» », sur tvmag.lefigaro.fr,
  17. a et b Sarah Lecœuvre, « Baptiste Renouard (Top Chef): «Après la blessure d’Alexia, on a recommencé l’épreuve à zéro» », sur tvmag.lefigaro.fr,
  18. Sarah Lecœuvre, « Maël Duval (Top Chef): «J’ai demandé à Philippe Etchebest de m’envoyer en dernière chance» », sur tvmag.lefigaro.fr,
  19. Sarah Lecœuvre, « Anissa Boulesteix (Top Chef): «J’ai des projets télévisés» », sur tvmag.lefigaro.fr,
  20. a et b Sarah Lecœuvre, « Ibrahim Kherbach, éliminé de Top Chef: «Le montage de l’émission est malhonnête» », sur tvmag.lefigaro.fr,
  21. Sarah Lecœuvre, « Marie-Victorine, éliminée de Top Chef: «J’étais liquéfiée par les caméras de l’émission» », sur tvmag.lefigaro.fr,
  22. « Top Chef : la Marseillaise Fanny Aimerito déjà éliminée ! », sur laprovence.com,
  23. « Top Chef 2019 : Fanny, Paul et Sébastien éliminés, bel hommage à Joël Robuchon », sur purepeople.com,
  24. Ulla Majoube, « Top Chef 2019, émission 1: en avant les brigades », sur lexpress.fr,
  25. Amandine J., « Top Chef 2019 : Une candidate refuse de faire déguster son plat, Alexia fait l'unanimité chez les chefs... Replay de l'épisode 1 », sur melty.fr,
  26. Clément Rodriguez, « “Top Chef” 2019, épisode 1 : la déception belge », sur cinetelerevue.be,
  27. « Top Chef 2019 : Marie-Victorine éliminée, ambiance tendue et stress en brigade », sur purepeople.com,
  28. Ulla Majoube, « Top Chef 2019, émission 2: Marie-Victorine n'y coupe pas », sur lexpress.fr,
  29. Amandine J., « Top Chef 2019 : Philippe Etchebest s'énerve contre un candidat, l'éliminé est... Replay de l'épisode 2 », sur melty.fr,
  30. Clément Rodriguez, « “Top Chef” 2019, épisode 2 : premières tensions en brigade », sur cinetelerevue.be,
  31. « Top Chef 2019 : Ibrahim éliminé, Merouan se loupe, tensions chez Hélène Darroze », sur purepeople.com,
  32. Ulla Majoube, « Top Chef 2019, émission 3: Ibrahim déçoit et se saborde », sur lexpress.fr,
  33. Amandine J., « Top Chef 2019 : Un candidat sanctionné pour son comportement, l’éliminé est… Replay de l’épisode 3 », sur melty.fr,
  34. Clément Rodriguez, « “Top Chef” 2019, épisode 3 : c’est fini pour les Belges... », sur cinetelerevue.be,
  35. « Top Chef 2019 : Anissa éliminée et en larmes, Michel Sarran hôte de prestige ! », sur purepeople.com,
  36. Ulla Majoube, « Top Chef 2019, émission 4: ciao Anissa », sur lexpress.fr,
  37. Amandine J., « Top Chef 2019 : Deux stars du rap invitées, Michel Sarran élimine sa propre brigade... Replay de l'épisode 4 », sur melty.fr,
  38. Clément Rodriguez, « “Top Chef” 2019, épisode 4 : le soleil dans l’assiette et à l’écran », sur cinetelerevue.be,
  39. « Top Chef 2019 : Maël éliminé, Merouan sous pression, les chefs surpris ! », sur purepeople.com,
  40. Ulla Majoube, « Top Chef 2019, émission 5: Maël se fait sucrer », sur lexpress.fr,
  41. Amandine J., « Top Chef 2019 : Les brigades vivent une expérience incroyable, Jean-François Piège sanctionne un candidat... Replay de l'épisode 5 », sur melty.fr,
  42. Clément Rodriguez, « “Top Chef” 2019, épisode 5 : le départ de Maël laisse un goût amer », sur cinetelerevue.be,
  43. « Top Chef 2019 : Baptiste éliminé, Alexia blessée, les pompiers interviennent ! », sur purepeople.com,
  44. Ulla Majoube, « Top Chef 2019, émission 6: Baptiste n'y coupe pas », sur lexpress.fr,
  45. Amandine J., « Top Chef 2019 : Les pompiers interviennent pour un candidat blessé, l'éliminé est... Replay de l'épisode 6 », sur melty.fr,
  46. Clément Rodriguez, « “Top Chef” 2019, épisode 6 : Alexia blessée, la dernière chance reportée », sur cinetelerevue.be,
  47. Sarah Lecœuvre, « Samuel Albert (Top Chef): «Je n’ai pas participé à l’émission pour faire de la télé» », sur tvmag.lefigaro.fr,
  48. « Top Chef 2019 : Samuel éliminé, Camille en larmes, Merouan impressionnant ! », sur purepeople.com,
  49. Ulla Majoube, « Top Chef 2019, émission 7: le jury n'a fait qu'une bouchée de Samuel », sur lexpress.fr,
  50. Amandine J., « Top Chef 2019 : Camille en larmes, Michel Sarran élimine un candidat... Replay de l'épisode 7 », sur melty.fr,
  51. Clément Rodriguez, « “Top Chef” 2019, épisode 7 : la saison des outsiders ? », sur cinetelerevue.be,
  52. « Top Chef 2019 : Camille éliminée, Samuel de retour, Philippe Etchebest très ému », sur purepeople.com,
  53. Ulla Majoube, « Top Chef 2019, émission 8: Camille part, Samuel revient », sur lexpress.fr,
  54. Amandine J., « Top Chef 2019 : Philippe Etchebest au bord des larmes, un éliminé de retour... Replay de l'épisode 8 », sur melty.fr,
  55. Clément Rodriguez, « "Top Chef" 2019, épisode 8 : Philippe Etchebest en larmes, Samuel de retour », sur cinetelerevue.be,
  56. « Top Chef 2019 : Merouan éliminé, tensions en cuisine, Alexia et Guillaume au top », sur purepeople.com,
  57. Ulla Majoube, « Top Chef 2019, émission 9: pour Merouan, c'est râpé », sur lexpress.fr,
  58. Amandine J., « Top Chef 2019 : Retour d'une épreuve culte, un chef n'a plus de brigade... Replay de l'épisode 9 », sur melty.fr,
  59. Clément Rodriguez, « “Top Chef” 2019, épisode 9 : la fin du Merouan Show », sur cinetelerevue.be,
  60. « Top Chef 2019 : Damien éliminé, les proches débarquent, les brigades changent ! », sur purepeople.com,
  61. Ulla Majoube, « Top Chef 2019, émission 10: Damien dans les choux, les brigades changent », sur lexpress.fr,
  62. Amandine J., « Top Chef 2019 : Bouleversement dans les brigades, les quarts-de-finalistes sont... Replay de l'épisode 10 », sur melty.fr,
  63. Clément Rodriguez, « “Top Chef” 2019, épisode 10 : le chamboule-tout des brigades », sur cinetelerevue.be,
  64. « Top Chef 2019 : Alexia en larmes, Florian déçu, des épreuves de haut vol ! », sur purepeople.com,
  65. Ulla Majoube, « Top Chef 2019, 1er quart de finale: pas deux pass, pas de candidat », sur lexpress.fr,
  66. Amandine J., « Top Chef 2019 : Le niveau monte d'un cran, Alexia en larmes... Replay de l'épisode 11 », sur melty.fr,
  67. Clément Rodriguez, « “Top Chef” 2019, épisode 11 : un suspens à couper au couteau », sur cinetelerevue.be,
  68. « Top Chef 2019 : Florian éliminé et en larmes, émotion au rendez-vous ! », sur purepeople.com,
  69. Amandine J., « Top Chef 2019 : Gros coup de pression pour Samuel, les demi-finalistes sont... Replay de l'épisode 12 », sur melty.fr,
  70. Clément Rodriguez, « “Top Chef” 2019, épisode 12 : des larmes difficiles à retenir », sur cinetelerevue.be,
  71. La rédaction, « Top Chef : les internautes craignent de s'être fait "spoiler" le résultat des quarts de finale », sur lci.fr,
  72. « Top Chef 2019 : Alexia éliminée, Samuel et Guillaume en finale ! », sur purepeople.com,
  73. Amandine J., « Top Chef 2019 : Les candidats imposent leurs épreuves, les finalistes sont... Replay des demi-finales », sur melty.fr,
  74. Clément Rodriguez, « “Top Chef” 2019, épisode 13 : la Belgique à l’honneur, les chefs se lâchent », sur cinetelerevue.be,
  75. « Top Chef 2019, la finale : Samuel gagnant face à Guillaume ! », sur purepeople.com,
  76. Amandine J., « Top Chef 2019 : Samuel et Guillaume sous pression, le grand gagnant est... Replay de la finale », sur melty.fr,
  77. « "Top Chef" : Victoire à l’arraché de Samuel, gagnant de la saison 10 », sur parismatch.com,
  78. Clément Rodriguez, « "Top Chef" 2019 : et le gagnant est... », sur cinetelerevue.be,
  79. « Top Chef 2019 - Samuel gagnant : "Ça s'est joué à pas grand chose..." », sur purepeople.com,
  80. Ulla Majoube, « Samuel remporte la saison 10 : "Top Chef est une super vitrine qui ne dure qu'un temps" », sur lexpress.fr,
  81. Michaël Zoltobroda, « Samuel, gagnant de «Top Chef» : «J’ai donné 10 % de mes gains à Guillaume» », sur leparisien.fr,
  82. Amandine Bourgoin, « Samuel Albert, gagnant de "Top Chef" : "Cette finale a été un vrai parcours du combattant" », sur parismatch.com,
  83. Camille Sanchez, « Samuel Albert est le gagnant de "Top Chef 2019" », sur huffingtonpost.fr,
  84. « Top Chef 2019 – Guillaume : "Samuel a été plus fort, je n'ai pas de regret" », sur purepeople.com,
  85. Jérôme Gicquel, « «Top Chef» : «Il n’y a aucune déception à avoir», assure Guillaume Pape, battu en finale », sur 20minutes.fr,
  86. « Finale de Top Chef : à quelle heure et sur quelle chaîne ? », sur cnews.fr,
  87. Kévin Boucher, « Audiences : "Esprits criminels" leader en baisse devant "Philharmonia", "Top Chef" revient en hausse », sur ozap.com, (consulté le 7 février 2019)
  88. Benoit Mandin, « Top Chef 2019 : trois candidats éliminés, quelle audience pour les brigades de la saison 10 ? », sur toutelatele.com, (consulté le 7 février 2019)
  89. Pierre Dezeraud, « Audiences : "Esprits criminels" leader, "Top Chef" au top, la fiction de France 2 déçoit, France 3 faible », sur ozap.com, (consulté le 14 février 2019)
  90. Kévin Boucher, « Audiences : "Esprits criminels" leader en baisse, "Top Chef" en hausse, France 2 faible, France 4 et TMC au million », sur ozap.com, (consulté le 21 février 2019)
  91. Kévin Boucher, « Audiences : "Disparition inquiétante" leader sur France 2, TF1 faible, "La Carte aux trésors" correct », sur ozap.com, (consulté le 28 février 2019)
  92. Kévin Boucher, « Audiences : "Esprits criminels" leader en hausse devant France 2 et "Top Chef", "Témoin indésirable" correct sur C8 », sur ozap.com, (consulté le 7 mars 2019)
  93. Kévin Boucher, « Audiences : "Grey's Anatomy" leader de retour en baisse devant "Illégitime", Arte en forme », sur ozap.com, (consulté le 14 mars 2019)
  94. Kévin Boucher, « Audiences : "Un homme parfait" sur France 2 leader devant "Grey's Anatomy" en baisse, "Top Chef" faiblit », sur ozap.com, (consulté le 21 mars 2019)
  95. Kévin Boucher, « Audiences : "Une mort sans importance" sur France 2 plus fort que "Grey's Anatomy", France 4 en forme », sur ozap.com, (consulté le 28 mars 2019)
  96. Kévin Boucher, « Audiences : "Grey's Anatomy" leader en hausse devant France 2, "Top Chef" remonte, record pour CStar », sur Ozap.com, (consulté le 4 avril 2019)
  97. Florian Guadalupe, « Audiences : "Quand sort la recluse" démarre très bien sur France 2, faible score pour "Pièces à conviction" », sur ozap.com, (consulté le 15 avril 2019)
  98. Pierre Dezeraud, « Audiences : France 2 leader avec la P2 du téléfilm de Josée Dayan, "Top Chef" stable, Carole Rousseau leader TNT », sur ozap.com, (consulté le 18 avril 2019)
  99. Kevin Boucher, « Audiences : "Grey's Anatomy" sur TF1 puis "Rouge sang" sur France 2 leader, France 4 au million », sur Ozap.com, (consulté le 25 avril 2019)
  100. Kevin Boucher, « Audiences : "Peur sur la base" leader sur France 2 devant le seul inédit de "Grey's Anatomy", "Burger Quiz" au million », sur ozap.com, (consulté le 2 mai 2019)
  101. Florian Guadalupe, « Audiences : "L'enfant que je n'attendais pas" bon leader devant "Grey's Anatomy", finale en hausse pour "Top Chef" », sur ozap.com, (consulté le 9 mai 2019)
  102. Benjamin Meffre, « Audiences : Bilan en hausse pour "Top Chef" saison 10 », sur ozap.com,
  103. « Résultats publics », sur cim.be (consulté le 15 février 2019)
  104. Christophe Gazzano, « "Top Chef" : Eliminé, Sébastien Oger critique le montage de l'émission de M6 », sur ozap.com,
  105. Alex Thoret, « Sébastien Oger en colère contre la production de Top Chef : "Le montage ne correspond pas à ce que je suis dans la réalité" », sur programme-tv.net,
  106. Julie Perret, « Sébastien Oger (Top Chef 2019) éliminé et agacé : "Le montage me dérange" », sur purepeople.com,
  107. Christophe Gazzano, « "Top Chef" : Après son élimination, Ibrahim Kherbach critique le montage de l'émission de M6 », sur ozap.com,
  108. Alexandra Tizio, « "Nous sommes étonnés de ses propos" : M6 réagit aux accusations d'Ibrahim Kherbach sur le montage "malhonnête" de Top Chef 2019 », sur telestar.fr,
  109. Christophe Gazzano, « "Top Chef" : Alexia blessée, les pompiers interviennent ! », sur ozap.com,
  110. « Alexia de Top Chef s’est violemment blessée, la scène a été coupée au montage: «Le couteau a quasiment tranché tout le bout de mon doigt» », sur soirmag.lesoir.be,