Ghislaine Arabian

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Arabian.
Ghislaine Arabian
Description de l'image Silhouette-personne.svg.
Naissance (67 ans)
Croix, France
Nationalité Drapeau de la Belgique Belge
Pays de résidence France
Profession
Activité principale
Distinctions

Ghislaine Arabian, née le 3 août 1948[1] à Croix dans le Nord-Pas-de-Calais, est un grand chef cuisinier belge. En 1995, elle obtient deux étoiles au Guide Michelin pour son restaurant Pavillon Ledoyen à Paris.

Biographie[modifier | modifier le code]

D'origine belge, Ghislaine Arabian est née à Croix, près de Roubaix, et a passé son enfance dans le Nord[2]. Elle y commence sa carrière comme standardiste à Roubaix chez Guilbert, une entreprise de vente de fournitures de bureau.

C'est une spécialiste des cuisines flamande et française. Elle tire parti de chacune de ces influences dans ses recettes. De 1992 à 1998, elle officie au Pavillon Ledoyen et demeure la seule femme à cette période à avoir obtenu deux étoiles au Guide Michelin[3].

En 1994, elle reçoit le Trophée des Femmes en Or.

En 2007, elle reprend le restaurant Les Petites Sorcières, à Paris, pour le transformer en un « néo-bistrot ».

De 2010 à 2014, elle fait partie du jury de l'émission télévisée Top Chef diffusée sur M6.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Elle est l'ex-épouse du restaurateur Jean-Paul Arabian[4]. De leur union naissent deux enfants. Ils se séparent en 1997. Le dimanche 17 avril 2016, elle se confie dans l'émission Sept à Huit, où elle accuse son dernier compagnon de violences conjugales[5],[6].

Émissions[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  1. « BFMTV »
  2. Ghislaine Arabian - Cette femme est un chef
  3. La cuisine à la bière, ou la bière dans la cuisine ?
  4. « Ghislaine Arabian, un naturel de chef »
  5. Ghislaine Arabian : "On m'imagine plus battante que battue"
  6. « Top chef : Ghislaine Arabian raconte les violences de son ex-compagnon », europe1.fr, 18 avril 2016.