Saison 1 de Top Chef

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Saison 1 de Top Chef
Illustration.
Programme Top Chef
Présentation Stéphane Rotenberg
Sandrine Corman
Participants Jury :
Jean-François Piège
Thierry Marx
Ghislaine Arabian
Christian Constant
Cyril Lignac
Vainqueur Romain Tischenko
Gain 100 000
Production
Durée 7 semaines
Diffusion
Date de première diffusion
Date de dernière diffusion
Site web http://www.m6.fr/emission-top_chef/
Chronologie

La première saison de Top Chef, émission de télévision franco-belge de téléréalité culinaire, a été diffusée sur M6 et sur RTL-TVI du au , soit une durée de sept semaines.

Elle a été remportée par Romain Tischenko (24 ans) qui remporte ainsi 100 000 .

Candidats[modifier | modifier le code]

Nom du candidat Âge Origine Métier Statut Période
Romain Tischenko 24 ans Drapeau : France Paris Second de cuisine dans un restaurant 1 étoile Vainqueur -
Pierre Augé[note 1] 31 ans Drapeau : France Béziers Chef de son restaurant Finaliste -
Brice Morvent 32 ans Drapeau : France Paris Chef à domicile indépendant Éliminé -
Alexandre Dionisio 28 ans Drapeau : Belgique Bruxelles Sous-chef d'un restaurant 2 étoiles Éliminé -
David Fricaud 28 ans Drapeau : France Paris Chef de cuisine Éliminé -
Benjamin Kalifa 25 ans Drapeau : France Paris Chef à domicile Éliminé -
Grégory Cuilleron 29 ans Drapeau : France Lyon Consultant en gastronomie Éliminé -
Yoaké San[note 1] 25 ans Drapeau : France Paris Coach culinaire et chef à domicile Éliminée -
Benjamin Darnaud 25 ans Drapeau : France Paris Chef privé Éliminé -
Anaïs Catherine 21 ans Drapeau : France Paris Apprentie de cuisine dans une brasserie de luxe Éliminée -
Renaud Ramamourty 19 ans Drapeau : France Aulnay-sous-Bois Commis de cuisine d'un restaurant 1 étoile Éliminé -
Flora Lamoure 24 ans Drapeau : France Cagnes-sur-Mer Chef de partie dans un hôtel-restaurant Éliminée -
  1. a et b Pierre et Yoaké ont ensuite participé aux épreuves de sélection pour la saison 5 de Top Chef. Seul Pierre s'est qualifié et a pu intégrer la compétition, puis il a remporté cette édition.

Déroulement des émissions[modifier | modifier le code]

Semaine 1[modifier | modifier le code]

1re épreuve[modifier | modifier le code]

Les candidats disposent de 45 minutes pour préparer un plat de leur choix. Ils sont divisés en quatre groupes de trois et chaque groupe est jugé par un chef différent (Ghislaine Arabian, Thierry Marx, Jean-François Piège ou Chistian Constant). Les moins bons candidats de chaque groupe passent ensuite une épreuve de rattrapage qui consiste à réaliser un nouveau plat en 30 minutes, jugé par les quatre chefs.

Deux candidats sont éliminés à l'issue de ces épreuves : Flora et Renaud.

2e épreuve[modifier | modifier le code]

Les candidats sont divisés en deux groupes dans le but de passer deux défis différents. Les moins bons de chaque groupe passent ensuite « L'Épreuve de la dernière chance ».

3e épreuve[modifier | modifier le code]

La troisième épreuve s'appelle « L'Épreuve de la dernière chance ». C'est une épreuve de rattrapage pour les moins bons candidats de l'épreuve précédente.Les trois candidats (Yoaké, David et Anaïs) ont une heure pour préparer une entrée de leur choix afin de rester dans la compétition.

A l'issue de cette épreuve, Anaïs est éliminée.

Semaine 2[modifier | modifier le code]

1re épreuve[modifier | modifier le code]

Les neuf candidats encore en lice arrivent autour d'un buffet garni qu'ils doivent goûter et ainsi imaginer un amuse-bouche original sans cuisson. Ils sont jugés par deux grands habitués des buffets festifs : Tony Gomez et Henri-Jean Servat.

Tony Gomez apprécie la création d'Alexandre tandis qu'Henri-Jean Servat préfère la préparation de Brice.

C'est par conséquent à Cyril Lignac de départager les deux candidats et désigner celui qui remportera un avantage pour l'épreuve suivante. Il choisit Alexandre.

2e épreuve[modifier | modifier le code]

Les candidats sont divisés en deux groupes composés de 2 binômes choisis par Cyril Lignac. Alexandre, ayant remporté un avantage lors de l'épreuve précédente peut choisir avec quel bînome il souhaite travailler (de fait, il s'agira d'un trio de candidats et non d'un binome).

3e épreuve[modifier | modifier le code]

La troisième épreuve s'appelle « L'Épreuve de la dernière chance ». C'est une épreuve de rattrapage pour les moins bons candidats de l'épreuve précédente.

Les trois candidats ont une heure pour préparer un dessert de leur choix afin de rester dans la compétition. Un d'entre eux est éliminé à la fin.

Les jurés doivent choisir à l'unanimité le dessert le moins bon à leurs yeux. Le choix final se fait entre Grégory et Benjamin D. C'est finalement Benjamin D. qui quitte la compétition.

Semaine 3[modifier | modifier le code]

1re épreuve[modifier | modifier le code]

Les huit candidats encore en lice doivent préparer, aidés de Ghislaine Arabian, des plats que les enfants n'aiment généralement pas. Ils seront alors jugés par des enfants sur leur plat après h 15 de temps de préparation.

Les plats de Grégory, Romain et Pierre, ex æquo, reçoivent chacun deux voix des enfants. C'est à Ghislaine Arabian de choisir le vainqueur, elle opte alors pour le plat de Pierre.

2 e épreuve[modifier | modifier le code]

Les candidats sont séparés en deux groupes, chacun divisé en binôme par Pierre (vainqueur de l'épreuve précédente).

3 e épreuve[modifier | modifier le code]

Les 3 candidats sur la sellette doivent cuisiner le plat de leur choix en 1 heure.

Le pot au feu de la mer de Yoaké déçoit les quatre jurés. Elle est éliminée de la compétition.

Semaine 4[modifier | modifier le code]

1re épreuve[modifier | modifier le code]

Cyril Lignac annonce aux candidats qu'ils doivent réaliser une pizza de grand chef en 60 minutes. Ils sont jugés par des chefs italiens.

C'est Brice avec sa pizza ratatouille qui gagne l'épreuve.

2 e épreuve[modifier | modifier le code]

Les candidats sont divisés en deux groupes comme chaque semaine. L'un doit cuisiner chez des particuliers et l'autre devra faire face à la cuisine moléculaire.

3 e épreuve[modifier | modifier le code]

Pour être départagés, Grégory, Romain et Alexandre, doivent préparer une entrée en une heure, après avoir eu 10 minutes dans le garde-manger. Ils choisissent de cuisiner des Coquilles St Jacques.

La préparation de Romain plait aux jurés. Par contre, celle de Grégory et celle d'Alexandre déçoivent ; les jurés veulent les éliminer tous les deux.

Mais finalement, pour départager les deux candidats, il leur est demandé de faire trois œufs au plat en 5 minutes. C'est un succès pour tous les deux.

C'est cependant Alexandre qui est sauvé et c'est donc Grégory, vainqueur d'Un dîner presque parfait, qui est éliminé.

Semaine 5[modifier | modifier le code]

1re épreuve[modifier | modifier le code]

La première épreuve est dite du coup de feu. Les candidats doivent préparer un plateau télé en 60 minutes où tout doit pouvoir se déguster avec les doigts (finger food).

Ce sont quatre animateurs phares de la chaîne qui ont été appelés par la production pour les juger. Ce sont Alex Goude (présentateur de la météo, de La France a un incroyable talent, de Total Wipeout), Virginie Guilhaume (présentatrice d'Accès Privé, de Nouvelle Star), Estelle Denis (présentatrice de 100 % Mag) et Stéphane Plaza (présentateur de Maison à vendre) qui arrivent en cuisine.

Ces derniers désignent les plateaux télés de Pierre et Brice comme sortant du lot et ils obtiennent chacun deux voix.

Cyril Lignac doit alors choisir lequel des deux est le vainqueur et aura un avantage pour l'épreuve suivante. Il désigne Pierre comme vainqueur de l'épreuve.

2 e épreuve[modifier | modifier le code]

La 2 e épreuve est intitulée « La Guerre des Restos ».

Séparés en deux équipes, les candidats doivent monter un concept de restaurant. Pour tout mettre en place (déco, meuble et nourriture) chaque groupe dispose de 2 000 euros et de l'aide d'un décorateur et d'une graphiste.

Chaque candidat des deux groupes voit s'attribuer une tâche : l'un doit s'occuper de la décoration, l'autre de la nourriture et le dernier est chargé de trouver les bons accessoires.

En plus des quatre chefs, Patricia Alexandre, critique gastronomique au Gault et Millau juge également les deux concepts de restaurant.

3 e épreuve[modifier | modifier le code]

Les candidats doivent réaliser en 1 heure le plat de leur choix après avoir choisi leurs ingrédients dans un garde-manger relativement vide.

Romain, pris par le temps, n'a pas le temps de mettre sa sauce sur le plat. Il est quand même sauvé par le jury qui lui reproche néanmoins de toujours réaliser le même style de cuisine.

Malgré un cheveu retrouvé dans l'assiette de Jean-François Piège réalisé par David, c'est Benjamin qui est éliminé de la compétition en raison d'un assaisonnement peu réussi, non adéquat.

Semaine 6[modifier | modifier le code]

Dans cette émission, à chaque épreuve, un candidat se qualifie pour la finale.

Il y alors exceptionnellement quatre épreuves et non trois comme dans les autres émission. La 4e épreuve constitue « L'Épreuve de la dernière chance » (équivalente à la troisième dans les six autres émissions).

1re épreuve[modifier | modifier le code]

Les candidats doivent réaliser un plat de leur enfance en 60 minutes. Ce sont des membres de leur famille qui viennent les juger à l'aveugle.

2 e épreuve[modifier | modifier le code]

Les candidats doivent réaliser un hamburger avec son accompagnement à base de pommes de terre par groupe de deux en 1h30.

Au cours de l'épreuve, Ghislaine Arabian et Thierry Marx demandent en plus un hamburger sucré servi comme dessert.

Brice, gagnant de l'épreuve précédente détermine les groupes. Les chefs, qui suivent la préparation des plats, doivent ensuite choisir dans le groupe le candidat le plus méritant pour la finale. Le jury est composés d'anciens candidats de Top Chef : Gregory, Yaoké, Anaïs et Benjamin K.

Alexandre remporte cette épreuve, ce qui lui permet d'accéder directement à la finale.

3 e épreuve[modifier | modifier le code]

Romain, David et Pierre participent à l'une des épreuves les plus importantes de Top Chef : cuisiner dans l'un des restaurants le plus prestigieux au monde : Le Ritz.

Dans cette épreuve, ils doivent réaliser un plat à la carte du restaurant en 1h15. Trente minutes avant la fin du temps imparti, Stéphane Rotenberg annonce que, pour corser l'épreuve, les chefs décident de commander un menu pour chiens baptisé « Ouaf ».

Les candidats sont accueillis par Michel Roth, le chef du palace. À la fin de l'épreuve, il décide que le plat de David ne sera pas dégusté par les chefs Christian Constant et Jean-François Piège car il est à ses yeux trop éloigné de l'esprit des lieux.

Après une longue délibération, le plat de Pierre est sauvé face à celui de Romain.

Romain rejoint donc David pour l'ultime épreuve de la dernière chance.

4e épreuve[modifier | modifier le code]

Romain et David s'affrontent dans « L'Épreuve de la dernière chance » autour d'une entrée de leur choix basée sur la caille qu'ils doivent préparer en 1 heure. L'un des deux candidats n'accèdera pas à la finale de Top Chef.

Face à une nouvelle difficulté pour les départager de la part des chefs, Jean-François Piège demande alors à observer pour se faire une idée les plans de travail.

Romain est finalement sauvé de justesse pour aller en finale avec Alexandre, Pierre et Brice, David est éliminé aux portes de celle-ci car il a laissé trop de matière première en cuisine.

Semaine 7[modifier | modifier le code]

Pour cette finale, chaque candidat recevra des points à l'issue des deux premières épreuves. Chaque point sera comptabilisé et les deux meilleurs s'affronteront pour l'épreuve finale.

1re épreuve[modifier | modifier le code]

Les candidats sont emmenés à Rungis (le plus grand marché de produits frais au monde).

Arrivés à Rungis, les candidats retrouvent Stéphane Rotenberg et Sandrine Corman ainsi que les chefs. Les finalistes ont huit heures pour faire leurs courses et préparer un plat de viande et un plat de poisson pour huit personnes.

Les candidats sont jugés par les 5 grands chefs (Cyril Lignac, Ghislaine Arabian, Jean-François Piège, Thierry Marx et Christian Constant) mais aussi par Michel Roth (chef du Ritz) et Philippe Renard (Chef du Lutetia). Pour la première fois, les cinq jurés goutent chacun de leur coté les plats et donnent des notes à chaque plat.

2 e épreuve[modifier | modifier le code]

Les candidats font leurs courses dans un supermarché Bio.

Ils doivent préparer une entrée et un dessert pour de la vente à emporter haute gamme. Leurs créations sont mises en vente en vitrine d'un grand traiteur parisien.

La présentation de leurs créations va s'avérer déterminante, celui qui écoule le plus vite ses plats remporte le plus de points.

Les résultats sont très serrés. Le dépouillement donne Pierre largement en tête avec 62 points, suivi de Romain avec 32 points, puis de Brice avec 30 points et enfin d'Alexandre avec 20 points.

Pierre et Romain sont ainsi qualifiés pour la grande finale que constitue l'épreuve 3.

3 e épreuve[modifier | modifier le code]

Pour cette finale, Pierre et Romain se mesurent dans un grand restaurant Le Trianon Palace à Versailles.

Ils doivent y préparer une entrée, un plat et un dessert en 10 heures pour 105 personnes (les cinq jurés et cent téléspectateurs tirés au sort).

Ils sont aidés dans cette tâche titanesque par les dix anciens candidats de Top Chef qui sont leurs commis.

Chacun des 105 convives vote pour chaque plats. Le délibéré ne se fait que 15 jours plus tard, chez chacun des finalistes entourés de leurs familles et ami(e)s, Pierre à Béziers et Romain à Paris.

Pierre remporte l'entrée, Romain le rattrape sur le plat. Le dessert est donc décisif pour les deux chefs.

Finalement, c'est Romain, qui remporte le titre de Top Chef 2010 ainsi que la récompense de 100 000 euros. Pierre le chef de brigade, qui n'avait jamais été à l'épreuve de rattrapage est donc battu sur le fil par Romain le second de cuisine.

Audiences[modifier | modifier le code]

En France
Épisode Jour et horaire de diffusion Téléspectateurs
en million(s)
Parts de marché
(sur les 4 ans et plus)
Référence
1 Lundi 20:40-23:50 2 700 000 12,1 % [1]
2 Lundi 20:40-23:50 3 100 000 14,6 % [2]
3 Lundi 20:40-23:15 3 100 000 14,4 % [3]
4 Lundi 20:40-23:50 3 500 000 17,3 % [4],[5]
5 Lundi 20:40-23:50 3 500 000 16,3 % [6]
6 Lundi 20:40-23:50 4 000 000 17,3 % [7]
7 Lundi 20:40-23:50 4 300 000 20 % [8],[9]

Légende :

Fond vert = Meilleure audience.
Fond rouge = Moins bonne audience.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) Julien Lalande, « Audiences : Top Chef débute modestement », sur Ozap.com, le .
  2. (fr) Julien Lalande, « Audiences : Top Chef progresse sur M6 », sur Ozap.com, le .
  3. (fr) Julien Lalande, « Audiences : Top Chef conserve ses fidèles sur M6 », sur Ozap.com, le .
  4. (fr) Julien Lalande, « Audiences : Top Chef s'impose sur les ménagères », sur Ozap.com, le .
  5. À noter un pic de 4,5 millions de téléspectateurs à 22h40 selon Challenges.fr
  6. (fr) Julien Lalande, « Audiences : bon score pour Top Chef sur M6 », sur Ozap.com, le .
  7. (fr) Julien Lalande, « Audiences : Top Chef leader sur les ménagères », sur Ozap.com, le .
  8. (fr) Julien Lalande, « Audiences : record pour la finale de Top Chef », sur Ozap.com, le .
  9. À noter un pic à 5,1 millions de téléspectateurs à 22h47 pour 30,4 % de part de marché selon Le Zapping du Paf