Christian Constant

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Christian Constant
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
(72 ans)
Montauban (France)
Nationalité
Activité
Autres informations
Membre de
Distinctions

Christian Constant né le [1] à Montauban, est un chef cuisinier français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Façade du restaurant Les Cocottes de Christian Constant, situé à deux pas de son restaurant étoilé Le Violon d'Ingres.

Il obtient son premier poste comme chef cuisinier au Crillon, à Paris, en 1988, avant de travailler également au Ritz. Il ouvre son premier restaurant, Le Violon d’Ingres - une étoile au Michelin - en 1996. Aujourd’hui, il est à la tête de six restaurants.

Il possède six restaurants, quatre à Paris, et deux dans son Sud-Ouest natal (à Toulouse et à Montech), avec chacun leur style et leur chef : Le Violon d'Ingres, Le Café Constant, Les Cocottes Tour Eiffel, Les Cocottes Arc-de-Triomphe, deux restaurants offrant des recettes traditionnelles cuites dans des cocottes en fonte comme sa cocotte de pigeons aux petits pois à la française.

Il est aussi le propriétaire, depuis le 8 juin 2011, de la brasserie Le Bibent située à Toulouse et du Bistrot Constant à Montech[2], depuis novembre 2014.

Depuis 1984, il est membre de l'Académie culinaire de France (fauteuil d'Émile Bernard)[3].

Entre 2019 et 2021, Christian Constant vend plusieurs de ses établissements : Le Violon d’Ingres et Les Cocottes (rue Saint-Dominique, Paris) au restaurateur Bertrand Bluy puis le Café Constant à Cyril Lignac et le Bibent à Toulouse[4],[5].

 Télévision[modifier | modifier le code]

De 1987 à 1990, il a fait partie des invités de l'émission culinaire hebdomadaire « Quand c'est bon ?... Il n'y a pas meilleur ! » diffusée sur FR3 et animée par François Roboth [6].

En 1995, il participe dans le jeu télévisé Fort Boyard sur France 2 pour l'association La mie de pain, aux côtés de Guy Legay, Manuel Martinez, Ghislaine Arabian et deux anonymes, Jean-Laurent Greco et Sandra Tardet.

De 2010 à 2014, il a été membre du jury de l'émission Top Chef sur M6 avec Ghislaine Arabian, Thierry Marx et Jean-François Piège. Il est invité occasionnellement lors des saisons suivantes.

  • 2010 : Top Chef, M6 : juré de la saison 1
  • 2011 : Top Chef, M6 : juré de la saison 2
  • 2012 : Top Chef, M6 : juré de la saison 3
  • 2013 : Top Chef, M6 : juré de la saison 4
  • 2014 : Top Chef, M6 : juré de la saison 5
  • 2015 : Top Chef, M6 : juré d'une épreuve de la saison 6[7]
  • 2016 : Top Chef, M6 : juré d'une épreuve de la saison 7[8]
  • 2019 : Top Chef, M6 : coach d'une épreuve de la saison 10[9]
  • 2022 : Masterchef, France 2

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Constant, Christian (1950-....), « BnF Catalogue général », sur catalogue.bnf.fr (consulté le )
  2. « Le chef étoilé Christian Constant de retour au pays », La Dépêche du Midi,‎ (lire en ligne, consulté le )
  3. « Membres titulaires de l’Académie culinaire de France », sur academieculinairedefrance.com (consulté le ).
  4. Franck Pinay-Rabaroust, « Le chef Christian Constant lâche les cuisines du Bibent à Toulouse », sur ATABULA - Edition générale, (consulté le )
  5. n.c., « Christian Constant, ancien juré de « Top Chef », cède l’un de ses restaurants parisiens à Cyril Lignac », Ouest France,‎ (lire en ligne)
  6. « Les bonnes ondes des pianos...de cuisson » in Improvisation so piano, Jean-Pierre Thiollet, Neva Éditions, 2017, p 176. (ISBN 978-2-35055-228-6)
  7. Laetitia Reboulleau, « Top Chef 6, épisode 5 : bistrot et boîte noire, Julien est éliminé », sur www.programme-tv.net, (consulté le )
  8. « Top Chef 2016, émission 5: Pierre Meneau assommé par Philippe Etchebest », sur LExpress.fr, (consulté le )
  9. « Top Chef 2019, émission 8: Camille part, Samuel revient », sur LExpress.fr, (consulté le )
  10. « Arrêté du 31 janvier 2019 portant promotion dans l'Ordre du Mérite agricole », sur france-phaleristique (consulté le ).