Saison 13 de Top Chef

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Saison 13
de Top Chef
Logo de cette édition, inchangé depuis la sixième saison.
Logo de cette édition, inchangé depuis la sixième saison.

Programme Top Chef
Genre Téléréalité culinaire
Périodicité Hebdomadaire
Réalisation Sébastien Zibi
Présentation Stéphane Rotenberg
Participants 15 candidats
Jury :
Hélène Darroze
Philippe Etchebest
Paul Pairet
Glenn Viel
Les chefs invités
Narration Stéphane Rotenberg,
ainsi que le Jury, ou
même les chefs invités
(suivant les épreuves)
Pays Drapeau de la France France
Drapeau de la Belgique Belgique
Langue Français
Nombre d’émissions 18
Vainqueur Louise Bourrat
Gain 56 190 
Production
Lieu de tournage Studio 210,
La Plaine Saint-Denis
Société de production Studio 89 Productions
Diffusion
Diffusion Drapeau de la France M6
Drapeau de la Belgique RTL TVI
Date de première diffusion Drapeau de la France
Drapeau de la Belgique
Date de dernière diffusion Drapeau de la France Drapeau de la Belgique
Public conseillé Tout public
Site web Top Chef, sur 6play.fr
Top Chef, sur rtlplay.be
Chronologie

La treizième saison de Top Chef, est une émission de télévision franco-belge de téléréalité culinaire, diffusée chaque semaine en France, sur M6 du au , et en Belgique, sur RTL TVI, du au . Elle est animée par Stéphane Rotenberg.

Cette édition est remportée par Louise Bourrat qui empoche 56 190 , proportionnellement au pourcentage des points obtenus pour son menu lors de la finale (56,19 %). Elle l'emporte au terme de dix heures de cuisine face à Arnaud Delvenne qui a lui obtenu 43,81 % des points.

Production et organisation[modifier | modifier le code]

L'émission est présentée par Stéphane Rotenberg[1].

Elle est réalisée par Sébastien Zibi et produite par la société de production Studio 89 Productions[2].

Ce dispositif est quasiment inchangé depuis la première saison.

Casting[modifier | modifier le code]

Le casting s'ouvre fin [3]. La production reçoit 2100 candidatures, un chiffre en constante augmentation par rapport aux années précédentes[4]. Après un premier effeuillage, 650 candidatures sont ensuite analysées[4],[5].

Le , l'identité du premier candidat de cette saison est révélée : Pascal Barandoni, qui remporte la finale de la septième saison d'Objectif Top Chef. Il reçoit la veste de cuisine aux manches bleues de la brigade de Philippe Etchebest[6],[7].

Tournage[modifier | modifier le code]

Le début du tournage est annoncé par une publication d'Hélène Darroze sur les réseaux sociaux, début [8]. La finale est tournée à l'hôtel George-V[9] en , un mois après la demi-finale[10]. Les candidats ont été confinés dans un hôtel parisien pendant les deux mois et demi de tournage, à l’automne 2021, ainsi que la semaine précédant le tournage de la finale[9].

Promotion[modifier | modifier le code]

La chaîne dévoile des informations concernant cette saison, lors d'une conférence de presse, organisée le au restaurant Marsan d'Hélène Darroze[5]. Il est notamment annoncé que cette saison n'aura pas de thème officiel, mais plutôt « des épreuves déstabilisantes, surprenantes et complètement décalées »[11].

Lors de cette conférence de presse, l'identité de quelques candidats est révélée, ainsi que celle de chefs invités lors de la saison, tels que : Pierre Gagnaire, Mauro Colagreco, Alexandre Mazzia, Dominique Crenn, Christian Le Squer, Yannick Alléno, Anne-Sophie Pic, Dominique Ansel ou encore les chefs étrangers Rasmus Munk, Mike Bagale, Pía León, Clare Smyth, Massimo Bottura, Andoni Aduriz, mais aussi d'anciens candidats comme Stéphanie Le Quellec, Jean Imbert et Adrien Cachot[11],[12],[13],[14].

Les noms des trois candidats belges sont annoncés par la presse belge dès le [15] et les portraits présentés dix jours plus tard[16]. La liste complète des candidats est dévoilée le [17].

Deux bandes annonces sont diffusées sur M6 pour promouvoir le lancement de la saison, dont une mettant en scène l'arrivée du nouveau membre de jury Glenn Viel comme dans un mercato[18].

Participants[modifier | modifier le code]

Jury[modifier | modifier le code]

Le jury diffère de celui des saisons précédentes, puisqu'à l’été 2021 Michel Sarran annonce qu'il est évincé de l’émission après sept années passées dans le jury[19]. Il est remplacé par le chef triplement étoilé Glenn Viel[20],[21].

Le jury de cette saison est ainsi composé des chefs Hélène Darroze, Philippe Etchebest, Paul Pairet et Glenn Viel[22].

Candidats[modifier | modifier le code]

Pour cette saison, quinze candidats s'affrontent dont douze hommes et trois femmes, tous professionnels sauf l'apprenti issu du concours Objectif Top Chef[17],[23],[24]. Trois belges font partie des candidats[13]. La saison comprend un ancien candidat (de la saison 1), ce qui n'était pas arrivé depuis la saison 5 en 2014[25].

Cette saison voit la mise en place d'une brigade solitaire pour deux candidats repêchés à l'issue de la constitution des brigades[22].

Candidat Âge Localisation Profession Brigade Statut
Elliott Van de Velde 32 ans Drapeau de la Belgique Dworp Chef à Little Chef
  • Aucune (épisode 1)
Éliminé[26]
Renaud Ramamourty 30 ans Drapeau de la France Paris Chef exécutif chez Petrossian – Candidat de la saison 1
  • Viel (épisode 1 – 2)
Éliminé[27],[28],[29],[30],[31]
Tania Cadeddu 29 ans Drapeau de la France Paris Cheffe du restaurant Vida
  • Viel (épisode 1 – 3)
Éliminée[32],[33],[34],[35]
Logan Depuydt 34 ans Drapeau de la Belgique Falaën Chef propriétaire de L'Artiste de Falaën
Éliminé[36],[37],[38],[39],[40]
Élis Bond 28 ans Drapeau de la France Paris Chef propriétaire du restaurant Mi Kwabo
  • Brigade solitaire (épisode 1 – 3)
  • Viel (épisode 4 – 5)
Éliminé[a],[41]
Ambroise Voreux 25 ans Drapeau de la France Bréhémont Chef propriétaire du restaurant La Cabane à Matelot
Éliminé[42],[43],[44],[45],[46]
Lucie Berthier Gembara 32 ans Drapeau de la France Nantes Cheffe de son propre restaurant Sépia
  • Viel (épisode 1 – 10)
Éliminée[47],[48],[49],[50],[51]
Thibaut Spiwack 35 ans Drapeau de la France Paris Chef propriétaire du restaurant Anona
  • Darroze (épisode 1 – 9)
  • Éliminé[b]
  • Candidat solitaire (épisode 11)
Éliminé[52],[53]
Wilfried Romain 28 ans Drapeau de la France Paris Chef de partie au Burgundy
Éliminé[54],[55],[56]
Lilian Douchet 28 ans Drapeau de la France Beauvais Directeur d'hypermarché
Éliminé[57],[58],[59],[60],[61]
Mickaël Braure 33 ans Drapeau de la France Ennevelin Chef du Bistrot du Witloof
Éliminé[62],[63],[64],[65],[66]
Pascal Barandoni 21 ans Drapeau de la France Cuers Apprenti – Gagnant d'Objectif Top Chef
Éliminé[67],[68],[69],[70],[71]
Sébastien Renard 26 ans Drapeau de la France Saint-Venant Ancien sous-chef au Château de Beaulieu
Éliminé[72],[73],[74],[75],[76]
Arnaud Delvenne 36 ans Drapeau de la Belgique Xhendremael Chef exécutif du groupe Van der Valk
  • Brigade solitaire (épisode 1 – 2)
  • Viel (épisode 3 – 18)
Finaliste[77],[78],[79]
Louise Bourrat 26 ans Drapeau du Portugal Lisbonne Cheffe du restaurant BouBou's
Vainqueur[80],[81],[82],[83]

Légende :

  • Darroze, signifie que le candidat a intégré la brigade d'Hélène Darroze.
  • Etchebest, signifie que le candidat a intégré la brigade de Philippe Etchebest.
  • Pairet, signifie que le candidat a intégré la brigade de Paul Pairet.
  • Viel, signifie que le candidat a intégré la brigade de Glenn Viel.
  • Brigade/Candidat solitaire, signifie que le candidat a intégré la brigade solitaire.
  • Éliminé, signifie que le candidat a été éliminé, avant de réintégrer le jeu.
  • Aucune, signifie que le candidat est éliminé sans intégrer de brigade[e].
  • (épisode 1 –…), indique pendant combien d'épisode(s) le candidat est resté en compétition.

Notes :

  1. Contrairement à ce que font les autres candidats habituellement, Élis n'a pas accordé d'interview à la presse après son élimination.
  2. Thibault est éliminé à l'issue du 9e épisode, puis réintègre le concours après la deuxième épreuve du 10e épisode (retour des éliminés).
  3. Wilfried est éliminé à l'issue du 8e épisode et réintègre le concours dès l'épisode suivant, en remplacement de Lilian.
  4. Lilian abandonne le concours dès le début du 9e épisode (remplacé par Wilfried), puis le réintègre après la première épreuve du 10e épisode (retour des éliminés).
  5. Ce candidat n'apparaît plus dans le générique à partir du deuxième épisode.

Bilan par épisode[modifier | modifier le code]

► Épisode 1[n° 1],[84] 2[85] 3[86] 4[87] 5[88] 6[89] 7[n° 2],[90] 8[91] 9[92] 10[n° 3],[93] 11[94] 12[95] 13[96] 14[97] Quarts de finale[n° 4] Demi-finale Finale
▼ Candidats 15[98] et 16[99] 17[100] 18[101]
Q Q Q Q Q Q Q DC Q Q Q Q Q Q Q[n° 5] Q Vainqueur
DC DC Q Q DC Q Q Q Q Q Q DC Q Q Q[n° 6] Q Finaliste
  • Sébastien[b]
Q Q Q Q Q DC Q Q DC Q Q Q DC DC Q[n° 7] D Éliminé (Semaine 17)
  • Pascal
[n° 8] Q Q Q Q Q Q Q Q Q DC Q Q Q D[n° 9] Éliminé (Semaine 16)
  • Mickaël
Q Q DC Q DC Q Q Q Q Q Q DC Q D Éliminé (Semaine 14)
  • Lilian
Q Q Q Q Q Q Q Q [n° 10] Q DC Q D Éliminé (Semaine 13)
DC Q Q DC Q Q Q D [n° 11] Q Q Q D Éliminé (Semaine 12)
Q Q DC Q Q Q Q Q D [n° 12] Q D Éliminé (Semaine 11)
  • Lucie
Q Q Q DC Q Q Q Q Q D Éliminée (Semaine 10)
  • Ambroise
DC Q Q Q Q D Éliminé (Semaine 6)
DC DC Q Q D Éliminé (Semaine 5)
  • Logan
Q Q DC D Éliminé (Semaine 4)
  • Tania
DC Q D Éliminée (Semaine 3)
  • Renaud
Q D Éliminé (Semaine 2)
  • Elliott
D Éliminé (Semaine 1)

Légende :

  • Vainqueur signifie que le candidat remporte la finale, donc la treizième saison de Top Chef.
  • Q« Q » (pour Qualifié) signifie que le(la) candidat(e) s'est qualifié(e) pour la semaine suivante, à n'importe quel moment de l'épisode.
  • DC« DC » (pour Dernière chance) signifie que le(la) candidat(e) a participé à l'épreuve de la Dernière chance, mais a été sauvé(e).
  • D« D » (pour Défaite) signifie que le(la) candidat(e) est éliminé(e) à l'issue de l'épisode.

Notes :

  1. Arnaud faisait partie de la brigade solitaire jusqu'au 2e épisode inclus.
  2. Sébastien a aussi fait partie des brigades bleue et orange (voir la section Candidats).
  3. Wilfried faisait partie de la brigade rouge jusqu'au 8e épisode inclus.
  4. Thibaut faisait partie de la brigade rouge jusqu'au 9e épisode inclus.
  5. Élis faisait partie de la brigade solitaire jusqu'au 3e épisode inclus.
  1. Le premier épisode ayant pour vocation la composition des brigades, les candidats désignés comme vainqueur de l'épreuve sont en fait ceux qui ont intégré une brigade.
  2. Cet épisode, au cours duquel se déroule uniquement la traditionnelle épreuve de la guerre des restos, ne comprend ni dernière chance, ni élimination, expliquant ainsi la qualification de l'ensemble des candidats pour la semaine suivante.
  3. Cet épisode marque le « Retour des éliminés ». Une réorganisation quasi complète des brigades est alors effectuée et il n'y a pas d'épreuve de la dernière chance.
  4. Les quarts de finale se déroulent sur le même principe que les saisons précédentes. C'est-à-dire qu'un marathon culinaire est organisé. Les candidats participent aux épreuves qui leur permettent de décrocher des pass. Dès qu'un candidat emporte deux pass, il se qualifie pour la demi-finale. Les épreuves se poursuivent jusqu'à ce qu'il ne reste plus qu'un seul candidat, qui est alors éliminé.
  5. Louise remporte un premier pass lors de la première épreuve de ces quarts de finale (15e épisode) et un second pass lors de la troisième épreuve (16e épisode). Elle se qualifie donc pour la demi-finale.
  6. Arnaud remporte un premier pass lors de la première épreuve de ces quarts de finale et un second pass lors de la deuxième épreuve (15e épisode). Il se qualifie donc pour la demi-finale.
  7. Sébastien remporte deux pass lors de la quatrième épreuve de ces quarts de finale (16e épisode). Il se qualifie donc pour la demi-finale.
  8. Pascal ayant gagné Objectif Top Chef, il intègre directement la brigade de Philippe Etchebest, sans passer par la phase de "sélections" du premier épisode. Il rejoint donc sa brigade dès le deuxième épisode.
  9. Pascal ne remporte aucun pass à l'issue de ces quarts de finale. Ce dernier ne se qualifie donc pas pour la demi-finale et est éliminé.
  10. Lilian abandonne le concours dès le début du 9e épisode (remplacé par Wilfried), puis le réintègre après la première épreuve du 10e épisode (retour des éliminés).
  11. Wilfried est éliminé à l'issue du 8e épisode, mais réintègre le concours en remplacement de Lilian.
  12. Thibault est éliminé à l'issue du 9e épisode, puis réintègre le concours après la deuxième épreuve du 10e épisode (retour des éliminés).

Résumés détaillés[modifier | modifier le code]

1er épisode[modifier | modifier le code]

Cet épisode est diffusé pour la première fois le .

Quatorze candidats s'affrontent pour tenter d'intégrer les quatre brigades, le gagnant d'Objectif Top Chef, Pascal Barandoni, étant déjà intégré dans la brigade bleue de Philippe Etchebest. Les candidats sont répartis en deux groupes qui disputent chacun une épreuve différente.

Le procédé au cours duquel les chefs, après avoir visité les candidats, attribuaient un point de couleur (vert, orange ou rouge) selon leurs premières impressions, n'a pas lieu au cours de cette saison.

1re épreuve : un plat libre sucré[modifier | modifier le code]

Dans le premier groupe, les sept candidats qui s'affrontent sont Arnaud, Lilian, Louise, Mickaël, Renaud, Tania et Wilfred. Ils doivent chacun réaliser, en deux heures, une assiette sucrée. À l'issue de l'épreuve, quatre candidats sont sélectionnés dans les brigades, les trois autres étant envoyés en dernière chance.

Arnaud décide de travailler un café liégeois en forme de barre chocolatée. Il travaille ainsi une crème chantilly au mascarpone végétal, un biscuit streusel sans gluten, un crémeux café, avec un enrobage chocolat noir, et sucre soufflé, et intitule son assiette Bar Liégois. Lilian, quant à lui, travaille principalement trois éléments : Poire, chou-fleur, coco, et en fait l'intitulé de son dessert. Louise, de son côté, réalise un champignon en trompe-l'œil avec un crumble au cacao, peau de lait, caramel au miso et vinaigre de riz, une pâte sablée au cacao, et une glace à l'ail noir, et intitule son assiette Hummus Umami. Mickaël travaille un kebab de céleri-pomme, avec un caramel au beurre salé, une panna cotta citron et un gel de céleri branche et intitule son assiette de façon descriptive Kebab de céleri, pommes confites et panna cotta aux deux céleris. Renaud de son côté travaille une crème de maïs, une gelée de cassis, un granita à l'estragon, un condiment à l'aloe vera, puis un pain de Gênes, et nomme son dessert La toile enflammée. Tania réalise une pizza soufflée, avec une glace à la vanille végan, une crème végan à la myrte, et de la myrte fumée et intitule son assiette Pizza soufflée à la sarde. Enfin, Wilfried se concentre sur une glace à la bisque de langoustine, crème chantilly à la langoustine, tartare de langoustine et noix de pécan caramélisées et une tuile. Il intitule son plat à la forme interrogative Une boule de glace ?

À l'issue des dégustations, Hélène Darroze est la seule à retenir Louise, qui intègre donc sa brigade. Philippe Etchebest choisit Mickaël, qui intègre la brigade bleue. Renaud est sélectionné par Paul Pairet et Glenn Viel ; il décide d'intégrer la brigade orange. Paul Pairet effectue un nouveau choix et s'arrête sur Lilian. Les trois candidats restants : Arnaud, Tania et Wilfried sont envoyés en dernière chance.

2e épreuve : un plat libre salé[modifier | modifier le code]

Dans le second groupe, les sept candidats qui s'affrontent sont Ambroise, Élis, Elliott, Logan, Lucie, Sébastien et Thibaut. Ils disposent de deux heures, pour réaliser un plat salé.

Ambroise choisit de travailler un silure dans son intégralité et réalise ainsi un boudin noir, silure cuit dans la peau, sauce aux nageoires, condiment de foie, bonbon d'herbes sauvages et intitule son plat Silure de Loire. Élis quant à lui travaille de l'agneau cuit dans un estomac de mouton, condiment champignons mintoumba, sauces tomate-tamarin-mbongo et intitule son plat Les saveurs perdues de l'agneau sous une toile d’histoire. Elliott de son côté travaille le céleri, en mousseline, rôti, cru, en pickles, le tout accompagné de lieu jaune en saumure et intitule son assiette Céleri en mer. Logan réalise un plat Entre terre et mer, en travaillant notamment le turbot. Lucie part sur des aubergines torréfiées, un baba ganousch d'aubergines et tahini, labné, condiment au vinaigre de cacao, sauce aux épices et saké, qu'elle intitule Charbon d'aubergine, baba ganousch et chocolat clémentine. Sébastien veut faire sourire les chefs avec Bunny et sa carotte, en travaillant une ballotine de lapin au lard fumé, une farce au foie gras et aux rognons, un jus de lapin corsé et une carotte farcie à la mousseline de carotte, complété par une poudre de carotte. Enfin Thibaut, réalise des Escargots du Poitou aux herbes franciliennes, en travaillant des escargots à l'échalote, haricots verts, une crème d'herbes, un coulis d'épinards et herbes, une tuile dentelle et un sponge cake aux herbes.

À l'issue des dégustations, Glenn Viel est le seul à retenir Lucie, qui intègre donc sa brigade. Paul Pairet choisit Logan, qui rejoint la brigade aux manchettes violettes. Sébastien est sélectionné par Philippe Etchebest et Hélène Darroze ; il décide d'intégrer la brigade bleue et en devient donc le troisième et dernier membre. Hélène Darroze effectue un nouveau choix et s'arrête sur Thibaut. Les trois candidats restants, Ambroise, Élis et Elliott, sont envoyés en dernière chance.

Dernière chance : la pomme[modifier | modifier le code]

Photographie en couleurs représentant des pommes.
La pomme est le thème de la première dernière chance de cette treizième saison.

Pour la dernière chance, les six candidats non qualifiés s'affrontent. Ils ont une heure pour réaliser une assiette autour de la pomme. Les plats sont ensuite dégustés à l'aveugle par les quatre chefs.

Ambroise, Arnaud, Élis, Elliott, Tania et Wilfried réalisent chacun un plat, qu'ils intitulent respectivement : Balade au verger, Pomme, Saint-Jacques et lard, La pomme et son poulet oublié, Pomme du dimanche, La pomme en ceviche, Caractère pomme.

Après les dégustations, Stéphane Rotenberg annonce qu'une fois que les brigades seront complétées, deux candidats seront qualifiés par le jury pour intégrer la « brigade solitaire », une brigade sans chef pour les épauler.

Les chefs dévoilent ensuite leur choix : Hélène Darroze est la seule à avoir choisi le plat de Wilfried, qui vient donc compléter la brigade rouge. Paul Pairet et Glenn Viel ont tous les deux sélectionné le plat de Tania, qui choisit d'intégrer la brigade de Glenn Viel. Paul Pairet qualifie en second choix le plat d'Ambroise. Toutes les brigades sont ainsi complètes.

Il ne reste plus que trois candidats non qualifiés : Arnaud, Élis et Elliott. Les quatre chefs sont invités à se concerter pour départager les trois assiettes restantes. Après délibération, ils sélectionnent les plats d'Arnaud et d'Élis. Ceux-ci intègrent donc la brigade solitaire et revêtent un tablier Top Chef aux revers de manches blancs.

Elliott est donc finalement éliminé, sans avoir intégré de brigade.

2e épisode[modifier | modifier le code]

Cet épisode est diffusé pour la première fois le .

1re épreuve : un plat à base de maïs[modifier | modifier le code]

Photographie en couleurs représentant différentes variétés de maïs.
Le maïs est au centre de cette première épreuve, jugée par la cheffe Pía León.

Cette première épreuve se déroule dans les cuisines de Top Chef. Elle est orchestrée par la cheffe péruvienne Pía León, qui demande aux candidats de réaliser un plat à base de maïs. Les brigades au complet d'affrontent et disposent de deux heures.

  • La brigade violette travaille des gnocchis de maïs, une crème de maïs jaune, une purée de maïs noir, du maïs grillé, avec une sauce piments jalapeños rouges, chipirons, qu'ils intitulent Maïs con chicha.
  • La brigade d'Hélène Darroze réalise un Kaiseki, avec du maïs grillé et émulsion de pop-corn, maki de maïs à l'oseille, cornbread.
  • La brigade orange part sur un taco de maïs aux couteaux et sauce vierge au maïs, mini maïs à la mayonnaise harissa, bouillon de maïs, qu'ils intitulent Taco tuesday.
  • La brigade Etchebest réalise un cannelloni de maïs au tourteau, verrine de maïs grillé, bouillon de maïs, et intitulent leur assiette Cannelloni de maïs en deux services. Enfin, la brigade solitaire travaille de la poitrine de porc, un jus de porc et maïs, une tuile de graines d'amarante, un crémeux de maïs, et maïs grillés et intitulent leur assiette Première rencontre.

Après dégustation, la cheffe établit un classement, que voici (des derniers aux premiers) : brigade rouge, brigade solitaire, brigade orange, brigade violette et brigade bleue. Par conséquent, Louise, Wilfried, Thibaut (de la brigade Darroze) et Élis et Arnaud (brigade solitaire) participent à la deuxième épreuve. Parmi la brigade arrivée en troisième position, Glenn Viel doit choisir un candidat pour participer à l'épreuve suivante, à savoir Renaud. Par conséquent, les deux autres candidats de cette brigade, et ceux des brigades Pairet et Etchebest sont tous qualifiés pour la semaine suivante.

2e épreuve : un plat cuit au feu[modifier | modifier le code]

Cette épreuve se déroule au château La Coste, en Provence, fief du chef Francis Mallmann. Ce dernier demande aux candidats de réaliser un plat entièrement cuit au feu. L'épreuve est jugée par Francisco Trelles Parera, son chef exécutif. Les six candidats sont répartis en deux binômes et deux solitaires et disposent de deux heures.

  • Renaud de la brigade orange est seul et réalise un ananas brûlé et laqué, foie gras poêlé, condiment patate douce, légumes confits à la graisse animale, qu'il intitule Mettre la main au feu.
  • Les deux candidats de la brigade solitaire sont ensemble et réalisent un saumon fumé et grillé, légumes à la plancha et grillés, caviar d'aubergine, sauce vierge à base de tomates brûlées et l'intitulent de façon descriptive Saumon grillé et légumes du potager, sauce vierge à la tomate grillée.
  • Louise (brigade rouge) travaille une aubergine braisée et fumée, poudre de peau d'aubergine, crème d'avocat, œuf mollet au feu et intitule son plat Emoji aubergine (stylisé « 🍆 »)
  • Wilfried et Thibaut (brigade rouge) travaillent un agneau laqué fumé et grillé, huîtres, condiments avocats et oignons-piments, laitue braisée, légumes à la plancha, qu'ils intitulent Agneau laqué, huîtres confites à la moelle et laitue braisée.

Francisco Trelles Parera déguste les assiettes et doit en retenir deux. Les candidats les ayant réalisées étant qualifiés pour la semaine suivante, les autres étant envoyés en dernière chance. Il retient d'abord l'assiette de Louise, qui est d'ailleurs un « coup de cœur », ensuite, celle de Wilfried et Thibaut. Par conséquent, la brigade Darroze au complet se qualifie.

Dernière chance : les courges[modifier | modifier le code]

Cette dernière chance voit s'affronter Élis, Arnaud et Renaud, sur le thème des courges. Ils disposent, comme habituellement, d'une heure.

Renaud réalise un steak végétal de potiron, pesto d'herbes et courge spaghetti, butternut mariné, brunoise de courge, mayonnaise butternut et intitule son plat Les premières courges. Arnaud travaille une assiette de raviole végétale butternut, farce ciboulette et fromage de chèvre, potimarron rôti au kumquat, purée de butternut, graines de courges poêlées, qu'il intitule Butternut, potimarron et fromage de chèvre. Enfin, Élis réalise une assiette intitulée Butternut et ses différentes textures, saveurs de l'enfance, dans laquelle il intègre butternut au romarin, purée de butternut, butternut râpée, tuile de jus de courge, sauce graines de courges, lard au barbecue.

Après dégustation à l'aveugle, les chefs établissent un classement. Ils sélectionnent en premier l'assiette d'Arnaud, puis celle d'Élis. Par conséquent, Renaud de la brigade Glenn Viel est éliminé. Arnaud, qui est arrivé en première position, quitte la brigade solitaire pour intégrer la brigade orange à la place de Renaud.

3e épisode[modifier | modifier le code]

Cet épisode est diffusé pour la première fois le .

Les candidats sont séparés en deux groupes, de sorte que des binômes s'affrontent lors de la première épreuve et que des candidats solitaires s'affrontent lors de l'épreuve suivante.

1re épreuve : un dessert de la mer[modifier | modifier le code]

Photographie en couleurs représentant un homme (Ángel León).
Le chef espagnol Ángel León propose et juge cette première épreuve de « dessert de la mer ».

La première épreuve se déroule dans les cuisines de Top Chef. Elle est imaginée et jugée par le chef espagnol Ángel León. Il commence par faire une démonstration aux candidats en utilisant un crabe bioluminescent séché, qu'il mélange avec de l'eau de mer, pour créer un liquide bleuté fluorescent. Il demande ensuite aux candidats de réaliser un dessert avec des produits de la mer. Ils disposent pour cela d'une heure trente.

  • Lilian et Ambroise de la brigade Pairet réalisent un Vacherin iodé, en travaillant une meringue, tuiles d'algue, gelée spiruline, salade de salicornes et Saint-Jacques, segments d'agrumes, moules en éclade, granité.
  • Pascal et Sébastien de la brigade Etchebest réalisent une meringue à la française, granité et tartare poire-oursin, poires confites, crémeux poire-cerfeuil et intitulent leur plat Pavovla d'oursins, iode de poire.
  • Wilfried et Thiabut de la brigade Darroze partent sur des huîtres marinées au cidre, écume de cidre et huîtres, chantilly marinière, glace marinière, cristallines de laitue de mer et intitulent leur assiette Pommes marinières.
  • Tania et Arnaud de la brigade Viel réalisent une assiette intitulée L'air marin, en travaillant une glace à la Saint-Jacques, praliné de barbes de Saint-Jacques, carpaccio de Saint-Jacques caramélisées.

Le chef déguste les assiettes des duos, respectivement présentées par Ambroise, Sébastien, Thibaut et Tania, et choisit les deux meilleures, à savoir celles des brigades Pairet (première place) et Etchebest (deuxième place). Par conséquent, Lilian et Ambroise ainsi que Pascal et Sébastien se qualifient pour la semaine suivante. Tous les autres sont envoyés sur la sellette.

2e épreuve : le poulet rôti[modifier | modifier le code]

Cette épreuve se déroule à La Madelaine-sous-Montreuil, précisément au restaurant doublement étoilé La Grenouillère d'Alexandre Gauthier, qui est aussi juge de cette épreuve. Il demande aux candidats, en une heure trente, de proposer une assiette de poulet rôti surprenante.

  • Lucie (brigade orange) réalise un mille-feuille de peau de poulet, pommade de gésiers, confiture de yuzu, qu'elle intitule Condensé de poulet de Mamé.
  • Mickaël (brigade bleue) travaille un poulet en saumure, écailles de pommes de terre, jus de cuisses de poulet, tartare d'abats à la bière, espuma de pommes de terre, qu'il intitule Poulet en écailles de pommes de terre cuit en saumure et crevettes grises.
  • Élis (brigade solitaire) intitule son assiette De la patte au champignon, dans laquelle il intègre une cuisse de poulet snackée et fumée au foin, tempura de patte de poulet, condiment yassa, champignons, bouillon de poulet.
  • Logan (brigade violette) propose quant à lui une ballotine de poulet, jus de cuisses de poulet, croustillant de peau de poulet, compote de pommes, jus vert, pommes de terre confites, qu'il intitule Poulet du dimanche en famille.
  • Louise (brigade rouge) souhaite rendre hommage à sa grand-mère en travaillant une chips de peaux de poulet, riz au sang, sot-l'y-laisse cuit sur le coffre, jus de volaille, jus de laitue frais et intitule son assiette Reste de poulet et riz au sang comme ma grand-mère Fatima.

Après dégustation, Alexandre Gauthier désigne les deux assiettes qu'il sélectionne, à savoir Lucie et Élis. Ces deux candidats se qualifient pour la semaine suivante, les autres étant envoyés sur la sellette.

Dernière chance : les choux[modifier | modifier le code]

Paul Pairet et Philippe Etchebest n'ont qu'un seul candidat sur la sellette et n'ont donc pas de choix à faire (Logan et Mickaël respectivement). Pour la brigade rouge, la cheffe Darroze choisit Thibaut, qualifiant de fait Wilfried et Louise. Pour la brigade orange, le chef Viel choisit Tania, qualifiant ainsi Arnaud.

Pour cette dernière chance, les candidats disposent d'une heure pour travailler une assiette autour des choux. Mickaël réalise un cannelloni de choux rouges, tombée de choux rouges à la flamande, pétales oignons, coquillages, jus de coquillages, qu'il intitule Chou dans la mer. Tania réalise des gnocchis de chou-fleur, sauce au chou rouge, chou vert frisé et citron vert, choux-fleurs et choux de Bruxelles au barbecue, qu'elle intitule Chou trop chou. Thibaut travaille un bouillon de soupe au chou, embeurrée de chou, condiment citron piment, émulsion chou au lard, pesto de brocoli, jus de yuzu et combava, qu'il intitule Soupe de chou 2022, chou vert, brocoli. Enfin, Logan réalise Chou fleur et chocolat blanc, dans laquelle il intègre un riz au lait de chou-fleur, mousse de chou-fleur, chocolat blanc et vanille, choux-fleurs en texture, choux de Bruxelles crus.

Après dégustation à l'aveugle par les chefs, ils décident de ne pas retenir l'assiette Chou trop chou, réalisée par Tania qui est par conséquent éliminée. Élis, qui s'est qualifié lors de la deuxième épreuve, prend sa place dans la brigade orange. Par conséquent, la brigade solitaire n'est plus.

4e épisode[modifier | modifier le code]

Cet épisode est diffusé pour la première fois le .

1re épreuve : un dessert avec une association inédite[modifier | modifier le code]

L'avocat-banane est l'une des associations inédites de cette épreuve.

Cette épreuve se déroule dans les cuisines de Top Chef. Elle est imaginée et jugée par le chef Alexandre Mazzia, qui demande aux candidats de réaliser un dessert avec une association inédite. Les brigades au complet s'affrontent au cours de cette épreuve d'une heure trente. Ils tirent leurs deux ingrédients au sort.

  • Pour la brigade rouge chocolat et bacon et ils travaillent une ganache au chocolat noir et bacon, pralin au bacon, crumble chocolat et bacon, gel d'eau de bacon et cacao, poudre de bacon, tuile cacao, qu'ils intitulent Choco bacon 70%.
  • Pour la brigade violette avocat et banane et proposent une banane rôtie légèrement brûlée, crémeux d'avocat grillé, glace avocat-banane-citron vert et piment, vinaigrette piment et agrumes intitulée Amazonia.
  • Pour la brigade bleue melon et câpres dans une assiette composée de pâte sablée, poêlée de melon aux câpres, carpaccio de melon, caramel de câpres, granité melon et câpres, câpres frites qu'ils intitulent Melon au pays des câpres.
  • Pour la brigade orange moutarde à l'ancienne et myrtilles avec des myrtilles crues, congelées, cuites, tuile cumin-chocolat blanc, crumble, crème chocolat blanc, myrtille et moutarde en l'intitulant On ne s'y attend pas !.

Après dégustation, le chef Mazzia établit un classement (des derniers aux premiers) : brigade Darroze, brigade Viel, brigade Pairet et brigade Etchebest. Par conséquent, Pascal, Mickaël et Sébastien de la brigade bleue sont directement qualifiés pour la semaine suivante ; et Louise, Wilfried et Thibaut sont directement envoyés sur la sellette. Les autres participent à la deuxième épreuve.

2e épreuve : un plat glacé[modifier | modifier le code]

La deuxième épreuve est imaginée et jugée par le chef espagnol Andoni Aduriz, qui demande aux candidats de réaliser un plat glacé. Répartis en binômes ou solitaires, ils disposent de deux heures.

Pour la brigade Viel : Élis et Arnaud réalisent une assiette composée de maquereau au barbecue et givré, glace maquereau à l'azote, arête de maquereau brûlé, granité piment végétarien, sauce guanciale qu'ils intitulent Maquereau givré et Lucie réalise un granité d'eau de figue à −10 °C, figues en lamelles congelées à −80 °C, émulsion de yaourt grec à °C et tapenade figues-olives à °C, qu'elle intitule Méditerranée glacée. Pour la brigade Pairet : Ambroise et Logan travaillent une assiette avec une glace à l'ancienne au chocolat, café et whisky, arête frite de hareng fumé à l'azote, râpé de hareng fumé congelé, tuile chocolat-piment, intitulée Dessert chocolat et hareng fumé et Lilian propose des sucettes de langoustines snackées, glaçage soja et agrumes, crémeux langoustine, kakigōri aromatisé à la langoustine et au thé matcha qu'il intitule de façon despcriptive Sucettes de langoustines façon kakigori japonais avec un consommé langoustine et émulsion matcha.

Après dégustation, le chef Aduriz sélectionne l'assiette de Lilian, le qualifiant ainsi pour la semaine suivante. Tous les autres candidats sont envoyés sur la sellette.

Dernière chance : les fruits rouges en assiette salée[modifier | modifier le code]

Les candidats de la brigade de Philippe Etchebest ont tous déjà été qualifiés. Les autres jurés doivent choisir le candidat qu'ils envoient en dernière chance. La cheffe Darroze choisit Wilfried, les chefs Viel et Pairet choisissent respectivement Lucie et Logan. Tous les autres candidats sont ainsi qualifiés.

Pour cette dernière chance, le trio dispose d'une heure pour travailler les fruits rouges en une assiette salée. Lucie réalise un tartare algues, salicornes, groseilles, cassis et huîtres, vinaigrette fruits rouges, jus perlé acide, tuile framboise et rose, qu'elle intitule Fruits rouges iodés. Wilfried travaille un leche de tigre framboise, condiment miso-framboise-groseille et citron, couteaux, tuile framboise, huile d'aneth, framboises, framboises à l'azote, qu'il intitule Framboise, couteaux. Enfin, Logan réalise une Salade de fruits rouges, Saint-Jacques, moutarde, en intégrant une vinaigrette framboise-moutarde, carpaccio de Saint-Jacques, fromage blanc, salade de jeunes pousses, framboises et figues crues.

Après dégustation à l'aveugle des quatre chefs, ceux-ci décident de ne pas retenir Salade de fruits rouges, Saint-Jacques, moutarde, réalisée par Logan de la brigade violette, qui est, par conséquent, éliminé.

5e épisode[modifier | modifier le code]

Cet épisode est diffusé pour la première fois le .

1re épreuve : sublimer l'oignon[modifier | modifier le code]

Photographie en couleurs, représentant une femme.
La cheffe britannique Clare Smyth demande aux candidats de sublimer l'oignon.

Cette première épreuve se déroule dans les cuisines de Top Chef. La cheffe britannique Clare Smyth demande aux candidats de sublimer l'oignon. Les brigades au complet s'affrontent et disposent d'une heure trente.

  • La brigade rouge réalise une espuma d'oignon-café-miso, gelée d'oignons brûlés, oignon grelot farci, chips d'oignons et intitulent leur assiette Fleur d'oignon.
  • La brigade orange réalise une assiette qu'ils intitulent Onion, what else ?, avec un oignon blanc laqué, mousseline de topinambour, huile cébette-ciboulette, croustillants d'oignons.
  • La brigade bleue travaille une raviole d'oignons, farce d'oignon, œuf, ketchup d'oignon rouge et jus d'oignons-coquillages, dans une assiette intitulée Onion save the queen.
  • La brigade violette intitule aussi son assiette en anglais Great onion, en réalisant une salade d'oignons, anguille, gelée d'oignons, pickles d'oignons rouges, mille-feuille et mousse d'oignons.

À l'issue de la dégustation, la cheffe établit un classement (des derniers aux premiers) : brigade Etchebest, brigade Viel, brigade Darroze, brigade Pairet. Par conséquent, l'ensemble de la brigade bleue participe à la deuxième épreuve. Pour la brigade orange, le chef choisit de qualifier Lucie pour la semaine suivante, Arnaud et Élis participant donc à la deuxième épreuve. Pour la brigade rouge, la cheffe choisit d'envoyer Louise sur l'épreuve suivante, qualifiant ainsi Thibaut et Wilfried. Enfin, la brigade violette est entièrement qualifiée pour la sixième semaine.

2e épreuve : le dessert vivant[modifier | modifier le code]

Pour cette deuxième épreuve, imaginée et jugée par Dominique Ansel, les candidats, qui s'affrontent individuellement, disposent de deux heures pour réaliser un « dessert vivant », c'est-à-dire un dessert avec une mise en scène surprenante à la dégustation. Les candidats présentent directement leur assiette devant le chef, qui désigne, à l'issue de la dégustation, les trois meilleures assiettes, qualifiant ainsi les candidats les ayant réalisées.

Après dégustation, le chef décide de qualifier les assiettes de Pascal, Louise et Sébastien. Ces trois candidats sont donc qualifiés pour la semaine suivante, les autres étant directement envoyés en dernière chance.

Dernière chance : le bœuf[modifier | modifier le code]

Pour cette dernière chance, il n'y a pas de sellette. Arnaud, Élis et Mickaël s'affrontent directement et disposent d'une heure pour réaliser une assiette autour du bœuf.

Arnaud travaille une assiette autour d'un tartare de bœuf, bouillon d'os à moelle, tataki de bœuf lustré, qu'il intitule Bœuf Paris Phuket. Élis nomme son plat La côte sublimée par son bouillon de bœuf-légumes, dans lequel il intègre une côte de bœuf au barbecue, bouillon de légumes et viande, garniture courgette carotte aubergine. Enfin, Mickaël réalise un onglet en croûte de pomme de terre, spaghettis de pommes de terre, sauce à l'échalote et carottes glacées, et intitule son assiette Onglet patate échalote.

À l'issue de la dégustation à l'aveugle par les quatre chefs, Mickaël avec son Onglet patate échalote est « coup de cœur », tandis que l'assiette La côte sublimée par son bouillon de bœuf-légumes réalisée par Élis de la brigade orange n'est pas retenue. Par conséquent, ce dernier est éliminé.

6e épisode[modifier | modifier le code]

Cet épisode est diffusé pour la première fois le .

Pour cet épisode, les candidats sont répartis en binômes mixés, en ce qu'ils ne font pas partie de la même brigade. Ceux-ci peuvent amasser plus ou moins de points au cours des deux épreuves. Le binôme ayant le moins de points à l'issue de l'épisode devant s'affronter en dernière chance.

1re épreuve : Qui peut battre Philippe Etchebest et Paul Pairet ?[modifier | modifier le code]

Photographie en couleurs représentant des champignons.
Le thème de cette épreuve du Qui peut battre ? est le champignon (ici, principalement des cèpes et girolles).

Cet épisode s'ouvre avec le retour la mythique épreuve du Qui peut battre ? Comme lors de la saison précédente, ce sont Philippe Etchebest et Paul Pairet qui se confrontent aux autres candidats. Hélène Darroze annonce le thème de l'épreuve à tous : le champignon. Celle-ci est ensuite présente au cours de l'épreuve pour épauler tous les candidats qui sont répartis en binômes mixés. L'ensemble dispose d'une heure et demi pour réaliser leur assiette, la difficulté pour les deux chefs jurés résidant dans le fait qu'ils doivent réaliser non pas une, mais deux assiettes, dans le même temps imparti. À l'issue de l'épreuve, le quatrième juré Glenn Viel déguste à l'aveugle toutes les assiettes et établit un classement.

  • Philippe Etchebest et Paul Pairet réalisent :
    • des penne d'infusion de cèpes séchés farcies d'une duxelle de champignons, crémeux de champignon au vin jaune et croûtons à l'ail, qu'ils intitulent T'en veux du champignon ?
    • trémelle cuite dans un sirop sucré, glace de lait ribot, croûtons sautés et cacahuètes caramélisées, qu'ils intitulent Sweet no champignon - Champignon trémelle des neiges.
  • Arnaud (brigade orange) et Mickaël (brigade bleue) travaillent Fraîcheur et douceur des cèpes en deux services : un service froid avec une salade légère de cèpes et un service chaud avec une crème de cèpes et cèpes poêlés, œufs cuits au café.
  • Sébastien (brigade bleue) et Ambroise (brigade violette) réalisent un oreiller de pâte soufflée farci d'une hollandaise de champignons, cèpes rôtis et bouillon de champignons, qu'ils intitulent L'oreiller des bois.
  • Pascal (brigade bleue) et Thibaut (brigade rouge) proposent des tartelettes de cèpes, cèpes rôtis et mousse de cèpes, poêlée de champignons et Lardo di Colonnata, qu'ils intitulent Autour du champignon.
  • Lilian (brigade violette) et Louise (brigade rouge) intitulent leur assiette Champignons et saveurs du Japon, dans laquelle ils incluent un bouillon dashi de champignons séchés, jaune d'œuf confit, cèpes grillés, duxelle de champignons de Paris.
  • Lucie (brigade orange) et Wilfried (brigade rouge) proposent un raviole d'eau de champignons de Paris gélifiée farcie d'une poêlée de girolles et cèpes, huile de cébette, purée amandes et champignons de Paris, qu'ils intitulent Champignologie.

Après dégustation à l'aveugle, le chef Viel établit le classement suivant, des derniers au premiers : Autour du champignon, Champignologie, L'oreiller des bois, Sweet no champignon - Champignon trémelle des neiges, Champignons et saveurs du Japon, Fraîcheur et douceur des cèpes et T'en veux du champignon ? Personne n'a réussi à battre les deux assiettes des chefs (l'une d'elles se classant première). Ainsi, aucun binôme ne remporte quatre points. Les assiettes de Lilian et Louise et Arnaud et Mickaël arrivent à se classer au-dessus de l'une des deux assiettes, leur permettant d'empocher deux points. Les autres candidats, moins bien classés que les deux assiettes ne remportent aucun point.

2e épreuve : le dessert de la ruche[modifier | modifier le code]

Pour cette deuxième épreuve, les binômes s'affrontent dans les cuisines de Top Chef. Celle-ci est jugée et imaginée par le chef pâtissier Michaël Bartocetti, qui demande au candidats de créer un dessert issu des produits de la ruche (miel, pollenetc.). Le classement établi à l'issue de la dégustation permet aux binômes d'amasser un nombre dégressif de points.

Après dégustation, le chef établit le classement le classement suivant, des premiers aux derniers, leur permettant d'amasser les points correspondant : Miel aux souvenirs d'enfance (8 points), L'influence des abeilles (6 points), De la récolte à l'assiette (4 points), Gaufre d'art (2 points), L'ourson et sa cuillère (0 point).

Dernière chance : le saumon[modifier | modifier le code]

À l'issue des deux épreuves, Louise et Lilian cumulent 10 points, Lucie et Wilfried 6 points, Thibaut et Pascal 4 points, Mickaël et Arnaud 2 points et Sébastien et Ambroise 0 point. Par conséquent, Sébastien de la brigade Etchebest et Ambroise de la brigade Pairet s'affrontent dans cette épreuve de la dernière chance, tous les autres candidats se qualifiant pour la semaine suivante. Le duo dispose d'une heure pour travailler une assiette autour du saumon.

Sébastien travaille Ma version du saumon macédoine, avec un saumon mariné et confit, macédoine de légumes parfumée à la coriandre, salicorne et concombre. Ambroise réalise quant à lui un saumon confit à l'huile parfumée, tarama d'œufs de saumon, salade de fenouils crus, qu'il intitule Saumon anisé.

À l'issue de la dégustation à l'aveugle par les quatre chefs, ceux-ci décident de ne pas retenir Saumon anisé, réalisée par Ambroise, de la brigade violette, qui est par conséquent éliminé.

7e épisode[modifier | modifier le code]

Cet épisode est diffusé pour la première fois le .

Unique épreuve : la guerre des restos[modifier | modifier le code]

Cette semaine, une seule épreuve est organisée, puisque les candidats participent à la traditionnelle guerre des restos. Ceux-ci ont quarante-huit heures pour créer leur propre restaurant à Saint-Maur-des-Fossés. Comme lors de la saison précédente, en plus d'un menu en salle, les candidats doivent réfléchir à un menu à emporter. Les vainqueurs ont la possibilité de voir leur menu distribué pendant quelques jours dans des grandes villes françaises par Uber Eats, mais aussi, et c'est une nouveauté, le restaurant ouvre réellement pendant quelques semaines.

Photographie en couleurs, représentant la devanture d'un restaurant.
La devanture d'un restaurant (ici, celui d'Hélène Darroze), thème de cette unique épreuve.

Un tirage au sort est effectué, afin que trois trinômes soient composés : Lucie, Louise et Pascal ; Thibaut, Lilian et Sébastien ; Mickaël, Arnaud et Wilfried. L'épreuve débute par la visite des restaurants, en compagnie de Stéphane Rotenberg. Trois établissements sont donc proposés : un restaurant indien, une brasserie et un karaoké. Les candidats se mettent d'accord concernant la répartition des établissements : Lucie, Louise et Pascal choisissent le restaurant indien, Thibaut, Lilian et Sébastien préfèrent la brasserie, Mickaël, Arnaud et Wilfried travaillent dans le restaurant karaoké.

Les candidats réfléchissent ensuite au concept et au menu qu'ils souhaitent proposer. Lucie, Louise et Pascal s'accordent pour Merídiô, un restaurant avec une cuisine de partage. Thibaut, Lilian et Sébastien optent pour L'a.marante, et une cuisine végétale. Enfin, Mickaël, Arnaud et Wilfried se mettent d'accord pour PhiloSaucisse, bistroterie (mélange de bistro et charcuterie).

Lucie, Sébastien et Arnaud se chargent d'acheter la grosse décoration de leurs établissements respectifs, tandis que les autres candidats se chargent du reste des achats. Tous se retrouvent ensuite et entament la transformation des restaurants. Après vingt-quatre heures, ils commencent à cuisiner.

Après deux jours de préparatifs, les restaurants sont prêts à être ouverts. Dans un premier temps, le critique culinaire François-Régis Gaudry a pour mission de sélectionner deux restaurants qui vont effectivement ouvrir, en les jugeant simplement sur leur aspect extérieur et leur menu. Après avoir fait le tour des trois établissements, il décide de retenir Merídiô et PhiloSaucisse. Ainsi, L'a.marante n'ouvre pas.

La dégustation peut ensuite commencer. En restaurant se retrouvent : les chefs de brigade Hélène Darroze, Philippe Etchebest, Michel Sarran et Paul Pairet, ainsi que François-Régis Gaudry et Elvira Masson, accompagnés de quatre autres invités. Onze chroniqueurs culinaires, sont, quant à eux, à leur domicile et testent la version du menu à emporter. À l'issue de la dégustation, tous doivent voter pour le restaurant qu'ils ont préféré.

Finalement, Merídiô obtient six voix et PhiloSaucisse amasse quinze points. Mickaël (brigade bleue), Arnaud (brigade orange) et Wilfried (brigade rouge) remportent donc la guerre des restos cette année.

Voulue comme une émission spéciale avec des enjeux exceptionnels selon la production, il n'y a pas d'épreuve de la dernière chance et aucun candidat n'est éliminé cette semaine[148].

8e épisode[modifier | modifier le code]

Cet épisode est diffusé pour la première fois le .

1re épreuve : la cuisson innovante d'un fruit[modifier | modifier le code]

Cette épreuve est imaginée et jugée par les chefs catalans Eduard Xatruch et Oriol Castro, ils demandent aux candidats, qui disposent d'une heure et demi, de proposer un fruit cuit d'une manière innovante.

Après dégustation, le duo de chefs établit un classement (du premier au dernier) : Avocat cuit en croûte de compost (coup de cœur) ; Concombre, sel et genévrier ; Sourire de banane ; Mangue cuite en croûte de cendre. Ainsi, Wilfried est directement envoyé en dernière chance, les trois autres étant qualifiés pour la semaine suivante.

2e épreuve : une meringue salée[modifier | modifier le code]

Photographie en couleur représentant des meringues.
La meringue (ici dans sa version classique) est au centre de cette deuxième épreuve, les candidats devant la travailler en version salée.

Cette épreuve est jugée et imaginée par le chef Pierre Gagnaire qui épaule les candidats tout au long de l'épreuve. Il leur demande, en une heure et demi, de réaliser une meringue en version salée.

  • Thibaut travaille une meringue cacao-champignon, guimauve, sauté de champignons, condiment main de Bouddha-ail noir, poudre de champignons, qu'il intitule Ça croque, champignons-cacao.
  • Arnaud réalise une meringue aux oignons, bouillon d'oignons, meringue au thym, oignons confits, compotée d'oignons rouges, qu'il intitule Croustillance d'oignons.
  • Pascal propose une meringue aux algues sèches, filet de saumon mariné et snacké, purée et salade de fenouil, oignons nouveaux grillés, qu'il intitule Saumon d'Asie, fraîcheur d'herbes et meringue iodée.
  • Louise intitule son plat Taco de maïs et de poisson, et y intègre une meringue de maïs façon tortilla, tataki de thon, algues nori et sésame, radis red meat, gel de ponzu, condiment wasabi.
  • Lilian travaille une meringue givrée à l'eau de riz, langoustines laquées au soja et agrumes, tuiles de riz, qu'il intitule Dans l'esprit d'un sushi de langoustine.

Après dégustation, le chef établit un classement (du premier au dernier) : Thibaut (coup de cœur), Pascal, Arnaud, Lilian et Louise. Cette dernière est donc directement envoyée en dernière chance, les quatre autres étant qualifiés pour la semaine suivante.

Dernière chance : le blanc de dinde (en une seule bouchée)[modifier | modifier le code]

Pour cette dernière chance, Wilfried et Louise s'affrontent. Ils ne disposent que de quarante-cinq minutes pour travailler le blanc de dinde, en une seule bouchée. Celle-ci sera dégustée à l'aveugle, uniquement par la cheffe Hélène Darroze.

Louise réalise la bouchée no 1, avec un tartare de dinde citron et lard, sauce César anguille fumée, citron brûlé, croûtons, feuille d'huître, voile de jambon de dinde. Wilfried réalise la bouchée no 2 et y intègre une farce fine coriandre-curry, sauce coco-coriandre-menthe-curry, jus de viande, julienne de mange-tout, champignons pickles.

Cette épreuve est l'occasion de rééquilibrer les brigades. Philippe Etchebest doit choisir un candidat dont il souhaite se séparer, pour intégrer la brigade de Paul Pairet. Il choisit Sébastien. Après dégustation à l'aveugle, la cheffe décide de ne pas retenir la bouchée no 2, Wilfried, de la brigade rouge, est donc éliminé. Louise réintègre sa brigade, de sorte que toutes comptent désormais deux candidats[156],[157].

9e épisode[modifier | modifier le code]

Cet épisode est diffusé pour la première fois le .

Stéphane Rotenberg commence par annoncer que Lilian (de la brigade violette) décide d'abandonner le concours. Il est par conséquent remplacé par le dernier éliminé, à savoir Wilfried[165],[166],[167].

1re épreuve : les abats[modifier | modifier le code]

Cette première épreuve est imaginée et jugée par Adrien Cachot, finaliste de la onzième saison de Top Chef. Il demande aux candidats, qui disposent d'une heure et demi, de cuisiner les abats. Les brigades au complet s'affrontent et tirent au sort l'abat qu'ils doivent cuisiner.

Ces quatre assiettes sont préalablement dégustées à l'aveugle par quatre trios de téléspectateurs, qui n'aiment pas les abats. Ils ne savent pas ce qui leur est présenté et doivent indiquer s'ils aiment, ou non, le plat. Seules les assiettes appréciées sont dégustées par Adrien Cachot. À l'issue de cette pré-sélection, toutes les assiettes sont qualifiées.

Le chef déguste donc à l'aveugle les quatre assiettes et, finalement, il sélectionne Cœur à cœur, qualifiant ainsi Mickaël et Pascal de la brigade bleue pour la semaine suivante. Les autres candidats participent à la prochaine épreuve.

2e épreuve : sublimer le pain rassis[modifier | modifier le code]

Photographie en couleurs, représentant du pain.
Le pain rassis est au centre de cette deuxième épreuve.

Cette épreuve se déroule dans les cuisines de Top Chef. Elle est imaginée par le chef italien triplement étoilé Massimo Bottura, qui juge cette épreuve en compagnie de Gwendal Poullennec, directeur international du Guide Michelin. Les candidats s'affrontent individuellement et disposent d'une heure et demi pour sublimer le pain rassis, dans une version sucrée ou salée.

Après dégustation à l'aveugle, le chef Bottura et Gwendal Poullennec sélectionnent les assiettes : La deuxième vie du pain rassis et Le bol du soir de Gaspard, réalisées respectivement par Arnaud et Lucie (brigade orange), qui se qualifient ainsi pour la semaine suivante. Tous les autres candidats sont envoyés sur la sellette.

Dernière chance : la courgette[modifier | modifier le code]

Les candidats de la brigade de Philippe Etchebest et Glenn Viel ont tous déjà été qualifiés. Les autres jurés doivent choisir le candidat qu'ils envoient en dernière chance. La cheffe Darroze choisit Thibaut et le chef Pairet choisit Sébastien, qualifiant ainsi Louise et Wilfried.

Pour cette dernière chance, le duo dispose d'une heure pour travailler la courgette. Sébastien réalise un cannelloni de courgettes grillées et farce de courgette et huître au fromage blanc, anis et aneth, qu'il intitule Cannelloni de courgettes et crème anisée. Thibaut propose un caviar de courgette au curry, voile de jus de courgettes-coriandre, chantilly au lard fumé, jus de courgettes au lard et oignons, qu'il intitule Nénuphar de courgettes.

Après dégustation à l'aveugle par les chefs Pairet, Viel et Etchebest (la cheffe Darroze étant absente pour raisons personnelles), ceux-ci décident de ne pas retenir Nénuphar de courgettes, réalisée par Thibaut, de la brigade rouge, qui est par conséquent éliminé[168].

10e épisode[modifier | modifier le code]

Cet épisode est diffusé pour la première fois le .

Au cours de cet épisode, Hélène Darroze ne peut être présente et confie sa brigade au chef Pascal Barbot. Cette semaine marque aussi le « retour des éliminés », Lilian et Thibaut (respectivement abandon et élimination lors de l'épisode précédent) ayant ainsi la possibilité de réintégrer le concours.

1re épreuve : la pomme de terre (retour des éliminés)[modifier | modifier le code]

Photographie en couleurs représentant des pommes de terre.
La pomme de terre est le thème de cette première épreuve.

Cette épreuve se déroule dans les cuisines de Top Chef. Elle est imaginée et jugée par le chef britannique Heston Blumenthal. Il demande aux candidats, qui disposent de deux heures, de sublimer la pomme de terre, après leur avoir fait déguster ses frites parfaites (en triple cuisson).

  • Pascal et Mickaël (brigade bleue) réalisent des frites écrasées aux herbes et échalotes, brochette de pomme de terre au beurre, soupe de pommes de terre et huile de poireaux, et l'intitulent La frite pour mon enfant.
  • Louise (brigade rouge) travaille une Pomme de mer, avec pomme de terre hasselback aux algues, praliné de peau, haddock, condiment œufs de poisson, algues et herbes, laitue de mer, chips.
  • Lilian cuisine un velouté de pomme de terre-poireaux en sphères, huile à l'aneth, chips vinaigrées, grenailles au barbecue, anguille fumée, qu'il intitule Souvenir d'un velours de pomme de terre.
  • Arnaud et Lucie (brigade orange) proposent un tartare de bœuf version belge, purée de pomme de terre, jus de viande, pommes pailles, cresson frais, qu'ils intitulent La patate mais pas que…
  • Thibaut réalise un écrasé de pomme de terre au gras de canard et aux herbes, brunoise de pomme de terre, pommes soufflées, bouillon de champignon-coppa, qu'il intitule Une enfance dans le sud-ouest.
  • Sébastien et Wilfried (brigade violette) travaillent une pomme de terre amandine cuite dans un jus de coque, tartare d'herbes, coques, tuiles, siphon de pomme de terre grillées, et l'intitulent Pomme de terres et coques, Tribute to Patrick.

Après dégustation à l'aveugle par le chef, celui-ci sélectionne : Souvenir d'un velours de pomme de terre, réalisée par Lilian, qui décide de réintégrer le concours dans sa brigade originelle (violette) ; puis La frite pour mon enfant, réalisée par Pascal et Mickaël, qui réintègrent leur brigade originelle (bleue). Tous les autres candidats participent à l'épreuve suivante.

2e épreuve : les agrumes (retour des éliminés)[modifier | modifier le code]

Pour cette deuxième épreuve, Stéphane Rotenberg demande aux candidats de rendre leurs manchettes de couleur : ils ne font plus partie d'aucune brigade. Il explique ensuite que cette épreuve est éliminatoire, puisqu'il n'y a pas de dernière chance cette semaine. Les candidats sont épaulés dans les cuisines par le chef Gilles Goujon et disposent d'une heure et demi pour réaliser une assiette autour des agrumes, dans une version salée ou sucrée.

La dégustation se déroule en deux étapes. Tout d'abord, Philippe Etchebest ayant sa brigade au complet, ce sont seulement les chefs Paul Pairet, Glenn Viel et Pascal Barbot qui dégustent à l'aveugle les assiettes des candidats, et sélectionnent leur préférée. Le chef Barbot choisit Sanguine et piquante, réalisée par Louise, qui réintègre la brigade rouge. Les chefs Pairet et Viel choisissent tous deux Pomelo, citron vert, romanesco, réalisée par Wilfried, qui choisit de réintégrer la brigade violette. Le chef Viel effectue donc un nouveau choix : Salade de pamplemousse, réalisée par Sébastien, qui intègre donc la brigade orange.

Ensuite, le chef Goujon déguste les assiettes des trois candidats restants. Il sélectionne en premier Sentiment d'agrumes, réalisée par Arnaud, qui choisit de réintégrer la brigade orange ; puis Les agrumes et leur poisson, réalisée par Thibaut, qui réintègre le concours en tant que candidat solitaire. Lucie, seule candidate non sélectionnée, est donc éliminée.

11e épisode[modifier | modifier le code]

Cet épisode est diffusé pour la première fois le .

Comme la semaine dernière, Hélène Darroze, absente pour les deux premières épreuves, confie sa brigade au chef Pascal Barbot.

1re épreuve : la boîte noire[modifier | modifier le code]

Cette première épreuve est l'occasion de fêter les dix ans de la traditionnelle épreuve de la boîte noire. Les candidats, répartis en deux équipes, doivent reproduire un dessert – une première pour cette épreuve – réalisé par le chef pâtissier Sébastien Vauxion, composé d'une crème pâtissière aux herbes, un financier à la roquette, un sorbet citron et vinaigre balsamique blanc et une meringue au céleri. L'identité du chef ne leur est pas dévoilée jusqu'à la dégustation.

Louise et Arnaud composent une première équipe et sont épaulés par Pascal Barbot et Glenn Viel. Mickaël et Lilian composent la deuxième équipe et sont épaulés par Philippe Etchebest et Paul Pairet.

L'épreuve débute et les duos de candidats sont les premiers à entrer dans la boîte noire. Ils en ressortent et rapportent à leur équipe ce qu'ils pensent avoir dégusté. Par la suite, ce sont les tandems de chefs qui ont l'occasion de déguster à leur tour et peuvent réajuster la recette. En fin d'épreuve, Arnaud et Mickaël ont la possibilité de voir le plat à la lumière pendant quelques secondes, afin que le visuel puisse être au mieux reproduit.

Le chef Vauxion déguste alors les deux réalisations, et trouve que celle de l'équipe de Louise et Arnaud ressemble le plus à son assiette. Ces deux candidats sont donc qualifiés pour la semaine suivante.

2e épreuve : la raviole[modifier | modifier le code]
Photographie en couleurs représentant des ravioles.
La raviole est au centre de cette deuxième épreuve.

Pour cette épreuve, le chef Philippe Etchebest accueille Sébastien, Pascal, Wilfried et Thibaut dans son restaurant Maison Nouvelle, qui vient d'ouvrir ses portes à Bordeaux et a obtenu une première étoile au Guide Michelin. Il leur fait déguster une raviole foie gras et champignon.

Ensuite, le quatuor se retrouve dans les cuisines de Top Chef et dispose de deux heures pour réaliser une raviole (ouverte ou fermée), ainsi que sa farce. Le chef Etchebest étant juge de cette épreuve, Pascal est exceptionnellement épaulé par le chef triplement étoilé Emmanuel Renaut.

  • Sébastien réalise une raviole tricolore avec une farce de foie gras, endive, échalote, oignon, huître, mousse de céleri et jus de volaille, qu'il intitule Canard en mer.
  • Pascal travaille une raviole double avec une farce de chèvre-curry-herbes, farce de paleron confit, crème de parmesan, jus de volaille, qu'il intitule La raviole en veux-tu, en voilà !
  • Wilfried propose une Mouliole, raviole bicolore et farce de moules, artichaut et citron, sauce jus de moules et verveine.
  • Thibaut réalise une pâte à raviole aux épinards, farce cerfeuil, citron et câpre, crème d'herbes, crème glacée à l'huile d'olive, gel de coriandre, qu'il intitule Herbacé n'est pas tromper.

Le chef Etchebest déguste à l'aveugle les quatre assiettes et choisit de qualifier Canard en mer, puis Mouliole, respectivement réalisées par Sébastien (brigade orange) et Wilfried (brigade violette).

Dernière chance : le maquereau[modifier | modifier le code]

Pour cette dernière chance, seul le chef Etchebest doit faire un choix et décide d'envoyer Pascal, qualifiant ainsi Mickaël. Lilian et Thibaut participent directement à cette épreuve. Le trio dispose d'une heure pour réaliser une assiette autour du maquereau.

Thibaut réalise un maquereau mariné cuit à la flamme, garniture façon escabèche et jus vinaigré, qu'il intitule de façon descriptive Maquereau escabèche. Pascal propose un Maquereau meurette, soit un maquereau cuit à la poêle, sauce meurette au vin rouge, garniture échalotes, persil, ciboulette et amandes. Enfin, Lilian travaille un maquereau cuit au sel et par une émulsion lactée, garniture pomme de terre tandoori, concombre et menthe, qu'il intitule Maquereau légèrement fumé, pomme de terre et émulsion lactée.

Après dégustation à l'aveugle par les cinq chefs (la cheffe Darroze faisant son retour lors de la dégustation), ceux-ci ont un coup de cœur pour l'assiette réalisée par Lilian et décident de ne pas retenir Maquereau escabèche, réalisée par Thibaut, candidat solitaire, qui est par conséquent éliminé.

12e épisode[modifier | modifier le code]

Cet épisode est diffusé pour la première fois le .

Cette semaine, un candidat de chaque brigade participe à une épreuve différente (excepté Louise, seule de la brigade rouge, qui participe aux deux épreuves) et amasse des points pour sa brigade. À l'issue des deux épreuves, les brigades ayant récolté le moins de points sont envoyés sur la sellette.

1re épreuve : la dégustation surprenante[modifier | modifier le code]

Cette épreuve se déroule dans les cuisines de Top Chef. Elle est imaginée et jugée par le chef américain Mike Bagale, qui commence par montrer aux candidats une préparation de ballon comestible à la pomme. Ceux-ci disposent de deux heures pour faire vivre au chef une expérience culinaire, une dégustation unique qui devra le surprendre.

Après dégustation, le chef établit le classement suivant (du premier au dernier) : La boule de l'extrême, À table !, Chérie, fais tes valises ! et Moules boum-boum. Ainsi, les brigades bleue, rouge, violette et orange obtiennent respectivement 3, 2, 1 et 0 points.

2e épreuve : le légume au centre de l'assiette[modifier | modifier le code]

Cette deuxième épreuve est proposée et jugée par la cheffe Anne-Sophie Pic, qui épaule les candidats au cours de l'épreuve. Elle leur demande, en une heure et demi, de travailler un seul légume (et toutes ses différentes variétés), sans protéine animale, et une boisson accompagnant cette assiette.

  • Mickaël (brigade bleue) doit travailler la carotte. Il propose un vin de carotte, purée de carotte et ses fanes, carotte rôtie et pollen, pickles carotte-graines de moutarde, qu'il intitule La carotte, pourquoi pas moi ?
  • Louise (brigade rouge) doit travailler l'endive. Elle réalise une tarte noisette-sarrasin, crémeux chicon, endives crues vinaigrette, noisettes caramélisées, infusion café-verveine-citron, qu'elle intitule Tarte aux chicons et infusion chicorée.
  • Lilian (brigade violette) doit travailler la betterave. Il cuisine la betterave cuite, fumée et grillée, en gaspacho, en pickles, en chips, boisson betterave chioggia-feuilles de citronnier, qu'il intitule La betterave plurielle.
  • Sébastien (brigade orange) doit travailler le haricot. Il propose une salade de haricots secs, vinaigrette rose séchée-citron-gingembre, purée de haricots verts, cappuccino de haricots noirs, qu'il intitule Coco haricot acidulé.

Après dégustation, la cheffe établit le classement suivant (du premier au dernier) : Tarte aux chicons et infusion chicorée, La betterave plurielle, Coco haricot acidulé et La carotte, pourquoi pas moi ? Ainsi, les brigades rouge, violette, orange et bleue obtiennent respectivement 3, 2, 1 et 0 points.

Au vu des deux épreuves, la brigade rouge cumule 5 points, ce qui permet à Louise de se qualifier pour la semaine suivante. Les brigades violette et bleue terminent ex-aequo avec 3 points et la brigade orange cumule 1 point. Celles-ci sont donc toutes envoyées sur la sellette.

Dernière chance : le magret de canard[modifier | modifier le code]

Photographie en couleurs représentant un magret de canard.
Le magret de canard, produit imposé lors de cette épreuve de la dernière chance.

Pour cette dernière chance, les chefs Pairet, Viel et Etchebest choisissent d'envoyer le candidat qui a marqué le moins de points lors des deux épreuves précédentes. Ainsi, ce sont Wilfried, Arnaud et Mickaël qui s'affrontent. Ils disposent d'une heure pour réaliser une assiette autour du magret de canard.

Wilfried propose des Boulettes de canard, salade thaï, avec boulettes de magret de canard, salade thaï, riz noir soufflé, crème d'ail. Arnaud cuisine un magret de canard poêlé, peau grillée, kumquats, mizuna, crème de pignons de pin, champignons, cébette, vinaigrette sauce soja, qu'il intitule Mon petit canard. Mickaël propose un magret cuit sur peau, purée de topinambour au haddock, sauce au porto, pickles de champignons, figues rôties, cresson, qu'il intitule Magret entre la mer et le sucre.

Après dégustation à l'aveugle par les quatre chefs, ceux-ci sélectionnent d'abord l'assiette réalisée par Mickaël et décident de ne pas retenir Boulettes de canard, salade thaï, réalisée par Wilfried, de la brigade violette, qui est par conséquent éliminé.

13e épisode[modifier | modifier le code]

Cet épisode est diffusé pour la première fois le .

Il est dédié à Antoine Alléno, chef cuisinier de 24 ans, mort après avoir été percuté par une voiture quelques jours plus tôt, fils du chef Yannick Alléno, régulièrement invité dans l'émission[196],[197].

1re épreuve : dénoncer ou défendre une cause en un plat[modifier | modifier le code]

Cette épreuve est proposée et jugée par le chef danois doublement étoilé Rasmus Munk. Il demande aux candidats, qui s'affrontent en individuel, de réaliser un plat qui dénonce ou défend une cause. Ils disposent pour cela de deux heures.

Après dégustation, le chef choisit de qualifier les assiettes Mon cochon bien élevé puis Don de sang, don de soi, réalisées respectivement par Mickaël et Arnaud qui se qualifient donc pour la semaine suivante. Il distingue aussi Plus jamais le silence, sans toutefois la qualifier. Sébastien et les autres candidats participent donc à l'épreuve suivante.

2e épreuve : les coquillages[modifier | modifier le code]

Photographie en couleurs représentant Dominique Crenn.
Dominique Crenn est cheffe invitée de cette deuxième épreuve.

Cette deuxième épreuve est jugée par la cheffe française établie aux États-Unis et triplement étoilée Dominique Crenn. Elle demande aux candidats de réaliser une assiette à base de coquillages. Ils disposent de deux heures.

Après dégustation, la cheffe choisit de qualifier les assiettes La Bretagne à ma sauce portugaise (coup de cœur) puis Ma petite balade au bord de la mer, réalisées respectivement par Louise et Pascal qui se qualifient donc pour la semaine suivante. Sébastien et Lilian sont alors directement envoyés en dernière chance.

Dernière chance : la poire[modifier | modifier le code]

Cette semaine, il n'y a pas de sellette, puisque seuls Sébastien et Lilian ne sont pas qualifiés. Le duo s'affronte dans cette épreuve de la dernière chance, et disposent d'une heure pour réaliser une assiette autour de la poire.

Lilian propose une poire (dans l'esprit d'un vin chaud) au vin rouge, épices, glace à la fève tonka, tuiles, crème fouettée mascarpone et poivre, qu'il intitule Poire, vin rouge et épices. Sébastien réalise une poire pochée, crumble au poivre du Sichuan, faisselle, beurre de poire, pickles au vinaigre, qu'il intitule Juste une poire.

Après dégustation à l'aveugle par les quatre chefs, ceux-ci décident de ne pas retenir Poire, vin rouge et épices, réalisée par Lilian, dernier candidat la brigade violette, qui est par conséquent éliminé.

14e épisode[modifier | modifier le code]

Cet épisode est diffusé pour la première fois le .

1re épreuve : le vol-au-vent[modifier | modifier le code]

Photographie en couleurs, représentant un bâtiment.
Cette première épreuve se déroule au Plaza Athénée, palace parisien.

Cette première épreuve se déroule au Plaza Athénée, un palace parisien. Le chef et vainqueur de la troisième saison de Top Chef Jean Imbert imagine et juge cette épreuve. Il demande aux candidats de moderniser le vol-au-vent (en gardant les fondamentaux que sont la pâte feuilletée, une garniture et une sauce). Ils disposent pour cela de deux heures et s'affrontent individuellement.

Après dégustation, le chef Imbert établit le classement suivant, du premier au dernier : Vol-au-veau, Vol-au-vent force 10, Le pigeon prend son envol, Vol-au-vent d'Asie et L'escargot qui ne manque pas d'air. Ainsi, Louise, de la brigade rouge, ayant réalisé la meilleure assiette se qualifie directement pour les quarts de finale. Sébastien, de la brigade orange, ayant réalisé l'assiette se classant en dernière position est directement envoyé en dernière chance. Les trois candidats restants participent à la deuxième épreuve.

2e épreuve : sublimer la tomate[modifier | modifier le code]

Cette deuxième épreuve se déroule dans les cuisines de Top Chef. Ce sont les quatre chefs de brigade qui proposent et jugent à l'aveugle cette épreuve. Ils demandent aux candidats, qui disposent de deux heures, de sublimer la tomate. Les chefs Etchebest et Viel ne pouvant être juges et parties, ils choisissent des chefs invités lors de cette saison pour les remplacer auprès des candidats. Ainsi, Pascal est épaulé par Alexandre Mazzia, Mickaël par Alexandre Gauthier et Arnaud par Dominique Crenn.

  • Pascal propose un cœur de noire de Crimée grillé au barbecue, marmelade et caramel de tomates, condiment tomate-mûre, eau et granité de tomate, qu'il intitule Mille et une tomates.
  • Mickaël travaille une tranche de tomate noire de Crimée, gelée d'eau, tomates cerises farcies, concassé verveine-citronnelle, brunoise de peaux de tomates vertes, qu'il intitule Jardin de tomates.
  • Arnaud réalise une eau de tomates froide, cœur de tomate chaud, ketchup de tomates au piment, brunoise de croûtons de pain à la poudre de tomates, glace au lait ribot, qu'il intitule Une tomate pas si simple.

Après dégustation à l'aveugle, les quatre chefs établissent le classement suivant, du premier au dernier : Une tomate pas si simple (coup de cœur), Mille et une tomates et Jardin de tomates. Mickaël, de la brigade bleue, ayant réalisée l'assiette se classant en dernière position est directement envoyé en dernière chance. Arnaud et Pascal se qualifient quant à eux pour les quarts de finale.

Dernière chance : l'agneau[modifier | modifier le code]

Cette semaine, il n'y a pas de sellette, puisque seuls Sébastien et Mickaël ne sont pas qualifiés. Le duo s'affronte dans cette épreuve de la dernière chance, et disposent d'une heure pour réaliser une assiette autour de l'agneau.

Sébastien réalise un agneau rôti, jus d'agneau, moules marinières, pommes de terre, garniture citron-fenouil-céleri, faisselle baies roses-citron, qu'il intitule L'agneau qui flirte sur la côte. Mickaël propose un tartare d'agneau à l'encre de seiche, algues, gingembre, citronnelle, huile de sésame, pickles de radis, champignons bouton, toasts de pain de mie, qu'il intitule L'agneau en robe noire.

Après dégustation à l'aveugle par les quatre chefs, ceux-ci décident de ne pas retenir L'agneau en robe noire, réalisée par Mickaël, de la brigade bleue, qui est par conséquent éliminé. Sébastien se qualifie et intègre la brigade de Paul Pairet, de sorte que chaque chef épaule un candidat pour les quarts de finale.

15e épisode (quarts de finale)[modifier | modifier le code]

Cet épisode est diffusé pour la première fois le .

Comme lors des saisons précédentes, les quarts de finale se déroulent sous la forme d'un marathon culinaire, c'est-à-dire que tous s'affrontent pour remporter des pass. Dès qu'un candidat amasse deux pass, il arrête de cuisiner et se qualifie pour la demi-finale, ainsi de suite, jusqu'à qu'il ne reste plus qu'un seul candidat, qui est alors éliminé.

1re épreuve : entrée à base de fleurs, dessert à base de feuilles[modifier | modifier le code]

Avant l'épreuve (diffusé à l'antenne sous forme de flashback), les candidats reçoivent une lettre et la visite d'un proche.

Cette première épreuve est proposée et jugée par le chef argentin Mauro Colagreco. Les candidats disposent de deux heures pour cuisiner deux assiettes : une entrée à base de fleurs comestibles et un plat à base de feuilles. Le chef déguste toutes les assiettes et distribue deux pass (un pour l'entrée, un pour le dessert).

Photographie en couleurs, représentant une salade de fleurs.
Les fleurs et feuilles (ici, des capucines) sont, pour la première fois dans l'histoire du concours, à l'honneur dans une épreuve.

Après dégustation, il choisit les assiettes Parmesan fleuri (pour l'entrée) et Glace, granité shiso, vinaigrette oxalis (pour le dessert), respectivement réalisées par Arnaud et Louise, qui remportent chacun un premier pass.

2e épreuve : un plat surprise[modifier | modifier le code]

Cette épreuve est proposée et jugée par la cheffe et vainqueur de la deuxième saison de Top Chef Stéphanie Le Quellec. Elle demande aux candidats, qui disposent de deux heures, de réaliser un plat au visuel simple et sobre, mais contenant une surprise, c'est-à-dire un élément qu'on ne peut distinguer avant dégustation.

Après dégustation à l'aveugle des quatre assiettes, la cheffe choisit La Dolce Vita, réalisée par Arnaud qui remporte un second pass et se qualifie ainsi pour la demi-finale. Les autres candidats participent aux épreuves suivantes.

16e épisode (quarts de finale, suite)[modifier | modifier le code]

Cet épisode est diffusé pour la première fois le .

3e épreuve : le plat signature[modifier | modifier le code]

Photographie en couleurs, représentant un homme (Gwendal Poullennec).
Gwendal Poullennec chapeaute cette troisième épreuve, jugée par des inspecteurs du Guide Michelin, qui gardent l'anonymat.

Cette troisième épreuve se déroule dans les cuisines de Top Chef. Elle est jugée par quatre inspecteurs du Guide Michelin, qui restent anonymes. Elle est imaginée par Gwendal Poullennec, directeur du Guide, qui demandent aux candidats de réaliser leur plat signature, un plat libre qui les représente. Ils disposent pour cela de deux heures.

  • Sébastien (brigade violette) veut mettre à l'honneur le Nord, en proposant un pigeon rôti, raviole à la betterave rouge, jus de pigeon, croustade champignons, foie gras et abats, qu'il intitule Pigeon, raviole, croustade d'abattis.
  • Louise (brigade rouge) veut proposer un plat sans déchets, en réalisant une joue de lotte confite, foie de lotte poêlé, fumet de poisson, salsifis, condiment citron yuzukoshō, mousseline céleri-rave, qu'elle intitule Le homard et le foie gras du pauvre, algues, racines et jus d'épluchures.
  • Pascal (brigade bleue) veut réaliser un plat « campagnard », en cuisinant un carré de chevreuil, condiment ail noir-fruits rouges, gelée fruits rouges au poivre, champignons, jus de chevreuil, nems aux abats, qu'il intitule Balade au cœur de la fôret.

Après dégustation à l'aveugle par les quatre inspecteurs, ceux-ci ont préféré Le homard et le foie gras du pauvre, algues, racines et jus d'épluchures, réalisée par Louise qui remporte un second pass et se qualifie ainsi pour la demi-finale. Sébastien et Pascal s'affrontent sur l'épreuve suivante.

4e épreuve : le chocolat[modifier | modifier le code]

Cette épreuve est imaginée et jugée par les chefs Yannick Alléno et Aurélien Rivoire. Ils donnent deux défis aux candidats autour du chocolat et mettent en jeu un pass par défi. Tout d'abord, Sébastien et Pascal disposent de quarante-cinq minutes pour réaliser une bouchée sucrée chocolatée. Ensuite, ils ont une heure et demi pour réaliser un plat salé dont l'élément principal est le chocolat.

  • Sébastien réalise, pour sa bouchée, une mousse au chocolat, langue d'oursin, tuile de nougatine à la coriandre et au grué de cacao, qu'il intitule Iode de choc'. Pour son plat, canard, grué de cacao, chou-fleur rôti et en purée au chocolat blanc, jus de canard lié au chocolat, tuile cacao et grué, qu'il intitule Palette de chocolat animale.
  • Pascal propose, pour sa bouchée, un gâteau de fruits secs et cacao amer, ganache au chocolat, mousse chocolat 80 % au grué torréfié, tuile cacaotée, qu'il intitule Ma tablette de chocolat. Pour son plat, volaille en croûte de cacao, carotte confite et glacée, jus de carotte au chocolat, garniture citron-piment, qu'il intitule Volaille de Bresse, cuite en croûte de cacao et sa carotte surprise.

Après dégustation de la bouchée sucrée, ils sélectionnent Iode de choc', réalisée par Sébastien, qui remporte son premier pass. Après dégustation de plat salé, ils sélectionnent Palette de chocolat animale, réalisée par Sébastien, qui remporte un second pass et se qualifie ainsi pour la demi-finale. Pascal, de la brigade bleue, qui n'a amassé aucun pass, est par conséquent éliminé.

17e épisode (demi-finale)[modifier | modifier le code]

Cet épisode est diffusé pour la première fois le .

La demi-finale se déroule sur le même principe que les saisons précédentes, à la différence qu'elle se déroule au cours d'un seul épisode. Chacun des trois demi-finalistes imagine une épreuve et s'y mesure à ses adversaires. S'il la remporte, personne ne marque de points. S'il est surclassé sur son épreuve, chacun des candidats qui a fait mieux que lui marque un point. Celui qui cumule le moins de point à l'issue des trois épreuves et des dégustations à l'aveugle, dont le jury comprend systématiquement Philippe Etchebest, qui n'a plus de candidat en compétition, est éliminé.

Épreuve d'Arnaud : la pêche au thon mayonnaise, frites[modifier | modifier le code]

Photographie en couleurs, représentant des pêches et du thon-mayonnaise.
Pour cette première épreuve, Arnaud demande de revisiter la pêche au thon, plat belge.

Arnaud impose le thème de la première épreuve : il demande aux candidats de réinterpréter la pêche au thon, accompagné de frites, en gardant les quatre éléments essentiels, que sont du thon en conserve, de la pêche, de la mayonnaise et un élément frit. Ils disposent pour cela d'une heure trente.

  • Arnaud propose des ravioles de pêches farcies de thon cru, tataki de thon, thon fumé, mayonnaise au thon en boîte, cubes de frites et vinaigrette de pêches, qu'il intitule Ceci est une pêche au thon.
  • Sébastien réalise un cannelloni de pêches fraîches et au sirop, farce de thon frais et thon en boîte, mayonnaise, œufs de lump, pommes Pont-Neuf, qu'il intitule La pêche en mer, pommes de terre Pont-Neuf.
  • Louise travaille une mayonnaise coriandre-citron, écailles de pommes de terre au sumac, chutney épicé, pêche brûlée et fumée, sauce tahini de thon en boîte, qu'elle intitule Le thon à la pêche.

Les plats sont dégustés à l'aveugle par Philippe Etchebest et le chef belge doublement étoilé Sang Hoon Degeimbre. Ils établissent le classement suivant (du dernier au premier) : Le thon à la pêche, La pêche en mer, pommes de terre Pont-Neuf, puis Ceci est une pêche au thon. Arnaud ayant réalisé la meilleure assiette, aucun point n'est marqué à l'issue de cette épreuve.

Épreuve de Louise : sang de porc et foie de volaille en dessert[modifier | modifier le code]

Louise impose le thème de la deuxième épreuve : elle demande aux candidats de travailler le sang de porc et le foie de volaille en dessert. Ils disposent pour cela de deux heures.

Les plats sont dégustés à l'aveugle par Philippe Etchebest et le chef Simone Zanoni. Ils établissent le classement suivant (du dernier au premier) : On peut tromper cent fois, Sang pour sang, puis Boudin noir maison, poire hibiscus, glace au foie de volaille, tuile de peau. Louise ayant réalisé la meilleure assiette, aucun point n'est marqué à l'issue de cette épreuve.

Épreuve de Sébastien : le lièvre à la royale[modifier | modifier le code]

Sébastien impose le thème de la troisième épreuve : il demande aux candidats de sublimer le lièvre à la royale, en réalisant à minima un médaillon, une sauce aux abats et des pommes soufflées. Ils disposent pour cela de deux heures.

  • Sébastien réalise une ballotine de râble, farce aux abats et insert foie gras, sauce au sang et chocolat, raifort, radis, pommes de terre soufflées, qu'il intitule Le lièvre et le radis.
  • Arnaud travaille une ballotine inversée, farce de lièvre et gorge de porc, sauce au lièvre et chocolat, crème de panais, pommes de terre soufflées, kumquats, qu'il intitule Tiré comme un lièvre.
  • Louise propose un râble farci aux abats-anguille-agrumes, sauce royale liée au sang et au foie gras, pommes de terre soufflées, salade fraîcheur, qu'elle intitule Lièvre à la royale légèrement iodé.

Les plats sont dégustés à l'aveugle par Philippe Etchebest et le chef Christian Le Squer.

Verdict[modifier | modifier le code]

Séparément, chacun des candidats échange avec son chef de brigade dans les cuisines de Top Chef. Ils évoquent les temps forts du concours et les sentiments du candidat à l'approche de l'énoncé du verdict. Ils sont placés face à une table avec une cloche de restaurant dissimulant une pastille de couleur verte en cas de qualification pour la finale, orange en cas d'ex-æquo, ou rien du tout en cas d'élimination.

Arnaud et Louise découvrent une pastille verte sous la cloche, signe qu'ils sont qualifiés pour la finale. Sébastien découvre une cloche vide et est donc éliminé.

18e épisode (finale)[modifier | modifier le code]

Photographie en couleurs représentant un bâtiment.
Entrée de l'hôtel George-V, lieu de tournage de la finale.

Cet épisode est diffusé pour la première fois le .

La finale oppose Arnaud (brigade Viel) et Louise (brigade Darroze). Celle-ci a lieu à l'hôtel George-V à Paris. Les deux finalistes disposent de dix heures pour réaliser un menu gastronomique pour quatre-vingt bénévoles de la Croix-Rouge (accompagnés de leur ambassadrice Adriana Karembeu) ainsi que les quatre chefs de l'émission.

Réalisation des menus[modifier | modifier le code]

Pour réaliser ce menu, les deux finalistes sont assistés par des commis recrutés parmi des anciens candidats de la même saison de Top Chef. Chaque finaliste choisit à tour de rôle et Louise commence. Elle choisit : Thibaut, Pascal, Élis, puis Ambroise. Arnaud choisit de son côté : Lilian, Mickaël, Sébastien, puis Lucie. Les deux équipes ainsi constituées sont respectivement coachées par Hélène Darroze et Philippe Etchebest, et Glenn Viel et Paul Pairet.

Le menu réalisé par Louise est le suivant :

Le menu réalisé par Arnaud est le suivant :

Dégustation à l'aveugle et votes[modifier | modifier le code]

Paul Pairet, Philippe Etchebest, Glenn Viel et Hélène Darroze, ainsi que les quatre-vingt convives dégustent les trois éléments du menu « A » (celui d'Arnaud) et du menu « B » (celui de Louise). À chaque plat, un candidat par brigade est désigné pour écouter et rendre compte des commentaires des chefs : Lucie et Élis pour l'entrée, Lilian et Ambroise pour le plat, puis l'ensemble de la brigade pour le dessert.

À l'issue du repas, les dégustant disposent de dix points, qu'ils peuvent répartir comme ils le souhaitent entre les deux menus. Hélène Darroze attribue sept points à Louise, contre trois pour Arnaud. Philippe Etchebest, Paul Pairet et Glenn Viel attribuent six points à Louise, contre quatre pour Arnaud. Les quatre-vingt bénévoles ajoutent leur voix dans l'urne, qui est ensuite scellée.

Tirage des couteaux[modifier | modifier le code]

Le tirage des couteaux a lieu plusieurs semaines après la finale, et se déroule au George-V. Chaque finaliste se trouve avec ses proches et son chef de brigade, face à un couteau scellé dans un fourreau.

Finalement, c'est Louise qui tire la lame acier synonyme de victoire. Elle l'emporte face à Arnaud avec 56,19 % des points attribués lors des votes. Elle empoche ainsi 56 190 , proportionnellement au pourcentage de points obtenus.

Audiences et diffusion[modifier | modifier le code]

En France, l'émission est diffusée sur M6, les mercredis, du [2] au . Un épisode dure environ h 15 (publicités incluses), soit une diffusion de 21 h 10 à 23 h 35. En raison de la diffusion, le mercredi , du débat de l'entre-deux tours de l'élection présidentielle française de 2022, la diffusion du dixième épisode est décalée au lendemain, soit le jeudi , la chaîne préférant à la place rediffuser un épisode de Cauchemar en cuisine[223].

Après des audiences solides pour son démarrage (meilleur lancement historique de ce programme sur les part de marché des FRDA-50[224]), les audiences se tassent[225] au fil de la diffusion du programme et la finale fait un score historiquement bas en nombre de téléspectateurs[226], signe possible d'une saison en demi-teinte[225].

En Belgique, l'émission est diffusée une semaine après la France, les lundis, depuis le [227]. L'épisode est le même, sa durée est identique, mais il est diffusé à partir de 20 h 30. La finale est exceptionnellement diffusée un mercredi, le . L'épisode commence alors à 21 h 20, soit cinq minutes après le début de la diffusion française[218].

Graphique des audiences (nombre de téléspectateurs et part de marché).
Graphique présentant l'évolution des audiences de cette saison en France.
En France
Épisode Jour et horaire de diffusion Nombre de
téléspectateurs
Part de marché Classement
des audiences[a]
Réf.
(4ans et plus) (FRDA-50)
1[b] Mercredi (21:10 - 23:40) 3 265 000 17,9 % 31,6 % 1er [224]
Mercredi (23:40 - 00:30) 2 020 000 25,5 % Non connu. [228]
2 Mercredi (21:10 - 23:35) 3 109 000 16,3 % 28,8 % 2e [229]
3 Mercredi (21:10 - 23:35) 2 780 000 15 % 27,8 % [230]
4 Mercredi (21:10 - 23:35) 2 245 000 11,8 % 20,9 % [231]
5 Mercredi (21:10 - 23:35) 2 440 000 13,8 % 24,3 % 1er [232]
6 Mercredi (21:10 - 23:35) 2 382 000 13,6 % 25 % 2e [233]
7 Mercredi (21:10 - 23:35) 2 545 000 14,2 % 26,5 % [234]
8 Mercredi (21:10 - 23:35) 2 476 000 13,3 % 24,8 % [235]
9 Mercredi (21:10 - 23:35) 2 389 000 13,5 % 24,2 % [236]
10 Jeudi (21:10 - 23:35) 2 457 000 13,9 % 24,6 % [237]
11 Mercredi (21:10 - 23:35) 2 194 000 12,6 % 24,3 % [238]
12 Mercredi (21:10 - 23:35) 2 338 000 13 % 22,5 % [239]
13 Mercredi (21:10 - 23:35) 2 421 000 14,4 % 25,5 % 1er [240]
14 Mercredi (21:10 - 23:35) 2 179 000 13 % 24,6 % 2e [241]
15 Mercredi (21:10 - 23:35) 2 116 000 12,4 % 21,9 % [242]
16 Mercredi (21:10 - 23:35) 2 081 000 11,6 % 21,1 % 4e [243]
17 Mercredi (21:10 - 23:35) 2 315 000 13,7 % 24,2 % 3e [244]
18 (finale) Mercredi (21:10 - 23:35) 2 421 000 15,5 % 27 % 2e [226]
Bilan de la saison 2 450 000 13,9 % 25 % [245]
Graphique des audiences (nombre de téléspectateurs et part de marché).
Graphique présentant l'évolution des audiences de cette saison en Belgique.
En Belgique (audiences à J+7[c])
Épisode Jour et horaire de diffusion Nombre de
téléspectateurs
Part de marché
(4 ans et plus)
Réf.
1[b] Lundi (20:30 - 22:35) 533 228 36,7 % [246]
Lundi (22:35 - 23:25) Non connu.
2 Lundi (20:30 - 22:35) 496 077 31,1 % [247]
3 Lundi (20:30 - 22:35) 465 051 32 % [248]
4 Lundi (20:30 - 22:35) 433 742 30,9 % [249]
5 Lundi (20:30 - 22:35) 440 991 31,5 % [250]
6 Lundi (20:30 - 22:35) 447 748 30,2 % [251]
7 Lundi (20:30 - 22:35) 415 297 30 % [252]
8 Lundi (20:30 - 22:35) 396 461 29,4 % [253]
9 Lundi (20:30 - 22:35) 365 384 26 % [254]
10 Lundi (20:30 - 22:35) 404 185 29,5 % [255]
11 Lundi (20:30 - 22:35) 391 654 28,8 % [256]
12 Lundi (20:30 - 22:35) 398 336 31 % [257]
13 Lundi (20:30 - 22:35) 382 760 28,6 % [258]
14 Lundi (20:30 - 22:35) 384 782 28,6 % [259]
15 Lundi (20:30 - 22:35) 386 794 30,2 % [260]
16 Lundi (20:30 - 22:35) 412 239 31,1 % [261]
17 Lundi (20:30 - 22:35) Non connu.
18 (finale) Mercredi (21:20 - 23:45) 445 925 44,9 % [d],[262]

Légende :

  • plus hauts scores d'audiences
  • plus bas scores d'audiences

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le « classement des audiences » est établi en comparant la part de marché du programme (sur les 4 ans et plus), avec les parts de marché des autres programmes, diffusés au même moment.
  2. a et b La dernière partie de cet épisode est diffusée dans un programme distinct, Top Chef : La Dernière Chance.
  3. Audiences consolidées à J+7. C'est-à-dire, le total de l’audience TV directe ainsi que celle différée du jour même de l’émission, jusqu’à 7 jours après la diffusion, grâce au service de catch-up TV, via le poste de télévision.
  4. La finale étant diffusée à un horaire différent des épisodes précédents, les chiffres d'audiences ne peuvent être comparés aux autres épisodes de la saison.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Ophélie Haire, « Top Chef 2022 : on connaît la date de lancement de la nouvelle saison avec Glenn Viel », sur programme-tv.net, (consulté le ).
  2. a et b Ludovic Galtier, « "Top chef" : La saison 13 débarque le mercredi 16 février sur M6, Glenn Viel intègre le jury », sur ozap.com, (consulté le ).
  3. Robin Panfili, « Il est (déjà) l’heure de postuler pour la prochaine saison de Top Chef », sur food.konbini.com, (consulté le ).
  4. a et b Magali Rangin, « Parcours, plats, personnalité... Comment sont sélectionnés les candidats de "Top Chef"? », sur bfmtv.com, (consulté le ).
  5. a et b Célia Papaïx, « Top Chef 2022 : la nouvelle saison débarque prochainement sur M6, voici tout ce que l'on sait ! », sur demotivateur.fr, (consulté le ).
  6. Benjamin Helfer, « Pascal, vainqueur d'Objectif Top Chef : "J'avais une grosse pression le premier jour du tournage de Top Chef" », sur programme-tv.net, (consulté le ).
  7. Emmanuelle Litaud, « Pascal Barandoni remporte «Objectif Top Chef» : «Philippe Etchebest a été très dur avec moi» », sur tvmag.lefigaro.fr, (consulté le ).
  8. Athena Rivas, « "Rendez-nous Michel Sarran", la première photo du tournage de "Top Chef" fait réagir », sur huffingtonpost.fr, (consulté le ).
  9. a et b Elvire von Bardeleben, « Dans les coulisses de la finale de « Top Chef », saison 13 » Accès payant, sur lemonde.fr, (consulté le ).
  10. Leila Messabih, « Top Chef 2022 : La finale perturbée par la Covid ? "Le doute s'est installé..." », sur purepeople.com, (consulté le ).
  11. a et b Robin Panfili, « Top Chef 2022 : ce que l’on sait de la nouvelle saison », sur food.konbini.com, (consulté le ).
  12. Aubéry Mallet, « Top Chef 2022 : la date de diffusion annoncée, Adrien Cachot de retour pour une épreuve », sur purebreak.com, (consulté le ).
  13. a et b Camille Sánchez, « Top Chef (M6) : une treizième saison qui promet d’être spectaculaire », sur aufeminin.com, (consulté le ).
  14. « Top Chef 2022 : tout savoir sur les nouveautés de la prochaine saison », sur cnews.fr, (consulté le ).
  15. « La treizième saison de Top Chef arrive, et ça promet: 3 Belges au casting », sur rtl.be, (consulté le ).
  16. « Qui sont les 3 BELGES de la nouvelle saison de Top Chef? », sur rtl.be, (consulté le ).
  17. a et b « Voici les 15 candidats de la prochaine saison de Top Chef 2022 », sur food.konbini.com, (consulté le ).
  18. « « Top Chef ». Une bande-annonce « mercato » avec Glenn Viel et les premières images des candidats », sur ouest-france.fr, (consulté le ).
  19. Emilie Paul, «L’aventure s’arrête pour moi»: Michel Sarran annonce son départ de «Top Chef», sur tvmag.lefigaro.fr, (consulté le ).
  20. Emeline Collet, « «Top Chef» : Glenn Viel va remplacer Michel Sarran », sur leparisien.fr, (consulté le ).
  21. L.T., « Top Chef : Michel Sarran évincé du jury, l'identité de son remplaçant déjà dévoilée », sur programme-television.org, (consulté le ).
  22. a et b Sarah Lecoeuvre, « «Top Chef» de retour le mercredi 16 février sur M6 : tout ce qu’il faut savoir sur la saison 13 à venir », sur tvmag.lefigaro.fr, (consulté le ).
  23. Ludovic Galtier, « "Top chef" : Découvrez les 15 candidats de la saison 13 », sur ozap.com, (consulté le ).
  24. Valentine Maingault, « Top Chef 2022 : voici les 15 participants du concours culinaire ! », sur programme.tv, (consulté le ).
  25. Marie-Amélie Druesne, « Top Chef : pourquoi Renaud Ramamourty a-t-il pu de nouveau participer après son passage en 2010 ? La production nous explique », sur programme-tv.net, (consulté le ).
  26. Emma Couffin, « "C’est quelque chose de très incompris d’être HPI" : entretien avec Elliott de Top Chef », sur food.konbini.com, (consulté le ).
  27. Elsa Minot, « INTERVIEW. Renaud Ramamourty, éliminé de Top Chef : cette très belle opportunité offerte par Glenn Viel », sur telestar.fr, (consulté le ).
  28. Clément Rodriguez, « « Top Chef » : « Cette année, j’avais une autre gestion du temps », raconte Renaud, éliminé de l’épisode 2 », sur 20minutes.fr, (consulté le ).
  29. Camille Sanchez, « “Top Chef 2022”: Renaud Ramamourty réagit à son élimination », sur huffingtonpost.fr, (consulté le ).
  30. Sarah Lecoeuvre, « Renaud Ramamourty éliminé de «Top Chef» : «Je n’ai reçu aucun traitement de faveur pour revenir dans l’émission» », sur tvmag.lefigaro.fr, (consulté le ).
  31. Ophélie Haire, « Renaud Ramamourty, déjà éliminé de Top Chef : "Glenn Viel m’a confié qu'il était déçu…" », sur programme-tv.net, (consulté le ).
  32. Marine L., « INTERVIEW. Tania Cadeddu éliminée de Top Chef, "Il faut le prendre avec philosophie" », sur telestar.fr, (consulté le ).
  33. Clément Rodriguez, « « Top Chef » : « Juan Arbelaez m’a dit de foncer et de profiter à fond », confie Tania, éliminée de l’épisode 3 », sur 20minutes.fr, (consulté le ).
  34. Camille Sanchez, « “Top Chef 2022”: Tania Cadeddu réagit à son élimination », sur huffingtonpost.fr, (consulté le ).
  35. Emmanuelle Litaud, « Tania Cadeddu éliminée de «Top Chef» : «Je n’avais pas prévu de participer au concours» », sur tvmag.lefigaro.fr, (consulté le ).
  36. FL, « INTERVIEW. Logan Depuydt éliminé de Top Chef, "J'ai fait une grosse m***e en dernière chance" », sur telestar.fr, (consulté le ).
  37. Benjamin Chapon, « « Top Chef » : « Je n’ai aucune rancune, je n'ai que de l'amour », confie Logan, éliminé à l'issue de l'épisode 4 », sur 20minutes.fr, (consulté le ).
  38. Camille Sanchez, « “Top Chef 2022”: Logan Depuydt réagit à son élimination », sur huffingtonpost.fr, (consulté le ).
  39. Emmanuelle Litaud, « Logan Depuydt éliminé de «Top Chef» : «Je n’en veux pas au chef Paul Pairet» », sur tvmag.lefigaro.fr, (consulté le ).
  40. Martin Rousseau, « Logan, Dinantais, revient sur son élimination de Top Chef: «Je n’en veux pas à Paul Pairet!» », sur Ciné Télé Revue, via sudinfo.be, (consulté le ).
  41. V. J., « « Top Chef » : Eliminé à l’issue de l’épisode 5, Elis aurait voulu rester plus longtemps », sur 20minutes.fr, (consulté le ).
  42. Elsa Minot, « INTERVIEW. Ambroise Voreux, éliminé de Top Chef : “Ma défaite est une belle leçon” », sur telestar.fr, (consulté le ).
  43. Clément Rodriguez, « « Top Chef » : « Je ne suis que cuisinier, je ne suis pas une star », s’amuse Ambroise, éliminé de l’épisode 6 », sur 20minutes.fr, (consulté le ).
  44. Camille Sanchez, « “Top Chef 2022”: Ambroise Voreux réagit à son élimination », sur huffingtonpost.fr, (consulté le ).
  45. Sylvain Merle, « Ambroise Voreux éliminé de «Top Chef» : «J’ai peut-être été un peu trop confiant» », sur leparisien.fr, (consulté le ).
  46. Marie-Amélie Druesne, « Ambroise éliminé de Top Chef : ce qui lui a dit son chef de brigade Paul Pairet », sur programme-tv.net, (consulté le ).
  47. FL, « INTERVIEW. Lucie Berthier Gembara éliminée de Top Chef : "Me disputer avec Arnaud m'a beaucoup déstabilisée" », sur telestar.fr, (consulté le ).
  48. Clément Rodriguez, « « Top Chef » : « Je ne suis pas mauvaise joueuse, je laisse ma place », déclare Lucie, éliminée de l’épisode 10 », sur 20minutes.fr, (consulté le ).
  49. « “Top Chef 2022”: Lucie Berthier Gembara réagit à son élimination », sur huffingtonpost.fr, (consulté le ).
  50. Valentine Rousseau, « Lucie, éliminée de «Top Chef» : «J’ose davantage, je suis plus créative» », sur leparisien.fr, (consulté le ).
  51. Emmanuelle Litaud, « Lucie Berthier Gembara, éliminée de «Top Chef» : « Le concours a été un véritable raz-de-marée pour moi » », sur tvmag.lefigaro.fr, (consulté le ).
  52. Clément Rodriguez, « « Top Chef » : « J’étais ravi de pouvoir parler d’écologie à la télévision », déclare Thibaut, éliminé de l’épisode 11 », sur 20minutes.fr, (consulté le ).
  53. Camille Sanchez, « “Top Chef 2022”: Thibaut Spiwack réagit à son élimination », sur huffingtonpost.fr, (consulté le ).
  54. Elsa Minot, « INTERVIEW. Wilfried Romain, éliminé de Top Chef : “Mon seul regret est de ne pas avoir fait plus d'épreuves avec Paul Pairet” », sur telestar.fr, (consulté le ).
  55. Camille Sanchez, « "Top Chef 2022": Wilfried Romain réagit à son élimination », sur huffingtonpost.fr, (consulté le ).
  56. Sylvain Merle, « Wilfried Romain éliminé de «Top Chef» : «Des gens viennent à Paris pour Philo Saucisse» », sur leparisien.fr, (consulté le ).
  57. FL, « INTERVIEW. Lilian Douchet éliminé de Top Chef : "J'ai eu énormément de mal à me remettre de ma sortie" », sur telestar.fr, (consulté le ).
  58. Clément Rodriguez, « « Top Chef » : « C'est une aventure qui va changer le restant de ma vie », déclare Lilian, éliminé de l’épisode 13 », sur 20minutes.fr, (consulté le ).
  59. Camille Sanchez, « “Top Chef 2022”: Lilian Douchet réagit à son élimination », sur huffingtonpost.fr, (consulté le ).
  60. Sylvain Merle, « Lilian Douchet, éliminé de «Top Chef» : «C’est le métier que j’ai envie de faire jusqu’à la fin de ma vie» » Accès payant, sur leparisien.fr, (consulté le ).
  61. Emmanuelle Litaud, « Lilian Douchet éliminé de «Top Chef» : «J’avais largement le niveau pour aller jusqu’au bout» », sur tvmag.lefigaro.fr, (consulté le ).
  62. Marine L., « "Déçu, déçu, déçu…", Mickaël Braure éliminé de Top Chef, il revient sur son élimination surprise », sur telestar.fr, (consulté le ).
  63. Benjamin Chapon, « Top Chef » : « J’ai adoré cette aventure mais elle ne m’a pas fait changer ma cuisine », sur 20minutes.fr, (consulté le ).
  64. Camille Sanchez, « “Top Chef 2022”: Mickaël Braure réagit à son élimination », sur huffingtonpost.fr, (consulté le ).
  65. Sylvain Merle, « Mickaël Braure, éliminé de «Top Chef» : «Je l’aurais cuit 30 secondes de moins et c’était gagné» », sur leparisien.fr, (consulté le ).
  66. Emmanuelle Litaud, « Mickaël Braure éliminé de «Top Chef» : «Je suis tombé de haut quand Jean Imbert n’a pas choisi mon assiette» », sur tvmag.lefigaro.fr, (consulté le ).
  67. FL, « INTERVIEW. Pascal Barandoni, éliminé de Top Chef : "Je n'allais pas renier qui je suis pour la télé" », sur telestar.fr, (consulté le ).
  68. Clément Rodriguez, « « Top Chef » : « Mon but est d’avoir l’étoile », déclare Pascal, éliminé de l’épisode 16 », sur 20minutes.fr, (consulté le ).
  69. Camille Sanchez, « “Top Chef 2022”: Pascal Barandoni réagit à son élimination », sur huffingtonpost.fr, (consulté le ).
  70. Sylvain Merle, « Pascal Barandoni éliminé de «Top Chef» : «Je ne remercierai jamais assez Philippe Etchebest» » Accès payant, sur leparisien.fr, (consulté le ).
  71. Emmanuelle Litaud, « Pascal Barandoni, éliminé de «Top Chef» : «Ma jeunesse a été un atout car je n’avais rien à perdre» », sur tvmag.lefigaro.fr, (consulté le ).
  72. Marine L, « INTERVIEW. Sébastien Renard éliminé de Top Chef : "On est forcé à faire une sorte d'introspection" », sur telestar.fr, (consulté le ).
  73. Clément Rodriguez, « « Top Chef » : « J’ai gagné cinq années d’expérience professionnelle », se réjouit Sébastien, éliminé en demi-finale », sur 20minutes.fr, (consulté le ).
  74. Camille Sanchez, « “Top Chef 2022”: Sébastien Renard réagit à son élimination », sur huffingtonpost.fr, (consulté le ).
  75. Sylvain Merle, « Sébastien Renard, éliminé de «Top Chef» : «Je suis devenu de plus en plus moi-même» » Accès payant, sur leparisien.fr, (consulté le ).
  76. Emmanuelle Litaud, « Sébastien Renard, éliminé de «Top Chef» : «Mes chefs de brigade m’ont permis d’aller au-delà de mes limites» », sur tvmag.lefigaro.fr, (consulté le ).
  77. Elsa Minot, « INTERVIEW. Arnaud Delvenne : “Grâce à Glenn Viel, je sors grandi de Top Chef 2022” », sur telestar.fr, (consulté le ).
  78. Emmanuelle Litaud, « Arnaud Delvenne («Top Chef») : «Le concours m’a permis de renaître et de comprendre qui je suis» », sur tvmag.lefigaro.fr, (consulté le ).
  79. Marie-Amélie Druesne, « Arnaud fier de la victoire de Louise dans Top Chef : "C'est vraiment quelqu'un d'extraordinaire" (VIDEO) », sur programme-tv.net, (consulté le ).
  80. Camille Sanchez, « Louise Bourrat, gagnante de "Top Chef" 2022, revient sur sa victoire », sur fhuffingtonpost.fr, (consulté le ).
  81. Sylvain Merle, « Louise Bourrat, gagnante de la saison 13 de «Top Chef» : «Oui, les femmes peuvent tout faire !» », sur leparisien.fr, (consulté le ).
  82. Emmanuelle Litaud, « Louise Bourrat remporte la saison 13 de «Top Chef» : «La finale a été l’épreuve la plus difficile du concours» », sur tvmag.lefigaro.fr, (consulté le ).
  83. Marie-Amélie Druesne, « Louise Bourrat gagnante de Top Chef 2022 : ce qu'elle va faire de ses gains (VIDEO) », sur programme-tv.net, (consulté le ).
  84. a et b « Top Chef 2022 : on fait le point sur la première soirée », sur cuisineaz.com (consulté le ).
  85. a et b « Top Chef 2022 : candidat éliminé et résumé de l’épisode 2 », sur cuisineaz.com (consulté le ).
  86. a et b « Top Chef, 02 mars 2022 : quel candidat est parti ? Place au résumé ! », sur cuisineaz.com (consulté le ).
  87. a et b « Top Chef 2022 épisode 4 : élimination et résumé de la soirée ! », sur cuisineaz.com (consulté le ).
  88. a et b « Top Chef 2022 épisode 5 : élimination et résumé de la soirée », sur cuisineaz.com (consulté le ).
  89. a et b « Top Chef 2022 épisode 6 : élimination et résumé de la soirée », sur cuisineaz.com (consulté le ).
  90. a et b « Top Chef, la guerre des restos : le résumé ! », sur cuisineaz.com (consulté le ).
  91. a et b « Top Chef 2022 épisode 8 : élimination et résumé de la soirée », sur cuisineaz.com (consulté le ).
  92. a et b « Top Chef 2022 épisode 9 : élimination et résumé de la soirée », sur cuisineaz.com (consulté le ).
  93. a et b « Top Chef 2022 épisode 10 : élimination et résumé de la soirée », sur cuisineaz.com (consulté le ).
  94. a et b « Top Chef 2022 épisode 11 : la boîte noire fait son grand retour ! », sur cuisineaz.com (consulté le ).
  95. a et b « Nappe comestible, bouche en feu, élimination… Tout ce que vous avez raté dans Top Chef hier ! », sur cuisineaz.com (consulté le ).
  96. a et b « Top Chef : Hélène Darroze estomaquée et Sébastien profondément ému dans l’épisode 13 », sur cuisineaz.com (consulté le ).
  97. a et b « Au menu dans Top Chef épisode 14 : concentré de tomate (vraiment) en trop et vol-au-vent au pigeon », sur cuisineaz.com, (consulté le ).
  98. a et b « Quarts de finale de Top Chef : Pascal rate ses feuilles de citron et Louise tente l’œuf injecté », sur cuisineaz.com, (consulté le ).
  99. a et b « Top Chef : grosse pression face aux inspecteurs du Guide Michelin lors des quarts de finale », sur cuisineaz.com, (consulté le ).
  100. a et b « Top Chef : en demi-finale, les candidats se défient à coups de sang de porc et de foie de volaille », sur cuisineaz.com (consulté le ).
  101. a et b Marie-Amélie Druesne, « Top Chef 2022 : qui a gagné ? », sur programme-tv.net, (consulté le ).
  102. « Top Chef - Les recettes de l'émission 1 », sur cuisineaz.com (consulté le ).
  103. Anaïs Bordages et Diane Francès, « «Top Chef» saison 13, épisode 1: cette année, on crée un nouveau label », sur slate.fr, (consulté le ).
  104. Ophélie Haire, « Top chef 2022 : la composition des brigades dévoilée, un premier candidat éliminé... Tout sur le premier épisode », sur programme-tv.net, (consulté le ).
  105. Charlotte Vardan, « Top Chef : qui a été éliminé ce mercredi ? », sur téléstar.fr, (consulté le ).
  106. Sylvain Merle, « «Top Chef» saison 13, épisode 1 : le Belge Elliott éliminé, les chefs Glenn Viel et Paul Pairet se taquinent », sur leparisien.fr, (consulté le ).
  107. Martin Rousseau, « «Top Chef», saison 13, épisode 1: ça démarre mal pour les Belges… », sur Ciné Télé Revue, via sudinfo.be, (consulté le ).
  108. « Top Chef - Les recettes de l'émission 2 », sur cuisineaz.com (consulté le ).
  109. Anaïs Bordages et Yann Guillou, « «Top Chef» saison 13, épisode 2: du feu, des casquettes, pas assez de drama », sur slate.fr, (consulté le ).
  110. Ophélie Haire, « Top Chef : qui a quitté l'émission à l'issue du deuxième épisode ? », sur programme-tv.net, (consulté le ).
  111. Elsa Minot, « Top Chef 2022 : qui a été éliminé ce mercredi 23 février ? », sur téléstar.fr, (consulté le ).
  112. Sylvain Merle, « «Top Chef» saison 13, épisode 2 : l’histoire se répète pour Renaud, premier coup de cœur pour Louise », sur leparisien.fr, (consulté le ).
  113. « « Top Chef ». « Glenn Viel m’a confié qu’il était déçu », affirme Renaud après son élimination », sur ouest-france.fr, (consulté le ).
  114. Martin Rousseau, « «Top Chef», saison 13, épisode 2: le Belge Arnaud rejoint Glenn Viel, après l’élimination choc d’un candidat prometteur », sur Ciné Télé Revue, via sudinfo.be, (consulté le ).
  115. « Top Chef - Les recettes de l'émission 3 », sur cuisineaz.com (consulté le ).
  116. Anaïs Bordages et Yann Guillou, « «Top Chef» saison 13, épisode 3: attention, ça va péter », sur slate.fr, (consulté le ).
  117. Ophélie Haire, « Top Chef 2022 : une candidate éliminée, la brigade de Glenn Viel encore chamboulée... Tout sur le troisième épisode », sur programme-tv.net, (consulté le ).
  118. Marine L., « Top Chef : qui a été éliminé ce mercredi 2 mars ? », sur téléstar.fr, (consulté le ).
  119. Christophe Levent, « «Top chef», saison 13, épisode 3 : Elis passe à l’orange, Tania trahie par le chou », sur leparisien.fr, (consulté le ).
  120. « « Top Chef ». Coup dur pour Glenn Viel, qui perd (encore) un membre de sa brigade », sur ouest-france.fr, (consulté le ).
  121. Martin Rousseau, « «Top Chef», saison 13, épisode 3: le Belge Logan sur la sellette pour la première fois, Glenn Viel encore déplumé », sur Ciné Télé Revue, via sudinfo.be, (consulté le ).
  122. « Top Chef : les recettes de l'émission 4 », sur cuisineaz.com (consulté le ).
  123. Anaïs Bordages et Yann Guillou, « «Top Chef» saison 13, épisode 4: une histoire de câpres et de regrets », sur slate.fr, (consulté le ).
  124. Marie-Amélie Druesne, « Top Chef 2022 : Paul Pairet perd l'un des siens, Lucie Berthier Gembara en larmes… Tout sur le quatrième épisode ! », sur programme-tv.net, (consulté le ).
  125. FL, « Top Chef : qui a été éliminé ce mercredi 9 mars ? », sur téléstar.fr, (consulté le ).
  126. Sylvain Merle, « «Top Chef», saison 13, épisode 4 : Lucie submergée par l’émotion, Logan victime du choix de Pairet », sur leparisien.fr, (consulté le ).
  127. « « Top Chef ». Associations improbables, pleurs, Paul Pairet déçu… Ce qu'il faut retenir de l’épisode 4 », sur ouest-france.fr, (consulté le ).
  128. Martin Rousseau, « «Top Chef», saison 13, épisode 4: les espoirs de victoire belge reposent désormais sur les épaules d’un candidat », sur Ciné Télé Revue, via sudinfo.be, (consulté le ).
  129. « Top Chef - Les recettes de l'émission 5 », sur cuisineaz.com (consulté le ).
  130. Anaïs Bordages et Hélène Pagesy, « «Top Chef» saison 13, épisode 5: fade comme un bouillon sans sel », sur slate.fr, (consulté le ).
  131. Ophélie Haire, « Top Chef : éliminé, Elis Bond fond en larmes et bouleverse les autres candidats », sur programme-tv.net, (consulté le ).
  132. Marine L., « Top Chef : qui a été éliminé ce mercredi 16 mars 2022 ? », sur téléstar.fr, (consulté le ).
  133. Valentine Rousseau, « Elis éliminé de «Top chef» : «Le canard est devenu un très beau cygne !» », sur leparisien.fr, (consulté le ).
  134. « « Top Chef ». Elis inconsolable après son élimination, la malédiction continue pour Glenn Viel », sur ouest-france.fr, (consulté le ).
  135. Martin Rousseau, « «Top Chef», saison 13, épisode 5: avalanche d’émotions pour les Brigadiers du Tigre, Elis et Arnaud », sur Ciné Télé Revue, via sudinfo.be, (consulté le ).
  136. « Top Chef : les recettes de l'émission 6 », sur cuisineaz.com (consulté le ).
  137. Anaïs Bordages et Hanna Devaud, « «Top Chef» saison 13, épisode 6: l'immangeable existe-t-il? », sur slate.fr, (consulté le ).
  138. Elsa Minot, « Top Chef : qui a été éliminé ce mercredi 23 mars ? », sur téléstar.fr, (consulté le ).
  139. Sylvain Merle, « «Top Chef» saison 13, épisode 6 : Glenn Viel bizuté, Philippe Etchebest au sommet », sur leparisien.fr, (consulté le ).
  140. « « Top Chef ». Ambroise, spécialiste du poisson, éliminé sur une épreuve autour du saumon », sur ouest-france.fr, (consulté le ).
  141. Martin Rousseau, « «Top Chef», saison 13, épisode 6: Hélène Darroze mange de la cire d’abeille par erreur et provoque l’hilarité générale », sur Ciné Télé Revue, via sudinfo.be, (consulté le ).
  142. « Top Chef : les recettes de l'émission 7 », sur cuisineaz.com (consulté le ).
  143. Anaïs Bordages et Yann Guillou, « «Top Chef» saison 13, épisode 7: de la violence, du sang et des saucisses », sur slate.fr, (consulté le ).
  144. FL, « Top Chef : pourquoi n'y a-t-il pas eu d'éliminé ce mercredi 30 mars ? », sur téléstar.fr, (consulté le ).
  145. Sylvain Merle, « «Top Chef», saison 13, épisode 7 : la guerre des restos, de cauchemar en cuisine à la fête à la saucisse », sur leparisien.fr, (consulté le ).
  146. « « Top Chef ». Aucune élimination, des menus inédits, des chutes… le récap de la guerre des restos », sur ouest-france.fr, (consulté le ).
  147. Martin Rousseau, «Top Chef», saison 13, épisode 7: deux ans après le sacre de Mallory, une victoire belge très émouvante lors de «la guerre des restos», sur Ciné Télé Revue, via sudinfo.be, (consulté le ).
  148. C.R., « « Top Chef » : Où et quand manger le menu de Philo Saucisse, le vainqueur de la guerre des restos ? », sur 20minutes.fr, (consulté le ).
  149. « Top Chef : les recettes de l'émission 8 », sur cuisineaz.com (consulté le ).
  150. Anaïs Bordages et Yann Guillou, « «Top Chef» saison 13, épisode 8: des croûtes et des dieux », sur slate.fr, (consulté le ).
  151. Ophélie Haire, « Top Chef : un candidat éliminé, les brigades rééquilibrées... tout ce qu'il faut retenir de l'épisode 8 », sur programme-tv.net, (consulté le ).
  152. Marine L, « Top Chef : qui a été éliminé ce mercredi 6 avril ? », sur téléstar.fr, (consulté le ).
  153. Sylvain Merle, « «Top Chef», saison 13, épisode 8 : un rouge qui rit, deux rouges qui pleurent ! », sur leparisien.fr, (consulté le ).
  154. « « Top Chef ». Un talent rend son tablier, un autre change d'équipe », sur ouest-france.fr, (consulté le ).
  155. Martin Rousseau, « «Top Chef», saison 13, épisode 8: découvrez le plat qui a subjugué le chef Pierre Gagnaire (vidéo) », sur Ciné Télé Revue, via sudinfo.be, (consulté le ).
  156. Sylvain Merle, « Wilfried Romain, éliminé de «Top Chef» : «Une dernière chance, c’est comme un combat de gladiateur» », sur leparisien.fr, (consulté le ).
  157. Sarah Lecoeuvre, « Wilfried Romain éliminé de «Top Chef» : «Il n’y a pas de raison que Philo Saucisse soit dépassé par le succès» », sur tvmag.lefigaro.fr, (consulté le ).
  158. « Top Chef : les recettes de la saison 13 », sur cuisineaz.com (consulté le ).
  159. Anaïs Bordages et Yann Guillou, « «Top Chef» saison 13, épisode 9: Mamma Mia! », sur slate.fr, (consulté le ).
  160. Ophélie Haire, « Top Chef : deux départs de candidats, un retour... tout ce qu'il faut retenir de l'épisode 9 », sur programme-tv.net, (consulté le ).
  161. Elsa Minot, « Top Chef 2022 : qui a été éliminé ce mercredi 13 avril ? », sur téléstar.fr, (consulté le ).
  162. Sylvain Merle, « «Top Chef», saison 13, épisode 9 : ça s’en va et ça revient chez les candidats », sur leparisien.fr, (consulté le ).
  163. « « Top Chef » sur M6. Thibaut quitte le concours, Lilian abandonne », sur ouest-france.fr, (consulté le ).
  164. Martin Rousseau, « «Top Chef», saison 13, épisode 9: deux départs inattendus viennent chambouler la compétition », sur Ciné Télé Revue, via sudinfo.be, (consulté le ).
  165. Elsa Minot, « Top Chef 2022 : pourquoi Lilian Douchet a quitté le concours ? », sur telestar.fr, (consulté le ).
  166. Ophélie Haire, « Top Chef : coup de théâtre ! Lilian quitte la compétition pour "raisons personnelles" », sur programme-tv.net, (consulté le ).
  167. Philippe Rifflet, « Top Chef : le beauvaisien Lilian Douchet abandonne alors que sa cuisine faisait rêver », sur actu.fr, (consulté le ).
  168. Sylvain Merle, « Thibaut Spiwack, éliminé de «Top Chef» : «Il ne suffit pas de faire le zozo à la télévision pour réussir sa vie» » Accès payant, sur leparisien.fr, (consulté le ).
  169. « Top Chef : les recettes de l'émission 10 », sur cuisineaz.com (consulté le ).
  170. Anaïs Bordages et Yann Guillou, « «Top Chef» saison 13, épisode 10: irrézistible », sur slate.fr, (consulté le ).
  171. Ophélie Haire, « Top Chef : les retours de Lilian Douchet et Thibaut Spiwack, une candidate éliminée... tout ce qu'il faut retenir de l'épisode 10 », sur programme-tv.net, (consulté le ).
  172. FL, « Top Chef : qui a été éliminé ce jeudi 21 avril ? », sur téléstar.fr, (consulté le ).
  173. Valentine Rousseau, « «Top Chef», saison 13, épisode 10 : pomme de terre et agrumes en vedette, Lucie éliminée », sur leparisien.fr, (consulté le ).
  174. « « Top Chef ». Retour des éliminés, coup de gueule de Glenn Viel… le résumé de l’épisode 10 », sur ouest-france.fr, (consulté le ).
  175. A.Sch., « «Top Chef», saison 13, épisode 10: une absence et… une seconde chance pour deux candidats! Lilian et Thibaut ont-il réintégré l’aventure? (vidéos) », sur Ciné Télé Revue, via sudinfo.be, (consulté le ).
  176. « Top Chef : les recettes de l'émission 11 », sur cuisineaz.com (consulté le ).
  177. Anaïs Bordages et Thomas Messias, « «Top Chef» saison 13, épisode 11: l'avènement de Glenn Viel », sur slate.fr, (consulté le ).
  178. Ophélie Haire, « Top Chef : 10 ans de la Boîte noire, retour d'Hélène Darroze, candidat éliminé... Tout ce qu'il faut retenir de l'épisode 11 », sur programme-tv.net, (consulté le ).
  179. Marine L., « Top Chef : qui a été éliminé ce mercredi 27 avril ? », sur téléstar.fr, (consulté le ).
  180. Christophe Levent, « «Top Chef», saison 13, épisode 11 : la boîte noire sur son 31, Thibaut reprend la porte », sur leparisien.fr, (consulté le ).
  181. « « Top Chef ». La boîte noire fête ses dix ans, Hélène Darroze revient et Thibaut quitte le concours », sur ouest-france.fr, (consulté le ).
  182. Martin Rousseau, « «Top Chef», saison 13, épisode 11: le nouveau look moustachu de Philippe Etchebest amuse les téléspectateurs », sur Ciné Télé Revue, via sudinfo.be, (consulté le ).
  183. « Top Chef : les recettes de l'émission 12 », sur cuisineaz.com (consulté le ).
  184. Anaïs Bordages et Yann Guillou, « «Top Chef» saison 13, épisode 12: le retour de l'absurde », sur slate.fr, (consulté le ).
  185. Ophélie Haire, « Top Chef : candidat éliminé, "le plus beau plat de la saison" pour Paul Pairet... Tout ce qu'il faut retenir de l'épisode 12 », sur programme-tv.net, (consulté le ).
  186. Elsa Minot, « Top Chef : qui a été éliminé ce mercredi 4 mai ? », sur téléstar.fr, (consulté le ).
  187. Sylvain Merle, « «Top Chef», saison 13, épisode 12 : «Je vais lui faire bouffer la nappe !» Louise casse la baraque », sur leparisien.fr, (consulté le ).
  188. « « Top Chef ». Une nappe comestible, une seconde élimination... Le résumé de l'épisode 13 », sur ouest-france.fr, (consulté le ).
  189. Martin Rousseau, « «Top Chef», saison 13, épisode 12: à tout juste 21 ans, Pascal signe «le plus beau plat de la saison» (vidéos) », sur Ciné Télé Revue, via sudinfo.be, (consulté le ).
  190. « Top Chef : les recettes de l'émission 13 », sur cuisineaz.com (consulté le ).
  191. Ophélie Haire, « Top Chef : Lilian Douchet éliminé, plats chocs... Tout ce qu'il faut retenir de l'épisode 13 », sur programme-tv.net, (consulté le ).
  192. FL, « Top Chef : qui a été éliminé ce mercredi 11 mai ? », sur téléstar.fr, (consulté le ).
  193. Sylvain Merle, « «Top Chef», saison 13, épisode 13 : Hélène Darroze s’enflamme après un coup de cœur pour Louise », sur leparisien.fr, (consulté le ).
  194. « « Top Chef ». Assiette choc, souvenirs de Bretagne… Le résumé de l’épisode 14 », sur ouest-france.fr, (consulté le ).
  195. Martin Rousseau, « «Top Chef», saison 13, épisode 13: un hommage au fils de Yannick Alléno, des plats chocs et une première brigade sans candidat (vidéos) », sur Ciné Télé Revue, via sudinfo.be, (consulté le ).
  196. Marine T., « Top Chef 2022 : cet hommage vibrant rendu à Antoine Alléno, tué par un chauffard », sur telestar.fr, (consulté le ).
  197. Alexandra Ayo Barro, « "Top Chef" : le touchant hommage rendu par l'émission au fils de Yannick Alléno », sur femmeactuelle.fr, (consulté le ).
  198. « Top Chef : les recettes de l'émission 14 », sur cuisineaz.com (consulté le ).
  199. Ophélie Haire, « Top Chef : élimination surprise de Mickaël, les brigades ENCORE chamboulées... Tout ce qu'il faut retenir de l'épisode 14 », sur programme-tv.net, (consulté le ).
  200. Marine L., « Top Chef : qui a été éliminé ce mercredi 18 mai ? », sur téléstar.fr, (consulté le ).
  201. Sylvain Merle, « «Top Chef», saison 13, épisode 14 : «C’est chaud sa mère !»... même dans le jus, Louise brille encore », sur leparisien.fr, (consulté le ).
  202. « Top Chef. Cuisine de palace, nouveaux coachs et quarts de finale… Le résumé de l’épisode 14 », sur ouest-france.fr, (consulté le ).
  203. Martin Rousseau, « «Top Chef», saison 13, épisode 14: Philippe Etchebest perd son premier candidat, aux portes des quarts de finale », sur Ciné Télé Revue, via sudinfo.be, (consulté le ).
  204. « Top Chef : les recettes de l'émission 15 », sur cuisineaz.com (consulté le ).
  205. Ophélie Haire, « Top Chef : déjà un qualifié pour les demi-finales ! Tout ce qu'il faut retenir de l'épisode 15 », sur programme-tv.net, (consulté le ).
  206. « Top Chef. Duel entre Arnaud et Louise, un premier qualifié... Le résumé de l'épisode 15 », sur ouest-france.fr, (consulté le ).
  207. Martin Rousseau, « «Top Chef», saison 13, épisode 15: l’exploit du Belge Arnaud, qualifié pour la demi-finale! », sur Ciné Télé Revue, via sudinfo.be, (consulté le ).
  208. « Top Chef : les recettes de l'émission 16 », sur cuisineaz.com (consulté le ).
  209. FL, « Top Chef : qui a été éliminé ce mercredi 1er mai ? », sur téléstar.fr, (consulté le ).
  210. Sylvain Merle, « Top Chef» saison 13, épisode 16 : Louise séduit les inspecteurs du Michelin, Sébastien élimine Pascal », sur leparisien.fr, (consulté le ).
  211. « « Top Chef ». Philippe Etchebest en larmes, fin des quarts de finale… Le résumé de l’épisode 16 », sur ouest-france.fr, (consulté le ).
  212. Martin Rousseau, « «Top Chef», saison 13, épisode 16: Philippe Etchebest ému aux larmes à l’annonce des trois demi-finalistes », sur Ciné Télé Revue, via sudinfo.be, (consulté le ).
  213. « Top Chef : les recettes de la saison 13 », sur cuisineaz.com (consulté le ).
  214. Marie-Amélie Druesne, « On connaît enfin les deux finalistes de Top chef ! », sur programme-tv.net, (consulté le ).
  215. Marine L., « Top Chef 2022 : qui a été éliminé ce mercredi 8 juin ? », sur téléstar.fr, (consulté le ).
  216. Sylvain Merle, « «Top Chef», saison 13, épisode 17 : Louise et Arnaud se qualifient en finale dans le sang et les larmes », sur leparisien.fr, (consulté le ).
  217. « « Top Chef ». Qui sont les deux candidats à décrocher une place en finale ? », sur ouest-france.fr, (consulté le ).
  218. a et b Martin Rousseau, « «Top Chef», saison 13, épisode 17: le Belge Arnaud se qualifie pour la grande finale et marque l’histoire du concours! », sur Ciné Télé Revue, via sudinfo.be, (consulté le ).
  219. Elsa Minot, « Top Chef 2022 : qui a remporté la saison 13 du concours ? », sur téléstar.fr, (consulté le ).
  220. Sylvain Merle, « Finale de «Top Chef» 2022 : Louise, fidèle à sa cuisine pleine d’audace, remporte la 13e saison », sur leparisien.fr, (consulté le ).
  221. « « Top Chef ». Qui a été désigné grand gagnant de la saison 13 ? », sur ouest-france.fr, (consulté le ).
  222. A.Sch., « Le Liégeois Arnaud Delvenne ou Louise Bourrat? Et le gagnant de «Top Chef» est… », sur Ciné Télé Revue, via sudinfo.be, (consulté le ).
  223. Christophe Gazzano, « Pourquoi M6 ne diffuse pas "Top chef" ce mercredi », sur ozap.com, (consulté le ).
  224. a et b Christophe Gazzano, « Audiences : France 3 leader, "Top Chef" solide pour son retour, "Grey's Anatomy" résiste sur les FRDA, Bugier faible », sur ozap.com, (consulté le ).
  225. a et b Claude Vincent, « Finale de Top Chef, bilan d'une saison en demi-teinte », sur lesechos.fr, (consulté le ).
  226. a et b Christophe Gazzano, « Audiences : Très bon début pour "Simon Coleman" sur France 2, la finale de "Top chef" au plus bas, TF1 3e », sur ozap.com, (consulté le ).
  227. « La nouvelle saison de «Top Chef» se dévoile en vidéos », sur moustique.be, (consulté le ).
  228. Joshua Daguenet, « Top Chef 2022 : audiences éclatantes pour M6, Elliott éliminé dans la douleur », sur toutelatele.com, (consulté le ).
  229. Ludovic Galtier, « Audiences : Guillaume Canet en tête sur France 2 devant "Top chef" leader FRDA, Arte au million », sur ozap.com, (consulté le ).
  230. Christophe Gazzano, « Audiences : Succès pour l'hommage à J-P Pernaut sur TF1, France 2 plus suivie que "Top chef", petit score pour C8 », sur ozap.com, (consulté le ).
  231. Christophe Gazzano, « Audiences : France 2 petit leader, carton pour le PSG sur Canal+ plus suivi que TF1 et M6, France 3 battue par 6ter », sur ozap.com, (consulté le ).
  232. Christophe Gazzano, « Audiences : France 2 leader, "Top chef" repart à la hausse, "Face à Baba" en baisse, petit score pour "Lolywood" », sur ozap.com, (consulté le ).
  233. Christophe Gazzano, « Audiences : Beau succès pour la fiction de France 2, "Top chef" stable, "Face à Baba" au plus bas sur C8 », sur ozap.com, (consulté le ).
  234. Christophe Gazzano, « Audiences : Julie de Bona en tête sur France 2 devant "Top chef" en hausse, retour en baisse pour "Top Gear France" », sur ozap.com, (consulté le ).
  235. Christophe Gazzano, « Audiences : La fiction de France 2 leader devant "Top chef", petit score pour le doc de France 3 », sur ozap.com, (consulté le ).
  236. Christophe Gazzano, « Audiences : France 2 leader, "Top chef" et "Grey's Anatomy" au coude-à-coude sur les FRDA, succès pour TMC », sur ozap.com, (consulté le ).
  237. Christophe Gazzano, « Audiences : "Section de recherches" net leader sur TF1, "Top chef" solide, TFX en fête, "En thérapie" sous le million », sur ozap.com, (consulté le ).
  238. Christophe Gazzano, « Audiences : France 2 leader, "Grey's Anatomy" plus forte que "Top chef", le million pour Commandeur sur TMC », sur ozap.com, (consulté le ).
  239. Christophe Gazzano, « Audiences : France 2 leader sous les 3 millions, "Top chef" progresse, TF1 battue par le doc de F3, carton pour Canal+ », sur ozap.com, (consulté le ).
  240. Ludovic Galtier, « Audiences : "Top chef" leader en hausse devant France 2, "Grey's Anatomy" domine sur les FRDA, Julien Bellver en repli », sur ozap.com, (consulté le ).
  241. Christophe Gazzano, « Audiences : "La faute à Rousseau" leader pour son retour, "Top chef" recule, Elizabeth II attire sur C8 », sur ozap.com, (consulté le ).
  242. « Audiences : "La faute à Rousseau" leader des audiences, "Grey's anatomy" et "Top Chef" au coude-à-coude, TMC devant F3 », sur ozap.com (consulté le ).
  243. Ludovic Galtier, « Audiences : "Doc" de retour en baisse, Carole Gaessler et la reine Elizabeth II en forme, "Top chef" au plus bas sur M6 », sur ozap.com, (consulté le ).
  244. Christophe Gazzano, « Audiences : "Doc" petit leader sur TF1, "Des racines et des ailes" plus fort que France 2 et "Top chef" », sur ozap.com, (consulté le )
  245. Christophe Gazzano, « Audiences : Quel bilan pour la saison 13 de "Top chef" sur M6 ? », sur ozap.com, (consulté le ).
  246. « Résultats publics (Semaine du ) », sur cim.be (consulté le ).
  247. « Résultats publics (Semaine du ) », sur cim.be (consulté le ).
  248. « Résultats publics (Semaine du ) », sur cim.be (consulté le ).
  249. « Résultats publics (Semaine du ) », sur cim.be (consulté le ).
  250. « Résultats publics (Semaine du ) », sur cim.be (consulté le ).
  251. « Résultats publics (Semaine du ) », sur cim.be (consulté le ).
  252. « Résultats publics (Semaine du ) », sur cim.be (consulté le ).
  253. « Résultats publics (Semaine du ) », sur cim.be (consulté le ).
  254. « Résultats publics (Semaine du ) », sur cim.be (consulté le ).
  255. « Résultats publics (Semaine du ) », sur cim.be (consulté le ).
  256. « Résultats publics (Semaine du ) », sur cim.be (consulté le ).
  257. « Résultats publics (Semaine du ) », sur cim.be (consulté le ).
  258. « Résultats publics (Semaine du ) », sur cim.be (consulté le ).
  259. « Résultats publics (Semaine du ) », sur cim.be (consulté le ).
  260. « Résultats publics (Semaine du ) », sur cim.be (consulté le ).
  261. « Résultats publics (Semaine du ) », sur cim.be (consulté le ).
  262. « Résultats publics (Semaine du ) », sur cim.be (consulté le ).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]