Contenu latent

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le contenu latent est une notion introduite par Freud en 1900 dans son ouvrage L'Interprétation des rêves, en même temps que celle de contenu manifeste du rêve qu'elle complète.

Concept psychanalytique[modifier | modifier le code]

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (mars 2019)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Le contenu latent désigne l’ensemble des significations auquel conduit l’analyse du rêve. Il est le produit du travail d’interprétation : les pensées du rêve (ou contenu latent) sont antérieures à leur traduction manifeste, sont dissimulées derrière le contenu manifeste, et l’analyse consiste à suivre le parcours inverse du travail du rêve. La mise au jour du contenu latent permet de retrouver le sens véritable du rêve, déformé par divers mécanismes opérés par la censure de l’inconscient.

Par extension, la notion de contenu latent est appliquée à toute production de l’inconscient.

Psychologie[modifier | modifier le code]

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (mars 2018)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

En psychologie projective, l’analyse de la production du sujet vise à dégager ses contenus latents. Mais on utilise le terme de « sollicitations latentes » pour rendre compte des contenus sous-jacents susceptibles d’être figurés par le matériel manifeste du test même.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Texte freudien de référence[modifier | modifier le code]

Études[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]