Cathédrale Sainte-Marie-de-l'Assomption de Lucciana

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ancienne cathédrale
Sainte-Marie-de-l’Assomption
de Lucciana
Image illustrative de l'article Cathédrale Sainte-Marie-de-l'Assomption de Lucciana
Présentation
Nom local Cathédrale de la Canonica
Culte Église catholique
Type ancienne cathédrale
Rattachement Diocèse d'Ajaccio
Début de la construction Fin XIe siècle
Fin des travaux Début XIIe siècle
Style dominant Roman
Protection Logo monument historique Classée MH (1886)
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Corse
Département Haute-Corse
Ville Lucciana
Coordonnées 42° 32′ 21″ nord, 9° 29′ 43″ est

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Ancienne cathédraleSainte-Marie-de-l’Assomptionde Lucciana

Géolocalisation sur la carte : Corse

(Voir situation sur carte : Corse)
Ancienne cathédraleSainte-Marie-de-l’Assomptionde Lucciana

La cathédrale Sainte-Marie-de-l’Assomption ou Santa-Maria-Assunta de Lucciana, également nommée église de la Canonica, est une ancienne cathédrale catholique française de Corse. L’église fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le [1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Dans l’antiquité, Mariana a été une colonie romaine importante, fondée en 93 av. J.-C. par Marius. Le christianisme s’y implante tôt — on trouve un complexe paléochrétien de la fin du IVe siècle — et le diocèse de Mariana est fondé au cours du Ve siècle ; cela en fait l’un des premiers de Corse.

Le diocèse devint tout d’abord suffragant de l’archevêché de Pise en 1092, comme tous les évêchés de Corse. La cathédrale Santa-Maria-Assunta est fondée sur le site dit « de La Canonica » au XIe siècle ; elle est consacrée en 1119 par l’archevêque de Pise.

Le diocèse est rattaché à l’archidiocèse de Gênes en 1130, avec les évêchés d’Accia et du Nebbio. De 1269 à 1570, l’évêque de Mariana s’y replia ; le siège épiscopal est transféré à la pro-cathédrale de Vescovato en 1440.

En 1563, le pape Pie IV fusionne les diocèses de Mariana et d’Accia, puis les supprime entièrement en 1570 au profit du diocèse de Bastia. Lors du concordat de 1801, tous les évêchés de Corse sont fusionnés dans le diocèse d’Ajaccio.

L’église est classée monument historique par Prosper Mérimée, au retour de son voyage en Corse, en 1886.

Architecture[modifier | modifier le code]

Nef de la cathédrale
Christ en bronze.jpg

Cathédrale d’architecture romane du XIIe siècle, elle est harmonieuse, très bien conservée et rénovée. C’est l’un des plus beaux monuments médiévaux de Corse. Elle est bâtie selon un plan basilical.

On peut y voir une Sainte Dévote offerte par le prince Rainier III de Monaco en 2003, et un grand Christ en bronze de Marie-Claude Sei Dominici, peintre et sculpteur contemporain originaire de Lucciana.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :