Versonnex (Ain)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Versonnex.

Versonnex
Versonnex (Ain)
L'église Saint-Martin de Versonnex.
Blason de Versonnex
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Ain
Arrondissement Gex
Canton Gex
Intercommunalité Communauté de communes du pays de Gex
Maire
Mandat
Jacques Dubout
2014-2020
Code postal 01210
Code commune 01435
Démographie
Population
municipale
2 183 hab. (2015 en augmentation de 1,82 % par rapport à 2010)
Densité 371 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 18′ 11″ nord, 6° 05′ 52″ est
Altitude Min. 439 m
Max. 506 m
Superficie 5,89 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Ain

Voir sur la carte administrative de l'Ain
City locator 14.svg
Versonnex

Géolocalisation sur la carte : Ain

Voir sur la carte topographique de l'Ain
City locator 14.svg
Versonnex

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Versonnex

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Versonnex
Liens
Site web versonnex.fr

Versonnex est une commune française, située dans le département de l'Ain en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Géographie[modifier | modifier le code]

Versonnex se situe à la frontière suisse près de la commune de Collex-Bossy. Elle appartient au canton de Ferney-Voltaire, cependant, elle est plus près de Gex. Villars-Dame est un hameau de la commune.

Elle est traversée par l'Oudar et la Lillette, son affluent. Celui-ci se jette dans la Versoix puis dans le lac Léman.

Sa situation lui permet d’être à égale distance des stations de skis du Jura ou l’on peut également pratiquer la randonnée, en été, dans le parc naturel régional du même nom, et du lac Léman.

Étant une commune agricole, sa surface se compose principalement de champs. Actuellement, ces champs disparaissent au profit de grandes résidences. De par leur proximité avec la Suisse, les communes du pays de Gex servent de « cités dortoirs » aux pendulaires. Versonnex n’est pas épargné par ce phénomène et les prix des terrains s’envolent depuis plusieurs décennies.

Versonnex possède aussi ses forêts, principalement au sud de la commune. Celles-ci forment la frontière avec la Suisse. Ces lieux sont agréables pour la promenade, la chasse et toute forme de loisirs en plein air. De par sa situation, il n’est pas rare de passer plusieurs fois la frontière durant une escapade. Il est amusant de compter les « pierres - frontières » certaines datant parfois du temps des rois en France.

La commune a aussi un petit plan d’eau accolé à la commune de Cessy. On ne peut malheureusement y pratiquer aucun sport nautique et une autorisation de pêche est requise si l’on souhaite taquiner la carpe.

Versonnex fait partie du pays de Gex.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Cessy Cessy Sauverny Rose des vents
Cessy N Versoix (Drapeau de la Suisse Suisse, GE)
O    Versonnex    E
S
Ségny Ornex Collex-Bossy (Drapeau de la Suisse Suisse, GE)

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom du lieu-dit de Villars-Dame fait référence à la Vierge Marie[1].

La dernière consonne est rarement prononcée, ou bien sa prononciation indique l’origine étrangère du locuteur. Pour les noms multisyllabiques, « x » indique l’accentuation sur la dernière syllabe le différenciant avec le z final qui sert à marquer le paroxytonisme et ne devrait pas être prononcé dans sa langue d'origine.

Économie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Mairie.

Administration municipale[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1977 1993 François Meylan    
1995 2008 Dominique Noirot   Réélu en 2001
2008 2014 Franck Hedrich    
2014 En cours Jacques Dubout DVD Cadre

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[3].

En 2015, la commune comptait 2 183 habitants[Note 1], en augmentation de 1,82 % par rapport à 2010 (Ain : +5,78 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
224262241263275296275251250
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
243223253229218223220202191
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
186196178187212199194145142
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
1801618781 1181 8661 7121 9412 0892 170
2015 - - - - - - - -
2 183--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Le tunnel abritant la boucle de 27 kilomètres du Large Hadron Collider, l'accélérateur de particules du CERN passe à une centaine de mètres sous la commune[6].

Héraldique[modifier | modifier le code]

Article connexe : Armorial des communes de l'Ain.
Armes de Versonnex

Les armes de Versonnex se blasonnent ainsi[7] : D'azur au sautoir d'or cantonné de quatre coquilles du même.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Géraud Lavergne, « Les noms de lieux d'origine ecclésiasticque » (sic), Revue d'histoire de l'Église de France, Tome 15, no 68, 1929, p. 323.
  2. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  3. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  6. National Geographic, "Au cœur de la matière", p77, mars 2008.
  7. Banque de blason, sur labanquedublason2.com (section “communes de France” puis “01” puis “Versonnex”)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]