Bussigny

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Bussigny-près-Lausanne)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bussigny (homonymie).
Bussigny
Blason de Bussigny
Héraldique
Image illustrative de l'article Bussigny
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Drapeau du canton de Vaud Vaud
District Ouest lausannois
Communes limitrophes
(voir carte)
Vufflens-la-Ville, Mex, Villars-Sainte-Croix, Crissier, Écublens (VD), Échandens, Bremblens, Aclens
Syndic Claudine Wyssa
NPA 1030
N° OFS 5624
Démographie
Gentilé Les Bussignolais
Population 8 214 hab. (31 décembre 2015)
Densité 1 704 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 33′ 07″ nord, 6° 33′ 22″ est
Altitude Min. 387 m – Max. 495 m
Superficie 482 ha = 4,82 km2
Divers
Langue Français
Localisation

Géolocalisation sur la carte : canton de Vaud

Voir sur la carte administrative du Canton de Vaud
City locator 14.svg
Bussigny

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Bussigny

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Bussigny
Liens
Site web www.bussigny.ch
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Bussigny est une commune suisse du canton de Vaud, située dans le district de l'Ouest lausannois. La commune est appelée Bussigny-sur-Morges jusqu'en 1959, puis Bussigny-près-Lausanne jusqu'en 2014.

Histoire[modifier | modifier le code]

Gare de Bussigny en 1905

Dans les plus anciennes traces écrites mentionnant Bussigny, des documents de l'époque bernoise désignent la commune par "les Communautés de Bussigny et Saint-Germain". À cette époque en effet, Bussigny côtoyait un autre hameau, celui de Saint-Germain. La fusion se fera assez rapidement, et de nos jours, on retrouve encore à Bussigny la Rue Saint-Germain, vestige témoignant de l'existence révolue de ce petit village.

Au XIXe siècle, le nom officiel était Bussigny-sur-Morges. En 1885, Bussigny est relié au réseau ferroviaire. Depuis 1959, le village devient Bussigny-près-Lausanne. En 2012, la commune émet le souhait de changer son nom en Bussigny. Le 14 janvier 2014, le Grand Conseil Vaudois a voté la modification de la Loi sur le découpage territorial et accepta le changement du nom de la ville en Bussigny. Il entre officiellement en vigueur le 1er mai 2014.

En réalité ces changements de nom reflètent uniquement le rythme de l'histoire. Les deux hameaux à l'époque du Pays de Vaud paysan; puis une fusion en 1803 avec une seule localité rattachée au district de Morges et enfin le grand boum de la seconde moitié du XXe siècle dans le sillage de l'agglomération lausannoise.[3]

Démographie[modifier | modifier le code]

Ci-dessous, graphique représentant l'évolution de la population de Bussigny[4][5][6][7]:

Manifestations[modifier | modifier le code]

  • La foulée de Bussigny, course à pied organisée annuellement à fin août ou début septembre.
  • Carnaval de Bussigny, manifestation à caractère festif le dernier week-end de mars.
  • La fête de l'Abbaye des Laboureurs, manifestation bisannuelle se déroulant lors des années paires, en juin, depuis 1803.
  • Le 1er août, la fête nationale de Suisse célébrée à Bussigny avec, entre autres, un feu d'artifices.

Personnalités[modifier | modifier le code]

Sergei Aschwanden, judoka médaillé de bronze aux Jeux olympiques de Pékin, a grandi à Bussigny[8].

Géographie[modifier | modifier le code]

Bussigny est bordé à l'ouest par la Venoge qui marque la frontière avec Bremblens et Échandens et à l'est par la Sorge qui marque la frontière avec Crissier. Sur les 427 ha[9] de son territoire communal, 48,2 % sont occupés par les constructions et les infrastructures, 35,8 % par des surfaces agricoles, 17,3 % par de la forêt et 0,6 % par des surfaces improductives[10]. L'altitude moyenne de la commune est à 433 mètres au-dessus de la mer[10].

Politique[modifier | modifier le code]

Le Conseil municipal (exécutif) est composé de 5 membres, trois de l'Entente communal (centre et droite) et 2 du Parti socialiste et indépendants de gauche PSIG . Le Conseil communal (législatif) comprend 75 membres, 36 pour l'Entente communale, 29 pour le PSIG et 10 pour l'Union démocratique du centre[11].

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Fonds d'archives[modifier | modifier le code]

  • Fonds : Archives communales de Bussigny (1324 -). Bussigny : Commune de Bussigny.

Sur les autres projets Wikimedia :