Bruce Benamran

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bruce Benamran
Image illustrative de l'article Bruce Benamran
Bruce Benamran le 20 janvier 2016.
Genre Vulgarisation scientifique
Naissance (40 ans)
Drapeau de la France Strasbourg
Nombre d'abonnés plus de 920 000 (chaîne principale, septembre 2017)
Site internet e-penser.com
Chaîne e-penser
Chaîne secondaire e-penser par ailleurs
Get it (chaîne anglophone)

Bruce Benamran ([bʁys.benamʁɑ̃]), né le [1] à Strasbourg[2] en France, est un vidéaste français.

Il est principalement connu pour sa chaîne Youtube e-penser qui présente des émissions de vulgarisation sur des sujets principalement scientifiques. Il crée sa chaîne en août 2013 puis connait un succès croissant jusqu'à atteindre un demi-million d'abonnés en septembre 2015.

À l’automne 2015, Bruce Benamran fait la première partie du spectacle d'Alexandre Astier, L'Exoconférence. En 2016, il internationalise son concept en réalisant des émissions e-penser en anglais sous le titre Get it même si cette chaîne est inactive depuis mai 2016[3].

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Bruce Benamran a débuté ses études en classes préparatoires avec pour but d'intégrer l'ENAC. Il échoue cependant aux concours, mais bénéficie d'une équivalence à l'université et obtient une licence d'informatique, puis une licence de mathématiques et enfin une maîtrise en informatique à l'université Strasbourg I[4],[5]. Il travaille ensuite en tant qu'architecte logiciel[6], travail pour lequel il se met à son propre compte en 2006[7]. Il a notamment aussi enseigné ponctuellement en BTS. Il est marié et a deux enfants[8],[9].

Chaîne e-penser[modifier | modifier le code]

Les différents formats d'émissions[modifier | modifier le code]

Logo d’e-penser.
Un portrait stylisé de Nikola Tesla est souvent visible en arrière-plan lors de ses émissions.

Six formats d'émissions coexistent sur la chaîne : les épisodes dit « classiques », les « La preuve par vieux », les « quickies », les « Flashs » les « "SI" » et enfin «  Digression » . Les épisodes classiques sont les plus longs, d'une durée de 20 à 30 minutes généralement. Ils visent à répondre à des questions relativement générales ou présentent des théories scientifiques, comme la relativité générale ou la relativité restreinte. Un running gag du vidéaste est de mépriser et de contre-dire Aristote, qui fut selon lui, un bon philosophe et poète mais un mauvais scientifique.

« La preuve par vieux » est une émission présentant l'histoire de scientifiques plus ou moins célèbres sur lesquels l'auteur souhaite insister en raison de leur rôle dans l'avancée scientifique ou du caractère insolite de leur vie. On y trouve, outre la mesure de la circonférence terrestre par Eratosthène, la vie très malchanceuse de Guillaume Le Gentil, la construction du tableau périodique des éléments par Dmitri Mendeleiev et l'étrange destin de Fritz Haber, qui réussit à « sauver l'humanité en essayant de la détruire ».

Les épisodes quickies sont bien plus courts, de l'ordre d'une dizaine de minutes, visent un plus grand public et traitent de sujets plus ciblés, tels que le champ profond de Hubble ou les nombres univers. Plus tard, le format Flash apparaît avec des vidéos encore plus courtes, de quelques minutes.

Digression, de petites pastilles s'insérant entre deux vidéos plus longues afin d'éviter un temps d'attente trop long .[10]

Hors-séries[modifier | modifier le code]

En 2015, Bruce Benamran collabore avec le collectif Frenchnerd (notamment Slimane-Baptiste Berhoun et François Descraques), pour un jeu nommé « French Quiz » ; mais également autour de leur série La Théorie des balls. Dans cette série, le personnage de Mitch (interprété par Mathieu Poggi) constitue une théorie pseudo-scientifique qu'il décrit comme « théorie psycho-quantique »[11].

L'émission Breaking Balls de la chaîne e-penser est publiée simultanément avec celle de La Théorie des balls ; à chaque épisode de Breaking balls, Bruce Benamran, accompagné de Baptiste Poulain, détaille la théorie présentée par Mitch dans les cinq premiers épisodes afin d'y donner son avis. Les sujets traités sont principalement liés à la mécanique quantique.

Blagues du 1er avril[modifier | modifier le code]

Le vidéaste, comme plusieurs de ses compères, respecte la tradition du 1er avril avec des gags. Ces vidéos sont souvent ambitieuses, et généralement attendues, c'est le seul événement du calendrier à être lié avec une vidéo. En 2014, il fit une fausse rumeur sur l'inversion des pôles. En 2015, il s'entoure de caméos de plusieurs youtubeurs pour raconter des faits insolites mais vrais (Starfish Prime, MK-Ultra, HeLa…) dans un épisode qui reprend la structure et le piège de Vérités et mensonges d'Orson Welles. Avec plus de 2.4 millions de vues, c'est la vidéo la plus regardée de la chaîne[12]. En 2016, sous fond de vidéo à 360° et en chanson, il promet le « mythique » épisode sur Nicolas Tesla, alors que cela n'aboutit que sur un rickroll. Les réactions sont très partagées, mais il s'y attendait[13]. En 2017, c'est un ensemble d'une vingtaine de vidéos, voulant faire une structure interactive de vidéo dont vous êtes le héros. Ainsi, il y a partage entre des vidéos de top, de vlog (en référence aux vidéos racoleuses dites putaclic) et des vidéos sérieuses, prouvant la platitude de la terre ou l'imposture d'Apollo XI, donc fausses (justifiant cela « en ces temps de faits alternatifs et d'ère post-vérité »)[14],[15].

Réception et financement[modifier | modifier le code]

En septembre 2015, après deux ans d'activités, la chaîne compte plus de 500 000 abonnés et près de 30 millions de vues[16]. Elle est décrite comme l'une ou la plus importante chaîne Youtube sur les sujets scientifiques en français en 2015[17].

Bruce Benamran finance principalement sa chaîne grâce au financement participatif, via la plateforme Tipeee[7].

Inspirations[modifier | modifier le code]

Bruce Benamran dit s'inspirer non seulement du style de grands vulgarisateurs scientifiques allant de Richard Feynman à Étienne Klein mais aussi de youtubeurs anglophones, tels que Veritasium ou VSauce, dans l'écriture de ses épisodes et dans l'idée même de la création de la chaîne[18], ainsi que d'Alexandre Astier pour son écriture[4].

Chaine Get It[modifier | modifier le code]

Logo de Get It.

Le , Bruce Benamran inaugure la version anglophone d'e-penser, intitulée Get it[3].. Le concept est pratiquement le même que les vidéos françaises, abrégées en quelques minutes.

Autres travaux[modifier | modifier le code]

Bruce Benamran, lors d'une séance de dédicaces du premier tome de son livre Prenez le temps d'e-penser.

En plus de Breaking Balls, Bruce Benamran apparaît dans deux autres vidéos de Frenchball : Le jeu Loup-garou et Frenchquiz #2. Il a également présenté son expérience sur la chaîne e-penser lors d'une conférence TEDx à Genève le 16 avril 2015[19].

Durant l'automne 2015, Bruce Benamran accompagne la tournée de l’Exoconférence, spectacle d'Alexandre Astier sur la vie extraterrestre où il y fait la première partie du spectacle[20].

Il joue un rôle dans la série télévisée française Reboot de Davy Mourier en 2015.

Le , Bruce Benamran annonce la publication prochaine de son premier livre, au cours de l'émission 101 pur 100 diffusée sur la chaîne Nolife[21]. Le livre, intitulé Prenez le temps d'e-penser TOME I et préfacé par Alexandre Astier, est publié le par la maison d'édition Marabout[22].

Le , il annonce la sortie de son second livre, la suite de Prenez le temps d'e-penser, préfacé par Étienne Klein[23], publié le aux éditions Marabout.

Publications[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Bruce Benamran sur dirigeants.bfmtv.com.
  2. Olivier Brégeard, « Un nouveau maître à penser », .
  3. a et b « General relativity - Focus 01 - get it », sur youtube.com, (consulté le 27 janvier 2016).
  4. a et b Johan, « Retranscription de l’interview de Bruce de E-penser », sur Podcast Science, (consulté le 22 septembre 2015).
  5. Prenez le temps d'e-penser 1 /, Bibliothèque de >Toulouse.
  6. Axel Cereloz, « La télé ? Mais qu'est-ce que c'est ? : e-penser », sur Presse-citron, (consulté le 22 septembre 2015).
  7. a et b Adrien Sénécat, « Bruce, le Français qui rend la science plus populaire que les chatons de YouTube », sur L'Express, .
  8. Bruce Benamran. Interview par Sébastien Thomas. La Voix est libre. France 3 Ile-de-France. 24/10/2015. (consulté le 28 octobre 2015)..
  9. Laurence Coustal, « Les sciences, Bruce Benamran "e-pense" toujours plus fort », (consulté le 11 janvier 2016).
  10. e-penser, « A l'aéroport - digression #01 », (consulté le 13 septembre 2017)
  11. « La théorie des balls - épisode 1 », sur YouTube, .
  12. « 7 histoires incroyables mais vraies », sur YouTube,
  13. « 1 Avril 2016 - Bonus - T.... 01 », sur YouTube,
  14. « [Redif], Live e-penser 1er avril 2017 », sur YouTube,
  15. « 1 avril 2017 : présentation des règles », sur YouTube,
  16. « e-penser », sur YouTube (consulté le 22 septembre 2015).
  17. « Médias et Sciences : "Aujourd'hui, il faut absolument combattre les créationnistes" », sur Arrêt sur images, .
  18. « F.A.Q n°1 e-penser », sur YouTube, .
  19. « Ideas worth spreading », sur TEDxTalks.ted.com.
  20. « L'Exoconférence », sur Raindog Productions (consulté le 22 septembre 2015).
  21. « Lundi 28, 19h00 101 Pur 100, 22h00 Wolf's Rain », sur Nolife-tv.com, (consulté le 29 septembre 2015).
  22. « Prenez le temps d'e-penser », sur Amazon (consulté le 5 octobre 2015).
  23. « Prenez le temps d'e-penser » (consulté le 9 septembre 2016).
  24. Bruce Benamran, Prenez le temps d'e-penser - Tome 2, Marabout, (ISBN 9782501117166, lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]