Laurent Turcot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Laurent Turcot
Laurent Turcot au salon du livre de Montréal 2017.jpg
Laurent Turcot au salon du livre de Montréal 2017.
Biographie
Naissance
Nationalité
Canadienne et Française
Formation
Doctorat: EHESS (Paris)
Activités
Autres informations
Directeur de thèse

Laurent Turcot est un professeur et écrivain québécois. Il est professeur au département des sciences humaines de l'Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) et titulaire de la Chaire de recherche du Canada en histoire des loisirs et des divertissements[1]. Il travaille occasionnellement comme collaborateur pour la Société Radio-Canada ou encore TVA. Il a également une chaîne de vulgarisation historique sur YouTube, L'Histoire nous le dira https://www.youtube.com/c/LHistoirenousledira.

Spécialité[modifier | modifier le code]

Il est spécialiste en histoire européenne et canadienne du XVIe au XIXe siècles. Il s’intéresse à l’histoire sociale et l’histoire culturelle, plus particulièrement aux loisirs et aux sports sous l’Ancien Régime, comme les théâtres, les cafés, les cabarets, les vauxhalls, les jeux de paume et les promenades. Il se propose de mettre en lumière les sociabilités qui se construisent autour de ces établissements et d’éclairer les nouveaux rapports sociaux qui se constituent à l’époque moderne. Des domaines comme la littérature, l’histoire de l’art et la sociologie sont convoqués pour analyser les caractéristiques particulières de ces divertissements[2].

Il a publié en 2007 un ouvrage tiré de sa thèse de doctorat : Le promeneur à Paris au XVIIIe siècle, aux éditions Gallimard, et en 2008, aux éditions du Mercure de France, en collaboration avec Arlette Farge, Flagrants délits sur les Champs-Élysées : Les dossiers de police du gardien Federici (1777-1791).

Expertise historique[modifier | modifier le code]

Le , la société de jeux vidéo Ubisoft annonce s'être attachée les services de l'historien pour les besoins de son jeu Assassin's Creed Unity. Spécialiste de l'histoire urbaine et de l'histoire culturelle française, Laurent Turcot est consulté notamment sur la physionomie du Paris de la Révolution française ainsi que sur l'ordinaire de la vie quotidienne à cette époque[3].

Télévision[modifier | modifier le code]

  • MTL. 2017. Zone 3, Télé-Québec
  • Les Canadiens face aux guerres mondiales[4], 2017. TV5.ca, Réalisation: Jean-François Martel
  • L'histoire au quotidien, la vie des français à l'époque de la Révolution. 2015. M6, Réalisation: Gilles Marliac
  • Champlain en vingt fragments. 2015. Production: Carte blanche films, Réalisation: Jean-François Martel[5]
  • Le Rêve de Champlain. 2015. Production: Slalom et Fairplay. Réalisation: Martin Cadotte[6].
  • Marins d'eau douce. 2014. Production: Quiet Motion. Réalisation: Erik Cimon

Prix[modifier | modifier le code]

Prix d'excellence en enseignement de l'Université du Québec à Trois-Rivières[7].

Publications[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • L'homme de l'ombre. Tome 2, L'invasion de 1775, Montréal, Hurtubise, 2019, 263 p.
  • L'homme de l'ombre. Tome 1, Québec 1770, Montréal, Hurtubise, 2018, 330 p.

Livres[modifier | modifier le code]

  • avec Dinu Bumbaru, Promenade dans le Passé de Montréal, Montréal, Éditions La Presse, 2017.
  • Sports et Loisirs, une histoire des origines à nos jours, Paris, Gallimard, 2016. (Coll. Folio Histoire Inédit)
  • avec Stéphanie Neveu, Vivre et survivre à Montréal au 21e siècle,, préface d'Alexandre Taillefer, Québec, Hamac, 2016.
  • avec Jean-Clément Martin, Au cœur de la Révolution, les leçons d'histoire d'un jeu vidéo, Paris, Vendémiaire, 2015. (ISBN 9782 36358 173 0)
  • avec Thierry Nootens (dir.), Une histoire de la politesse au Québec. Normes et déviances XVIIe-XXe siècles , Québec, Septentrion, 2015.
  • avec Thierry Belleguic (dir.). Les Histoires de Paris (XVIe-XVIIIe siècle), tome 1 et tome 2, Paris, Hermann, 2013. (ISBN 978 2 7056 8216 3)
  • Avec et Christophe Loir (dir.). La promenade au tournant des XVIIIe et XIXe siècles (Belgique – France – Angleterre), Bruxelles, Éditions de l'Université de Bruxelles, 2011. (Coll. Études sur le XVIIIe siècle). (ISBN 978-2800415123)
  • L'ordinaire parisien des Lumières, Québec, Presses de l'Université Laval, 2010. (ISBN 9782763792187)
  • avec Arlette Farge. Flagrant délit à la promenade des Champs-Élysées, les dossiers Ferdinand de Federici 1777-1791. Paris, Gallimard, 2008. (Coll. Mercure de France)
  • Le promeneur à Paris au XVIIIe siècle. Paris, Gallimard, 2007. (Coll. Le Promeneur)
  • L'homme de l'ombre, Québec 1770, Montréal, Hurtubise, 2018

Articles[modifier | modifier le code]

  • « The Rise of the Promeneur: Walking the city in 18th century Paris », Historical Research, July 2014, 33 p. doi: 10.1111/1468-2281.12070
  • « ‘The Surrender of Montreal to General Amherst’ de Francis Hayman et l’identité impériale britannique », MENS : Revue d'histoire intellectuelle et culturelle. Vol. 12, No 1, Automne 2011, p. 91-135
  • « L’émergence d’un loisir : les particularités de la promenade en carrosse au Canada au 18e siècle », Revue d'histoire de l'Amérique française, vol. 64, no 1, été 2010, p. 31-70.
  • « Un chroniqueur curieux de Paris et de la promenade : Edmond Jean François Barbier et son journal (1718-1763) », French Historical Studies, 33:2, Spring 2010, p. 201-230.
  • « Entre promenades et jardins publics: les loisirs parisiens et londoniens au XVIIIe siècle », Revue belge de philologie et d'histoire - Belgisch tijdschrift voor filologie en geschiedenis, tome 87, 2009.
  • « Le corps de la ville, le corps du promeneur (XVIIe-XVIIIe siècle)», Revue Géographie et Cultures, no 70, décembre 2009, p. 131-140.
  • Avec Jacques Arveiller, « Jeunesse et police : la « révolte des écoliers » de 1780 », Paris et Ile-de-France – Mémoires. Tome 58, 2007. p. 45 à 76.
  • « La fonction de la promenade dans les récits de voyage à Paris », Dix-huitième siècle. no 39, 2007. p. 505 à 525.
  • « Le promeneur à Paris au XVIIIe siècle », Revue urbanisme. No 352, janvier février, 2007, p. 87-91.
  • « De la définition du lieu théâtral populaire : police et spectateurs du boulevard à Paris au XVIIIe siècle », Revue d’histoire du théâtre. no 3, 231, 2006, p. 261-286
  • « Du promeneur au flâneur : les influences des écrits de Nicolas-Edmé Rétif de la Bretonne dans la construction d’une figure sociale du XIXe au XXIe siècle », Études rétiviennes. No 38, décembre 2006, p. 143-156.

Actes de colloques / Chapitres de livre / Contributions à un ouvrage collectif[modifier | modifier le code]

  • « La grande révolution des transports: chemins, chevaux, voitures et carrosses du 16e au 19e siècle », dans Les voitures hippomobiles de la collection Paul-Bienvenu. Québec, Musée de la civilisation, 2015, p. 29-45.
  • « Une histoire de la politesse dans la longue durée: modèles, approches et objets », dans Une histoire de la politesse au Québec: normes et déviances, XVIIe-XXe siècles, Québec, Septentrion, 2015, p. 8-34.
  • « La danse: forme d'expression des élites dans le Canada du XVIIIe siècle », dans Une histoire de la politesse au Québec: normes et déviances, XVIIe-XXe siècles, Québec, Septentrion, 2015,p. 92-111.*
  • « Did the Flâneur Exist ? A Parisian overview » The Flâneur Abroad: International and Historical Perspectives , sous la dir. de Richard Wrigley. Cambridge, Cambridge Scholars Publishing, 2014, p. 40-65.
  • « Les loisirs urbains à Paris et à Londres au XVIIIe siècle : Civilité, Politeness et la construction sociale des comportements », La Sociabilité en France et en Grande-Bretagne au siècle des Lumières. L'émergence d'un nouveau modèle de société. Tome III. Les Espaces de Sociabilité . Valérie Capdeville et Eric Francalanza (dir.) Paris, Le Manuscrit, 2014. p. 139-170.
  • « Policer les divertissements à Paris au XVIIIe siècle ». Justice et espaces publics en Occident du Moyen Âge à nos jours, pouvoirs, publicité et citoyenneté . sous la dir. de Pascal Bastien, Donald Fyson, Jean-Philippe Garneau et Thierry Nootens, Montréal, Presses de l'Université du Québec, 2014, p. 71-82.
  • « Pratiques culturelles et sociabilité au Québec de la Conquête au début du 19e siècle », 1763, Le Traité de Paris bouleverse l'Amérique, sous la direction de Sophie Imbeault, Denis Vaugeois et Laurent Veyssière, Québec, Septentrion, 2013.
  • « Chapitre 7: Mœurs, sociabilités et mentalités montréalaises : la vie quotidienne dans la ville au 18e siècle », dans Histoire de Montréal et de sa région. Sous la direction de Dany Fougères. Québec, Presses de l'Université Laval, 2012, p. 267-300.
  • « Du pied médicalisé au pied à la mode: Pour une histoire du pied au XVIIIe siècle», dans Le Corps et ses images dans l'Europe du dix-huitième siècle / The Body and its images in 18th century Europe, sous la dir. de Sabine Arnaud et Helge Jorheim, Paris, Honoré Champion, 2012. (Collection Lumières Internationales).p. 313-331.
  • « Promenades et flâneries à Paris du XVIIe au XXIe siècles : la marche comme construction d’une identité urbaine », Marcher en ville. Faire corps, prendre corps, donner corps aux ambiances urbaines. sous la direction de Rachel Thomas, Paris, Ed. des Archives Contemporaines, 2010, p. 65-84.
  • Avec Marc-André Bernier « Art de la fête et art du dialogue dans les Mémoires de Philippe Aubert de Gaspé ». Regards croisés sur le dialogue et les cultures, Trois-Rivières, Université du Québec à Trois-Rivières, 2010, p. 103-116
  • « Les loisirs de Philippe Aubert de Gaspé: la civilité dans la société canadienne-française », Philippe Aubert de Gaspé mémorialiste, Marc-André Bernier et Claude La Charité (dir.), Québec, Presses de l'Université Laval, coll. Cultures québécoises, 2009, p. 107-121.
  • « La promenade de santé au XVIIIe siècle: transformation d'un modèle médical », Les discours du corps au XVIIIe siècle: Littérature-philosophie-histoire-science, sous la direction d'Hélène Cussac, Anne Deneys-Tunney et Catriona Seth, Québec, Presses de l'Université Laval, 2009, p. 183 à 200.
  • « Une forme d’appropriation de l’espace urbain : la promenade vue et vécue par deux bourgeois parisiens au XVIIIe siècle ». Parcourir et gérer la rue parisienne aux XIXe et XXe siècles. Pouvoirs, pratiques et représentations. Études coordonnées par Mathieu Flonneau, Paris, L’Harmattan, 2008, p. 39 à 72
  • « Arrestation et encadrement du fou au XVIIIe siècle par la police parisienne », Psychiatries dans l'histoire - Psychiatries in History, Actes du 6e congrès de l’Association européenne de l’histoire de la psychiatrie, sous la dir. de Jacques Arveiller, Caen, Presses Universitaires de Caen, 2008, p. 365 à 374.
  • « Policer la promenade : Les Champs-Élysées au XVIIIe siècle », dans Entre justice et justiciables : Les auxiliaires de la justice du Moyen Âge au XXe siècle, sous la direction de Claire Dolan, Québec, Presses de l’Université Laval, 2005, p. 137-156.
  • « Former une promenade publique : les Champs-Élysées au XVIIIe siècle », dans, La nature citadine au siècle des Lumières, promenades urbaines et villégiature, sous la dir. de Daniel Rabreau et de Sandra Pascalis, Paris, William Blake & Co., Coll. Centre Ledoux, Université Paris-I Panthéon-Sorbonne, tome V, 2005, p. 51-59.
  • « Sexe, débauche, orgies et parties fines chez les acteurs populaires du XVIIIe siècle à Paris » Actes du 2e colloque étudiant du département d'Histoire de l'Université Laval, 14 et 15 mars 2002, Québec, Presses de l’Université Laval, 2002, p. 131-143.

Résumés / Notes[modifier | modifier le code]

  • « Civilité, politesse et galanterie au 18e siècle », Acta Fabula, Volume 12, No 4, 2011. Sur : Christophe Losfeld, Politesse, morale et construction sociale. Pour une histoire des traités de comportements (1670-1788), Paris, Honoré Champion, 2011.
  • Compte rendu critique et réponse de Robert Darnton, H-France Review, Vol. 12 (Mars 2011), No. 125. Sur Robert Darnton, The Devil in the Holy Water or the Art of Slander from Louis XIV to Napoleon, Philadelphia, University of Pennsylvannia Press, 2010.
  • « Une histoire fourre-tout », L'Action Nationale, Les Cahiers de Lecture, Volume V, Numéro 2, Printemps 2011. p. 19. Sur: Elizabeth Abbott, Une histoire du mariage. Montréal, Fides, 2010.
  • Compte rendu, H-France Review, Vol. 11 (February 2011), No. 51. Sur : Raymonde Monnier (éd.), Paris et Londres en Miroir, extraits du Babillard de Jean-Jacques Rutlidge, Saint-Étienne, Publications de l’Université de Saint-Étienne, 2010.
  • Jean Roy et Laurent Turcot (dir)., Figures des XVIIIe et XIXe siècles trifluviens, Trois-Rivières, Corporation du Manoir des Jésuites de Cap-de-la-Madeleine, 2010. (voir le fichier .pdf: http://cieq.ca/corporationdumanoir/_documents/figures_des_XVIIIe_et_XIXe_siecles_trifluviens-final.pdf)
  • « En quête de Louisiane au dix-huitième siècle ». L’Action Nationale, Les Cahiers de lecture, 2009, Sur : Dumont de Montigny, Regards sur le monde atlantique, 1715-1747, édité par Carla Zecher, Gordon M. Sayre et Shannon Lee Dawdy, Sillery, Septentrion, 2008.
  • « D'un océan à l'autre : l'homme et la nature au Canada avant la Confédération » Scientia Canadensis, Revue de l'Association pour l'histoire de la technologie au Canada, 2009. Sur : Cole Harris, The Reluctant Land, Society, Space and Environment in Canada before confederation, Vancouver, UBC Press, 2008.
  • « Réfléchir sur le plaisir », Acta Fabula, Juin-Juillet 2009 (Volume 10, numéro 6) Sur : Jean-Charles Darmon. Philosophies du divertissement, le jardin imparfait des modernes. Paris, Desjonquères, 2009, 184 p.
  • « L’art de la guerre en Nouvelle-France », L’Action Nationale, Les Cahiers de lecture, été 2009. p, 13. Sur : Louise Dechêne, Le peuple, l’état et la Guerre au Canada sous le régime français, Montréal, Boréal, 2008.
  • « Société et culture sous le régime anglais : la naissance d’une littérature au Québec », Recherches Sociographiques, 50 (1) 2009, p. 215-217. Sur : Bernard Andrès, La conquête des lettres au Québec (1759-1799), Anthologie. Québec, Presses de l’Université Laval, 2007.
  • « Régimes d’interactions entre médecine et littérature », Acta Fabula, Janvier 2008 (Volume 9, numéro 1), Sur : Andrea Carlino et Alexandre Wenger (dir.), Littérature et médecine, approches et perspectives (XVIe-XIXe siècles). Genève, Droz, 2007, 288 p.
  • « La médicalisation du corps littéraire », Acta Fabula, Janvier 2008 (Volume 9, numéro 1), Sur : Alexandre Wenger, La fibre littéraire. Le discours médical sur la lecture au XVIIIe siècle. Genève, Droz, 2007.
  • « Diable et sorcellerie : l’imposition d’une justice civile », L’Action Nationale, Les Cahiers de lecture, Volume XCVII, numéro 8, Novembre 2007. Sur : Patrick Synder, Trois figures du diable à la Renaissance, l’enfant, la femme et le prêtre, Montréal, Fides, 2007, 137 p.
  • « De la division méthodique des disciplines », Acta Fabula, Mai 2006 (Volume 7, numéro 2), Sur : L’Encyclopédie méthodique (1782-1832) des Lumières au positivisme, textes publiés par Claude Blanckaert et Michel Porret, Genève, Droz, 2006, 830 p.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :