Davy Mourier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mourier.
Davy Mourier
Description de cette image, également commentée ci-après

Davy Mourier à Japan Expo

Alias
Davy
Naissance (41 ans)
Annonay
Nationalité Drapeau de la France France
Pays de résidence France
Profession
Activité principale

Davy Mourier, né le à Annonay en Ardèche, est un acteur, scénariste, réalisateur, graphiste, parolier, animateur de télévision et auteur de bandes dessinées français.

Passionné de comics et de jeux vidéo, il est le cofondateur du collectif Une case en moins. il est également animateur pour la chaine Nolife, auteur de sketch pour le Golden Show et Golden Moustache.

Biographie[modifier | modifier le code]

Davy Mourier commence sa carrière en tant que graphiste à la mairie d'Annonay[1], puis passe cinq années en tant que directeur artistique à Kazé.

Activités télévisuelles et sur internet[modifier | modifier le code]

En 2000, il crée avec des amis le collectif Une case en moins. Dès lors, il réalise pour l'association de nombreux courts-métrages et joue de nombreux rôles à vocation comique. Ces films ont été diffusés à de multiples occasions tels le Festival du film web amateur.

En 2006, Alex Pilot le contacte pour passer certains films réalisés par Une case en moins sur sa future chaîne de télévision : Nolife. Très vite, il s'investira dans la chaine jusqu'à en devenir un acteur principal. Ainsi, à partir du lancement de la chaine le et au rythme de deux émissions chaque semaine, il anime la quotidienne 101% et occupe le poste de réalisateur d'un grand nombre de chroniques diffusées dans le cadre de cette émission (Périscope, 1 minute pour parler de…, La minute du geek, etc.). Grâce à son association Une case en moins, il crée également pour la chaine une série appelée Nerdz. Il la réalise et y joue le rôle de Régis Robert.

Le , il quitte son poste de directeur artistique chez Kazé pour se consacrer pleinement à Nolife.

En juin 2009, Davy décide d'arrêter la présentation de 101%. Il clôt ainsi deux années de service avec un 101 % tourné à Japan Expo le et diffusé le lendemain.

En octobre 2009, Davy participe au tournage d'une série de 26 minutes pour France 2 - Strictement platonique avec notamment Baptiste Lecaplain - où il interprète un professeur de sport dans l'épisode 3. La série, qui mixe l'humour de séries comme The IT Crowd et l'univers de la japanimation sera finalement diffusée sur France 2 à partir du 1er juillet 2012.

En décembre 2009, Davy se fait passer pour mort lors d'une bande annonce présentant la "Nécrospective de Davy Mourier", ceci a eu pour effet de semer le trouble au sein de la communauté de ses fans et des téléspectateurs de Nolife. Il explique lors de l'émission Debug mode du qu'il s'agissait en fait de la mise en scène de la mort du personnage qu'il incarnait dans le programme court Pendant ce temps-là à la rédac… diffusé tous les soirs sur Nolife avant 101% durant la saison 6. Il annonce dans cette émission son départ de la chaîne et son arrivée sur la chaîne GONG à partir du avec son émission Roadstrip, consacrée à la bande dessinée.

À partir du , il anime avec Monsieur Poulpe l'émission J'irai loler sur vos tombes, décrite comme un « talkshow geek »[2]. Produite par Ankama, elle est diffusée sur le portail vidéo de la société et sur Nolife. Avec son comparse, ils écrivent une nouvelle série, Karaté Boy, dont les épisodes sont diffusés après cette émission. Le , en parallèle à l'émission se développe Le Golden Show, émission de sketchs et de parodies écrite par Monsieur Poulpe, Davy Mourier et François Descraques ; cette émission est enregistrée en public sur la péniche Antipode à Paris et est diffusé une fois par mois. Le , J'irai loler sur vos tombes diffuse son dernier épisode et est entièrement remplacée par Le Golden Show.

Parallèlement à ses apparitions télévisuelles, Davy scénarise quelques épisodes de la saison 2 de l'animé Wakfu avec M. Poulpe et anime l'émission Inside Ankama sur la web TV d'Ankama.

En septembre 2010, il quitte la chaine GONG et fait son retour sur Nolife et reprend la présentation de 101%.

En 2011 et 2012, il est invité par deux séries télévisées, bref de Kyan Khojandi et Bruno Muschio et Very Bad Blagues du Palmashow.

Le 15 novembre 2012, Davy apparaît dans le sketch BagelField du Studio Bagel en compagnie de Monsieur Poulpe, le seul sketch dans lequel il apparaîtra, préférant se consacrer uniquement à Golden Moustache.

Le 29 juin 2012 Le Golden Show prend fin après décision d'Ankama.

Fin 2012, il fait une courte apparition dans la websérie de François Descraques, Le Visiteur du Futur. Il apparait dans un rêve de Raph, en tant que L'enfoutreur du futur, lors de l'épisode 3 de la saison 3. Il joue le rôle de Simon, opérateur multi-surfaces dans Les Opérateurs, une web-série réalisée par François Descraques.

Le 28 février 2013, Le Golden Show revient, produit par Alexandre Astier, sur le site Golden Moustache. Un épisode est diffusé tous les jeudis à 18h.

Le 7 juin 2013, Davy apparaît dans le court-métrage Mission 404 : Internet doit rester vivant à l'occasion de la collaboration de Golden Moustache avec le Studio Bagel.

Davy signe deux sketchs avec la comédienne Constance pour le spectacle de cette dernière Les mères de famille se cachent pour mourir.

Le 7 juillet 2013 est diffusé le dernier épisode du Golden Show, ce qui mettra fin à son duo avec Monsieur Poulpe, qui reste avec le Studio Bagel. Davy signe des sketchs en solo (scénario et réalisation) pour Golden Moustache sous le nom de Davy.

En 2014, Constance Pittard et Davy Mourier lancent sur la chaîne Téva, une série de sketchs intitulée Constance ou la gueule de l'emploi[3]. La même année, Davy Mourier prête sa voix au téléfilm américain Sharknado 2[4],[5]. Il joue également dans la série télévisée Héro corp et y interprète le rôle de Croc, un détenu de la prison de Ciment Island.

En novembre et décembre 2015, France 4 diffuse une série télévisée : Reboot qu'il a lui-même créée et réalisée. Série co-scénarisée avec Lewis Trondheim, il y joue aussi un rôle important.

Activité dans la bande dessinée[modifier | modifier le code]

Davy Mourier détient un blog dénommé Badstrip. Il y publie des strips où son alter ego dessiné est le personnage principal. Il se sert de lui pour raconter sa vie, ses pensées, ses sentiments, ses coups de blues mais aussi pour mettre en scène des histoires humoristiques.

Il dessine de manière régulière pour le magazine Virus Gamer Magazine et réalise des scénarios mis en dessins par Mélaka pour Psykopat.

En , Davy Mourier sort sa première bande dessinée parue aux éditions Adalie, comprenant deux histoires : Il était une fois une fille que j'ai rencontré deux fois et Maman, Papa, une maladie et moi où l'alter ego de Davy est le héros principal. En , il sort une deuxième bande dessinée Mouarf, journal intime d'un geek dépressif. Une troisième bande dessinée intitulée « 41 euros, pour une poignée de psychotrope » est sortie en . Ces bandes dessinées ont toutes la particularité d'être des adaptations de planches déjà publiées sur le blog Badstrip. Sa quatrième bande dessinée 50 francs pour tout est sortie le .

Il sort en septembre 2013 La Petite Mort, une bande dessinée mettant en scène l'enfance du fils de La Mort, futur héritier de la charge de son père qui à ce moment n'aspire qu'à se faire des amis à l'école et à devenir fleuriste. Les tome 2 "Le secret de la licorne-sirène" et 3 "Le domaine des vieux" sortent en octobre 2014 et 2015.

En 2017 Davy intègre le magazine Fluide Glacial avec sa BD : "Y a pas de miracle"

Activité scénique[modifier | modifier le code]

1er octobre 2013 - 2014 - Davy Mourier joue son seul en scène autobiographique Petite Dépression entre amis au Théâtre la Nouvelle Seine

2 juillet 2016 - Davy Mourier joue son stand up RPG et autobiographique Anecdotes au Théâtre Le sentier des Halles.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Bandes dessinées[modifier | modifier le code]

  • Il était une fois une fille que j'ai rencontré deux fois / Maman, Papa, une maladie et moi, Paris, Éditions Adalie, (ISBN 978-2-9184-5501-1)
  • Triptyque bipolaire : Mouarf, t. 1 : Journal Intime d'un Geek dépressif, Paris, Éditions Adalie, , 54 p. (ISBN 978-2-9184-5502-8)
  • 41 euros : Pour une poignée de psychotropes, Paris, coédition Éditions Adalie / Ankama Éditions, (ISBN 978-2-3591-0141-6)
  • 50 francs pour tout, Paris, coédition Éditions Adalie / Ankama Éditions, (ISBN 978-2-3591-0275-8)
  • Karate Boy, Paris, Ankama Éditions, (ISBN 978-2-3591-0313-7)
  • La Petite Mort, t. 1, Paris, Delcourt, coll. « Humour de rire », (ISBN 978-2-7560-4256-5)
  • La Petite Mort, t. 2 : Le secret de la licorne-sirène, Paris, Delcourt, coll. « Humour de rire », (ISBN 978-2-7560-5442-1)
  • La Petite Mort, t. 3 : Le domaine des vieux, Paris, Delcourt, coll. « Humour de rire », (ISBN 978-2-7560-7113-8)
  • Axolot, t. 2, Paris, Delcourt, (collectif, scénario de Patrick Baud)
  • Relation Cheap, Paris, Delcourt, coll. « Humour de rire », (ISBN 978-2756071060), co-réalisé avec Elosterv
  • Loup-Phoque, Paris, Delcourt, coll. « Humour de rire », , 128 p. (ISBN 978-2-7560-7887-8)
  • Super Caca t.1 - La rentrée des classes, Avec Stan Silas Delcourt 28 septembre 2016
  • Dieu n'aime pas papa, Avec Camille Moog, Delcourt 4 oct. 2016
  • We are the 90's, Delcourt, collectif.
  • La petite Morte Delcourt 15 octobre 2016
  • Super Caca t.2 - Le DreamBall, Avec Stan Silas Delcourt juin 2017
  • Les As de la jungle à l'île de Maurice avec Dav, Delcourt juin 2017
  • Infinity 8 tome 5 avec Lewis Trondheim et De Felici, Rue de sèvre septembre 2017
  • Y a pas de Miracle, Fluide Glacial, Septembre 2017
  • Super Caca t.3 Avec Stan Silas Delcourt novembre 2017
  • Les petites Morts - Retour vers le fémur, Delcourt Novembre 2017

Livres[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • 2007 - 2011 : NerdZ, web-série de Monsieur Poulpe, Didier Richard et Davy Mourier
  • 2010 - 2012 : Karaté Boy, Web-série de Monsieur Poulpe et Davy Mourier.
  • 2012 - 2013 : Le Golden Show, de Monsieur Poulpe, François Descraques et Davy Mourier
  • 2012 : Les Opérateurs, web-série de François Descraques et de Slimane-Baptiste Berhoun
  • 2013 : SPACE, Web-série de Davy Mourier
  • 2014 : Hero Corp, de Simon Astier (dans le rôle d'un mutant nommé Crock)
  • 2015 : Reboot Saison 1
  • 2015 : Ulysse, de Nicolas Nédellec et Emilien Paron
  • 2017 : The CELL de Guillaume Lubrano
  • 2017 : Reboot saison 2 de Lewis Trondheim et Davy Mourier

Animation[modifier | modifier le code]

  • 2017 : La petite mort saison 1 réalisé par Donc Voilà et produit par Ex Nhilo pour Studio 4.
  • 2017 : Dialogue et script doctor pour le film 3D Chinois : Spycies

Doublage[modifier | modifier le code]

Prix et récompenses[modifier | modifier le code]

  • Prix bulles de cristal 2016 pour La Petite Mort[8]
  • Prix web-Humour 2013 au Web Programme Festival de La Rochelle pour le Golden Show à Montreux[9]
  • Prix humour web au festival de Luchon en 2016 pour Reboot[10]
  • Prix coup de cœur 2017 de Festi BD pour Dieu n'aime pas papa

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.captainweb.net/2012/10/15/davy-et-les-pigeons-pervers-du-train/ L’apéro du Captain #129 : Davy et les pigeons pervers du train
  2. Première émission de J'irai loler sur vos tombes
  3. « Où je suis ? Que fais-je ? », sur Badstrip (consulté le 6 mars 2014)
  4. Twitter de Davy Mourier
  5. Twitter de Davy Mourier
  6. « Kolantha 2012 -1 - + le futur collector de 50 francs. », sur Badstrip (consulté le 6 mars 2014)
  7. « Rien* depuis ma naissance », sur Badstrip (consulté le 24 juin 2014)
  8. « Lauréats – Prix Bulles De Cristal », sur www.prixbullesdecristal.com (consulté le 13 mars 2017)
  9. « Le palmarès du Web Programme Festival de La Rochelle », sur SudOuest.fr (consulté le 13 mars 2017)
  10. « Au Festival de Luchon, un palmarès de haute tenue », {{Article}} : paramètre « périodique » manquant, paramètre « année » ou « date » manquant (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]