Cette page est en semi-protection longue.

LinksTheSun

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Breut.
LinksTheSun
Vidéaste Web
LinksTheSun lors des Geek Faëries, en .
Informations
Genre Podcast vidéo, critique musicale, critique de cinéma
Nom de naissance Alexis Breut
Naissance (30 ans)
Caen, France
Nationalité Française
Vidéos populaires Les chansons Disney (critique)
Point Culture sur les Pokémon
Point Culture sur les Pokemon 2
Nombre d'abonnés 1,5 million (juin 2019)
Chaîne(s) LinksTheSun
Chaîne secondaire Links Off

Alexis Breut, plus connu sous le pseudonyme de LinksTheSun, né le à Caen en France, est un vidéaste français. Il réalise dès 2006 des vidéos principalement mises en ligne sur la plate-forme YouTube. Commençant à gagner en notoriété en 2009 avec son émission phare, le Point culture, qui traite surtout de sujets de culture générale, il est aussi spécialisé dans la critique musicale et la critique de cinéma.

Biographie

Débuts

Né le 23 octobre 1988 à Caen en Normandie, Alexis Breut vit ensuite à Plougastel puis Quimper avant de s'installer à Brest en 1996. Il fait sa scolarité à l'école Charles-de-Foucauld de Brest et obtient un baccalauréat littéraire. Il intègre ensuite une classe préparatoire au lycée La Pérouse-Kerichen avant de rejoindre la faculté Victor-Segalen, toujours dans la même ville. Il y obtient un master 1 en anglais, avant de poursuivre ses études pendant trois années à l'École supérieure de réalisation audiovisuelle à Rennes[1].

Alexis Breut poste sa première vidéo sur YouTube en 2006 sous une chaîne où il prend le pseudo « LinksTheSun ». Ce dernier vient de la chanson Links 2 3 4 du groupe Rammstein, Alexis Breut étant un passionné de metal. À partir de 2008, il commence à se faire remarquer après avoir écrit et interprété trois chansons en rapport avec le jeu en ligne Hordes. Pendant ces trois premières années, sa notoriété reste confidentielle[1],[2].

Point culture

Alexis Breut réalise son premier succès durant l'été 2009 avec une vidéo Point culture sur les zombies, qu'il avait initialement conçu comme un entre-deux pour sa communauté de Hordes. Ce format deviendra pourtant l'émission phare de sa chaîne, qu'il réalise tout seul, en se concentrant principalement sur des sujets de culture générale (astronomie, figures de style, dinosaures, etc.), avec aussi une grande place accordée à la culture internet. D'autres émissions portent plus spécifiquement sur la culture populaire ou sur les mythes (loup-garous, super-héros, Pokémon, les jeux vidéo avec le Joueur du Grenier, les films d'horreur, les cryptides, etc.). Il se fait notamment remarquer par les médias pour une émission consacrée à la musique classique, ou une autre sur la torture pour le bénéfice d'Amnesty International[3]. Le générique de l'émission est tiré de Animal I Have Become du groupe de metal Three Days Grace.

Basée sur une structure "aristotélicien[ne]" selon les mots de LinksTheSun dans le premier Point Culture, à l'origine cette émission était divisée en trois parties, la première partie étant toujours une introduction générale au sujet traité, et la troisième et dernière toujours un top 20 lié au thème de la vidéo. A partir du Point Culture sur les meilleurs interprètes (acteurs ou doubleurs) du Joker de DC Comics, publié le 28 février 2014, Alexis Breut ne gardera plus que le top 20, jugeant ce format moins prétentieux et mieux adapté à internet.

Le 21 juin 2016, LinksTheSun publie un Point Culture sur la torture. Il y annonce que tous les revenus générés par la monétisation de la vidéo durant son premier mois d'existence, c'est-à-dire en général la grosse majorité des revenus que les vidéos génèrent tant qu'elles restent en ligne, seront entièrement reversés à Amnesty International afin de lutter contre la torture. Le 31 août, il poste sur Facebook une photo d'un chèque de 2182.45€ à l'ordre d'Amnesty International devant un écran qui affiche la vignette du Point Culture, indiquant le montant du don généré par les viewers et le succès de cette initiative[4].

Lorsqu'il publie, en , une vidéo de trente minutes sur le véganisme en collaboration avec le militant antispéciste Jihem Doe, LinksTheSun déclenche une vague importante de réactions négatives. Conçue comme une discussion sur le véganisme entre les deux vidéastes, la vidéo tendrait plus vers une « caricature » de l'argumentaire anti-vegan selon Pauline Vallée de Télérama. Links reconnaît par la suite avoir réalisé une vidéo « ratée » et « maladroite »[5].

Le 16 juillet 2017, LinksTheSun lance une version allégée du Point Culture, la Parenthèse, qui garde le principe du top 20, et qui se prête à des sujets moins académiques et plus axés sur les goûts personnels d'Alexis (quels sont ses 20 pokemons shiny préférés, quels sont les 20 pires films d'horreurs selon lui, quelles sont les 20 raisons pour lesquelles il aime le catch, etc). Les Parenthèses servent occasionnellement de compléments à ses Points Cultures (la Parenthèse sur les 20 pires ennemis de Spider-Man est ainsi un complément à son Point Culture sur les meilleurs ennemis de Spider-Man). Mais plus souvent, elles peuvent servir à introduire une nouvelle émission : ainsi le sujet de la première parenthèse sur 20 défauts de Skyrim servait à introduire le let's play (avorté) sur Skyrim sur la chaîne principale (et a aussi été choisi car il s'agissait alors du jeu vidéo préféré de LinksTheSun), la Parenthèse sur les 20 raisons pour lesquelles il aime le catch introduit son émission Statch sur sa chaîne principale et ses nombreuses émissions autour du catch sur sa chaîne secondaire Links Off, et sa Parenthèse 20 raisons de jouer à Spider-Man (PS4) sert à orienter les spectateurs vers son let's play sur Marvel's Spider-Man sur sa chaîne secondaire. Mais le plus souvent, les thèmes de la plupart des Parenthèses ne sont pas liés aux autres émissions.

Non mais t'as vu ce que t'écoutes

La seconde émission la plus récurrente de sa chaîne est Non mais t'as vu ce que t'écoutes (souvent désignée par l'acronyme NMT), qu'il réalise avec ses deux frères, David et Jérémy. L'émission de critique musicale se concentrait d'abord sur les paroles des chansons du Top 50, avant de s’élargir à l'ensemble de la musique française. Il se fait particulièrement remarquer pour sa critique de Je suis de Bigflo et Oli, dont il vante les qualités d'écriture[6],[7], ainsi que par sa double critique du rappeur Jul, dont il attaque les textes avant de le défendre face aux critiques les plus récurrentes à son encontre, car « s'il marche c'est grâce à son honnêteté », selon Alexis Breut[8].

Autres émissions

Il réalise également la série 50/50, émission de critique de cinéma dans laquelle il se force à trouver cinq arguments positifs et cinq autres négatifs sur chaque film analysé. Il a également réalisé les Joutes verbales dans ta face (inspirées d'Epic Rap Battles of History) ainsi que le Plectroscope, les Parenthèses qui sont proches des Point culture mais en plus court[9], ou encore le Let's play narratif sur Skyrim. En décembre 2017, il réalise un calendrier de l'Avent en vidéos. En , il lance Statch, une émission mensuelle qui revient sur les shows télévisés des différentes divisions de la WWE, plus grande fédération de catch américaine, qu'il décrit comme étant l'une de ses passions[10].

Chaîne secondaire

Depuis 2018, Alexis Breut entretien également une chaîne secondaire, Links Off. Cette chaîne lui sert à poster des vidéos qui ne correspondent pas aux formats connus sur sa chaînes principale (Point Culture, Point, Parenthèse, Non Mais T'as vu ce que t'écoute, 50/50, Statch). Les vidéos n'y correspondant pas, mais publiées avant la création de Links Off, restent sur la chaîne principale. Dans les faits, la chaîne secondaire sert surtout à commenter l'actualité du catch américain et à émettre des pronostics sur les futurs matchs, et à y diffuser des "let's play" de jeux vidéos (les quatre principaux étant Marvel's Spider-Man, WWE 2K19, Stardew Valley et Keep Talking and Nobody Explodes). La chaîne secondaire peut également servir à diffuser des vlogs afin de montrer les dessous des tournages d'une vidéo ou d'une participation à une convention. Ou même à apporter des vidéos complémentaires aux vidéos de la chaîne principale (par exemple il avait posté 3 vidéos de lecture et de réponses de mails qu'il avait reçu après le controversé Point Culture sur le véganisme). La chaîne avait commencé à héberger un "let's play" du remake de Resident Evil 2 issu de la chaîne Twitch Les Frères de lumières, tenues par les frères d'Alexis David et Jérémy, mais il a été interrompu à cause du manque de vues (le "let's play" a toutefois continué sur leur chaîne Twitch).

Notes et références

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe

Liens externes