Et tout le monde s'en fout

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Et tout le monde s'en fout

Type de série Web-série
Création Fabrice de Boni
Axel Lattuada
Production Christophe Baudouin
Acteurs principaux Axel Lattuada
Solveig Anrep
Pays d'origine Drapeau de la France France
Nb. de saisons 2
Nb. d'épisodes 26
Durée ~4 minutes
Diff. originale
Site web Chaine

Et tout le monde s'en fout est une web-série diffusée en ligne depuis le 23 janvier 2017. Créée par Fabrice de Boni et Axel Lattuada, elle met en scène un homme qui partage ses réflexions sur la société et l'actualité, en y mêlant humour, philosophie et développement personnel.

Elle reprend les codes des capsules vidéos de vulgarisation et de sensibilisation, très courantes sur internet, tout en y injectant une grande part de fiction.

Synopsis[modifier | modifier le code]

L3X@ est un hackeur vivant isolé dans sa cave (dans une camionnette dans la saison 2). Il diffuse régulièrement des capsules vidéos sur internet pour tenter de faire réagir son public et le monde, avec un ton sentencieux et sarcastique. Il s'intéresse particulièrement aux causes comme le féminisme et l'écologie, mais aussi au développement personnel et à la psychologie. Sa sœur le rejoint parfois et en profite pour lui faire la leçon.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

  • Titre original : Et tout le monde s'en fout
  • Création : Fabrice de Boni et Axel Lattuada
  • Réalisation : Fabrice de Boni
  • Scénario : Fabrice de Boni, Marc de Boni et Axel Lattuada
  • Direction artistique : Axel Lattuada
  • Décors : Aurélien Maillé
  • Chef opérateur : Maxime Bonan
  • Montage : Axel Lattuada
  • Musique : Jérôme Rebotier
  • Production : Christophe Baudouin
  • Société de production : Mia Productions
  • Pays d'origine :  France
  • Langue originale : français
  • Format : couleur
  • Genre : Comédie pédagogique
  • Durée : ~4 minutes

Production[modifier | modifier le code]

L'idée est née des discussions entre Fabrice de Boni (auteur et réalisateur) et Axel Lattuada (auteur et comédien)[1]. Ils voulaient créer une fiction qui aborde un « sujet différent à chaque fois mais dont chacun mériterait (selon nous) que l’on s’y arrête quelques instants histoire de changer le monde (par exemple)[2] ».

Ils sont rejoints dès le deuxième épisode par Marc de Boni, ancien grand reporter au Figaro et au Média, qui devient co-auteur et spin-doctor de la série. Face au succès déjà grandissant des aventures de L3X@, les trois auteurs décident de faire appel à Christophe Baudouin en tant que producteur.[3]

Aujourd'hui, la série est produite par Mia Productions à raison de deux épisodes par mois.

Épisodes[modifier | modifier le code]

Saison 1[modifier | modifier le code]

  1. Les femmes
  2. L'argent
  3. Les émotions
  4. L'eau
  5. Le désir sexuel
  6. Le vote blanc
  7. Le bonheur
  8. Le racisme
  9. La salope
  10. La guerre
  11. L'estime de soi
  12. Le sable
  13. Le clitoris
  14. La viande
  15. La vérité
  16. Les hommes
  17. Le pouvoir
  18. Les déchets
  19. La bienveillance
  20. La révolte
Hors-série de la saison 1
  • Le VIH
  • Défonce au volant
  • La culture du viol
  • Les femmes sans-abri

Saison 2[modifier | modifier le code]

  1. La violence
  2. Les arbres
  3. Les valeurs
  4. Le temps
  5. L'échec
  6. La vie
  7. Je t'aime
  8. La religion
  9. Le couple
  10. Les vêtements
  11. La perfection
  12. Le féminisme

Accueil[modifier | modifier le code]

Audiences[modifier | modifier le code]

La web-série connait un certain succès dès sa première vidéo, Les Femmes, qui dresse un bilan très négatif de la condition féminine à travers l'histoire[4].

Accueil critique[modifier | modifier le code]

Selon Télérama, le succès de la web-série tient au format adapté à Internet, mais aussi au travail de vulgarisation qui est fait à travers la vidéo[5].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Dorothée Barba, « Youtube peut changer le monde, et tout le monde s’en fout ! », sur France Inter,
  2. « Est-ce que tout le monde s’en fout des femmes ? La réponse en 3 minutes 37 ! », madmoiZelle.com,‎ (lire en ligne)
  3. « Et Tout Le Monde S’en Fout – L’interview canapé », madmoiZelle.com,‎ (lire en ligne)
  4. Josephine Christiaens, « Et tout le monde s’en fout » : rencontre avec les Platons du web, ces youtubeurs qui cartonnent « intelligent »,
  5. Alexandra Klinnik, « Ils font des vidéos passionnantes “Et tout le monde s’en fout” », sur Télérama,

Liens externes[modifier | modifier le code]