Mickaël Launay

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Mickaël Launay
Mickael Launay Livre sur la Place 30003.jpg
Mickaël Launay en 2017.
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Site web
Distinction
Prononciation

Mickaël Launay, né le , est un vidéaste et mathématicien français.

Il est spécialisé en vulgarisation mathématique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études à l'École normale supérieure de à , il soutient une thèse en probabilités en à l'université d'Aix-Marseille[1],[2],[3].

Il se consacre à partir de à la vulgarisation avec le site MicMaths[4] puis passe à la vidéo[5], avec sa chaîne YouTube[6], en 2013[1]. En , cette chaîne compte plus de 460 000 abonnés et sa vidéo la plus populaire (« La face cachée des tables de multiplication »[7]) a été visionnée plus de 4,2 millions de fois.

En raison de ses ouvrages[8],[9] et des nombreux ateliers[10] qu'il anime pour l'association Science Ouverte et le Comité international des jeux mathématiques, son travail amène plusieurs médias nationaux à le considérer comme référence en vulgarisation mathématique (France Info[9], Le Monde Sciences[8], Le Parisien[10], TMC[11]).

Son Grand Roman des maths est traduit en seize langues[2]. Il a reçu le prix Tangente du livre en [12]. Mickaël Launay reçoit le prix d'Alembert 2018[13].

Publications[modifier | modifier le code]

  • Dominique Souder et Mickaël Launay, 52 semaines de défis mathématiques, Pôle Divers, coll. « À vous de jouer », , 88 p. (ISBN 978-2909737867).
  • Mickaël Launay (auteur) et Benjamin Bachelier (illustrations), L'affaire Olympia - les secrets mathématiques de T. Folifou, Le Pommier, , 232 p. (ISBN 978-2746506985).
  • Mickaël Launay, Le grand roman des maths : de la Préhistoire à nos jours, Flammarion, , 304 p. (ISBN 9782081378766, présentation en ligne).
  • Mickaël Launay (ill. Chloé Bouchaour), Le théorème du parapluie ou l'art d'observer le monde dans le bon sens, Flammarion, , 304 p. (ISBN 9782081427525, présentation en ligne).

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Mickaël Launay : « On ne peut enseigner les mathématiques sans leur donner du sens » », Le Figaro,‎ (lire en ligne, consulté le 2 novembre 2017)
  2. a et b Nathaniel Herzberg, « Mickaël Launay, montreur de maths », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le 2 février 2020).
  3. « theses.fr – Mickaël Launay , Urnes interagissantes », sur theses.fr (consulté le 18 avril 2020).
  4. MicMaths.
  5. « Les youtubeurs scientifiques, héritiers de Fred et Jamy », La Croix,‎ (ISSN 0242-6056, lire en ligne, consulté le 2 novembre 2017)
  6. MicMaths YouTube.
  7. Alexandra Klinnik, « Le meilleur de YouTube : Micmaths, pour tout comprendre des tables de multiplications (entre autres) », sur Télérama.fr, (consulté le 24 octobre 2019)
  8. a et b « Mickaël Launay ou les maths sans douleur », Le Monde,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne, consulté le 2 novembre 2017)
  9. a et b « Mickaël Launay : l'homme qui voulait nous faire aimer les maths », France Info,‎ (lire en ligne, consulté le 2 novembre 2017)
  10. a et b « Mickaël et son incroyable Mic Maths », Le Parisien,‎ (lire en ligne, consulté le 2 novembre 2017)
  11. « Mickaël Launay, le boss des maths », TMC,‎ (lire en ligne, consulté le 19 novembre 2017)
  12. a et b « Trophées Tangente 2017 Les lauréats », sur Tangente (magazine), (consulté le 18 décembre 2017)
  13. a et b « Proclamation des résultats des Prix d'Alembert et Jacqueline Ferrand », sur smf.emath.fr, (consulté le 16 mai 2018)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Nathaniel Herzberg, « Mickaël Launay, montreur de maths », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le 2 février 2020).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :