Manon Bril

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bril.
Manon Bril

Informations
Genre Vulgarisation
Nom de naissance Manon Champier
Naissance 1987[1]
Pau[1],[2]
Nationalité Française
Vidéos populaires Comment devient-on cannibale ?
Pourquoi les statues ont des petits pénis ?
Une drogue qui rendait les nazis invincibles
Nombre d'abonnés ± 300 000
Chaîne(s) Chaîne YouTube

Manon Champier, plus connue sous le pseudonyme de Manon Bril, est une vidéaste française publiant son contenu sur Internet. Elle est principalement connue pour être la créatrice de la chaîne YouTube C'est une autre histoire, sur laquelle elle parle d'histoire, de mythologie, d'iconographie et d'art.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

Originaire de Pau[1],[2], Manon Champier fait une année de classe préparatoire littéraire à Bordeaux[3]. Avec les équivalences elle rentre ensuite en deuxième année de licence d'histoire à l'université du Mirail à Toulouse, puis fait sa troisième année dans la « licence pluridisciplinaire mention professorat des écoles » de l'Université Paul Sabatier. Elle rentre ensuite dans la classe préparatoire du concours de recrutement de professeur des écoles de l'IUFM et l'obtient en 2009. Après l'année de formation payée, elle enseigne 3 ans à mi-temps, afin de reprendre en parallèle ses études d'histoire et de faire son master en sciences de l'Antiquité. Enfin, elle obtient un contrat doctoral pour financer une thèse et peut se mettre en disponibilité de l'éducation nationale[4].

Elle est titulaire d'un doctorat en Histoire contemporaine, soutenu le , sur l'appropriation de la figure de la déesse Athéna dans l'imagerie officielle du XIXe siècle[5],[6]. Pendant la préparation de sa thèse, elle participe au concours Ma thèse en 180 secondes et reçoit le prix du public de la région Midi-Pyrénées. Cette expérience l'inspire pour lancer une chaîne Youtube[7],[8].

Activité de vidéaste[modifier | modifier le code]

Elle crée sa chaîne Youtube C'est une autre histoire le , prenant son pseudonyme de « Manon Bril », et lance dans un premier temps deux émissions[9] :

  • Relooking mythologique sur la représentation d'une figure de la mythologie grecque
  • Tu vois le tableau qui analyse l'interprétation d'histoires et personnages mythologiques dans les œuvres de différents artistes (peinture ou sculptures)

Elle introduit par la suite de nouveaux formats :

Le format des vidéos, le ton décalé et didactique de la vidéaste, expliquent le succès des vidéos[13],[14].

Elle collabore régulièrement avec d'autres vidéastes comme Léo Grasset[15], François Theurel, le Nexus VI[16] ou encore Benjamin Brillaud[17].

Prise de position[modifier | modifier le code]

Le , deux jours avant le second tour de l'élection française, elle annonce publiquement dans une vidéo, publiée sur sa chaîne YouTube, qu'elle va voter pour Emmanuel Macron dans un souci de faire barrage au Front national[18].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c « Manon Bril - Talent - TIM - n° 04 Printemps 2018 », sur documents.toulouse.fr (consulté le 22 octobre 2019)
  2. a et b Julia Tissier, « Avec la websérie “Tu sais quoi?”, la YouTubeuse Manon Bril rend l'Histoire funky », sur cheekmagazine.fr, (consulté le 22 octobre 2019)
  3. madmoiZelle, « MANON BRIL (C'est une autre histoire) - INTERVIEW », (consulté le 28 juin 2019)
  4. « MANON BRIL : L'HISTOIRE COMME UN CONTE DE FAITS »,
  5. Manon Champier, « L’invention d’Athéna : la réception d’une déesse antique dans l’imagerie officielle et la mise en scène du pouvoir du grand XIXe siècle français (1789-1914) »
  6. Celine Trouchaud, « FRAMESPA - Manon CHAMPIER », sur FRAMESPA (consulté le 28 juin 2019)
  7. « Manon Bril, cette youtubeuse qui revisite la mythologie dans C'est une autre histoire », sur BFMTV.com,
  8. C'est une autre histoire, « Ma participation à "Ma thèse en 180 secondes" », (consulté le 12 avril 2019)
  9. « Manon Bril, la prof d'histoire youtubeuse qui cartonne », sur La Dépêche,
  10. Vanessa Marguet, « Une étudiante en histoire fait le buzz en faisant découvrir des détails insolites de Toulouse », sur France Bleu Occitanie,
  11. Constance Vilanova, « Sur Youtube : “Comment devient-on cannibale ?” : de l’anthropophagie cruellement savoureuse », sur Télérama,
  12. Pablo Maillé, « Avec “Journal de masturbation d’un apprenti prêtre”, Manon Bril remonte le cours insolite de l’Histoire », sur Télérama,
  13. Vincent Manilève, « «C'est une autre histoire», mythes et légendes revus à l'ère YouTube », sur Libération,
  14. Flora Eveno, « "C'est une autre histoire" : l'Histoire qui tient debout », sur RTBF.be,
  15. DirtyBiology, « L'amnésie écologique, feat. C'est une autre histoire - DBY #25 », (consulté le 12 avril 2019)
  16. C'est une autre histoire, « Héroïsme et Bromance - Achille, le relooking mythologique FT. LE FOSSOYEUR DE FILMS NEXUS VI PILOTE », (consulté le 12 avril 2019)
  17. C'est une autre histoire, « Comment bien vulgariser ? Feat. Nota Bene », (consulté le 12 avril 2019)
  18. C'est une autre histoire, « Pourquoi j'irai voter contre Le Pen - L'éclairage de l'histoire », sur www.youtube.com, (consulté le 11 septembre 2019)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]