Squeezie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Squeezie
Genre Jeu vidéo, blog vidéo
Nom de naissance Lucas Hauchard
Naissance (21 ans)
Drapeau de la France Vitry-sur-Seine
Vidéos populaires 9 trucs chiants quand t'es sur l'ordi
Quand j’étais petit et innocent !
Nombre d'abonnés 8 millions
Autres activités Acteur
Site internet squeezie.fr
Chaîne Squeezie
Chaîne secondaire CyprienGaming
(avec Cyprien)

Lucas Hauchard, né le à Vitry-sur-Seine[1], plus connu sous le pseudonyme Squeezie, est un vidéaste français amateur de jeux vidéo qui poste ses vidéos sur la plate-forme YouTube depuis 2011, où il réalise principalement des vidéos de type Let's Play. Il est le troisième francophone le plus suivi sur YouTube avec plus de huit millions d'abonnés.

De sa création en 2011 jusqu'à fin 2016, sa chaîne génère plus de 3 milliards de vues et compte plus de 1 000 vidéos. Il participe également à la chaîne CyprienGaming avec Cyprien Iov[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Lucas Hauchard se lance sur YouTube en mai 2008 avec une première chaîne spécialisée dans le jeu Dofus, Dofus Bouclier[3]. Cette chaîne, inactive depuis juin 2008 compte deux vidéos[4]. En novembre 2010, il créé une autre chaîne, TheVideobc2, inactive depuis le 18 novembre 2010, qui compte trois vidéos ; elle a également pour thématique le jeu vidéo[5].

Il crée sa chaîne actuelle sur YouTube sous le pseudonyme de Squeezie en 2011, à l'âge de 15 ans. Concentrée sur des tests de jeux vidéo, sa chaîne atteint une notoriété assez élevée, faisant de lui le plus jeune Français à dépasser le million d'abonnés sur YouTube, à l'âge de 17 ans[6]. Il atteint environ 300 000 vues par vidéo à cette période, durant laquelle il obtient son baccalauréat.

En avril 2013, il s'associe avec Cyprien Iov, un autre podcasteur français, pour créer la chaîne CyprienGaming, également spécialisée dans les jeux vidéo[6].

Depuis 2014, il est fréquemment accusé de plagiat du vidéaste suédois PewDiePie, accusation qu'il réfute à travers une vidéo[6]. En mars 2014, selon le site Internet Social Blade qui prend plusieurs facteurs en compte, Lucas Hauchard est le Français le plus populaire sur YouTube, devant The Sound you Need, Cyprien Iov, Rémi Gaillard et Norman Thavaud[7].

Fin 2014, le même site Internet déclare que les vidéos de Squeezie sont vues 70,7 millions de fois, soit plus que Rémi Gaillard, Norman et Sébastien Cauet réunis[8]. Les relations de Lucas Hauchard avec certains médias sont assez tendues, notamment avec une journaliste de Canal+, qui lui posait alors beaucoup de questions sur l'argent que lui rapportent ses vidéos, questions qui lui semblent « lourdes à la longue »[8].

En , pour rendre hommage aux victimes des attentats du 13 novembre 2015 en France, il participe à la vidéo Imagine Paris où, avec une trentaine d'autres youtubeurs et comédiens, il reprend Imagine de John Lennon[9].

Il apparaît dans la vidéo YouTubeRewind 2015, une vidéo créée par YouTube réunissant les youtubeurs et personnalités d'Internet qui ont marqué l'année.

En , il lance avec Cyprien la web tv LeStream.fr[10]. Le stream de lancement sur Twitch bat le nombre de record de vues pour un stream français, avec plus de 140 000 spectateurs[11].

Pseudonyme[modifier | modifier le code]

Lucas Hauchard choisit tout d'abord « aMOODIEsqueezie » comme pseudonyme. « aMOODIE » en référence à sa guilde sur le jeu vidéo en ligne Dofus à l'époque de la création de sa chaîne. Cette guilde n'existant plus, il change son pseudo en « Squeezie », qui vient de la contraction de la chanson anglaise Squeeze it de Tiësto et DJ Frank E[12].

Revenus[modifier | modifier le code]

Il est très difficile d'estimer les revenus réels des personnes gagnant leur vie grâce à Youtube[13]. Squeezie lui-même estimerait gagner aux alentours de 100 000 euros annuels[13].

Selon le site SocialBlade, les revenus publicitaires pourraient lui rapporter entre 129 000 et 1,4 million de dollars américains par an, soit entre 93 000 à 930 000 €[13]. Selon Les Échos, les revenus de Squeezie s'élèveraient à 40 000 € par mois[14] ou bien encore à 480 000 € par an[15].

D'abord sous contrat avec la société Wizdeo, Squeezie passe un contrat avec Mixicom[16], régie publicitaire rachetée par Webedia en septembre 2015[17], procédure à l'issue de laquelle il aurait touché 4 millions d'euros[15].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Doublage[modifier | modifier le code]

Cinéma
Web-séries

Courts-métrages[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Squeezie, l'idole des joueurs », sur leparisien.fr, (consulté le 20 mars 2016)
  2. Cyril Camu, « Comment Squeezie est devenu le youtubeur préféré des ados », sur lesinrocks.com, (consulté le 17 mars 2016)
  3. SQUEEZIE, « ON VISITE MON VIEUX SKYBLOG ! », (consulté le 26 octobre 2016)
  4. « Dofusbouclier - YouTube », sur YouTube (consulté le 26 octobre 2016)
  5. « TheVideobc2 », sur YouTube (consulté le 26 octobre 2016)
  6. a, b et c Evastug, « Squeezie : Le chemin vers la gloire », sur meltybuzz.fr, (consulté le 13 septembre 2015)
  7. « Le TOP 5 des Youtubeurs français les plus populaires », sur begeek.fr, (consulté le 13 septembre 2015)
  8. a et b Adrien Sénécat, « Squeezie: l'usine à clics (et à fric) du Français le plus vu sur YouTube », sur lexpress.fr, (consulté le 13 septembre 2015)
  9. Cécile De Sèze, « Attentats à Paris : les Youtubeurs reprennent "Imagine" en hommage aux victimes », sur RTL,
  10. « Le Stream : Cyprien et Squeezie lancent ce soir leur WebTV sur Twitch », sur nextinpact.com, .
  11. « Squeezie lance sa WebTV « LeStream » », sur millenium.org, .
  12. Squeezie, « La taille de mon pénis ?! - Question Time 2 », sur YouTube, (consulté le 8 janvier 2017).
  13. a, b et c Jean-Laurent Cassely, « Cyprien, Norman, Rémi Gaillard, Squeezie... Les cinq Youtubeurs français (qui pourraient être) les plus riches »,
  14. Nicolas Rauline, « PROFESSION YOUTUBEUR », sur lesechos.fr,
  15. a et b Jamal Henni, « YouTube: l'incroyable jackpot de Cyprien, Squeezie et Norman », sur bfmtv.com,
  16. Adrien Sénécat, « Squeezie: l'usine à clics (et à fric) du Français le plus vu sur YouTube », sur lexpansion;lexpress.fr,
  17. Jean-Michel Gradt, « YouTube : Webedia s'offre Cyprien et Norman », sur lesechos.fr,
  18. « Découvrez les grands gagnants des Coca-Cola Gaming Stories 2016 », Happiness Gaming Club,‎ (lire en ligne)

Lien externe[modifier | modifier le code]