Arrondissement de Cognac

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Arrondissement de Cognac
Arrondissement de Cognac
Situation de l'arrondissement de Cognac dans le département Charente.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département et
collectivité territoriale
Charente
Chef-lieu Cognac
Code arrondissement 162
Démographie
Population 100 065 hab. (2015)
Densité 68 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 41′ nord, 0° 20′ ouest
Superficie 1 471 km2
Subdivisions
Communes 116

L'arrondissement de Cognac est une division administrative française, située dans le département de la Charente et la région Nouvelle-Aquitaine.

Par sa superficie, il est le moins étendu des trois arrondissements qui composent le département de la Charente mais il en est le deuxième par sa population autant que par sa densité de population.

Composition[modifier | modifier le code]

L'arrondissement de Cognac rassemble 112 communes regroupées en 9 cantons depuis la nouvelle délimitation administrative de l'arrondissement au 1er janvier 2008[1].

La liste des neuf cantons est la suivante suivant l'ordre alphabétique :

Découpage communal depuis 2015[modifier | modifier le code]

Depuis 2015, le nombre de communes des arrondissements varie chaque année soit du fait du redécoupage cantonal de 2014 qui a conduit à l'ajustement de périmètres de certains arrondissements, soit à la suite de la création de communes nouvelles. Le nombre de communes de l'arrondissement de Cognac est ainsi de 112 en 2015, 108 en 2016 et 116 en 2017. Au , l'arrondissement groupe les 116 communes suivantes[2] :

  1. Ambleville
  2. Angeac-Champagne
  3. Angeac-Charente
  4. Angeduc
  5. Anville
  6. Ars
  7. Baignes-Sainte-Radegonde
  8. Barbezieux-Saint-Hilaire
  9. Barret
  10. Bassac
  11. Bécheresse
  12. Berneuil
  13. Birac
  14. Côteaux du Blanzacais
  15. Boisbreteau
  16. Bonneuil
  17. Bonneville
  18. Bors (canton de Charente-Sud)
  19. Bourg-Charente
  20. Bouteville
  21. Boutiers-Saint-Trojan
  22. Bréville
  23. Brie-sous-Barbezieux
  24. Brossac
  25. Challignac
  26. Champagne-Vigny
  27. Champmillon
  28. Chantillac
  29. Chassors
  30. Châteaubernard
  31. Châteauneuf-sur-Charente
  32. Cherves-Richemont
  33. Chillac
  34. Cognac
  35. Condéon
  36. Courbillac
  37. Criteuil-la-Magdeleine
  38. Douzat
  39. Échallat
  40. Étriac
  41. Fleurac
  42. Foussignac
  43. Genac-Bignac
  44. Gensac-la-Pallue
  45. Genté
  46. Gimeux
  47. Gondeville
  48. Gourville
  49. Guimps
  50. Guizengeard
  51. Hiersac
  52. Houlette
  53. Jarnac
  54. Javrezac
  55. Juillac-le-Coq
  56. Julienne
  57. Val des Vignes
  58. Lachaise
  59. Ladiville
  60. Lagarde-sur-le-Né
  61. Lignières-Sonneville
  62. Louzac-Saint-André
  63. Mainxe
  64. Bellevigne
  65. Marcillac-Lanville
  66. Mareuil
  67. Mérignac
  68. Merpins
  69. Mesnac
  70. Les Métairies
  71. Mons
  72. Montmérac
  73. Montigné
  74. Mosnac
  75. Moulidars
  76. Nercillac
  77. Oriolles
  78. Passirac
  79. Pérignac
  80. Reignac
  81. Réparsac
  82. Rouillac
  83. Graves-Saint-Amant
  84. Saint-Amant-de-Nouère
  85. Saint-Aulais-la-Chapelle
  86. Saint-Bonnet
  87. Saint-Brice
  88. Saint-Cybardeaux
  89. Saint-Félix
  90. Saint-Fort-sur-le-Né
  91. Saint-Genis-d'Hiersac
  92. Saint-Laurent-de-Cognac
  93. Saint-Léger
  94. Saint-Médard
  95. Auge-Saint-Médard
  96. Saint-Même-les-Carrières
  97. Saint-Palais-du-Né
  98. Saint-Preuil
  99. Sainte-Sévère
  100. Saint-Simeux
  101. Saint-Simon
  102. Sainte-Souline
  103. Saint-Sulpice-de-Cognac
  104. Saint-Vallier
  105. Salles-d'Angles
  106. Salles-de-Barbezieux
  107. Sauvignac
  108. Segonzac
  109. Sigogne
  110. Le Tâtre
  111. Touvérac
  112. Triac-Lautrait
  113. Vaux-Rouillac
  114. Verrières
  115. Vibrac
  116. Vignolles

Administration[modifier | modifier le code]

Liste des sous-préfets 
  • depuis le 1er octobre 1979 : Michel Mathieu (fonctionnaire)
  • Michel Delpuech : 1986-1988 : sous-préfet de Cognac
  • jusqu'au 5 juillet 2008 : Jean-Michel Quiard[3]
  • depuis le 5 juillet 2008 : Guy Tardieu[4]
  • depuis le 3 février 2014 : Olivier Maurel
  • depuis le 11 juillet 2016 : Jean-Yves Le Merrer

Sécurité[modifier | modifier le code]

Liste des officiers commandants de la compagnie de gendarmerie 
  • jusqu'au 15 août 2009 : Capitaine Bruno Roussel, promu par décret du président de la République, chef d'escadron le 1er mars 2008
  • depuis le 16 août 2009 : Chef d'escadron Georges Pierrini, promu par décret du président de la République, lieutenant-colonel le 1er mars 2013
  • depuis le 1er août 2013 : Chef d'escadron Stéphane Equipé
  • depuis le 1er août 2017 : Capitaine Richard Abdelhadi

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation géographique[modifier | modifier le code]

L'arrondissement de Cognac occupe la partie occidentale du département de la Charente.

Historiquement, il constitue une partie de l'ancienne province de la Saintonge et il occupe une portion de l'Angoumois dans sa partie nord-est, occupée notamment par le canton de Rouillac.

À l'intérieur du département de la Charente, il confine, au nord-est, avec l'arrondissement de Confolens, via le canton de Rouillac, tandis qu'à l'est et au sud-est, il voisine avec l'arrondissement d'Angoulême.

Au nord-ouest, ouest et sud-ouest, il est limité par le département de la Charente-Maritime avec lequel il partage la plus longue "frontière" administrative. Il jouxte du nord au sud les arrondissements de Saint-Jean-d'Angély, Saintes et Jonzac.

Quelques données hydrographiques[modifier | modifier le code]

L'arrondissement de Cognac est arrosé par le fleuve Charente qui reçoit, sur sa rive droite, les petits affluents de la Soloire et de l'Antenne et, sur sa rive gauche, le , rivière qui sert également de délimitation administrative avec le département de la Charente-Maritime dans la partie aval de son cours qui est canalisé.

Superficie[modifier | modifier le code]

La superficie de l'arrondissement[modifier | modifier le code]

La superficie de l'arrondissement de Cognac est de 1 471,19 km², ce qui en fait le moins étendu de la Charente, occupant 24,70 % de la superficie totale du département[5], soit près d'un quart de la surface départementale.

Dans l'ancienne région Poitou-Charentes - à laquelle appartenait le département de la Charente -, la superficie de l'arrondissement de Cognac ne le classe qu'au 12e rang régional sur les 14 arrondissements, ce qui en fait l'un des plus petits de la région[6].

Liste des cantons et leur rang par superficie[modifier | modifier le code]

Rang Canton Superficie Nombre de communes
1 Rouillac 230,97 km² 16
2 Segonzac 228,54 km² 16
3 Barbezieux-Saint-Hilaire 209,39 km² 17
4 Brossac 161,99 km² 12
5 Jarnac 161,55 km² 14
6 Baignes-Sainte-Radegonde 148,62 km² 8
7 Châteauneuf-sur-Charente 147,40 km² 15
... Cognac-Nord (*) 100,09 km² 7
... Cognac-Sud (*) 67,14 km² 8
... Commune de Cognac (2 fractions de canton) (*) 15,50 km² 1

(*) : Concernant les deux cantons de Cognac (Cognac-Nord et Cognac-Sud), la superficie cumulée - y compris la commune de Cognac - est de 182,73 km² [7].

Si le canton de Rouillac avec 230,97 km² est le plus étendu de l'arrondissement de Cognac, il n'occupe cependant que le huitième rang départemental se classant après les cantons de Confolens-Sud (316,26 km²), Villebois-Lavalette (309,55 km²), La Rochefoucauld (277,70 km²), Saint-Claud (277,55 km²), Mansle (242,13 km²), Montbron (236,18 km²) et Chabanais (234,51 km²).

Quant au canton de Segonzac, avec une superficie de 228,54 km², il se situe au neuvième rang des cantons du département de la Charente, juste après celui de Rouillac.

Démographie[modifier | modifier le code]

Tableau de l'évolution démographique[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
83 00484 59686 14084 94884 53583 08391 00491 17491 592
2009 2010 2011 2012 2013 2014 - - -
91 61891 73191 80391 93392 22492 224---
(Sources : Insee : Population sans doubles comptes à partir de 1962 puis population municipale à partir de 2006[8])
Histogramme de l'évolution démographique

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Modification des limites d'arrondissement au 1er janvier 2008 (version archivée), consultée le 9 février 2012.
  2. « Composition de l'arrondissement de Cognac », sur https://www.insee.fr (consulté le 19 janvier 2018)
  3. Décret du 5 juillet 2008 publié au JO du 9.
  4. Décret du 5 juillet 2008 publié au JO du 9.
  5. L'INSEE a établi officiellement la superficie du département de la Charente à 5 955,99 km², ce qui, en chiffres arrondis, donne 5 956 km², soit 23 % de la superficie totale de l'ancienne région Poitou-Charentes.
  6. Superficie des 14 arrondissements de Poitou-Charentes : 1 - Montmorillon (3 000 km²), 2 - Niort (2 792 km²), 3 - Confolens (2 268 km²), 4 - Angoulême ( 2 217 km²), 5 - Châtellerault (2 065 km²), 6 - Poitiers (1 926 km²), 7 - Bressuire (1 623 km²), 8 - Parthenay (1 585 km²), 9 - Saintes (1 546 km²), 10 - Jonzac (1 530 km²), 11 - Rochefort ( 1 528 km²), 12 - Cognac (1 471 km²), 13 - Saint-Jean-d'Angély (1 442 km²) et 14 - La Rochelle (818 km²).
  7. Les services de l'INSEE ne communiquent pas le chiffre de la superficie des fractions de la commune de Cognac. Il est donc impossible d'établir la superficie des cantons de Cognac-Nord et Cognac-Sud avec chaque fraction de la commune de Cognac. Les superficies indiquées dans le tableau pour chacun des deux cantons de Cognac (Nord et Sud) correspondent aux communes qui composent ces cantons.
  8. Fiches Insee - Populations légales de l'arrondissement pour les années [ 2006], [ 2014]

Voir aussi[modifier | modifier le code]