Symbiote (comics)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Symbiose (homonymie).

Les Symbiotes sont une espèce extraterrestre fictive de l’univers Marvel. Il s'agit de l’espèce dont font partie plusieurs personnages, le plus célèbre étant sans conteste Venom, l'ennemi de Spider-Man. Aucun nom n'est donné à cette espèce, aussi sont-ils désignés par le terme de symbiote en raison de la relation de symbiose qu'ils établissent avec leurs hôtes.

Description[modifier | modifier le code]

Les symbiotes, parfois appelés « costumes vivants », sont des créatures parasites, prenant l'aspect d'une substance à la couleur variable selon les individus. Lorsqu'ils trouvent d'autres créatures vivantes, ils fusionnent avec ces dernières, les enveloppant et forment autour d'eux une sorte de costume.

Une fois le symbiote accroché à lui, l'hôte voit toutes ses facultés décuplées (force, réflexes, etc), et développe un don de régénération, le symbiote se nourrit de l'adrénaline de son hôte. Dans certains cas, le symbiote développe aussi des facultés propres qu'il confère à son porteur (le symbiote de Venom permettait par exemple de projeter de la toile d'araignée à volonté). Mais, en contrepartie, le symbiote se nourrit de son adrénaline et augmente constamment son agressivité, le rendant de plus en plus sauvage. Très souvent, l'hôte d'un symbiote commet des horreurs qu'il n'aurait jamais osé commettre en temps normal, et est horrifié lorsqu'il s'en rend compte. Peu à peu, le symbiote prend ensuite le dessus sur la personnalité de son hôte. Les symbiotes possèdent cependant des faiblesses : ils sont vulnérables au feu, qui les consume facilement, et les vibrations soniques suffisamment intenses peuvent les forcer à se détacher de leur hôte.

La reproduction des symbiotes est asexuée : ils se reproduisent une fois par individu, puis laissent leur progéniture se débrouiller. Ils n'ont pas de sens de la famille, et peuvent se battre contre leur progéniture sans état d’âme, bien que cette dernière devienne apparemment en général plus puissante qu'eux en grandissant.

Les symbiotes originaux se donnaient pour mission de parcourir l'univers à la recherche de planètes à coloniser. La procédure pour y parvenir est celle-ci :

  1. Ils recherchent des hôtes qu'ils enveloppent sur la planète en question.
  2. Ils forcent ceux-ci à commettre des méfaits de plus en plus atroces.
  3. Ils continuent jusqu'à ce que les populations se déciment entre elles.
  4. Ils prennent possession de la place.

Cependant, l'un d'entre eux, le symbiote #998[1], divergeait de ce mode de vie, préférant entretenir une relation de symbiose/cohabitation avec son hote. Ce « déroutement de personnalité » était considéré comme hérétique par les symbiotes extraterrestres et le symbiote #998 fut condamné à être envoyé sur la planète du Beyonder (Battleworld) pour y être désintégré. Cependant, ce symbiote échappa à la mort en se plaçant sur Spider-Man, entré par erreur dans sa cellule. Spider-Man le porta un temps mais, comprenant bientôt que le symbiote représentait un danger pour lui, le rejeta. Depuis, la créature s'est unie à plusieurs hôtes de suite, formant le personnage connu comme Venom, nom désormais employé pour le désigner.

Le #999, Carnage, est le « fils » de Venom, fruit de la fusion d'une partie de Venom et du tueur en série Cletus Kassady. Le résultat du mélange de l'agressivité du symbiote avec la personnalité déjà meurtrière de Kassady a donné un fou furieux psychopathe qui ne songe qu'à tuer.

Le #1000, Toxin, est pour sa part la progéniture directe de Carnage (non-désirée pour autant). Après « l'accouchement » il avait décidé de le tuer, mais, trop fatigué par les évènements, il s'enfuit et laissa le symbiote au premier venu pour accomplir la basse besogne plus tard. L’« heureux gagnant » fut un policier, Patrick Mulligan : ainsi naquit Toxin. Venom voulut élever son « petit-fils » pour faire de lui « l'idéal familial », contrairement à Carnage, qui lui n'avait qu'une seule idée en tête : détruire Toxin. Mais Patrick Mulligan était un homme de bien et cela déteignit donc sur le symbiote, ainsi Toxin se rangea du côté de Spider-Man.

Pendant la série Venom: Lethal enforcer, il y eut 5 symbiotes extraits de Venom par la Life Fondation. Une de ceux-ci (nommée Scream) tua les hôtes des 4 autres. Plus tard ces quatre autres ne devinrent qu'en seul symbiote, du nom de Hybrid[2]. Cette série s’est déroulée avant l'introduction de Toxin, donc il est difficile de savoir s'il est vraiment le 1000e symbiote, malgré les affirmations de la série Venom vs Carnage (cela signifirait que Venom n'a pas « donné naissance » aux autres, mais que ce sont des « symbiotes-éprouvettes »).

Pouvoirs et capacités[modifier | modifier le code]

Pouvoirs propres aux symbiotes[modifier | modifier le code]

Si les symbiotes ne sont pas grandement puissants lorsqu'ils sont privés d'hôte, ils restent dotés sous leur forme de quelques capacités. On sait entre autres qu'ils sont amphibies, et ont une forme semi-liquide leur permettant de se faufiler dans n'importe quel petit espace ou de modifier leur forme générale. Ils ont également semble-t-il la capacité d'assimiler les pouvoirs éventuels de leurs hôtes pour les améliorer et les transmettre à un autre hôte, bien que cela ait des limites (le symbiote Carnage n'a par exemple pas enregistré les pouvoirs du Surfeur d'Argent). Ce pouvoir se transmet aussi de génération en génération, étant donné que Carnage et Toxin possèdent tous deux les mêmes pouvoirs que Venom, y compris ceux que ce dernier a hérité de Spider-Man.

Pouvoirs conférés par les symbiotes[modifier | modifier le code]

Une fois fixés sur les hôtes, les symbiotes confèrent à leurs hôtes un certain nombre de capacités. Les plus récurrentes incluent :

  • force, rapidité, durabilité et endurance décuplés ;
  • transmission de la mémoire, des souvenirs et des éventuels pouvoirs de l'hôte précédent à un nouvel hôte ;
  • capacité de régénération accrue ;
  • faculté à traquer les autres symbiotes et leurs hôtes ;
  • sorte de don d'empathie (Venom s'en sert parfois pour vérifier les dires de ceux qu'il interroge) ;
  • capacité limitée de métamorphe, permettant de revêtir l'apparence d'une autre personne ou de copier n'importe quels vêtements ;
  • sorte de don de caméléon permettant de simuler les couleurs de son milieu pour créer un camouflage parfait.

Les pouvoirs suivants ont par la suite été acquis par certains symbiotes :

  • capacité à escalader n'importe quelle surface (pouvoir acquis par le symbiote Venom lorsqu'il était sur Spider-Man, et retransmis par la suite à Carnage, Toxin, Hybrid et Scream) ;
  • production illimitée de toile organique (comme le précédent) ;
  • immunité au sens d'araignée de Spider-Man (comme le précédent) ;
  • formation de tentacules à partir du symbiote pour agripper des objets ou autres (développé naturellement par Venom, Carnage et transmis à Toxin) ;
  • formation d'armes solides à partir du symbiotes (comme le précédent) ;
  • formation et projection de projectiles tranchants (comme le précédent) ;
  • capacité à traquer n'importe quelle personne pourvu qu'il possède un objet lui ayant appartenu (développé par Venom et Toxin, peut-être amélioration de la faculté à traquer les symbiotes).

Pouvoirs particuliers propres à Anti-Venom

Origines 
Après avoir été séparé du symbiote Venom, certaines cellules de ce dernier demeurèrent dans le corps d’Eddie Brock et furent chargées d’énergie mystique par M. Negative. Ces cellules fusionnèrent avec les leucocytes d’Eddie, formant un nouveau symbiote d’une couleur blanchâtre, Anti-Venom.
Pouvoirs et aptitudes 
En tant que tel, Eddie possède toutes les capacités qui étaient les siennes comme Venom ; il a de plus acquis un toucher corrosif qui est capable de briser le lien entre un autre symbiote et son hôte. Il a aussi la faculté surnaturelle de « purifier » un corps humain des influences étrangères ou des mutations, comme les cellules de symbiote de Mac Gargan ou le sang radioactif de Spider-Man. De plus, il ne possède plus les principales faiblesses des symbiotes comme les chaleurs extrêmes et les ondes sonores. Il possède aussi le pouvoir de diminuer la force de Spider-Man si celui-ci s’approche trop d’Anti-Venom[3].

Symbiotes connus[modifier | modifier le code]

  • Symbiote #998, alias Venom à partir du moment où il fusionna avec Eddie Brock. Porté actuellement par Flash Thompson.
  • Symbiote #999, alias Carnage. Supposé décédé. Toujours vivant, il est revenu sur Terre à cause de Michael Hall. Il a causé une grave crise aux États-Unis en voulant dominer le monde. Mais il a échoué et se retrouva en prison.
  • Symbiote #1000, alias Toxin. Situation actuelle exacte inconnue, mais serait à priori une recrue potentielle de l'Initiative
  • Symbiote Scream (aucune numérotation connue)  : décédé
  • Symbiote Agony (aucune numérotation connue) : décédé
  • Symbiote Riot (aucune numérotation connue) : décédé
  • Symbiote Lasher (aucune numérotation connue) : décédé
  • Symbiote Phage (aucune numérotation connue) : décédé
  • Symbiote HYBRID (aucune numérotation connue)  :décédé. Est une fusion des symbiotes Agony, Riot, Lasher et Phage. A dû être scindé de nouveau à cause de la crise Carnage.
  • Symbiote Scorn (aucune numérotation connue) : situation actuelle inconnue. Fils de Carnage et a fusionné avec la doctoresse de Shriek. Travaille pour le gouvernement comme Venom. Peut fusionner avec n'importe quelles technologie cybernétique puisque c'est un symbiote cybernétique.
  • Symbiote Anti-Venom (aucune numérotation connue) : fusionne actuellement avec Eddie Brock. Il est le plus puissant des symbiotes connus.

Personnages portant ou ayant porté un symbiote[modifier | modifier le code]

  • Spider-Man (premier porteur connu du symbiote #998)
  • Eddie Brock (deuxième porteur connu du symbiote #998, avec qui il forma le premier Venom. Récemment devenu Anti-Venom)
  • Angelo Fortunato (devenu la seconde incarnation de Venom après l'avoir acquis aux enchères)
  • Mac Gargan (troisième incarnation de Venom, il le perd à la fin de la saga Dark Reign)
  • Cletus Kassady (premier porteur du symbiote #999, avec qui il forme Carnage)
  • Ben Reilly (a temporairement porté le symbiote #999, avec qui il formait Spider-Carnage)
  • Le Surfeur d'Argent (a temporairement porté le symbiote #999, avec qui il formait Cosmic-Carnage)
  • Patrick Mulligan (premier et actuel porteur du symbiote #1000, avec qui il forme Toxin)
  • Flash Thompson (porteur actuel du symbiote #998 dans l'Univers Marvel, travaille pour le gouvernement)

Autres apparitions[modifier | modifier le code]

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Les Symbiotes constituent les antagonistes du jeu vidéo Spider-Man : Le Règne des ombres.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Venom vs Carnage #1
  2. Venom: Separation Anxiety
  3. http://www.marvel-world.com/encyclopedie-71-fiche-anti-venom-brock.html