Todd McFarlane

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir McFarlane.

Todd McFarlane

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Todd McFarlane lors du Comic-Con 2009

Naissance 16 mars 1961 (53 ans)
Calgary, Alberta
Nationalité Drapeau du Canada Canada
Profession
éditeur, dessinateur, scénariste, encreur, designer sculpteur de figurine
Autres activités
Distinctions
National Cartoonists Society
Inkpot Award, 1992

Compléments

Spawn
The Amazing Spider-Man

Todd McFarlane est un auteur de bandes dessinées canadien né le 16 mars 1961 à Calgary, Alberta.

À la fin des années 1980 et au début des années 1990, McFarlane connait un succès presque sans précédent dans la bande dessinée grâce à son travail sur Spider-Man chez Marvel Comics. En 1992, il participe à la fondation d'Image Comics et crée le super-héros occulte Spawn, qui devient l'un des plus célèbre des années 1990 et encourage la mode des personnages de bandes dessinées gérés par leurs créateurs.

Depuis quelques années, McFarlane dessine très peu et se concentre sur la gestion de ses affaires. Sa société de figurines articulées aux détails minutieux McFarlane Toys a imposé des nouveaux standards dans l'industrie du jouet. Il possède également un studio de cinéma et d'animation nommé Todd McFarlane Entertainement.

McFarlane est aussi l'un des copropriétaires des Oilers d'Edmonton, une équipe de hockey sur glace évoluant dans la Ligue nationale de hockey, et un grand collectionneur de balles de baseball historiques.

Biographie[modifier | modifier le code]

McFarlane est né à Calgary, Alberta mais a grandi dans le sud de la Californie. Adolescent, il découvre les comics et devient fan de stars comme John Byrne ou Frank Miller, mais il ressent aussi un goût particulier pour les dessins atypiques de Michael Golden et d'Art Adams (l'influence de l'approche à la fois détaillée et très "cartoon" d'Adams est notable dans les travaux de McFarlane).

Au début des années 1980s, McFarlane étudie à l'université de Washington Est, se concentrant sur les arts graphiques et le baseball. Il pensait passer joueur professionnel une fois son diplôme obtenu, mais il n'a pas été contacté par une équipe.

McFarlane cherche alors du travail dans l'industrie du comics. Depuis ses années lycées, il essaie de percer dans ce domaine, et il aura reçu au total plus de 700 lettres de rejets.

Le premier travail publié de McFarlane en 1984 est une histoire de Coyote (en) chez Epic Comics. Il commence ensuite à travailler à la fois pour Marvel Comics et pour DC Comics. Il illustre plusieurs numéros de l'incroyable Hulk chez Marvel, et quelques Batman et Infinity Inc. chez DC.

En 1988, McFarlane rejoint le scénariste David Michelinie sur la série Marvel The Amazing Spider-Man. McFarlane modifie un peu l'apparence du super-héros, en accentuant son côté araignée par des membres raides et des grands yeux. Cette interprétation du personnage influencera beaucoup d'artistes qui lui succèderont sur l'homme-araignée. McFarlane dessine aussi la première apparence de Venom, un méchant populaire pour la création duquel il est parfois cocrédité à tort.

Avec ce travail sur The Amazing Spider-Man, McFarlane devient une superstar de l'industrie du comics. En 1990, Marvel lance une nouvelle série mensuelle sur Spiderman, appelée simplement Spider-Man, que McFarlane scénarise et dessine à la fois. Le premier numéro se vend à 2,5 millions d'exemplaires, en partie grâce aux différentes couvertures utilisées pour encourager les achats multiples par les collectionneurs.

Après un an sur Spider-Man, McFarlane quitte Marvel pour former Image Comics avec Marc Silvestri, Rob Liefeld, Erik Larsen, Jim Valentino, Jim Lee et Whilce Portacio. Sous son label "Todd McFarlane Productions", il y lance alors un super-héros occulte : Spawn. Le premier numéro s'écoule à 1,7 million d'exemplaires, ce qui constitue toujours un record pour un comics indépendant. La série génère des ventes spectaculaires à travers les années 1990s, et reste l'une des plus réputées d'Image, qui fut souvent critiquée pour ses scénarios superficiels et ses personnages sans intérêt. Mais les difficultés de McFarlane à sortir ses comics à la date prévue provoquent une baisse des ventes et les libraires le boudent. Spawn continue toujours en 2005 bien que la série ait perdu des parts de marché.

Todd McFarlane Productions a publié de nombreuses séries dérivées de Spawn, mais au contraire de ses confrères de chez Image, McFarlane n'a jamais cherché à se concentrer sur sa société d'édition. Au lieu de ça, il s'est intéressé à d'autres marchés et, en 1994, il cesse d'être le dessinateur officiel de Spawn.

Cette année-là, McFarlane lance McFarlane Toys. Sa collection de figurines articulées et minutieusement sculptées définit de nouveaux standards pour le détail et la finesse artistique. La société récupère les droits pour produire des figurines d'athlètes parmi les quatre sports majeurs en Amérique du Nord - baseball, hockey sur glace, football américain et basket-ball - ainsi que les droits sur différents films à succès, comme Terminator, Matrix et Shrek. Ils lancent aussi des figurines de musiciens de rock comme Jim Morrison, Jimi Hendrix et les membres du groupe Kiss.

En 1996, McFarlane fondeTodd McFarlane Entertainment, un studio de cinéma et d'animation. En collaboration avec New Line Cinema, il produit le film Spawn en 1997 qui a un succès modéré. Ils produisent aussi la série animée Spawn, diffusée sur HBO entre 1997 et 1999.

Le studio produit aussi des clips à succès comme celui de KoЯn "Freak On A Leash" en 1999 - McFarlane commanda alors à Greg Capullo (à qui il confiera également les dessins de Spawn pendant plusieurs années) la pochette de l'album de Korn qu'il encrera - Follow the Leader - et celui de Pearl Jam "Do the Evolution" en 2000, le premier clip du groupe depuis 9 ans. Ils produisent aussi un segment animé du film The Dangerous Lives of Altar Boys en 2002. À noter qu'il illustre également en 1996 la pochette de l'album "The Dark Saga" de Iced Earth (où son héros Spawn est mis à l'honneur dans cet album concept).

McFarlane est un grand fan de baseball et il a acheté aux enchères de nombreuses balles de la course au record du plus grand nombre de home run en une seule saison que se livrèrent Mark McGwire et Sammy Sosa en 1998. McFarlane détient ainsi les balles des 33e, 61e et 66e home run de Sosa, et la première, la 63e, la 67e, la 68e, la 69e et la 70e de McGwire (la 61e de Sosa fut la balle qui égalisa le record de Roger Maris, et la 70e de McGwire définit un nouveau record - battu en 2001 par Barry Bonds).

Fin 2001, McFarlane révéla un nouveau logo pour l'équipe de NHL les Oilers d'Edmonton, qu'il détient alors en partie. Ce logo figure sur le 3e maillot de l'équipe (en NHL, les équipes ont traditionnellement un maillot foncé quand elles jouent à domicile et un maillot clair pour les matchs à l'extérieur, et depuis 1995 un 3e maillot qu'ils peuvent porter pour 10 à 15 matchs par saison).

Récemment, McFarlane a perdu beaucoup d'argent au cours de deux procès. Le premier en 2002 lorsqu'il contesta au scénariste Neil Gaiman les droits du super-héros britannique Miracleman et le second en décembre 2004 lorsque le joueur de hockey Tony Twist l'attaqua parce qu'il avait donné son nom à un personnage de la mafia dans la série Spawn. Après que McFarlane eut perdu ce second procès, son label Todd McFarlane Productions fut déclaré en faillite, mais les comics de Spawn continuent à être publiés.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Autres productions[modifier | modifier le code]

  • Spawn (film)
  • Spawn
  • Odd McFarlane's Spawn: The Video Game (jeux vidéo 1995)
  • SoulCalibur II
  • Spawn: The Eternal (jeux vidéo 1997)
  • Spawn: In the Demon's Hand (jeux vidéo 2000)
  • Spawn: Armageddon (jeux vidéo 2003)
  • McFarlane's Evil Prophecy (jeux vidéo 2005) PlayStation 2
  • Tortured Souls (figurines avec Clive Barker)... (Tortured Souls: Animae Damnatae prévu en 2011)

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :