Saison 2013-2014 du FC Barcelone

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

FC Barcelone (football)
Saison 2013-2014

alt=Description de l'image Logo FC Barcelona.svg.
Généralités
Président Drapeau : Espagne Sandro Rosell
jusqu'au 23 janvier 2014
Drapeau : Espagne Josep Maria Bartomeu
à partir du 23 janvier 2014
Entraîneur Drapeau : Argentine Gerardo Martino
Résultats
Championnat 2ème
87 points (27V, 6N, 5D)
(100 buts pour, 33 buts contre)
Coupe du Roi Finaliste
contre le Real Madrid 1-2
Ligue des champions 1/4 de finale
contre l'Atlético Madrid 1-1 1-0
Supercoupe d'Espagne Vainqueur
contre l'Atlético Madrid 1-1 0-0
Meilleur buteur Liga BBVA:
Drapeau : Argentine Lionel Messi (28)
Toutes Compétitions:
Drapeau : Argentine Lionel Messi (41)
Meilleur passeur Liga BBVA:
Drapeau : Espagne Cesc Fàbregas (14)
Toutes Compétitions:
Drapeau : Espagne Cesc Fàbregas (17)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Autre

Chronologie

Cette saison est la 114e depuis la fondation du FC Barcelone. Elle fait suite à la saison 2012-2013 qui a vu le Barça remporter le championnat d'Espagne.

Lors de la saison 2013-2014, le FC Barcelone est engagé dans quatre compétitions officielles : championnat d'Espagne, Ligue des Champions, Coupe d'Espagne et Supercoupe d'Espagne.

L'été 2013 est marqué par l'arrivée de Neymar et le départ pour raisons de santé de l'entraîneur Tito Vilanova qui est remplacé par Gerardo Martino.

Pré-saison[modifier | modifier le code]

En mai 2013, le FC Barcelone homologue la venue de l'international brésilien Neymar[1].

Juin[modifier | modifier le code]

En juin 2013, Barcelone recrute Rubi au poste de deuxième adjoint de l'entraîneur Tito Vilanova. Il aidera le premier adjoint Jordi Roura en cas d'absence de Tito Vilanova.

Juillet[modifier | modifier le code]

Le 16 juillet 2013, l'équipe reprend les entraînements à la Ciutat Esportiva Joan Gamper avec douze éléments de l'équipe première (Pinto, Oier, Montoya, Adriano, Bartra, Puyol, Mascherano, Dos Santos, Sergi Roberto, Cuenca, Tello et Messi) et onze membres du Barça B (Ilie Sánchez, Carles Planas, Sergi Gómez, Joan Román, Kiko Femenía, Javier Espinosa, Patric Gabarrón, Jean Marie Dongou, Dani Nieto, Jordi Quintillà et Sergi Samper).

Le 19 juillet, Tito Vilanova renonce à son poste d'entraîneur en raison d'une détérioration de son état de santé[2]. Suite aux problèmes de santé de Tito Vilanova, le Barça repousse au 30 juillet le match amical en Pologne du lendemain à la PGE Arena du Lechia Gdansk.

Le 23 juillet, Barcelone recrute l'entraîneur argentin Gerardo Martino en remplacement de Tito Vilanova. Le Rosarino amène avec lui son assistant Jorge Pautasso et le préparateur physique Elvio Paolorosso.

Barcelone est tenu en échec 2 à 0 en match amical contre le Bayern Munich de Pep Guardiola le 24 juillet à Munich, puis enchaîne en disposant 7 à 0 de Valerenga à l'Ullevaal Stadion d'Oslo le 27 juillet dans le cadre de la célébration du centenaire du club norvégien[3].

Le 29 juillet, les dix internationaux qui avaient participé à la Coupe des confédérations 2013 renouent avec le chemin de l'entraînement (Neymar, Alves, Valdés, Piqué, Alba, Busquets, Xavi, Fàbregas, Iniesta et Pedro).

Barcelone fait match nul 2 à 2 contre le Lechia Gdansk le 30 juillet à la PGE Arena [4]. Il s'agit du premier match de Neymar sous la tunique Blaugrana.

Saison 2013-2014[modifier | modifier le code]

Août[modifier | modifier le code]

Neymar, principale recrue de l'été, débute au Camp Nou lors du Trophée Joan Gamper.

Le nouvel entraîneur Gerardo Martino débute sur le banc le 2 août lors du Trophée Joan Gamper au cours duquel Barcelone bat 8 à 0 Santos FC, l'ancien club de Neymar. Barcelone voyage les 3 et 4 août en Palestine puis en Israël pour y réaliser des actes en faveur de la paix[5].

Barcelone entame ensuite une tournée asiatique qui passe par la Thaïlande où le Barça bat 7 à 1 l'équipe nationale le 7 août à Bangkok (premier but de Neymar sous la tunique Blaugrana). Le 10 août, Barcelone bat 3 à 1 une sélection de Malaisie au cours d'un autre match amical à Kuala Lumpur le 10 août.

Le Liga qui débute le 18 août voit Barcelone humilier Levante 7 à 0 (dont deux buts de Lionel Messi) en match d'ouverture au Camp Nou.

Le 21 août, dans le cadre de la première manche de la Supercoupe d'Espagne, Barcelone obtient un match nul 1 à 1 (but de Neymar qui est le premier officiel avec son nouveau club) face à l'Atlético Madrid au Stade Vicente Calderón. Lionel Messi est remplacé à la mi-temps en raison d'une contusion.

Le déplacement de Barcelone à Málaga sans Lionel Messi, ménagé, aboutit à une victoire empreinte de réalisme 1 à 0 (but d'Adriano) le 25 août lors de la 2e journée de championnat. Une victoire qui permet à Barcelone d'être en tête du championnat depuis 40 matchs consécutifs.

Le 28 août, Barcelone affronte au Camp Nou l'Atlético Madrid lors du match retour de la Supercoupe d'Espagne qui se solde par un score de 0 à 0. Barcelone remporte cette Supercoupe d'Espagne grâce au but marqué à l'extérieur lors du match aller. C'est la première fois que Messi et Neymar sont alignés ensemble dès le début.

Le 29 août a lieu le tirage au sort de Ligue des champions. Le club catalan est encadré dans le groupe H avec l'AC Milan (quatrième confrontation en 3 ans), l'Ajax d'Amsterdam (première confrontation dans l'histoire) et le Celtic FC (deuxième confrontation en 2 ans)[6].

Septembre[modifier | modifier le code]

Septembre est marqué par le retour de la Ligue des champions et par les cinq journées de championnat d'Espagne.

Le 1er septembre, Barcelone bat Valence CF 3 à 2 (trois buts de Messi en 1re mi-temps) au Stade de Mestalla lors de la 3e journée de championnat. Le championnat s'interrompt pendant 15 jours en raison des matchs de l'équipe d'Espagne.

Le 14, Barcelone bat Séville FC 3 à 2 (4e journée de championnat) grâce à des buts de Alves (36e) et Messi (75e) et le but de la victoire dans les arrêts de jeu signé Alexis Sánchez. Le 18 au Camp Nou, Barcelone joue son premier match de Ligue des champions face à l'Ajax d'Amsterdam et gagne 4 à 0 avec un triplé de Messi et un but de Piqué. C'est la première fois que les deux clubs s'affrontent en compétition officielle.

Barcelone bat ensuite à l'extérieur le Rayo Vallecano 4 à 0 (triplé de Pedro) le 21 (5e journée de championnat). Le 24, Barcelone signe sa sixième victoire consécutive en championnat en battant 4 à 1 la Real Sociedad au Camp Nou (6e journée de championnat), match durant lequel le Barça a déployé une belle qualité de jeu, surtout en première mi-temps. Barcelone conserve ainsi la tête du championnat pour la 44e journée consécutive.

Le mois de septembre s'achève par une nouvelle victoire le 28 sur le terrain de l'UD Almería (7e journée de championnat) sur le score de 2 à 0 (Messi ouvre le score puis doit sortir avant la pause suite à une blessure à la cuisse qui le rend indisponible pendant trois semaines). Le Barça, avec cette septième victoire en autant de rencontres, signe le meilleur début de championnat de son histoire. Seul l'Atlético Madrid parvient à suivre le rythme de Barcelone, tandis que le Real Madrid pointe déjà à 5 points du leader blaugrana.

Octobre[modifier | modifier le code]

Le 1er octobre, en Ligue des champions, Barcelone bat le Celtic à Glasgow 1 à 0 (but de Fàbregas) lors d'un match d'une grande intensité physique. En l'absence de Messi, aussi bien Neymar que Fàbregas assument leurs responsabilités et délivrent un très bon match.

Barcelone reçoit ensuite la visite de Valladolid le 5 (8e journée de championnat) qui se solde par une victoire facile 4 à 1. Le championnat s'interrompt pendant 15 jours en raison des deux matchs de l'équipe d'Espagne qualificatifs pour la Coupe du monde 2014.

Le 19, Barcelone laisse échapper ses premiers points en faisant match nul 0 à 0 sur le terrain d'Osasuna (9e journée de championnat). Ce match est marqué par le retour du capitaine Carles Puyol qui est titularisé après sept mois d'absence. Ce match met un terme à la série historique de 64 matchs de championnat consécutifs où le Barça avait réussi à marquer au moins un but[7]. La défaite de l'Atlético face à l'Espanyol permet au Barça de conserver la tête du championnat pour la 47e journée consécutive. Après neuf journées de championnat, Barcelone est la seule équipe encore invaincue.

Puis le 22, Barcelone obtient à San Siro un nouveau match nul (1 à 1, but de Messi) face à l'AC Milan en Ligue des champions (3e journée de poule).

Le premier Clásico de la saison face au Real Madrid se solde par une belle victoire du Barça sur le score de 2 à 1, à l'issue d'un match équilibré (buts de Neymar et Alexis Sánchez) au Camp Nou le 26 octobre (10e journée de championnat). Il s'agit de la 20e victoire consécutive en Liga au Camp Nou, la meilleure série depuis 40 ans[8]. Barcelone compte désormais six points d'avance sur le Real mais un seul point sur l'Atlético Madrid.

Octobre se termine par une victoire 3 à 0 (buts d'Alexis et Fàbregas) à Vigo le mardi 29 contre le Celta (11e journée de championnat).

Novembre[modifier | modifier le code]

Novembre s'ouvre par une victoire 1 à 0 (but d'Alexis après une belle action de Neymar) dans le derby barcelonais contre l'Espanyol au Camp Nou (12e journée de championnat). Cette victoire permet au Barça de se maintenir en tête du championnat pour la 50e journée consécutive.

Le 6, au Camp Nou, Barcelone bat l'AC Milan 3 à 1 en Ligue des champions (4e journée de poule) avec deux buts de Messi et un de Busquets. Avec cette victoire, Barcelone se qualifie pour les 1/8e de finale alors qu'il reste encore deux matchs à jouer.

Le 10 novembre, Barcelone bat à Séville le Betis 4 a 1 (13e journée de championnat) avec des buts de Neymar, Pedro et Fàbregas. Lionel Messi quitte le terrain en 1re mi-temps en raison d'une nouvelle blessure musculaire qui le rend indisponible pendant deux mois. Le championnat s'interrompt pendant 15 jours en raison de deux matchs amicaux de l'équipe d'Espagne en Afrique. Lors du match de l'Espagne face à l'Afrique du Sud le 19 novembre, le gardien de but du Barça Víctor Valdés se blesse au mollet et est indisponible pendant six semaines. Il est remplacé lors des prochains matchs par José Manuel Pinto.

Le 23, Barcelone reçoit Grenade CF (14e journée de championnat). Pour ce match, l'entraîneur Gerardo Martino fait appel à deux joueurs de l'équipe réserve (Jean Marie Dongou et Adama Traoré) en raison du grand nombre de joueurs blessés (Valdés, Alves, Alba, Xavi, Messi et Tello). Barcelone l'emporte 4 à 0 (buts d'Iniesta, Fàbregas, Alexis et Pedro) tandis que le jeune Adama Traoré (17 ans) débute en Première division en jouant les dix dernières minutes du match.

Le 26, Barcelone subit sa première défaite de la saison (2 à 1) sur le terrain de l'Ajax en Ligue des champions (5e journée de poule).

Décembre[modifier | modifier le code]

Décembre débute par une défaite 1 à 0 au nouveau stade de San Mamés face à l'Athletic Bilbao (15e journée de championnat). Malgré cette défaite, le FC Barcelone égale le record de 53 journées consécutives en tête du championnat détenu par le Real Madrid depuis 1988. Record que le club parvient à battre quinze jours plus tard[9].

Le 6 décembre, le FC Barcelone débute son parcours en Coupe d'Espagne en battant le FC Carthagène 4 à 1 (1/16e de finale aller). Ce match est marqué par le début en match officiel du jeune attaquant Camerounais Jean Marie Dongou formé à La Masia et qui parvient à inscrire un but.

Puis le club remporte trois matchs de suite au Camp Nou : le 11 décembre, le FC Barcelone assure la première place de son groupe en battant facilement le Celtic en Ligue des champions sur le score de 6 à 1 avec trois buts de Neymar (6e et dernière journée de poule) ; le 14 décembre, Barcelone bat le cinquième du classement Villarreal 2 à 1 avec deux buts de Neymar (16e journée de championnat) ; le 17 décembre, Barcelone bat le FC Carthagène 3 à 0 en Coupe d'Espagne (1/16e de finale retour) et se qualifie pour le tour suivant.

Le 16 décembre, le tirage au sort des 1/8 de finale de la Ligue des champions désigne Manchester City comme adversaire du FC Barcelone.

Le Barça termine l'année 2013 par un déplacement à Getafe le 22 décembre sans Xavi, sans Neymar qui est suspendu, ni Messi encore convalescent (17e journée de championnat). Barcelone accuse ces absences importantes et est rapidement mené 2-0, mais avant la pause Pedro Rodríguez inscrit trois buts et Barcelone finit par l'emporter 5 à 2 avec encore deux buts de Cesc Fàbregas en 2e mi-temps. Barcelone termine ainsi l'année en tête du championnat, à égalité de points avec l'Atlético de Madrid mais avec un meilleur goal-average pour le Barça.

L'équipe dispose de vacances jusqu'au 30 décembre[10].

Janvier[modifier | modifier le code]

En janvier, le FC Barcelone dispute quatre matchs du championnat d'Espagne et quatre matchs de Coupe.

Après être parti en Argentine pendant tout le mois de décembre afin d'y soigner sa blessure musculaire, Lionel Messi revient à Barcelone le 2 janvier[11].

L'année 2014 commence par une rencontre le 5 janvier contre le néo-promu Elche au Camp Nou (18e journée de championnat) sans Messi, ni Neymar dans le onze titulaire mais avec le gardien Víctor Valdés qui fait son retour après six semaines d'absence. Barcelone l'emporte facilement 4 à 0 avec un triplé d'Alexis Sánchez.

Le 8 janvier, Lionel Messi fait son grand retour au Camp Nou après deux mois d'absence en inscrivant deux buts face à Getafe lors de la victoire 4 à 0 en match aller des 1/8 de finale de la Coupe d'Espagne.

Le 11, Barcelone se déplace au stade Vicente Calderón pour un match au sommet contre l'Atlético de Madrid lors de la 19e journée de championnat. Barcelone, privé de Messi et Neymar dans le onze initial, obtient un match nul 0 à 0 qui lui donne le titre honorifique de champion d'hiver avec 50 points (16 victoires, deux nuls, une défaite).

Le 16 janvier, Barcelone bat Getafe 2 à 0 lors du match retour des 1/8 de finale de la Coupe d'Espagne sur le terrain de Getafe avec deux buts de Lionel Messi. Neymar se blesse à la cheville et est indisponible pendant trois semaines. Xavi Hernández, joueur le plus capé de l'histoire du club, fête son 700e match sous le maillot du Barça.

Le 19 janvier, Barcelone se déplace à Valence pour y affronter Levante (20e journée de championnat). Le match se termine sur le score de 1 à 1, suffisant pour que Barcelone conserve la tête du championnat (58 journées consécutives en tête).

Le 22, Barcelone affronte de nouveau Levante mais cette fois pour le compte des 1/4 de finale de la Coupe d'Espagne. Le Barça l'emporte sur le score de 4 à 1 avec un triplé de Cristian Tello grâce à trois passes décisives de Lionel Messi. Lors de ce match, Lionel Messi fête son 400e match sous le maillot du Barça, rentrant ainsi, à l'âge de 26 ans, dans le top 10 des joueurs les plus capés de l'histoire du club[12].

Le 23 janvier, le président du club Sandro Rosell présente sa démission suite à l'ouverture d'une enquête judiciaire visant de possibles irrégularités financières dans le transfert de Neymar. Sandro Rosell est remplacé par Josep Maria Bartomeu qui était jusqu'alors vice-président[13].

Le 26, Barcelone bat Málaga 3 à 0 au Camp Nou en proposant un excellent niveau de jeu (21e journée de championnat). Ibrahim Afellay, ovationé par le public, joue quelques minutes en fin de match après 14 mois d'absence en raison d'une blessure.

Le 29, Barcelone bat Levante 5 à 1 en match retour des 1/4 de finale de la Coupe d'Espagne. C'est la 42e fois de son histoire que le Barça se qualifie pour les demi-finales de la Coupe d'Espagne[14].

Février[modifier | modifier le code]

Quatre matchs de championnat, deux en Coupe et un en Ligue des champions sont au programme du mois de février.

Le 1er février, Barcelone encaisse une défaite surprenante 2 à 3 face à Valence CF au Camp Nou (22e journée de championnat). Le jeu de l'équipe laisse à désirer avec un singulier manque de mordant en attaque et une défense fragile. Barcelone se retrouve désormais à 3 points du nouveau leader, l'Atlético de Madrid.

Le 5 février, Barcelone met un pied en finale de la Coupe d'Espagne en battant la Real Sociedad 2 à 0 au Camp Nou lors de la demi-finale aller.

Le 9 février, le Barça reprend la tête de la Liga en battant 4 à 1 Séville FC au Stade Sánchez Pizjuán (avec deux buts de Messi) sous une pluie torrentielle (23e journée de championnat). Au classement, Barcelone, Real Madrid et Atlético Madrid ont le même nombre de points (57), mais le Barça est leader grâce à un meilleur goal-average.

Barcelone se qualifie pour la finale de la Coupe d'Espagne en faisant match nul 1 à 1 (but de Messi) lors du match retour de la demi-finale le 12 février contre la Real Sociedad au Stade d'Anoeta. En finale, le 16 avril à Valence, Barcelone affronte le Real Madrid.

Le 15 février, Barcelone bat 6 à 0 le Rayo Vallecano au Camp Nou (24e journée de championnat) avec des buts de Messi, Adriano, Alexis, Pedro et Neymar qui fait son retour après un mois d'absence suite à une blessure. Avec ses deux buts, Lionel Messi passe devant le légendaire Alfredo Di Stéfano au classement des Meilleurs buteurs de l'histoire du championnat d'Espagne. Messi (228 buts en Liga) est désormais 3e de ce classement historique juste derrière Telmo Zarra (251 buts) et Hugo Sánchez (234)[15]. Après quelques matchs moyens, le FC Barcelone est en nette progression avec notamment un Andrés Iniesta retrouvé et un Cesc Fàbregas des grands jours.

La Ligue des champions revient le 18 février avec le 1/8 de finale aller contre Manchester City au Etihad Stadium. Barcelone parvient à battre Manchester City 2 à 0 (buts de Messi et Alves) au cours d'un match où les Barcelonais font montre d'une plus grande expérience en compétition européenne.

Sans Fàbregas, Alves, Mascherano et Xavi dans le onze initial, Barcelone concède une lourde défaite 3 à 1 à Saint-Sébastien face à la Real Sociedad le 22 février (25e journée de championnat). Barcelone se retrouve à la 2e place du classement à 3 points du Real Madrid.

Mars[modifier | modifier le code]

Six journées du championnat d'Espagne et un match de Ligue des champions sont au programme du mois de mars.

Le 2 mars, Barcelone bat 4 à 1 Almería au Camp Nou (26e journée de championnat) et revient à un point du leader. Le 8 mars, Barcelone subit une défaite 1 à 0 au Stade José Zorrilla face au Real Valladolid (27e journée de championnat). Lors des dix dernières journées, Barcelone a laissé échapper 13 points et se retrouve à la troisième place du classement à quatre points du Real.

Barcelone bat 2 à 1 Manchester City le 12 mars en match retour des 1/8 de finale de la Ligue des champions et se qualifie pour les 1/4 de finale en jouant à un bon niveau (grand match de Messi et d'Iniesta).

Le 16, Barcelone bat facilement Osasuna 7 à 0 avec trois buts de Lionel Messi (28e journée de championnat).

Le 23 mars, Barcelone réussit à battre le Real Madrid 4 à 3 lors du Clásico au Stade Santiago Bernabéu (29e journée de championnat). Lionel Messi marque trois buts au cours de ce match spectaculaire et devient le meilleur buteur de l'histoire dans les Clásicos (21 buts) devançant Alfredo di Stéfano. Barcelone (69 points) revient ainsi à un point du Real, tandis que l'Atlético (70 points) prend la tête.

Barcelone bat ensuite le Celta Vigo 3 à 0 (dont deux buts de Neymar) le 26 mars au Camp Nou (30e journée de championnat). Le gardien Víctor Valdés est victime d'une rupture des ligaments croisés du genou et est indisponible pour le reste de la saison. Barcelone profite de la défaite du Real à Séville pour prendre la deuxième place derrière l'Atlético.

Barcelone remporte 1 à 0 le derby barcelonais contre l'Espanyol le 29 mars au Stade Cornellà-El Prat (31e journée de championnat) grâce à un but de Messi sur penalty.

Avril[modifier | modifier le code]

Quatre journées de championnat, deux matchs de Ligue des champions et la finale de la Coupe d'Espagne sont au programme du mois d'avril.

Le mois commence par le match aller des quarts de finale de la Ligue des champions face à l'Atlético Madrid au Camp Nou qui se termine sur le résultat de 1 à 1 (but de Neymar pour les blaugranas). Gerard Piqué se blesse au cours du match et reste indisponible pendant un mois.

Le 5 avril, au Camp Nou, Barcelone bat 3 à 1 le Betis, lanterne rouge au classement (32e journée de championnat).

Le 9 avril a lieu le match retour des quarts de finale de la Ligue des champions contre l'Atlético Madrid. Barcelone perd 1 à 0 et est éliminé. Il s'agit du 500e match d'Andrés Iniesta sous le maillot du Barça. C'est la première fois depuis la saison 2006-2007 que Barcelone n'atteint pas les demi-finales de la Ligue de champions.

Le 12, Barcelone subit une nouvelle défaite 1 à 0 au Nuevo Los Cármenes face à Grenade CF (33e journée de championnat) et se retrouve désormais à 4 points du leader Atlético de Madrid.

Le 16 avril à Valence, Barcelone subit sa troisième défaite consécutive en perdant la finale de la Coupe d'Espagne face au Real Madrid 2 à 1. Neymar et Jordi Alba se blessent et sont indisponibles pendant un mois.

Le 20 avril, Barcelone renoue avec la victoire en battant 2 à 1 l'Athletic Bilbao (34e journée de championnat).

Le 25 avril, l'ex-entraîneur, Tito Vilanova décède des suites de sa maladie.

Le 27, Barcelone s'impose 3 à 2 sur le terrain de Villarreal (35e journée de championnat). Lors de ce match, le footballeur barcelonais Dani Alves est victime d'un acte raciste : un supporter de Villarreal lui lance une banane lorsqu'il s'apprête à tirer un corner. Le footballeur brésilien réagit avec humilité et décide de la manger. Quelques jours après le match, le club de Villarreal décide d'exclure à vie le supporter auteur des faits.

Mai[modifier | modifier le code]

Trois journées de championnat sont au programme du mois de mai.

Le 3 mai, Barcelone concède un nul 2 à 2 face à Getafe CF au Camp Nou (36e journée de championnat). Barcelone revient à trois points du leader Atlético Madrid qui perd contre Levante. Le 5 mai, la presse catalane évoque la réunion maintenue par le directeur sportif du club Andoni Zubizarreta avec celui qui pourrait bientôt devenir le nouvel entraîneur, Luis Enrique[16].

Le 11 mai, Barcelone fait match nul 0 à 0 lors de son dernier déplacement de la saison contre Elche CF (37e journée de championnat).

Le 16 mai, le club trouve un accord avec Lionel Messi pour une prolongation de contrat jusqu'en 2018 [17].

Le championnat s'achève le samedi 17 mai au Camp Nou par un match décisif contre l'Atlético de Madrid (38e journée de championnat). Barcelone, qui est 2e à trois points de l'Atlético, deviendrait champion en cas de victoire. Ce n'est que la troisième fois dans l'histoire de la Liga que les deux prétendants au titre s'affrontent lors de la dernière journée[18]. Barcelone marque en 1re mi-temps par l'intermédiaire d'Alexis Sánchez, à ce moment Barcelone est champion. Mais la joie sera de courte durée car dès le début de la 2e mi-temps, l'Atlético égalise sur un but de Godín de la tête à la sortie d'un corner. Le match s'achève sur ce résultat de 1 à 1 qui donne le titre à l'Atlético (le 10e de son histoire). Après le match, l'entraîneur argentin Gerardo Martino annonce devant les journalistes qu'il quitte ses fonctions[19].

Transferts[modifier | modifier le code]

Nom Nationalité Forme Provenance/Destination Division
Entré  Arrivées
Neymar Drapeau du Brésil Brésil Transfert (57M€) Santos FC Drapeau : Brésil Championnat du Brésil
Ibrahim Afellay Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Retour de prêt FC Schalke 04 Drapeau : Allemagne Bundesliga
Isaac Cuenca Drapeau de l'Espagne Espagne Retour de prêt Ajax Amsterdam Drapeau : Pays-Bas Eredivisie
Sergi Roberto Drapeau de l'Espagne Espagne Formé au club FC Barcelone B Drapeau : Espagne Segunda División
Oier Olazábal Drapeau de l'Espagne Espagne Formé au club FC Barcelone B Drapeau : Espagne Segunda División
Remplacé Départs
Andreu Fontàs Drapeau de l'Espagne Espagne Transfert (1M) Celta de Vigo Drapeau : Espagne Liga BBVA
Éric Abidal Drapeau de la France France Libre AS Monaco Drapeau : France Ligue 1
Marc Muniesa Drapeau de l'Espagne Espagne Libre Stoke City Drapeau : Angleterre Premier League
Bojan Krkic Drapeau de l'Espagne Espagne Prêt Ajax Amsterdam Drapeau : Pays-Bas Eredivisie
David Villa Drapeau de l'Espagne Espagne Transfert (5M) Atlético Madrid Drapeau : Espagne Liga BBVA
Gerard Deulofeu Drapeau de l'Espagne Espagne Prêt Everton FC Drapeau : Angleterre Premier League
Rafael Alcántara Drapeau de l'Espagne Espagne Prêt Celta de Vigo Drapeau : Espagne Liga BBVA
Thiago Alcántara Drapeau de l'Espagne Espagne Transfert (25M) Bayern Munich Drapeau : Allemagne Bundesliga

Effectif 2013-2014[modifier | modifier le code]

Effectif 2013-2014 du FC Barcelone[20]
Joueurs Encadrement technique
No  P. Nat.[21] Nom Date de naissance Sélection[22] Club précédent
1 G Drapeau de l'Espagne Valdés, VíctorVíctor Valdés 14/1/1982 (32 ans) Espagne 0 Formé au club
13 G Drapeau de l'Espagne Pinto, José ManuelJosé Manuel Pinto 15/11/1975 (39 ans)
Celta Vigo
25 G Drapeau de l'Espagne Olazábal, OierOier Olazábal 14/9/1989 (25 ans)
0 Formé au club
2 D Drapeau de l'Espagne Montoya, MartinMartin Montoya 14/4/1991 (23 ans)
0 Formé au club
3 D Drapeau de l'Espagne Piqué, GerardGerard Piqué 2/2/1987 (27 ans) Espagne Manchester United
5 D Drapeau de l'Espagne Puyol, CarlesCarles Puyol Capitaine 13/4/1978 (36 ans) Espagne 0 Formé au club
14 D Drapeau de l’Argentine Mascherano, JavierJavier Mascherano 8/6/1984 (30 ans) Argentine Liverpool
15 D Drapeau de l'Espagne Bartra, MarcMarc Bartra 15/1/1991 (23 ans)
0 Formé au club
18 D Drapeau de l'Espagne Alba, JordiJordi Alba 21/3/1989 (25 ans) Espagne Valence CF
21 D Drapeau du Brésil Correia, AdrianoAdriano Correia 26/10/1984 (30 ans) Brésil Séville FC
22 D Drapeau du Brésil Alves, DanielDaniel Alves 6/5/1983 (31 ans) Brésil Séville FC
4 M Drapeau de l'Espagne Fàbregas, CescCesc Fàbregas 4/5/1987 (27 ans) Espagne Arsenal
6 M Drapeau de l'Espagne Hernández, XaviXavi Hernández 25/1/1980 (34 ans) Espagne 0 Formé au club
8 M Drapeau de l'Espagne Iniesta, AndrésAndrés Iniesta 11/5/1984 (30 ans) Espagne 0 Formé au club
12 M Drapeau du Mexique dos Santos, JonathanJonathan dos Santos 26/4/1990 (24 ans) Mexique 0 Formé au club
16 M Drapeau de l'Espagne Busquets, SergioSergio Busquets 16/7/1988 (26 ans) Espagne 0 Formé au club
17 M Drapeau du Cameroun Song, AlexAlex Song 9/9/1987 (27 ans) Cameroun Arsenal
24 M Drapeau de l'Espagne Roberto, SergiSergi Roberto 7/2/1992 (22 ans)
0 Formé au club
19 M Drapeau des Pays-Bas Afellay, IbrahimIbrahim Afellay 2/4/1986 (28 ans) Pays-Bas PSV Eindhoven
7 A Drapeau de l'Espagne Rodríguez, PedroPedro Rodríguez 28/7/1987 (27 ans) Espagne 0 Formé au club
9 A Drapeau du Chili Sánchez, AlexisAlexis Sánchez 19/12/1988 (26 ans) Chili Udinese
10 A Drapeau de l’Argentine Messi, LionelLionel Messi 24/6/1987 (27 ans) Argentine 0 Formé au club
11 A Drapeau du Brésil Neymar, Neymar 5/2/1992 (22 ans) Brésil Santos
20 A Drapeau de l'Espagne Tello, CristianCristian Tello 11/8/1991 (23 ans) Espagne 0 Formé au club
23 A Drapeau de l'Espagne Cuenca, IsaacIsaac Cuenca 27/4/1991 (23 ans)
0 Formé au club
Entraîneur(s)
Entraîneur(s) adjoint(s)
Préparateur(s) physique(s)
  • Drapeau : Argentine Elvio Paolorosso
  • Drapeau : Espagne Edu Pons
Entraîneur(s) des gardiens
  • Drapeau : Espagne José Ramón de la Fuente



Légende

Consultez la documentation du modèle

Joueurs réserves en provenance du FC Barcelone B :

Nom Poste Naissance Nationalité sportive
26 Patric Gabarrón Défenseur 17 avril 1993 Drapeau de l'Espagne Espagne
27 Sergi Gómez Défenseur 28 mars 1992 Drapeau de l'Espagne Espagne
28 Adama Traoré Attaquant 25 janvier 1996 Drapeau de l'Espagne Espagne
29 Jean Marie Dongou Attaquant 20 avril 1995 Drapeau du Cameroun Cameroun

Compétitions[modifier | modifier le code]

Trophée Joan Gamper[modifier | modifier le code]

Date Adversaire Lieu Score Buteurs
2 août 2013 Drapeau : Brésil Santos FC Camp Nou, Barcelone Symbol support vote.svg 8-0 Messi But inscrit après 7 minutes 7e, Leo But inscrit après 12 minutes 12e (csc), Alexis But inscrit après 21 minutes 21e, Pedro But inscrit après 28 minutes 28e, Fàbregas But inscrit après 53 minutes 53e But inscrit après 67 minutes 67e, Adriano But inscrit après 74 minutes 74e, Dongou But inscrit après 83 minutes 83e

Supercoupe d'Espagne[modifier | modifier le code]

Article connexe : Supercoupe d'Espagne 2013.
Date J. Adversaire Lieu Score Buteurs
21 août 2013 Aller Atlético Madrid Stade Vicente Calderón, Madrid Symbol neutral vote.svg 1-1 Neymar But inscrit après 66 minutes 66e
28 août 2013 Retour Camp Nou, Barcelone Symbol neutral vote.svg 0-0


RFEF - Supercopa de España.svg
Supercoupe d'Espagne
Vainqueur 2013
FC Barcelone
11e Titre

Championnat[modifier | modifier le code]

Article connexe : Liga BBVA 2013-2014.

Calendrier[modifier | modifier le code]

Date J. Adversaire Lieu Score Buteurs
18/08/2013 1re Levante UD Camp Nou, Barcelone Symbol support vote.svg 7-0 Alexis But inscrit après 3 minutes 3e Messi But inscrit après 12 minutes 12e But inscrit après 42 minutes 42e (pén.) Dani Alves But inscrit après 24 minutes 24e Pedro But inscrit après 26 minutes 26e But inscrit après 72 minutes 72e Xavi But inscrit après 45 minutes 45e
25/08/2013 2e Málaga CF Stade La Rosaleda, Malaga Symbol support vote.svg 0-1 Adriano But inscrit après 44 minutes 44e
01/09/2013 3e Valence CF Estadio Mestalla, Valence Symbol support vote.svg 2-3 Messi But inscrit après 11 minutes 11e But inscrit après 39 minutes 39e But inscrit après 41 minutes 41e
14/09/2013 4e Séville FC Camp Nou, Barcelone Symbol support vote.svg 3-2 Dani Alves But inscrit après 35 minutes 35e Messi But inscrit après 75 minutes 75e Alexis But inscrit après 90+4 minutes 90+4e
21/09/2013 5e Rayo Vallecano Stade Teresa Rivero, Madrid Symbol support vote.svg 0-4 Pedro But inscrit après 32 minutes 32e But inscrit après 47 minutes 47e But inscrit après 71 minutes 71e Fàbregas But inscrit après 77 minutes 77e
24/09/2013 6e Real Sociedad Camp Nou, Barcelone Symbol support vote.svg 4-1 Neymar But inscrit après 5 minutes 5e Messi But inscrit après 8 minutes 8e Busquets But inscrit après 23 minutes 23e Bartra But inscrit après 77 minutes 77e
28/09/2013 7e UD Almería Estadio de los Juegos Mediterráneos, Almería Symbol support vote.svg 0-2 Messi But inscrit après 21 minutes 21e Adriano But inscrit après 56 minutes 56e
05/10/2013 8e Real Valladolid Camp Nou, Barcelone Symbol support vote.svg 4-1 Alexis But inscrit après 14 minutes 14e But inscrit après 64 minutes 64e Xavi But inscrit après 52 minutes 52e Neymar But inscrit après 70 minutes 70e
19/10/2013 9e Osasuna Stade Reyno de Navarra, Pampelune Symbol neutral vote.svg 0-0
26/10/2013 10e Real Madrid Camp Nou, Barcelone Symbol support vote.svg 2-1 Neymar But inscrit après 19 minutes 19e Alexis But inscrit après 78 minutes 78e
29/10/2013 11e Celta de Vigo Stade Balaídos, Vigo Symbol support vote.svg 0-3 Alexis But inscrit après 9 minutes 9e Yoel But inscrit après 48 minutes 48e (csc) Fàbregas But inscrit après 54 minutes 54e
01/11/2013 12e Espanyol Barcelone Camp Nou, Barcelone Symbol support vote.svg 1-0 Alexis But inscrit après 68 minutes 68e
10/11/2013 13e Betis Séville Stade Benito Villamarín, Séville Symbol support vote.svg 1-4 Neymar But inscrit après 36 minutes 36e Pedro But inscrit après 37 minutes 37e Fàbregas But inscrit après 63 minutes 63e But inscrit après 79 minutes 79e
23/11/2013 14e Granada CF Camp Nou, Barcelone Symbol support vote.svg 4-0 Iniesta But inscrit après 20 minutes 20e (pén.) Fàbregas But inscrit après 40 minutes 40e (pén.) Alexis But inscrit après 71 minutes 71e Pedro But inscrit après 90 minutes 90e
01/12/2013 15e Athletic Bilbao Stade San Mamés, Bilbao Symbol oppose vote.svg 1-0
14/12/2013 16e Villarreal CF Camp Nou, Barcelone Symbol support vote.svg 2-1 Neymar But inscrit après 29 minutes 29e (pén.) But inscrit après 68 minutes 68e
22/12/2013 17e Getafe CF Coliseum Alfonso Pérez, Getafe Symbol support vote.svg 2-5 Pedro But inscrit après 35 minutes 35e But inscrit après 41 minutes 41e But inscrit après 43 minutes 43e Fàbregas But inscrit après 68 minutes 68e But inscrit après 72 minutes 72e (pén.)
05/01/2014 18e Elche CF Camp Nou, Barcelone Symbol support vote.svg 4-0 Alexis But inscrit après 7 minutes 7e But inscrit après 63 minutes 63e But inscrit après 69 minutes 69e Pedro But inscrit après 16 minutes 16e
11/01/2014 19e Atlético Madrid Stade Vicente Calderón, Madrid Symbol neutral vote.svg 0-0
19/01/2014 20e Levante UD Stade Ciutat de València, Valence Symbol neutral vote.svg 1-1 Piqué But inscrit après 19 minutes 19e
26/01/2014 21e Málaga CF Camp Nou, Barcelone Symbol support vote.svg 3-0 Piqué But inscrit après 40 minutes 40e Pedro But inscrit après 55 minutes 55e Alexis But inscrit après 61 minutes 61e
01/02/2014 22e Valence CF Camp Nou, Barcelone Symbol oppose vote.svg 2-3 Alexis But inscrit après 7 minutes 7e Messi But inscrit après 54 minutes 54e (pén.)
09/02/2014 23e Séville FC Sanchez Pizjuan, Séville Symbol support vote.svg 1-4 Alexis But inscrit après 34 minutes 34e Messi But inscrit après 44 minutes 44e But inscrit après 56 minutes 56e Fàbregas But inscrit après 88 minutes 88e
15/02/2014 24e Rayo Vallecano Camp Nou, Barcelone Symbol support vote.svg 6-0 Adriano But inscrit après 2 minutes 2e Messi But inscrit après 36 minutes 36e But inscrit après 68 minutes 68e Alexis But inscrit après 53 minutes 53e Pedro But inscrit après 56 minutes 56e Neymar But inscrit après 89 minutes 89e
22/02/2014 25e Real Sociedad Stade d'Anoeta, Saint-Sébastien Symbol oppose vote.svg 3-1 Messi But inscrit après 35 minutes 35e
02/03/2014 26e UD Almería Camp Nou, Barcelone Symbol support vote.svg 4-1 Alexis But inscrit après 9 minutes 9e Messi But inscrit après 24 minutes 24e Puyol But inscrit après 83 minutes 83e Xavi But inscrit après 89 minutes 89e
08/03/2014 27e Real Valladolid Stade José Zorrilla, Valladolid Symbol oppose vote.svg 1-0
16/03/2014 28e Osasuna Camp Nou, Barcelone Symbol support vote.svg 7-0 Messi But inscrit après 18 minutes 18e But inscrit après 63 minutes 63e But inscrit après 88 minutes 88e Alexis But inscrit après 22 minutes 22e Iniesta But inscrit après 34 minutes 34e Tello But inscrit après 78 minutes 78e Pedro But inscrit après 90 minutes 90e
23/03/2014 29e Real Madrid Stade Santiago Bernabéu, Madrid Symbol support vote.svg 3-4 Iniesta But inscrit après 7 minutes 7e Messi But inscrit après 42 minutes 42e But inscrit après 65 minutes 65e (pén.) But inscrit après 84 minutes 84e (pén.)
26/03/2014 30e Celta de Vigo Camp Nou, Barcelone Symbol support vote.svg 3-0 Neymar But inscrit après 6 minutes 6e But inscrit après 67 minutes 67e Messi But inscrit après 30 minutes 30e
29/03/2014 31e Espanyol Barcelone Stade Cornellà-El Prat, Cornellà de Llobregat Symbol support vote.svg 0-1 Messi But inscrit après 76 minutes 76e (pén.)
05/04/2014 32e Betis Séville Camp Nou, Barcelone Symbol support vote.svg 3-1 Messi But inscrit après 15 minutes 15e (pén.) But inscrit après 86 minutes 86e Figueras But inscrit après 67 minutes 67e (csc)
12/04/2014 33e Granada CF Nuevo Los Cármenes, Grenade Symbol oppose vote.svg 1-0
20/04/2014 34e Athletic Bilbao Camp Nou, Barcelone Symbol support vote.svg 2-1 Pedro But inscrit après 72 minutes 72e Messi But inscrit après 75 minutes 75e
27/04/2014 35e Villarreal CF El Madrigal, Villarreal Symbol support vote.svg 2-3 Gabriel Paulista But inscrit après 65 minutes 65e (csc) Musacchio But inscrit après 78 minutes 78e (csc) Messi But inscrit après 83 minutes 83e
03/05/2014 36e Getafe CF Camp Nou, Barcelone Symbol neutral vote.svg 2-2 Messi But inscrit après 23 minutes 23e Alexis But inscrit après 67 minutes 67e
11/05/2014 37e Elche CF Stade Martínez-Valero, Elche Symbol neutral vote.svg 0-0
17/05/2014 38e Atlético Madrid Camp Nou, Barcelone Symbol neutral vote.svg 1-1 Alexis But inscrit après 34 minutes 34e

Classement et statistiques[modifier | modifier le code]

Classement[modifier | modifier le code]

Le classement est basé sur le barème de points classique (victoire à 3 points, match nul à 1, défaite à 0).

Pour départager les égalités, on tient d'abord compte des points en confrontations directes, puis de la différence de buts en confrontations directes, puis de la différence de buts générale, puis du nombre de buts marqués et enfin du nombre de points de Fair-Play.

mis à jour le 17 mai 2014

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Atlético Madrid 90 38 28 6 4 77 26 +51
2 FC Barcelone T S 87 38 27 6 5 100 33 +67
3 Real Madrid C 87 38 27 6 5 104 38 +66
4 Athletic Bilbao 70 38 20 10 8 64 39 +25
5 Séville FC C3 63 38 18 9 11 69 52 +17
6 Villarreal CF P 59 38 17 8 13 60 44 +16
7 Real Sociedad 59 38 16 11 11 62 55 +7
8 Valence CF 49 38 13 10 15 51 53 -2
9 Celta Vigo 49 38 14 7 17 49 54 -5
10 Levante UD 48 38 12 12 14 35 43 -8
11 Málaga CF 45 38 12 9 17 39 46 -7
12 Rayo Vallecano 43 38 13 4 21 46 80 -34
13 Espanyol Barcelone 42 38 11 9 18 41 51 -10
14 Getafe CF 42 38 11 9 18 35 54 -19
15 Grenade CF 41 38 12 5 21 32 56 -24
16 Elche CF P 40 38 9 13 16 30 50 -20
17 UD Almería P 40 38 11 7 20 43 71 -28
18 CA Osasuna 39 38 10 9 19 32 62 -30
19 Real Valladolid 36 38 7 15 16 38 60 -22
20 Bétis Séville 25 38 6 7 25 36 78 -42


Qualifications européennes
Ligue des champions 2014-2015
  •      1er 2e et 3e : phase de groupes
  •      4e : tour de barrages pour non-champions
Ligue Europa 2014-2015
  •      C  : phase de groupes
  •      5e : tour de barrages
  •      6e : 3e tour de qualification
  • Relégation
  •      18e, 19e et 20e : relégation en Liga Adelante
Abréviations

T : Tenant du titre
C : Vainqueur de la Coupe du Roi 2013-2014
S : Vainqueur de la Supercoupe d'Espagne 2013
P : Promus de Liga Adelante

Évolution du classement[modifier | modifier le code]

Lors de la 16e journée, Barcelone bat le record de 53 journées consécutives en tête du championnat détenu par le Real Madrid depuis 1988[9]. Le 2 février 2014 (22e journée), après 59 journées consécutives en tête, Barcelone est dépassé au classement par l'Atlético de Madrid.

Journée 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 Journées en tête Nombre de journées relégable
Rang 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 2 1 1 2 2 3 3 3 2 2 2 3 2 2 2 2 2 23 0

Coupe du Roi[modifier | modifier le code]

Article connexe : Coupe du Roi 2013-2014.

Barcelone débute son parcours en 1/16 de finale le 6 décembre 2013 sur le terrain du FC Cartagena. En 1/8 de finale, Barcelone élimine Getafe et affronte Levante en 1/4 de finale. Le Barça élimine ensuite la Real Sociedad en 1/2 finale. La finale a lieu le 16 avril à Valence face au Real Madrid.

Date J. Adversaire Lieu Score Buteurs
06/12/2013 16e aller FC Cartagena Stade Cartagonova, Carthagène Symbol support vote.svg 1-4 Pedro But inscrit après 36 minutes 36e But inscrit après 76 minutes 76e Fàbregas But inscrit après 43 minutes 43e Dongou But inscrit après 90 minutes 90e
17/12/2013 16e retour Camp Nou, Barcelone Symbol support vote.svg 3-0 Pedro But inscrit après 31 minutes 31e M. Sánchez But inscrit après 68 minutes 68e (csc) Neymar But inscrit après 88 minutes 88e
08/01/2014 8e aller Getafe CF Camp Nou, Barcelone Symbol support vote.svg 4-0 Fàbregas But inscrit après 8 minutes 8e But inscrit après 63 minutes 63e (pén.) Messi But inscrit après 90 minutes 90e But inscrit après 90+3 minutes 90+3e
16/01/2014 8e retour Coliseum Alfonso Pérez, Getafe Symbol support vote.svg 0-2 Messi But inscrit après 44 minutes 44e But inscrit après 63 minutes 63e
22/01/2014 1/4 aller Levante UD Stade Ciutat de València, Valence Symbol support vote.svg 1-4

Juanfran But inscrit après 53 minutes 53e (csc) Tello But inscrit après 60 minutes 60e But inscrit après 81 minutes 81e But inscrit après 86 minutes 86e

29/01/2014 1/4 retour Camp Nou, Barcelone Symbol support vote.svg 5-1 Adriano But inscrit après 28 minutes 28e Puyol But inscrit après 44 minutes 44e Alexis But inscrit après 50 minutes 50e But inscrit après 52 minutes 52e Fàbregas But inscrit après 68 minutes 68e
05/02/2014 1/2 aller Real Sociedad Camp Nou, Barcelone Symbol support vote.svg 2-0 Sergio But inscrit après 44 minutes 44e Zubikarai But inscrit après 60 minutes 60e (csc)
12/02/2014 1/2 retour Stade d'Anoeta, Saint-Sébastien Symbol neutral vote.svg 1-1 Messi But inscrit après 27 minutes 27e
16/04/2014 Finale Real Madrid Stade Mestalla, Valence Symbol oppose vote.svg 1-2 Bartra But inscrit après 68 minutes 68e

Ligue des champions[modifier | modifier le code]

Article connexe : Ligue des champions 2013-2014.

Phase de poule[modifier | modifier le code]

Date J. Adversaire Lieu Score Buteurs
18/09/2013 Match 1 Ajax Amsterdam Camp Nou, Barcelone Symbol support vote.svg 4-0 Messi But inscrit après 22 minutes 22e But inscrit après 55 minutes 55e But inscrit après 75 minutes 75e Piqué But inscrit après 69 minutes 69e
01/10/2013 Match 2 Celtic FC Celtic Park, Glasgow Symbol support vote.svg 0-1 Fàbregas But inscrit après 75 minutes 75e
22/10/2013 Match 3 AC Milan Stadio San Siro, Milan Symbol neutral vote.svg 1-1 Messi But inscrit après 23 minutes 23e
06/11/2013 Match 4 AC Milan Camp Nou, Barcelone Symbol support vote.svg 3-1 Messi But inscrit après 30 minutes 30e (pén.) But inscrit après 83 minutes 83e Sergio But inscrit après 40 minutes 40e
26/11/2013 Match 5 Ajax Amsterdam Amsterdam Arena, Amsterdam Symbol oppose vote.svg 2-1 Xavi But inscrit après 49 minutes 49e (pén.)
11/12/2013 Match 6 Celtic FC Camp Nou, Barcelone Symbol support vote.svg 6-1 Piqué But inscrit après 7 minutes 7e Pedro But inscrit après 40 minutes 40e Neymar But inscrit après 45 minutes 45e But inscrit après 48 minutes 48e But inscrit après 58 minutes 58e Tello But inscrit après 71 minutes 71e
Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Drapeau : Espagne FC Barcelone 13 6 4 1 1 16 5 +11
2 Drapeau : Italie AC Milan 9 6 2 3 1 8 5 +3
3 Drapeau : Pays-Bas Ajax Amsterdam 8 6 2 2 2 5 8 -3
4 Drapeau : Écosse Celtic FC 3 6 1 0 5 3 14 -11

1/8 de finale[modifier | modifier le code]

Date J. Adversaire Lieu Score Buteurs
18/02/2014 8e aller Drapeau : Angleterre Manchester City Etihad Stadium, Manchester Symbol support vote.svg 0-2 Messi But inscrit après 54 minutes 54e (pén.) Dani Alves But inscrit après 90 minutes 90e
12/03/2014 8e retour Camp Nou, Barcelone Symbol support vote.svg 2-1 Messi But inscrit après 67 minutes 67e Dani Alves But inscrit après 90+1 minutes 90+1e


1/4 de finale[modifier | modifier le code]

Date J. Adversaire Lieu Score Buteurs
01/04/2014 1/4 aller Drapeau : Espagne Atlético Madrid Camp Nou, Barcelone Symbol neutral vote.svg 1-1 Neymar But inscrit après 71 minutes 71e
09/04/2014 1/4 retour Stade Vicente Calderón, Madrid Symbol oppose vote.svg 1-0

Statistiques individuelles[modifier | modifier le code]

Statistiques des buteurs[modifier | modifier le code]

mis à jour le 17 mai 2014

Tableau des buteurs blaugrana
Place Nom Liga Coupe du Roi Ligue des champions Supercoupe d'Espagne TOTAL des buts
1 Messi 28 5 8 41
2 Alexis 19 2 21
3 Pedro 15 3 1 19
4 Neymar 9 1 4 1 15
5 Fàbregas 8 4 1 13
6 Tello 1 3 1 5
7 Piqué 2 2 4
7 Xavi 3 1 4
7 Alves 2 2 4
7 Adriano 3 1 4
11 Sergio 1 1 1 3
11 Iniesta 3 3
13 Puyol 1 1 2
13 Bartra 1 1 2
15 Dongou 1 1
csc Yoel (Celta Vigo) 1 1
csc M. Sánchez (FC Cartagena) 1 1
csc Juanfran (Levante UD) 1 1
csc Zubikarai (Real Sociedad) 1 1
csc Figueras (Real Betis) 1 1
csc Gabriel Paulista (Villarreal CF) 1 1
csc Musacchio (Villarreal CF) 1 1
Détails 15 buteurs blaugrana 100 26 21 1 148

Statistiques des passeurs[modifier | modifier le code]

mis à jour le 17 mai 2014

Tableau des passeurs blaugrana
Place Nom Liga Coupe du Roi Ligue des champions Supercoupe d'Espagne TOTAL des passes
1 Fàbregas 14 2 1 17
2 Messi 11 3 14
3 Alexis 9 2 1 12
3 Neymar 9 2 11
5 Iniesta 6 1 3 10
6 Pedro 8 1 9
7 Xavi 2 1 3 6
8 Adriano 1 1 2 4
8 Montoya 1 2 1 4
8 Tello 2 2 4
8 Alves 3 1 4
12 Sergio 1 1 2
12 Alba 2 2
14 Song 1 1
Détails 14 passeurs blaugrana 69 16 15 1 101

Statistiques individuelles[modifier | modifier le code]

Mis à jour le 17 mai 2014

Tableau des statistiques individuelles
Numéro Nat. Nom Championnat Coupe du Roi Ligue des champions Supercoupe d'Espagne Total
M.j. But inscrit Averti Carton rouge M.j. But inscrit Averti Carton rouge M.j. But inscrit Averti Carton rouge M.j. But inscrit Averti Carton rouge M.j. But inscrit Averti Carton rouge
1 Drapeau : Espagne Valdés 26 0 2 0 0 0 0 0 6 0 0 0 2 0 0 0 34 0 2 0
2 Drapeau : Espagne Montoya 13 0 0 0 4 0 1 0 2 0 1 0 0 0 0 0 19 0 2 0
3 Drapeau : Espagne Piqué 26 2 5 0 2 0 0 0 9 2 1 0 2 0 1 0 39 4 7 0
4 Drapeau : Espagne Fàbregas 36 8 4 0 8 4 1 0 9 1 4 0 2 0 1 0 55 13 10 0
5 Drapeau : Espagne Puyol 5 1 0 0 6 1 0 0 1 0 0 0 0 0 0 0 12 2 0 0
6 Drapeau : Espagne Xavi 30 3 0 0 5 0 0 0 10 1 0 0 2 0 0 0 47 4 0 0
7 Drapeau : Espagne Pedro 37 15 3 0 8 3 0 0 5 1 0 0 2 0 0 0 52 19 3 0
8 Drapeau : Espagne Iniesta 35 3 0 0 6 0 0 0 9 0 2 0 2 0 0 0 52 3 2 0
9 Drapeau : Chili Alexis 34 19 2 0 9 2 1 0 9 0 3 0 2 0 0 0 54 21 6 0
10 Drapeau : Argentine Messi 31 28 2 0 6 5 1 0 7 8 0 0 2 0 0 0 46 41 3 0
11 Drapeau : Brésil Neymar 26 9 6 0 3 1 0 0 10 4 1 0 2 1 1 0 41 15 8 0
12 Drapeau : Mexique Dos Santos 3 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 3 0 0 0
13 Drapeau : Espagne Pinto 13 0 1 0 9 0 0 0 4 0 0 0 0 0 0 0 26 0 1 0
14 Drapeau : Argentine Mascherano 28 0 9 0 7 0 2 0 9 0 2 0 2 0 0 0 46 0 13 0
15 Drapeau : Espagne Bartra 19 1 3 0 5 1 1 0 4 0 0 0 0 0 0 0 28 2 4 0
16 Drapeau : Espagne Sergio 32 1 11 0 5 1 2 0 9 1 2 0 2 0 2 0 48 3 17 0
17 Drapeau : Cameroun Song 19 0 2 0 7 0 1 0 4 0 0 0 1 0 0 0 31 0 3 0
18 Drapeau : Espagne Alba 15 0 5 1 5 0 0 0 3 0 1 0 2 0 1 0 25 0 7 1
19 Drapeau : Pays-Bas Afellay 1 0 0 0 1 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 2 0 0 0
20 Drapeau : Espagne Tello 22 1 0 0 6 3 0 0 2 1 0 0 0 0 0 0 30 5 0 0
21 Drapeau : Brésil Adriano 26 3 8 0 7 1 1 0 5 0 0 0 0 0 0 0 38 3 8 0
22 Drapeau : Brésil Alves 27 2 7 0 5 0 0 0 8 2 2 0 2 0 0 0 42 4 9 0
23 Drapeau : Espagne Cuenca 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
24 Drapeau : Espagne Roberto 17 0 0 0 6 0 1 0 4 0 1 0 0 0 0 0 30 0 2 0
25 Drapeau : Espagne Oier 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
27 Drapeau : Espagne Patric 0 0 0 0 0 0 0 0 1 0 0 0 0 0 0 0 1 0 0 0
28 Drapeau : Espagne Adama 1 0 0 0 0 0 0 0 1 0 0 0 0 0 0 0 2 0 0 0
29 Drapeau : Cameroun Dongou 1 0 0 0 1 1 0 0 1 0 0 0 0 0 0 0 3 1 0 0

Statistiques de l'équipe[modifier | modifier le code]

La Liga Ligue des champions Coupe Supercoupe Total
Matchs joués 38 10 9 2 59
Matchs gagnés 27 6 7 0 40
Matchs nuls 6 2 1 2 11
Matchs perdus 5 2 1 0 8
Buts marqués 100 21 26 1 148
Buts encaissés 33 8 6 1 48
Matchs sans encaisser de buts 16 3 4 1 24
Buts par des remplaçants 6 1 3 1 11
Tirs 646 149 180 16 991
Corners pour 269 70 81 7 427
Corners contre 149 28 18 2 199
Joueurs utilisés 25 24 22 14 26
Hors-jeux 109 27 23 0 159
Fautes reçues 549 159 109 46 863
Fautes commises 435 111 102 22 670
Cartons jaunes 73 20 13 6 112
Cartons rouges 1 0 0 0 1
  • Mis à jour : 17 mai 2014
  • Source : ESPN
  • Joueurs utilisés 1: le FC Barcelone a utilisé un total de 26 joueurs dans les compétitions officielles[23].

Autres statistiques[modifier | modifier le code]

Mis à jour le 17 mai 2014

  • Victoires consécutives toutes compétitions confondues : 0
  • Victoires consécutives en Liga : 0
  • Matchs consécutifs sans défaite : 5
  • Défaites consécutives : 0
  • Matchs consécutifs sans victoire : 3
  • Buts marqués : 148 buts en 58 matchs officiels. Moyenne par match : 2.55
    • Premier but de la saison : Alexis Sánchez contre Levante (1re journée de Liga)
    • Penaltys pour / penaltys contre : 15 / 4
    • Premier doublé : Lionel Messi contre Levante (1re journée de Liga)
    • Premier triplé : Lionel Messi contre Valence (3e journée de Liga)
    • Premier quadruplé :
    • Buts encaissés : 48 buts en 58 matchs officiels. Moyenne par match : 0.83
    • But le plus rapide d'une rencontre :
      • Adriano à la 2e minute lors de la 24e journée de Liga (FC Barcelone - Rayo Vallecano)
    • But le plus tardif d'une rencontre :
      • Alexis Sánchez à la 94e minute lors de la 4e journée de Liga (FC Barcelone - Séville FC)
    • Plus grande marge de buts : 7
      • lors de la 1re journée de Liga (FC Barcelone - Levante, 7-0)
      • lors de la 28e journée de Liga (FC Barcelone - Osasuna, 7-0)
    • Plus grand nombre de buts marqués dans une rencontre : 7
      • lors de la 1re journée de Liga (FC Barcelone - Levante, 7-0)
      • lors de la 28e journée de Liga (FC Barcelone - Osasuna, 7-0)
    • Plus grand nombre de buts marqués en une mi-temps : 6
      • lors de la 1re journée de Liga (FC Barcelone - Levante, 7-0)

Équipe type (toutes compétitions confondues)[modifier | modifier le code]

Mis à jour le 17 mai 2014

No. Pos. Joueur Titulaire Notes
1 GK Drapeau de l'Espagne Víctor Valdés 34 José Manuel Pinto a 25 titularisations
3 DC Drapeau de l'Espagne Gerard Piqué 39 Marc Bartra a 23 titularisations
14 DC Drapeau de l’Argentine Javier Mascherano 44 Carles Puyol a 12 titularisations
22 DD Drapeau du Brésil Daniel Alves 42 Martín Montoya a 17 titularisations
18 DG Drapeau du Brésil Adriano Correia 35 Jordi Alba a 24 titularisations
16 MR Drapeau de l'Espagne Sergio Busquets 46 Alexandre Song a 18 titularisations
6 MO Drapeau de l'Espagne Xavi Hernández 41 Sergi Roberto a 8 titularisations
4 MO Drapeau de l'Espagne Cesc Fàbregas 44 Andrés Iniesta a 41 titularisations
9 AiD Drapeau du Chili Alexis Sánchez 38 Pedro a 38 titularisations
11 AiG Drapeau du Brésil Neymar 32 Cristian Tello a 6 titularisations
10 Att Drapeau de l’Argentine Lionel Messi 43

Récompenses et distinctions[modifier | modifier le code]

Lionel Messi figure parmi les trois nominés au Prix du Meilleur joueur d'Europe décerné par l'UEFA le 29 août 2013 à Nyon. Il est 2e avec 13 votes derrière Franck Ribéry qui termine 1er avec 36 votes mais devant Cristiano Ronaldo qui ne récolte que 3 votes.

Quatre joueurs du FC Barcelone figurent parmi les 23 nommés du Ballon d'or 2013 : Lionel Messi, Andrés Iniesta, Xavi Hernández et Neymar. Lionel Messi figure parmi les trois finalistes ce qui assure un nouveau podium à un joueur du FC Barcelone, le 28e pour un joueur du Barça dans l'histoire du Ballon d'or. C'est la septième édition consécutive qu'un joueur du FC Barcelone figure sur le podium. Lionel Messi obtient la deuxième place après avoir remporté les quatre éditions précédentes.

Quatre joueurs de Barcelone figurent dans le onze idéal de l'année 2013 FIFA/FIFPro World XI : Lionel Messi, Andrés Iniesta, Xavi Hernández et Dani Alves. Messi figure dans ce onze idéal pour la septième année consécutive.

Joueurs en sélection nationale[modifier | modifier le code]

Jusqu'à 24 joueurs du club auront la possibilité de disputer la Coupe du monde de 2014 au Brésil[24]. Valdés, Piqué, Puyol, Alba, Fàbregas, Xavi, Busquets, Iniesta, et Pedro sont des habitués de l'équipe d'Espagne. À ce groupe de neuf joueurs, il faut ajouter Bartra, Deulofeu, Tello et Montoya qui ont également des chances d'être du voyage. Dans sa pré-liste de 30 joueurs de mai 2014, le sélectionneur espagnol Vicente del Bosque place sept joueurs de Barcelone : Piqué, Alba, Fàbregas, Xavi, Busquets, Iniesta et Pedro. Les sept se trouvent dans la liste définitive donnée par Del Bosque le 31 mai.

Pour ce qui est des autres nations représentées au Barça, les Brésiliens Neymar, Alves et Adriano, les Argentins Messi et Mascherano, les Camerounais Song, Dongou et Bagnack, le Chilien Alexis Sánchez, le Néerlandais Afellay et le Mexicain Dos Santos, sont les autres joueurs pouvant prendre part à la Coupe du monde 2014.

Finalement, un total de 13 joueurs du Barça participent à la Coupe du monde, c'est le club qui apporte le plus de joueurs juste après le Bayern et Manchester United (14)[25]. Il s'agit des 7 joueurs Espagnols, des Argentins Messi et Mascherano, des Brésiliens Alves et Neymar, du Chilien Alexis Sánchez et du Camerounais Alex Song.

Lionel Messi et Javier Mascherano parviennent en finale de la Coupe du monde avec l'Argentine (défaite 1 à 0 face à l'Allemagne). Lionel Messi remporte le Ballon d'or Adidas de meilleur joueur de la Coupe du monde.

Tactique[modifier | modifier le code]

Le nouvel entraîneur Gerardo Martino n'apporte pas de changements fondamentaux au jeu du FC Barcelone qui continue à être basé sur la possession du ballon. Toutefois, Martino insiste sur le pressing effectué le plus haut possible afin de récupérer la balle le plus près possible du but adverse.

Affluence et télévision[modifier | modifier le code]

L'affluence moyenne au Camp Nou pendant la saison 2013-2014 est de 72 116 spectateurs. Seul le Borussia Dortmund et Manchester United font mieux avec 80 297 et 75 207 spectateurs respectivement[26].

Aspects juridiques et économiques[modifier | modifier le code]

Le FC Barcelone bénéficie d'un nouveau sponsor sur son maillot. Il s'agit de la compagnie aérienne Qatar Airways qui signe un contrat de 170 millions d'euros pour 6 ans[27]. Il s'agit du contrat le plus important dans ce domaine.

Le 9 septembre 2013, le club annonce un accord de sponsoring de trois ans avec la banque des Émirats arabes unis United Arab Bank[28].

Le 11 décembre 2013, Intel devient sponsor du FC Barcelone après avoir passé un accord de 5 millions d'euros par année jusqu'en 2016[29].

Le 20 janvier 2014, le président Sandro Rosell présente lors d'une conférence de presse le projet de rénovation complète du Camp Nou dont toutes les places seraient couvertes et atteindrait une capacité pour 105 000 spectateurs[30]. Selon Sandro Rosell, il s'agit en fait d'un nouveau stade qui serait construit à la même place que le Camp Nou actuel, en vidant progressivement les éléments actuels et n'en conservant que la structure. Ce projet dont le coût s'élève à 600 M€ est soumis aux socios au moyen d'un référendum qui a lieu au mois d'avril 2014. Le stade continuerait à être utilisable pour les matchs du Barça durant les travaux qui s'étaleraient entre 2017 et 2021.

Le 23 janvier, le président du club Sandro Rosell présente sa démission suite à l'ouverture d'une enquête judiciaire visant de possibles irrégularités financières dans le transfert de Neymar. Sandro Rosell est remplacé par Josep Maria Bartomeu qui était jusqu'alors vice-président[13].

Le 2 avril, la FIFA annonce une sanction contre le FC Barcelone qui lui interdit de recruter de nouveaux joueurs lors des deux prochains mercatos en raison d'irrégularités dans le recrutement de joueurs âgés de moins de 18 ans.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Accord pour le transfert de Neymar, fcbarcelona.es, 26 mai 2013
  2. Tito Vilanova quitte le banc du Barça, sport.es, 19 juillet 2013
  3. Le Barça jouera face à Valerenga le 27 juillet 2013, sport.es, 26 avril 2013
  4. http://www.fcbarcelona.com/fr/football/equipe-premiere/detail/article/le-match-contre-lechia-gdansk-le-30-juillet
  5. Deux matches pour la paix, lequipe.fr, 22 mai 2013
  6. Première confrontation face à l'Ajax, mundodeportivo.com, 29 août 2013
  7. Osasuna met un terme à la série du Barça, mundodeportivo.com, 19 octobre 2013
  8. La meilleure série du Barça à la maison depuis 40 ans, mundodeportivo.com, 28 octobre 2013
  9. a et b 54 journées en tête pour le Barça, mundodeportivo.com, 15 décembre 2013
  10. Le Barça commence les vacances et revient le 30 décembre, 23 décembre 2013, mundodeportivo.com
  11. Messi de retour à Barcelone, mundodeportivo.com, 2 janvier 2014
  12. Messi 400, sport.es, 22 janvier 2014
  13. a et b Josep Maria Bartomeu sera le nouveau président du FC Barcelone, sport.es, 23 janvier 2014
  14. Le Barça en demi-finale pour la 42e fois, sport.es, 29 janvier 2014
  15. Lionel Messi pulvérise un record mythique et s'attaque à deux légendes du football espagnol, fr.sports.yahoo.com, 15 février 2014
  16. Luis Enrique négocie avec Zubizarreta, sport.es, 5 mai 2014
  17. [1]
  18. Barça-Atlético : troisième finale de la Liga, mundodeportivo.com, 12 mai 2014
  19. http://www.mundodeportivo.com/20140517/fc-barcelona/el-tata-anuncia-que-lo-deja_54407023136.html
  20. Effectif sur le site officiel
  21. Seule la nationalité sportive est indiquée. Un joueur peut avoir plusieurs nationalités mais n'a le droit de jouer que pour une seule sélection nationale.
  22. Seule la sélection la plus importante est indiquée.
  23. « Estadísticas de jugadores. », Wikipedia.org (consulté le 18 de agosto de 2013)
  24. Un Mondial aux couleurs blaugrana, sport.es, 20 novembre 2013
  25. Le Barça complète le podium des clubs avec le plus de joueurs à la Coupe du monde, sort.es, 7 juin 2014
  26. Le Camp Nou sur le podium des affluences moyennes, mundodeportivo.com, 31 juillet 2014
  27. (en)Qatar Airways becomes Barcelona's shirt sponsors instead of Qatar Foundation, albawaba.com, 17 novembre 2012
  28. United Arab Bank, nouveau sponsor du FC Barcelone, sport.es, 9 septembre 2013
  29. Intel, nouveau sponsor du Barça, sport.es, 10 décembre 2013
  30. Présentation du nouveau Camp Nou, sport.es, 20 janvier 2014

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]