Saison 2012-2013 du FC Barcelone

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

FC Barcelone (football)
Saison 2012-2013

alt=Description de l'image Logo FC Barcelona.svg.
Généralités
Président Drapeau : Espagne Sandro Rosell
Entraîneur Drapeau : Espagne Tito Vilanova
Résultats
Championnat 1er
Coupe du Roi 1/2 finale
face au Real Madrid 1-1 1-3
Ligue des champions 1/2 finale
face au Bayern Munich 4-0 0-3
Supercoupe d'Espagne Finaliste
face au Real Madrid 3-2 2-1
Meilleur buteur Liga BBVA:
Drapeau : Argentine Lionel Messi (46)
Toutes Compétitions:
Drapeau : Argentine Lionel Messi (60)
Meilleur passeur Liga BBVA::
Drapeau : Espagne Andrés Iniesta (15)
Toutes Compétitions:
Drapeau : Espagne Andrés Iniesta (18)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Autre

Chronologie

Cette saison est la 113e depuis la fondation du club et fait suite à la saison 2011-2012 qui a vu le FC Barcelone remporter la Supercoupe d'Espagne, la Supercoupe d'Europe, la Coupe du monde des clubs et la Coupe du Roi.

Lors de la saison 2012-2013 le FC Barcelone est engagé dans quatre compétitions officielles : championnat d'Espagne, Ligue des Champions, Coupe du Roi et Supercoupe d'Espagne.

À la suite du départ de Josep Guardiola en juin 2012 après quatre saisons à la tête de l'équipe première, c'est son adjoint Tito Vilanova qui est nommé entraîneur. Vilanova choisit Jordi Roura comme adjoint. Roura prend momentanément la direction de l'équipe lorsque Tito Vilanova est opéré d'un cancer le 20 décembre 2012.

Barcelone effectue un excellent premier tour en championnat avec 18 victoires et un seul match nul, ce qui constitue un record, parvenant ainsi à être champion d'hiver.

Le FC Barcelone est sacré champion d'Espagne pour la 22e fois le 11 mai 2013.

Pré-saison[modifier | modifier le code]

Juin[modifier | modifier le code]

Tito Vilanova devient le nouvel entraîneur du Barça.

Le 28 juin, le FC Barcelone annonce le recrutement du latéral gauche de Valence CF Jordi Alba pour un montant de 14M€.

Juillet[modifier | modifier le code]

Lors de l'été 2012, en raison de l'Euro en Pologne et en Ukraine, le FC Barcelone décide de réaliser une préparation en Europe.

Le 7 juillet, le club révèle le départ du milieu de terrain malien Seydou Keita qui part au Dalian Aerbin en Chine après quatre saisons et quatorze titres remportés avec les blaugranas.

Le 16 juillet, le Barça est de retour au centre de Sant Joan Despi pour la reprise des entraînements. C'est le début de l'ère Vilanova et un nouveau cycle pour Barcelone.

Le 23 juillet, Carles Puyol revient à Can Barca et Lionel Messi, touché à l'entraînement, déclare forfait pour le match contre Hambourg.

Le 24 juillet, le FC Barcelone débute une préparation en Europe par une victoire 2-1 contre Hambourg devant les 57 000 spectateurs du Imtech Arena en Allemagne. Alexis trouve Dani Alves qui envoie un boulet de canon entre les deux poteaux. 1-0 pour Barcelone (5e). Grâce à un contre, l'équipe locale parvient à heurter la transversale, et Arslan est à la reprise. 1-1 pour Hambourg (20e). Alexis lance Afellay qui échoue face à René Adler mais Gerard Deulofeu est là pour marquer le but de la victoire dans la cage vide. 2-1 pour Barcelone (36e). C'est le premier match de Tito Vilanova à la tête du FC Barcelone. Un baptême du feu accompli avec succès pour l'entraîneur catalan. Marc Muniesa, victime d'une rupture des ligaments croisés, est rendu indisponible pour huit mois minimum.

Le 25 juillet, Carles Puyol et Lionel Messi réintègrent le groupe barcelonais pour l'entraînement.

Le 28 juillet, pour un deuxième match de préparation, le FC Barcelone bat le Casablanca Athletic Club 8 à 0 à Tanger au Maroc. C'est la cinquième fois de son histoire que le Barça joue au Maroc, la première fois fut en 1952[1]. Messi trouve une ouverture dans la défense marocaine, Alves trouve Alexis devant la cage. Le Chilien marque facilement le premier but de la partie. 1-0 pour Barcelone (12e). Lancé en profondeur par Afellay, Messi marque de l'intérieur du pied gauche. 2-0 pour Barcelone (34e). Grâce à un beau une-deux avec Alexis, Messi récidive et inscrit le troisième but de la rencontre. 3-0 pour Barcelone (38e). Messi élimine un Marocain et repique dans l'axe et délivre un caviar[style à revoir] à Afellay. Le tir de ce dernier est contré et Alexis est présent pour anéantir les espoirs locaux. 4-0 pour Barcelone (40e). Alexis montre un élan de gratitude envers Messi qui réalise le hat-trick parfait. 5-0 pour Barcelone (45e). La deuxième mi-temps débute par une transversale et un duel face au gardien manqué pour Messi. Alexis est fauché dans la surface et l'arbitre désigne le point de pénalty. Alves le marque en force. 6-0 pour Barcelone (57e). Sergi Gomez envoie un coup-franc énergique de 30 mètres dans la cage adverse. 7-0 pour Barcelone (84e).

Le Barça reprend les entraînements le 16 juillet et réalise sa préparation en Europe en disputant plusieurs matchs amicaux, notamment face au PSG le 4 août au Parc des Princes (2 à 2, victoire lors de la séance de tirs aux buts qui permet au Barça de remporter le Trophée de Paris), le 8 août face à Manchester United (0-0, victoire aux tirs aux buts) et le 11 août face au Dinamo Bucarest (victoire 2 à 0).

Le Trophée Gamper a lieu le 20 août au Camp Nou face à la Sampdoria (défaite 0-1 avec un Barça essentiellement composé de joueurs de l'équipe réserve).

Saison 2012-2013[modifier | modifier le code]

Août[modifier | modifier le code]

Le FC Barcelone débute en championnat le 19 août par une large victoire au Camp Nou face à la Real Sociedad 5 à 1 avec deux buts de Lionel Messi et un de David Villa qui signe son retour après huit mois d'absence à la suite d'une fracture du tibia. Le Barça bat ensuite le Real Madrid le 23 août lors du match aller de la Supercoupe d'Espagne (3 à 2) puis bat Osasuna à l'extérieur en championnat (1-2, doublé de Messi). Le Barça est en tête du championnat avec cinq points d'avance sur le Real. Le 29 août, le Barça est défait 2 à 1 sur la pelouse du Real Madrid lors du match retour de la Supercoupe d'Espagne. Cela faisait plus de quatre ans que le Barça n'avait pas perdu au stade Santiago Bernabeu, la dernière défaite datant de mai 2008[2].

Septembre[modifier | modifier le code]

Le 2 septembre, lors de la 3e journée de championnat, le FC Barcelone bat Valence CF difficilement 1 à 0 grâce à un beau but marqué par le défenseur Adriano au Camp Nou devant 76 300 spectateurs. L'objectif du club est de maintenir les cinq points d'avance sur le Real Madrid avant le Clásico du 7 octobre.

En battant Getafe à l'extérieur le 15 septembre (4-1, dont deux buts de Lionel Messi), le Barça possède désormais huit points d'avance sur son éternel rival madrilène qui est battu à Séville lors de la 4e journée.

Le club débute son parcours en Ligue des champions le 19 septembre au Camp Nou en battant le Spartak de Moscou (3-2, nouveau doublé de Messi) avant d'affronter Benfica et le Celtic FC en octobre.

Le 22 septembre, le Barça remporte son cinquième match consécutif de championnat en battant Grenade 2 à 0.

Le 29 septembre, le Barça fait une remontée exceptionnelle à l'extérieur face au Séville FC. Après avoir été mené 2-0, le Barça l'emporte grâce à deux buts de Cesc Fàbregas (dont un à la dernière minute) et un de David Villa dans les arrêts de jeu (93e minute). Les Blaugranas conservent ainsi leur invincibilité avec 18 points sur 18 possibles tout en ayant une confortable avance de huit points sur le Real Madrid avant le Clásico du 7 octobre. Avec ces six victoires en autant de rencontres, le FC Barcelone de Tito Vilanova réussi le meilleur début de championnat de l'histoire du club, à égalité avec les saisons 1929-1930, 1990-1991 et 1997-1998[3]. Ce record est battu la saison suivante par le Barça de Gerardo Martino.

Octobre[modifier | modifier le code]

Le 2 octobre, le Barça se déplace au Estádio da Luz où il bat Benfica 2-0 (buts d'Alexis et Fàbregas sur deux passes décisives de Messi) pour le compte de la 2e journée de poule en Ligue des champions. Le 7 octobre, Barcelone affronte le Real Madrid lors du Clásico de la 7e journée de championnat. Après un match équilibré, Barcelone parvient à conserver son avance de huit points sur le Real Madrid avec un résultat nul de 2 à 2 (deux buts de Lionel Messi).

Le championnat reprend le 20 octobre après les deux matchs de l'équipe d'Espagne qualificatifs pour la Coupe du monde. À cette date, le Barça se déplace à La Corogne pour jouer contre le Deportivo. Lors d'un match plein de rebondissements, le Barça bat le Deportivo 5 à 4 (trois buts de Messi) avant de défaire le Celtic Glasgow 2 à 1 au Camp Nou le 23 octobre en Ligue des champions, victoire qui permet au Barça de consolider la première place de son groupe.

Octobre s'achève par deux déplacements victorieux : celui à Madrid le 27 pour jouer contre le Rayo Vallecano (9e journée de championnat, victoire 0-5) et celui à Vitoria le 30 pour affronter Alavés en 1/16e de finale de la Coupe du Roi (victoire 0-3).

Novembre[modifier | modifier le code]

Novembre débute par une victoire sur le Celta de Vigo au Camp Nou lors de la 10e journée de championnat (3 à 1). Après dix journées de championnat, le Barça occupe la première place du championnat avec trois points d'avance sur l'Atlético de Madrid.

Le 7 novembre, après 12 matchs sans défaite, Barcelone est battu en Écosse par le Celtic 2 à 1 en Ligue des champions. Malgré cela, le Barça conserve la première place de son groupe et n'a besoin que d'un point pour se qualifier pour les huitièmes de finale.

Le 11 novembre, Barcelone bat Majorque 2 à 4 lors de la 11e journée de championnat. Lionel Messi inscrit deux buts et bat le record de buts de Pelé au cours d'une année civile avec 76 réalisations en 2012.

Lors de la 12e journée, le Barça remporte une nouvelle victoire en battant sans mal le Real Saragosse au Camp Nou par 3 buts à 1. Messi inscrit deux buts et donne une belle passe décisive à Alex Song qui marque son premier but avec le maillot de Barcelone. Ce match marque le retour de la charnière défensive composée de Carles Puyol et Gerard Piqué après de nombreuses blessures.

Trois jours après, le 20 novembre, Barcelone bat 3 à 0 (dont deux buts de Messi) le Spartak Moscou dans le froid du Stade Luzhniki en Ligue des champions. Avec ce succès, le Barça obtient sa qualification pour les 8es de finale pour la neuvième saison consécutive et s'assure la première place de son groupe.

Le 25 novembre, lors de la 13e journée de championnat, Barcelone augmente à 11 points son avance sur le Real Madrid grâce à sa victoire sur Levante (0-4, dont deux buts de l'inévitable Lionel Messi qui en compte cette saison déjà 19 en championnat) et la défaite madrilène face au Betis. Barcelone joue face à Levante avec un onze entièrement formé au club pour la première fois de son histoire en match officiel : Valdés, Montoya, Puyol, Piqué, Alba, Xavi, Busquets, Fàbregas, Iniesta, Messi et Pedro[4].

Le Barça bat Alavés 3 à 1 (avec deux buts de David Villa qui dépasse ainsi la barrière des 300 buts au cours de sa carrière) le 28 novembre au Camp Nou lors du match retour des 16es de finale de Coupe du Roi. Le jeune Carles Planas devient le premier joueur issu de la Masia à débuter sous les ordres de Tito Vilanova. Le Barça jouera contre Cordoue en 8es de finale.

Décembre[modifier | modifier le code]

Le 1er décembre, lors de la 14e journée de championnat, Barcelone bat l'Athletic Bilbao 5 à 1 (dont deux buts de Lionel Messi) au Camp Nou au cours d'un match à sens unique. Avec cette victoire, la treizième pour un seul match nul, le Barça effectue le meilleur début de championnat de l'histoire du football espagnol, battant le précédent record du Real Madrid (saison 1991-1992)[5]. Barcelone compte désormais six points d'avance sur l'Atlético de Madrid battu par le Real Madrid qui est troisième à onze points.

Puis, le Barça fait match nul 0 à 0 face à Benfica le 5 décembre en Ligue des champions dans un match sans enjeu pour les Barcelonais déjà assurés de terminer à la première place du groupe. Plusieurs jeunes de l'équipe réserve tels que Rafinha, Carles Planas et Sergi Roberto sont titularisés. Ce match nul fait les affaires du Celtic Glasgow qui prend la deuxième place du groupe au détriment de Benfica. En signe de remerciement, le Celtic passe l'hymne du Barça à la fin de son match au Celtic Park face au Spartak[6].

Barcelone enchaîne ensuite avec deux victoires en Andalousie. D'abord, le 9 décembre (15e journée de championnat), Barcelone bat le Betis au Stade Benito Villamarín 2 à 1 (doublé de Messi qui avec ses 86 buts en 2012 bat le record de buts au cours d'une année civile de Gerd Müller qui datait de 1972), avant de se rendre le 12 décembre à Cordoue pour une victoire 2 à 0 (nouveau doublé de Lionel Messi) en Coupe du Roi lors des 8es de finale aller.

Le 16 décembre, au Camp Nou, Barcelone auteur d'une deuxième mi-temps exceptionnelle bat 4 à 1 son dauphin en championnat l'Atlético de Madrid grâce à un superbe but d'Adriano en pleine lucarne, un autre de Busquets et un doublé de Messi. L'Atlético est désormais distancé à neuf points au classement tandis que le Real Madrid est à treize points du leader barcelonais assuré d'être champion d'hiver.

Le 18 décembre, Éric Abidal reçoit le feu vert des médecins pour rejouer au football après avoir été soigné pendant les deux dernières années d'un cancer du foie. Le même jour, Lionel Messi, Xavi et Carles Puyol prolongent les contrats qui les lient à Barcelone.

Le 19 décembre, Tito Vilanova est hospitalisé d'urgence et opéré en raison d'une rechute de son cancer. C'est son adjoint Jordi Roura qui prend les rênes de l'équipe jusqu'au rétablissement de Tito Vilanova.

Le Barça termine 2012 sur une victoire 3 à 1 à Valladolid le 22 décembre lors de la 17e journée de championnat. Lionel Messi marque un des buts de cette victoire, son 91e de l'année. Le Barça compte en cette fin d'année 9 points d'avance sur l'Atlético de Madrid et 16 sur le Real Madrid.

Janvier[modifier | modifier le code]

2013 débute par le derby barcelonais remporté facilement par le Barça 4 à 0 (avec deux buts de Pedro dont un sur une passe exceptionnelle de Busquets) face à l'Espanyol au Camp Nou le 6 janvier (18e journée de championnat). Tito Vilanova fait son retour sur le banc après son opération[7]. À la fin du match, il affirme qu'il n'est qu'au début du processus de guérison et que le chemin est encore long. Avec cette victoire (la dix-septième), Barcelone égale le record de points dans un premier tour de championnat (52 points) alors qu'il reste encore une journée à jouer. À la mi-janvier, Vilanova part à New York pour y recevoir un traitement de radiothérapie et chimiothérapie durant les mois de février et mars[8].

Le 7 janvier, Andrés Iniesta, Lionel Messi, Xavi, Gerard Piqué et Dani Alves, vainqueurs du prix FIFA/FIFPro World XI 2012, se rendent à Zurich pour la cérémonie de remise du Ballon d'or 2012 remporté par Messi pour la quatrième fois d'affilée. Le 10, Barcelone joue le match retour de 8es de finale de Coupe du Roi contre Cordoue (victoire 5 à 0 dont un but magnifique de David Villa). Le premier tour de la Liga s'achève par une victoire 3 à 1 sur le terrain de Málaga le 13 janvier. Avec cette victoire, Barcelone bat le record de points dans un premier tour de championnat (55 points sur 57 possibles). Le Barça compte désormais 18 points d'avance sur le Real Madrid et 11 sur l'Atlético. Lionel Messi occupe la tête du classement des meilleurs buteurs du championnat avec un total stratosphérique de 28 buts.

Les 16 et 24 janvier, Barcelone affronte de nouveau Málaga en quarts de finale de la Coupe du Roi. Lors du match aller au Camp Nou, Málaga parvient à arracher un match nul 2 à 2 face à un Barça qui n'a pas aligné tous ses titulaires (Xavi, Fàbregas, Busquets, Piqué et Villa n'étaient pas dans le onze initial)[9]. Avant le match, Lionel Messi a présenté au public ses quatre Ballons d'or.

Le 17 janvier, Víctor Valdés annonce sa décision irrévocable de ne pas renouveler le contrat qui le lie au FC Barcelone jusqu'en juin 2014[10].

Le 19 janvier, Barcelone entame la seconde moitié du championnat en encaissant sa première défaite au Stade d'Anoeta contre la Real Sociedad 3 à 2 (20e journée de championnat).

Le 24 janvier, Barcelone se qualifie pour les 1/2 finales de Coupe du Roi en battant Málaga au match retour 4 à 2 au Stade de la Rosaleda (2-2 à l'aller). Messi inscrit son 40e but de la saison, qui est aussi le 100e but barcelonais de la saison toutes compétitions confondues.

Le 27 janvier, le Barça étrille Osasuna au Camp Nou (21e journée de championnat) 5 à 1 avec le premier quadruplé de la saison de Messi.

Les Blaugranas font match nul 1 à 1 face au Real Madrid le 30 au Santiago Bernabéu lors du match aller de demi-finale de Coupe du Roi. Le Barça dispose en deuxième mi-temps de nombreuses occasions pour l'emporter, mais le manque de réussite fait que l'éliminatoire se décidera lors du match retour au Camp Nou.

Février[modifier | modifier le code]

Le 3 février, au Stade de Mestalla, lors de le 22e journée de championnat, Barcelone fait match nul 1 à 1 contre Valence, avec un but de Lionel Messi. Une semaine après, Barcelone reçoit Getafe avec un horaire inhabituel puisque pour la première fois depuis 1985 le Barça joue à midi (23e journée de championnat). Le Barça, avec un Andrés Iniesta étincelant, l'emporte 6 à 1, dont un but de Lionel Messi. Avec la défaite de l'Atlético Madrid, Barcelone compte douze points d'avance sur son dauphin.

Le 16 février, Barcelone rend visite à Grenade CF (24e journée de championnat) et l'emporte 2 à 1 grâce à un nouveau doublé de Lionel Messi qui dépasse la barrière des 300 buts sous le maillot blaugrana.

Février est marqué par le retour de la Ligue des champions. Barcelone perd contre l'AC Milan 0-2 lors de l'aller des 8es de finale le 20 février à San Siro ce qui oblige les Catalans à une remontée lors du match retour.

Le 23 février au Camp Nou (25e journée de championnat), Barcelone bat Séville 2 à 1 avec des buts de Villa et Messi qui a réussi à marquer lors des quinze dernières journées de championnat.

Barcelone est éliminé le 26 en 1/2 finale de Coupe du Roi contre le Real Madrid au Camp Nou (défaite 1 à 3).

Mars[modifier | modifier le code]

Le 2 mars, Barcelone perd 2 à 1 au stade Santiago Bernabéu lors d'un nouveau Clásico face au Real Madrid (26e journée de championnat). Lionel Messi, en marquant le but de Barcelone, devient le meilleur buteur de l'histoire des Clásicos à égalité avec Alfredo Di Stéfano (18 buts chacun). Messi a réussi à marquer lors des seize dernières journées de championnat, il est ainsi le premier joueur de l'histoire d'un championnat européen à avoir réussi cette performance[11]. À douze journées de la fin du championnat, Barcelone conserve une avance confortable de 11 points sur l'Atlético Madrid et 13 points sur le Real Madrid.

Barcelone renoue avec la victoire le 9 mars en battant au Camp Nou le Deportivo La Corogne 2 à 0 (buts d'Alexis Sánchez et Lionel Messi) lors de la 27e journée de championnat. Le Barça compte désormais 13 points d'avance sur le Real et 14 sur l'Atlético.

Le 12 mars, Barcelone affronte le match retour de 8es de finale de Ligue des champions contre l'AC Milan au Camp Nou avec l'objectif de remonter le 2-0 du match aller. Barcelone retrouve son niveau après quelques matchs en demi-teinte et réussit le match parfait à base de fougue offensive, de technique et de dépense physique. Messi inscrit deux buts en première mi-temps, puis Villa et Alba ajoutent deux autres buts en seconde mi-temps. Ainsi pour la quatrième fois en autant d'éliminatoires Barcelone élimine l'AC Milan en Ligue des champions après les saisons 1959-1960, 2005-2006 et 2011-2012. C'est la première fois dans l'histoire de la Ligue des champions qu'une équipe parvient à remonter un 2-0 du match aller[12]. Avec ce match, Víctor Valdés effectue sa centième apparition en Ligue des champions. En nombre d'apparition, il se place juste derrière des gardiens comme Casillas (129), Kahn (107) et Shovkosvkiy (101), et il égale Van der Sar (100).

Le 17 mars, Barcelone bat le Rayo Vallecano 3 à 1 au Camp Nou lors de la 28e journée de championnat avec un but de Villa et deux de Messi, qui a marqué au cours des 18 dernières journées de championnat. La Liga s'interrompt pendant quinze jours en raison des matchs qualificatifs de l'Espagne pour la prochaine Coupe du monde. Neuf joueurs du Barça sont convoqués par le sélectionneur espagnol Vicente del Bosque.

Mars s'achève par un match nul 2 à 2 au stade de Balaídos contre le Celta de Vigo le 30 mars (29e journée de championnat). Lionel Messi inscrit un but et devient le premier joueur de l'histoire qui a réussi à marquer un but à toutes les équipes de la Liga consécutivement. Il s'agit de la 19e journée consécutive qu'il marque, c'est-à-dire un tour complet de championnat.

Avril[modifier | modifier le code]

Barcelone obtient un match nul 2 à 2 lors du match aller des quarts de finale de la Ligue des champions au Parc des Princes face au Paris Saint-Germain le 2 avril. Lionel Messi ouvre le score en 1re mi-temps mais il se blesse peu après et est indisponible durant une semaine. L'entraîneur Tito Vilanova fait son retour sur le banc après avoir été absent depuis janvier à la suite du traitement contre sa maladie à New York.

Barcelone entame la dernière ligne droite de la Liga en battant Majorque 5 à 0 (hat-trick de Cesc Fàbregas et doublé d'Alexis Sánchez) le 6 avril au Camp Nou (30e journée de championnat). Ce match est marqué par l'absence de Lionel Messi et le retour d'Éric Abidal, 402 jours après son dernier match officiel.

Le 10 avril, Barcelone se qualifie pour sa sixième demi-finale consécutive de la Ligue des champions, ce qui est un record, en faisant match nul 1 à 1 (but de Pedro) lors du match retour des quarts de finale face au PSG au Camp Nou.

Barcelone, privé de Messi, Iniesta, Pedro et Busquets, bat Saragosse 3 à 0 au stade de la Romareda le 14 avril lors de la 31e journée de championnat avec un but de Thiago Alcántara et un doublé de Cristian Tello.

Le 20 avril, au Camp Nou, Barcelone bat Levante 1 à 0 grâce à un but de Cesc Fàbregas (32e journée de championnat) et maintient son avance de 13 points sur le Real Madrid avant de jouer, le 23 avril, le match aller de la demi-finale de la Ligue des champions face au Bayern Munich (défaite 4 à 0).

Le 27 avril (33e journée de championnat), Barcelone fait match nul 2 à 2 (buts de Messi et Alexis) face à l'Athletic lors de son dernier déplacement dans l'un des stades les plus mythiques du football espagnol : le stade de San Mamés à Bilbao qui après un siècle d'histoire va être démoli à la fin de la saison.

Mai[modifier | modifier le code]

Le mois de mai débute au Camp Nou par le match retour de demi-finale de la Ligue des champions face au Bayern Munich (défaite 0-3). Le Barça se reprend en battant 4 à 2 (deux buts de Messi) le Real Betis le 5 mai au Camp Nou (34e journée de championnat).

Le 11 mai, à la suite du match nul du Real Madrid sur le terrain de l'Espanyol, le FC Barcelone est mathématiquement sacré champion d'Espagne pour la 22e fois. Le jour suivant, Barcelone se déplace au stade Vicente Calderón et bat l'Atlético Madrid 2 à 1 (35e journée de championnat). Lionel Messi se blesse au cours de ce match mettant un terme à sa saison.

Le 19 mai, Barcelone bat le Real Valladolid 2 à 1 au Camp Nou (36e journée de championnat) et reçoit le trophée de champion de la Liga des mains du président de la Fédération espagnole de football.

Barcelone remporte face à l'Espanyol le derby barcelonais le 26 mai au Stade de Cornellà (37e journée de championnat).

Le 29 mai, l'équipe remporte la Coupe de Catalogne, en battant l'Espanyol lors de la séance de tirs aux buts[13].

Juin[modifier | modifier le code]

Le championnat d'Espagne s'achève le 1er juin par la visite de Málaga CF au Camp Nou (38e journée de championnat). Barcelone bat Málaga 4 à 1 et parvient à égaler les records de points et de victoires détenus depuis la saison précédente par le Real Madrid (100 points et 32 victoires). Barcelone a réussi à marquer au moins un but lors des derniers 56 matchs de championnat, performance qu'aucun club n'avait réussi auparavant[14]. Barcelone a également réussi à battre son record de buts en championnat (115 buts) et établi le plus grand écart de points entre le premier et le deuxième dans toute l'histoire de la Liga (15 points d'écart sur le Real Madrid)[15].

78% des buts marqués en championnat ont été l'œuvre de joueurs formés à la Masia. Un tel pourcentage constitue un record[16].

Transferts[modifier | modifier le code]

Le 28 juin 2012, le Barça officialise le recrutement du latéral gauche de l'équipe d'Espagne, Jordi Alba pour un montant de 14 millions d'euros. Le 18 août, c'est l'international camerounais Alexandre Song qui rejoint le club blaugrana en provenance d'Arsenal.

Les jeunes de l'équipe réserve Marc Bartra, Martín Montoya, Jonathan dos Santos et Marc Muniesa rejoignent l'équipe première[17].

En juillet, le club annonce le départ de Seydou Keita qui part jouer dans le championnat chinois après quatre saisons avec le Barça.

Les espoirs portugais Agostinho Cá et Edgar Ié, l'Argentin Sergio Araujo et les Espagnols David Lombán, Luis Alberto (ex-Séville FC), Sergi Juste et Joan Àngel Román (ex-Manchester City) sont recrutés pour jouer avec l'équipe réserve.

Le 15 octobre 2012, le FC Barcelone annonce que le défenseur Andreu Fontàs est prêté au RCD Majorque.

Le 31 janvier 2013, le FC Barcelone annonce que l'attaquant Isaac Cuenca est prêté à Ajax Amsterdam.

Nom Nationalité Forme Provenance/Destination Division
Entré  Arrivées
Jordi Alba Drapeau de l'Espagne Espagne Transfert (14M€) Valence CF Drapeau : Espagne Liga
Alex Song Drapeau du Cameroun Cameroun Transfert (19M€) Arsenal Drapeau : Angleterre Premier league
Marc Bartra Drapeau de l'Espagne Espagne Formé au club FC Barcelone B Drapeau : Espagne Segunda División
Jonathan dos Santos Drapeau du Mexique Mexique Formé au club FC Barcelone B Drapeau : Espagne Segunda División
Martín Montoya Drapeau de l'Espagne Espagne Formé au club FC Barcelone B Drapeau : Espagne Segunda División
Marc Muniesa Drapeau de l'Espagne Espagne Formé au club FC Barcelone B Drapeau : Espagne Segunda División
Remplacé Départs
Seydou Keita Drapeau du Mali Mali Rupture de contrat Dalian Aerbin Drapeau : République populaire de Chine Chinese Super League
Henrique Drapeau du Brésil Brésil Rupture de contrat SE Palmeiras Drapeau : Brésil Série A
Keirrison Drapeau du Brésil Brésil Prêt sans option d'achat (1 an) Coritiba FC Drapeau : Brésil Série A
Ibrahim Afellay Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Prêt avec option d'achat (1 an) Schalke 04 Drapeau : Allemagne Bundesliga
Andreu Fontàs Drapeau de l'Espagne Espagne Prêt RCD Majorque Drapeau : Espagne Liga BBVA
Isaac Cuenca Drapeau de l'Espagne Espagne Prêt Ajax Amsterdam Drapeau : Pays-Bas Eredivisie

Joueurs et encadrement technique[modifier | modifier le code]

Effectif et encadrement[modifier | modifier le code]

Le FC Barcelone compte huit joueurs étrangers dans son effectif ce qui constitue le nombre le plus bas depuis 1995. 68 % de l'effectif a été formé au club[18].

Nom Poste Naissance Nationalité sportive Fin du contrat Origine
Gardiens de but
1 Víctor Valdés Gardien de but 14 janvier 1982 Drapeau de l'Espagne Espagne 30 juin 2014 Formé au club
13 José Manuel Pinto Gardien de but 15 novembre 1975 Drapeau de l'Espagne Espagne 30 juin 2013 2008 du Drapeau : Espagne Celta Vigo
Défenseurs
21 Adriano Arrière latéral 26 octobre 1984 Drapeau du Brésil Brésil 30 juin 2014 2010 du Drapeau : Espagne Séville FC
18 Jordi Alba Arrière latéral 21 mars 1989 Drapeau de l'Espagne Espagne 30 juin 2017 2012 du Drapeau : Espagne Valence CF (Formé au club)
22 Éric Abidal Arrière latéral/Défenseur central 11 juillet 1979 Drapeau de la France France 30 juin 2013 2007 de Drapeau : France Olympique lyonnais
5 Carles Puyol Défenseur central 13 avril 1978 Drapeau de l'Espagne Espagne 30 juin 2013 Formé au club
3 Gerard Piqué Défenseur central 2 février 1987 Drapeau de l'Espagne Espagne 30 juin 2015 2008 de Drapeau : Angleterre Manchester United (Formé au club)
14 Javier Mascherano Défenseur central 8 juin 1984 Drapeau de l’Argentine Argentine 30 juin 2014 2010 de Drapeau : Angleterre Liverpool
15 Marc Bartra Défenseur central 15 janvier 1991 Drapeau de l'Espagne Espagne 30 juin 2014 Formé au club
26 Marc Muniesa Défenseur central 27 mars 1992 Drapeau de l'Espagne Espagne 30 juin 2014 Formé au club
19 Martin Montoya Arrière latéral 14 avril 1991 Drapeau de l'Espagne Espagne 30 juin 2014 Formé au club
2 Dani Alves Arrière latéral 6 mai 1983 Drapeau du Brésil Brésil 30 juin 2015 2008 du Drapeau : Espagne Séville FC
Milieux de terrain
16 Sergio Busquets Milieu défensif 16 juillet 1988 Drapeau de l'Espagne Espagne 30 juin 2015 Formé au club
25 Alexandre Song Milieu défensif/Défenseur central 9 septembre 1987 Drapeau du Cameroun Cameroun 30 juin 2017 2012 de Drapeau : Angleterre Arsenal
12 Jonathan dos Santos Milieu relayeur 26 avril 1990 Drapeau du Mexique Mexique 30 juin 2015 Formé au club
6 Xavi Hernández Milieu relayeur 25 janvier 1980 Drapeau de l'Espagne Espagne 30 juin 2014 Formé au club
8 Andrés Iniesta Milieu relayeur 11 mai 1984 Drapeau de l'Espagne Espagne 30 juin 2015 Formé au club
4 Cesc Fàbregas Milieu relayeur 4 mai 1987 Drapeau de l'Espagne Espagne 30 juin 2016 2011 de Drapeau : Angleterre Arsenal (Formé au club)
11 Thiago Alcántara Milieu relayeur 11 avril 1991 Drapeau de l'Espagne Espagne 30 juin 2015 Formé au club
Attaquants
17 Pedro Rodríguez Ailier 28 juillet 1987 Drapeau de l'Espagne Espagne 30 juin 2016 Formé au club
10 Lionel Messi Attaquant 24 juin 1987 Drapeau de l’Argentine Argentine 30 juin 2016 Formé au club
9 Alexis Sánchez Ailier/Attaquant 19 décembre 1988 Drapeau du Chili Chili 30 juin 2016 2011 de Drapeau : Italie Udinese
7 David Villa Ailier/Attaquant 3 décembre 1981 Drapeau de l'Espagne Espagne 30 juin 2014 2010 de Drapeau : Espagne Valence CF
37 Cristian Tello Ailier 11 août 1991 Drapeau de l'Espagne Espagne 30 juin 2016 Formé au club
Encadrement technique
Tito Vilanova Entraîneur 17 septembre 1968 Drapeau de l'Espagne Espagne 30 juin 2014 2008
Jordi Roura Entraîneur adjoint 10 septembre 1967 Drapeau de l'Espagne Espagne 30 juin 2014 2012
José Ramón de la Fuente Entraîneur des gardiens Drapeau de l'Espagne Espagne 2012
Edu Pons Préparateur physique Drapeau de l'Espagne Espagne 2012
Andoni Zubizarreta Directeur sportif 23 octobre 1961 Drapeau de l'Espagne Espagne 2010

Joueurs réserves en provenance du FC Barcelone B :

Nom Poste Naissance Nationalité sportive
27 Gerard Deulofeu Attaquant 13 mars 1994 Drapeau de l'Espagne Espagne
28 Sergi Roberto Milieu 7 février 1992 Drapeau de l'Espagne Espagne
29 Carles Planas Défenseur 4 mars 1991 Drapeau de l'Espagne Espagne
30 Rafinha Milieu 12 février 1993 Drapeau du Brésil Brésil

Compétitions[modifier | modifier le code]

Championnat[modifier | modifier le code]

Article connexe : Liga BBVA 2012-2013.

Calendrier[modifier | modifier le code]

Date J. Adversaire Lieu Score Buteurs
19/08/2012 1re Real Sociedad Camp Nou, Barcelone Symbol support vote.svg 5-1 Puyol But inscrit après 4 minutes 4e Messi But inscrit après 11 minutes 11e But inscrit après 16 minutes 16e Pedro But inscrit après 41 minutes 41e Villa But inscrit après 84 minutes 84e
26/08/2012 2e Osasuna Reyno de Navarra, Pampelune Symbol support vote.svg 1-2 Messi But inscrit après 76 minutes 76e But inscrit après 80 minutes 80e
02/09/2012 3e Valence Camp Nou, Barcelone Symbol support vote.svg 1-0 Adriano But inscrit après 23 minutes 23e
15/09/2012 4e Getafe Coliseum Alfonso Pérez, Getafe Symbol support vote.svg 1-4 Adriano But inscrit après 32 minutes 32e Messi But inscrit après 74 minutes 74e (pén.) But inscrit après 78 minutes 78e Villa But inscrit après 90+1 minutes 90+1e
22/09/2012 5e Grenade Camp Nou, Barcelone Symbol support vote.svg 2-0 Xavi But inscrit après 87 minutes 87e Gómez But inscrit après 90+2 minutes 90+2e (csc)
29/09/2012 6e Séville Sanchez Pizjuan, Séville Symbol support vote.svg 2-3 Fàbregas But inscrit après 53 minutes 53e But inscrit après 89 minutes 89e Villa But inscrit après 90+3 minutes 90+3e
07/10/2012 7e Real Madrid Camp Nou, Barcelone Symbol neutral vote.svg 2-2 Messi But inscrit après 31 minutes 31e But inscrit après 61 minutes 61e
20/10/2012 8e Deportivo La Corogne Stade du Riazor, La Corogne Symbol support vote.svg 4-5 Alba But inscrit après 3 minutes 3e Tello But inscrit après 9 minutes 9e Messi But inscrit après 18 minutes 18e But inscrit après 43 minutes 43e But inscrit après 77 minutes 77e
27/10/2012 9e Rayo Vallecano Stade Teresa Rivero, Madrid Symbol support vote.svg 0-5 Villa But inscrit après 19 minutes 19e Messi But inscrit après 47 minutes 47e But inscrit après 88 minutes 88e Xavi But inscrit après 78 minutes 78e Fàbregas But inscrit après 79 minutes 79e
03/11/2012 10e Celta de Vigo Camp Nou, Barcelone Symbol support vote.svg 3-1 Adriano But inscrit après 21 minutes 21e Villa But inscrit après 26 minutes 26e Alba But inscrit après 61 minutes 61e
11/11/2012 11e Majorque Ono Estadi, Majorque Symbol support vote.svg 2-4 Xavi But inscrit après 28 minutes 28e Messi But inscrit après 44 minutes 44e But inscrit après 70 minutes 70e Tello But inscrit après 45 minutes 45e
17/11/2012 12e Real Saragosse Camp Nou, Barcelone Symbol support vote.svg 3-1 Messi But inscrit après 16 minutes 16e But inscrit après 60 minutes 60e Song But inscrit après 26 minutes 26e
25/11/2012 13e Levante Stade Ciutat de València, Levante Symbol support vote.svg 0-4 Messi But inscrit après 47 minutes 47e But inscrit après 52 minutes 52e Iniesta But inscrit après 57 minutes 57e Fàbregas But inscrit après 63 minutes 63e
01/12/2012 14e Athletic Bilbao Camp Nou, Barcelone Symbol support vote.svg 5-1 Piqué But inscrit après 22 minutes 22e Messi But inscrit après 25 minutes 25e But inscrit après 70 minutes 70e Adriano But inscrit après 45 minutes 45e Fàbregas But inscrit après 56 minutes 56e
09/12/2012 15e Betis Séville Stade Benito Villamarín, Séville Symbol support vote.svg 1-2 Messi But inscrit après 16 minutes 16e But inscrit après 25 minutes 25e
16/12/2012 16e Atlético Madrid Camp Nou, Barcelone Symbol support vote.svg 4-1 Adriano But inscrit après 36 minutes 36e Busquets But inscrit après 45 minutes 45e Messi But inscrit après 57 minutes 57e But inscrit après 88 minutes 88e
22/12/2012 17e Real Valladolid Stade José Zorrilla, Valladolid Symbol support vote.svg 1-3 Xavi But inscrit après 43 minutes 43e Messi But inscrit après 59 minutes 59e Tello But inscrit après 94 minutes 94e
06/01/2013 18e Espanyol Camp Nou, Barcelone Symbol support vote.svg 4-0 Xavi But inscrit après 10 minutes 10e Pedro But inscrit après 15 minutes 15e But inscrit après 27 minutes 27e Messi But inscrit après 29 minutes 29e (pén.)
13/01/2013 19e Malaga Stade La Rosaleda, Malaga Symbol support vote.svg 1-3 Messi But inscrit après 27 minutes 27e Fàbregas But inscrit après 50 minutes 50e Thiago But inscrit après 82 minutes 82e
19/01/2013 20e Real Sociedad Stade d'Anoeta, Saint-Sébastien Symbol oppose vote.svg 3-2 Messi But inscrit après 7 minutes 7e Pedro But inscrit après 25 minutes 25e
27/01/2013 21e Osasuna Camp Nou, Barcelone Symbol support vote.svg 5-1 Messi But inscrit après 11 minutes 11e But inscrit après 28 minutes 28e (pén.) But inscrit après 56 minutes 56e But inscrit après 58 minutes 58e Pedro But inscrit après 40 minutes 40e
03/02/2013 22e Valence Mestalla, Valence Symbol neutral vote.svg 1-1 Messi But inscrit après 39 minutes 39e (pén.)
10/02/2013 23e Getafe Camp Nou, Barcelone Symbol support vote.svg 6-1 Alexis But inscrit après 6 minutes 6e Messi But inscrit après 13 minutes 13e Villa But inscrit après 58 minutes 58e Tello But inscrit après 78 minutes 78e Iniesta But inscrit après 90 minutes 90e Piqué But inscrit après 90+2 minutes 90+2e
16/02/2013 24e Grenade Nuevo Los Cármenes, Grenade Symbol support vote.svg 1-2 Messi But inscrit après 50 minutes 50e But inscrit après 73 minutes 73e
23/02/2013 25e Séville Camp Nou, Barcelone Symbol support vote.svg 2-1 Villa But inscrit après 52 minutes 52e Messi But inscrit après 60 minutes 60e
02/03/2013 26e Real Madrid Santiago Bernabéu, Madrid Symbol oppose vote.svg 2-1 Messi But inscrit après 18 minutes 18e
09/03/2013 27e Deportivo La Corogne Camp Nou, Barcelone Symbol support vote.svg 2-0 Alexis But inscrit après 38 minutes 38e Messi But inscrit après 88 minutes 88e
17/03/2013 28e Rayo Vallecano Camp Nou, Barcelone Symbol support vote.svg 3-1 Villa But inscrit après 25 minutes 25e Messi But inscrit après 40 minutes 40e But inscrit après 57 minutes 57e
30/03/2013 29e Celta de Vigo Stade Balaídos, Vigo Symbol neutral vote.svg 2-2 Tello But inscrit après 43 minutes 43e Messi But inscrit après 72 minutes 72e
06/04/2013 30e Majorque Camp Nou, Barcelone Symbol support vote.svg 5-0 Fàbregas But inscrit après 20 minutes 20e But inscrit après 37 minutes 37e But inscrit après 46 minutes 46e Alexis But inscrit après 22 minutes 22e But inscrit après 39 minutes 39e
14/04/2013 31e Real Saragosse La Romareda, Saragosse Symbol support vote.svg 0-3 Thiago But inscrit après 20 minutes 20e Tello But inscrit après 39 minutes 39e But inscrit après 53 minutes 53e
20/04/2013 32e Levante Camp Nou, Barcelone Symbol support vote.svg 1-0 Fàbregas But inscrit après 84 minutes 84e
27/04/2013 33e Athletic Bilbao Stade San Mamés, Bilbao Symbol neutral vote.svg 2-2 Messi But inscrit après 66 minutes 66e Alexis But inscrit après 69 minutes 69e
05/05/2013 34e Betis Séville Camp Nou, Barcelone Symbol support vote.svg 4-2 Alexis But inscrit après 9 minutes 9e Villa But inscrit après 56 minutes 56e Messi But inscrit après 60 minutes 60e But inscrit après 71 minutes 71e
12/05/2013 35e Atlético Madrid Stade Vicente Calderón, Madrid Symbol support vote.svg 1-2 Alexis But inscrit après 72 minutes 72e Gabi But inscrit après 79 minutes 79e (csc)
19/05/2013 36e Real Valladolid Camp Nou, Barcelone Symbol support vote.svg 2-1 Pedro But inscrit après 21 minutes 21e Valiente But inscrit après 42 minutes 42e (csc)
26/05/2013 37e Espanyol Stade Cornellà-El Prat, Cornellà de Llobregat Symbol support vote.svg 0-2 Alexis But inscrit après 14 minutes 14e Pedro But inscrit après 86 minutes 86e
01/06/2013 38e Malaga Camp Nou, Barcelone Symbol support vote.svg 4-1 Villa But inscrit après 4 minutes 4e Fàbregas But inscrit après 14 minutes 14e Montoya But inscrit après 16 minutes 16e Iniesta But inscrit après 52 minutes 52e

Classement et statistiques[modifier | modifier le code]

Classement[modifier | modifier le code]

Le classement est basé sur le barème de points classique (victoire à 3 points, match nul à 1, défaite à 0).

mis à jour le 2 juin 2013

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 FC Barcelone 100 38 32 4 2 115 40 +75
2 Real Madrid T S 85 38 26 7 5 103 42 +61
3 Atlético Madrid SU C 76 38 23 7 8 65 31 +34
4 Real Sociedad 66 38 18 12 8 70 49 +21
5 Valence CF 65 37 19 8 10 67 54 +13
6 Málaga CF[19] 57 38 16 9 13 53 50 +3
7 Bétis Séville 56 38 16 8 14 57 56 +1
8 Rayo Vallecano 53 38 16 5 17 50 66 -16
9 Séville FC 50 38 14 8 16 58 54 +4
10 Getafe CF 47 38 13 8 17 43 57 -14
11 Levante UD 46 38 12 10 16 40 57 -17
12 Athletic Bilbao 45 38 12 9 17 44 65 -21
13 Espanyol Barcelone 44 38 11 11 16 43 52 -9
14 Real Valladolid P 43 38 11 10 17 49 58 -9
15 Grenade CF 42 38 11 9 18 37 54 -17
16 CA Osasuna 39 38 10 9 19 33 50 -17
17 Celta Vigo P 37 38 10 7 21 37 52 -15
18 RCD Majorque 36 38 9 9 20 43 72 -29
19 Deportivo La Corogne P 35 38 8 11 19 47 70 -23
20 Real Saragosse 34 38 9 7 22 37 62 -25
Qualifications européennes
Ligue des Champions 2013-2014
  •      1er, 2e et 3e : phase de groupes
  •      4e : tour de barrages pour non-champions
Ligue Europa 2013-2014
  •      5e : Phase de groupes
  •      6e : Tour de barrage
  •      7e : 3e tour de qualification
Abréviations

T : Tenant du titre
P : Promus de Liga Adelante
S : Vainqueur de la Supercoupe d'Espagne 2012
SU : Vainqueur de la Supercoupe de l'UEFA 2012
C : Vainqueur de la Coupe du Roi 2012-2013

Le 11 mai 2013 le FC Barcelone est champion.

Liga.png
Liga BBVA
Champion 2012-2013
FC Barcelone
22e Titre
Évolution du classement[modifier | modifier le code]

Barcelone prend la tête du championnat dès la première journée et parvient à être champion en ayant toujours maintenu la première place au classement.

Journée 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 Journées en tête Nombre de journées relégable
Rang 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 38 0

Trophée Joan Gamper[modifier | modifier le code]

Date Adversaire Lieu Score Buteurs
20/08/2012 Sampdoria Gênes Camp Nou, Barcelone Symbol oppose vote.svg 0-1

Supercoupe d'Espagne[modifier | modifier le code]

Article connexe : Supercoupe d'Espagne 2012.

Les deux matchs de la Supercoupe d'Espagne face au Real Madrid ont lieu les 23 (au Camp Nou) et 29 août 2012 (à Madrid).

Date J. Adversaire Lieu Score Buteurs
23/08/2012 Aller Real Madrid Camp Nou, Barcelone Symbol support vote.svg 3-2 Pedro But inscrit après 56 minutes 56e, Messi But inscrit après 70 minutes 70e (pén.), Xavi But inscrit après 78 minutes 78e
29/08/2012 Retour Santiago Bernabéu, Madrid Symbol oppose vote.svg 2-1 Messi But inscrit après 45 minutes 45e

Malgré l'égalité au total des deux scores : 4-4, le Real Madrid a remporté la Supercoupe en raison de la règle des buts marqués à l'extérieur.

Coupe du Roi[modifier | modifier le code]

Article connexe : Coupe du Roi 2012-2013.
Date J. Adversaire Lieu Score Buteurs
30/10/2012 16e aller Deportivo Alavés Mendizorroza, Vitoria-Gasteiz Symbol support vote.svg 0-3 Villa But inscrit après 40 minutes 40e Iniesta But inscrit après 51 minutes 51e Fàbregas But inscrit après 88 minutes 88e
28/11/2012 16e retour Camp Nou, Barcelone Symbol support vote.svg 3-1 Adriano But inscrit après 35 minutes 35e Villa But inscrit après 56 minutes 56e But inscrit après 59 minutes 59e
12/12/2012 8e aller Córdoba CF Stade Nuevo Arcángel, Cordoue Symbol support vote.svg 0-2 Messi But inscrit après 11 minutes 11e But inscrit après 74 minutes 74e
10/01/2013 8e retour Camp Nou, Barcelone Symbol support vote.svg 5-0 Thiago But inscrit après 17 minutes 17e Villa But inscrit après 21 minutes 21e But inscrit après 26 minutes 26e Alexis But inscrit après 55 minutes 55e But inscrit après 85 minutes 85e
16/01/2013 1/4 aller Málaga CF Camp Nou, Barcelone Symbol neutral vote.svg 2-2 Messi But inscrit après 29 minutes 29e Puyol But inscrit après 30 minutes 30e
24/01/2013 1/4 retour Stade La Rosaleda, Malaga Symbol support vote.svg 2-4 Pedro But inscrit après 8 minutes 8e Piqué But inscrit après 49 minutes 49e Iniesta But inscrit après 76 minutes 76e Messi But inscrit après 80 minutes 80e
30/01/2013 1/2 aller Real Madrid Santiago Bernabéu, Madrid Symbol neutral vote.svg 1-1 Fàbregas But inscrit après 50 minutes 50e
26/02/2013 1/2 retour Camp Nou, Barcelone Symbol oppose vote.svg 1-3 Alba But inscrit après 89 minutes 89e

Ligue des Champions[modifier | modifier le code]

Article connexe : Ligue des champions 2012-2013.

Phase de poule[modifier | modifier le code]

Date J. Adversaire Lieu Score Buteurs
19/9/2012 Match 1 FK Spartak Moscou Drapeau : Espagne Camp Nou Symbol support vote.svg 3-2 Tello But inscrit après 14 minutes 14e Messi But inscrit après 71 minutes 71e But inscrit après 80 minutes 80e
2/10/2012 Match 2 SL Benfica Drapeau : Portugal Estádio da Luz Symbol support vote.svg 0-2 Alexis But inscrit après 6 minutes 6e Fàbregas But inscrit après 56 minutes 56e
23/10/2012 Match 3 Celtic FC Drapeau : Espagne Camp Nou Symbol support vote.svg 2-1 Iniesta But inscrit après 45 minutes 45e Alba But inscrit après 90+4 minutes 90+4e
7/11/2012 Match 4 Celtic FC Drapeau : Écosse Celtic Park Symbol oppose vote.svg 2-1 Messi But inscrit après 90+1 minutes 90+1e
20/11/2012 Match 5 FK Spartak Moscou Drapeau : Russie Stade Loujniki Symbol support vote.svg 0-3 Daniel Alves But inscrit après 16 minutes 16e Messi But inscrit après 27 minutes 27e But inscrit après 39 minutes 39e
5/12/2012 Match 6 SL Benfica Drapeau : Espagne Camp Nou Symbol neutral vote.svg 0-0
Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Drapeau : Espagne FC Barcelone 13 6 4 1 1 11 5 +6
2 Drapeau : Écosse Celtic FC 10 6 3 1 2 9 8 +1
3 Drapeau : Portugal SL Benfica 8 6 2 2 2 5 5 0
4 Drapeau : Russie FK Spartak Moscou 3 6 1 0 5 7 14 -7

Huitièmes de finale[modifier | modifier le code]

Date J. Adversaire Lieu Score Buteurs
20/02/2013 Aller Drapeau : Italie AC Milan Drapeau : Italie San Siro, Milan Symbol oppose vote.svg 2-0
12/03/2013 Retour Drapeau : Espagne Camp Nou, Barcelone Symbol support vote.svg 4-0 Messi But inscrit après 5 minutes 5e But inscrit après 40 minutes 40e Villa But inscrit après 55 minutes 55e Alba But inscrit après 90+2 minutes 90+2e

Quarts de finale[modifier | modifier le code]

Date J. Adversaire Lieu Score Buteurs
02/04/2013 Aller Drapeau : France Paris Saint-Germain Drapeau : France Parc des Princes, Paris Symbol neutral vote.svg 2-2 Messi But inscrit après 38 minutes 38e Xavi But inscrit après 89 minutes 89e (pén.)
10/04/2013 Retour Drapeau : Espagne Camp Nou, Barcelone Symbol neutral vote.svg 1-1 Pedro But inscrit après 71 minutes 71e

Demi-finale[modifier | modifier le code]

Date J. Adversaire Lieu Score Buteurs
23/04/2013 Aller Drapeau : Allemagne Bayern Munich Drapeau : Allemagne Allianz-Arena, Munich Symbol oppose vote.svg 4-0
01/05/2013 Retour Drapeau : Espagne Camp Nou, Barcelone Symbol oppose vote.svg 0-3

Statistiques individuelles[modifier | modifier le code]

Statistiques buteurs[modifier | modifier le code]

Mis à jour le 1er juin 2013 après le match face à Malaga.

Tableau des buteurs blaugrana
Place Nom Liga Coupe du Roi Ligue des champions Supercoupe d'Espagne TOTAL des buts
1 Messi 46 buts 4 buts 8 buts 2 buts 60 buts
2 Villa 10 buts 5 buts 1 but - 16 buts
3 Fàbregas 11 buts 2 buts 1 but - 14 buts
4 Alexis 8 buts 2 buts 1 but - 11 buts
5 Pedro 7 buts 1 but 1 but 1 but 10 buts
6 Tello 7 buts - 1 but - 8 buts
7 Xavi 5 buts - 1 but 1 but 7 buts
8 Adriano 5 buts 1 but - - 6 buts
Iniesta 3 buts 2 buts 1 but - 6 buts
10 Alba 2 buts 1 but 2 buts - 5 buts
11 Piqué 2 buts 1 but - - 3 buts
Thiago 2 buts 1 but - - 3 buts
13 Puyol 1 but 1 but - - 2 buts
14 Song 1 but - - - 1 but
Alves - - 1 but - 1 but
Busquets 1 but - - - 1 but
Montoya 1 but - - - 1 but
# contre son camp 3 buts - - - 3 buts
Détails 18 buteurs blaugrana 115 buts 21 buts 18 buts 4 buts 158 buts

Statistiques passeurs[modifier | modifier le code]

Mis à jour le 1er juin 2013 après le match face à Malaga.

Tableau des passeurs blaugrana
Place Nom Liga Coupe du Roi Ligue des champions Supercoupe d'Espagne TOTAL des passes
1 Iniesta 16 passes 3 passes 1 passe 1 passe 21 passes
2 Messi 12 passes 1 passe 3 passes - 16 passes
3 Alexis 9 passes 1 passe 2 passes - 12 passes
Fàbregas 11 passes 1 passe - - 12 passes
Xavi 8 passes - 4 passes 0 passe 12 passes
6 Alves 4 passes 3 passes 1 passe - 8 passes
7 Thiago 3 passes 4 passes - - 7 passes
Villa 4 passes 2 passes 1 passe - 7 passes
Pedro 6 passes - 1 passe - 7 passes
10 Tello 4 passes 1 passe 1 passe 0 passe 6 passes
11 Alba 5 passes - - - 5 passes
12 Montoya 2 passes - - - 2 passes
Busquets 2 passes - - - 2 passes
Adriano 1 passe - 1 passe - 2 passes
15 Mascherano - - - 1 passe 1 passe
Song - 1 passe - - 1 passe
Sergi Roberto - 1 passe - - 1 passe
Détails 17 passeurs blaugrana 87 passes 18 passes 15 passes 2 passes 122 passes

Statistiques individuelles[modifier | modifier le code]

Mis à jour le 1er juin 2013 après le match face à Malaga.

Tableau des statistiques individuelles
Numéro Nat. Nom Championnat Coupe du Roi Ligue des champions Supercoupe d'Espagne Total
M.j. But inscrit Averti Carton rouge M.j. But inscrit Averti Carton rouge M.j. But inscrit Averti Carton rouge M.j. But inscrit Averti Carton rouge M.j. But inscrit Averti Carton rouge
1 Drapeau : Espagne Valdés 31 0 1 1 0 0 0 0 11 0 0 0 2 0 0 0 44 0 1 1
2 Drapeau : Brésil Alves 30 0 2 0 6 0 2 0 10 1 2 0 1 0 0 0 47 1 6 0
3 Drapeau : Espagne Piqué 28 2 5 1 4 1 2 0 10 0 3 0 2 0 1 0 44 3 11 1
4 Drapeau : Espagne Fàbregas 32 11 7 0 7 2 2 0 8 1 1 0 1 0 0 0 48 14 8 0
5 Drapeau : Espagne Puyol 13 1 3 0 5 1 2 0 4 0 0 0 0 0 0 0 22 2 5 0
6 Drapeau : Espagne Xavi 30 5 0 0 5 0 0 0 11 1 0 0 2 1 0 0 48 7 0 0
7 Drapeau : Espagne Villa 28 10 0 0 5 5 0 0 10 1 0 0 0 0 0 0 43 16 0 0
8 Drapeau : Espagne Iniesta 30 3 4 0 5 2 0 0 10 1 1 0 2 0 0 0 47 6 5 0
9 Drapeau : Chili Alexis 28 8 3 0 6 2 1 0 9 1 1 0 2 0 0 0 45 11 4 0
10 Drapeau : Argentine Messi 32 46 1 0 5 4 1 0 11 8 0 0 2 2 0 0 50 60 2 0
11 Drapeau : Espagne Thiago 27 2 4 0 7 1 0 0 2 0 0 0 0 0 0 0 36 3 4 0
12 Drapeau : Mexique Dos Santos 3 0 0 0 3 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 6 0 0 0
13 Drapeau : Espagne Pinto 7 0 0 0 8 0 0 0 1 0 0 0 0 0 0 0 16 0 0 0
14 Drapeau : Argentine Mascherano 25 0 6 1 6 0 2 0 7 0 3 0 2 0 2 0 40 0 13 1
15 Drapeau : Espagne Bartra 8 0 1 0 2 0 0 0 6 0 1 0 0 0 0 0 16 0 2 0
16 Drapeau : Espagne Busquets 31 1 9 0 4 0 1 0 8 0 1 1 2 0 0 0 45 1 11 1
17 Drapeau : Espagne Pedro 28 7 2 0 5 1 0 0 10 1 3 0 2 1 0 0 45 10 5 0
18 Drapeau : Espagne Alba 29 2 3 0 4 1 1 0 9 2 3 0 2 0 0 0 44 5 7 0
19 Drapeau : Espagne Montoya 15 1 0 0 5 0 1 0 3 0 0 0 1 0 0 0 24 1 1 0
21 Drapeau : Brésil Adriano 23 5 3 0 3 1 0 0 6 0 2 0 2 0 0 1 34 6 5 1
22 Drapeau : France Abidal 5 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 5 0 0 0
25 Drapeau : Cameroun Song 20 1 3 0 5 0 0 0 8 0 2 0 1 0 0 0 34 1 5 0
26 Drapeau : Espagne Muniesa 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
27 Drapeau : Espagne Deulofeu 1 0 0 0 1 0 0 0 2 0 0 0 0 0 0 0 4 0 0 0
28 Drapeau : Espagne Roberto 1 0 0 0 2 0 0 0 1 0 0 0 0 0 0 0 4 0 0 0
29 Drapeau : Espagne Planas 0 0 0 0 1 0 0 0 1 0 0 0 0 0 0 0 2 0 0 0
30 Drapeau : Brésil Rafinha 0 0 0 0 0 0 0 0 1 0 1 0 0 0 0 0 1 0 1 0
37 Drapeau : Espagne Tello 22 7 0 0 6 0 0 0 4 1 0 0 2 0 0 0 34 8 0 0

Statistiques de l'équipe[modifier | modifier le code]

La Liga Ligue des champions Coupe Supercoupe Total
Matchs joués 38 12 8 2 60
Matchs gagnés 32 5 5 1 43
Matchs nuls 4 3 2 0 9
Matchs perdus 2 4 1 1 8
Buts marqués 115 18 21 4 158
Buts encaissés 40 17 9 4 70
Matchs sans encaisser de buts 10 4 3 0 17
Buts par des remplaçants 12 0 0 0 12
Tirs 510 178 109 26 823
Corners tirés 223 74 38 13 348
Corners concédés 87 26 26 9 148
Joueurs utilisés 24 25 25 16 271
Hors-jeux 119 26 25 4 174
Fautes reçues 478 178 97 28 781
Fautes commises 381 110 61 21 573
Cartons jaunes 56 23 15 3 97
Cartons rouges 3 1 0 1 5
  • Source : ESPN
  • Joueurs utilisés 1: le FC Barcelone a utilisé un total de 27 joueurs dans les différentes compétitions officielles[20].

Autres statistiques[modifier | modifier le code]

Mis à jour le 1er juin 2013 après le match face à Malaga.

  • Victoires consécutives toutes compétitions confondues : 5
  • Victoires consécutives en Liga : 5
  • Matchs consécutifs sans défaite : 5
  • Défaites consécutives : 0
  • Matchs consécutifs sans victoire : 0
  • Buts : 158
    • Premier but de la saison : Carles Puyol lors de la 1re journée de Liga (FC Barcelone - Real Sociedad)
    • Penaltys pour / penaltys contre : 6 / 3
    • Premier doublé : Lionel Messi lors de la 1re journée de Liga (FC Barcelone - Real Sociedad)
    • Premier triplé : Lionel Messi lors de la 8e journée de Liga (Deportivo La Corogne - FC Barcelone)
    • Premier quadruplé : Lionel Messi lors de la 21e journée de Liga (FC Barcelone - Osasuna)
    • But le plus rapide d'une rencontre : Jordi Alba à la 3e minute lors de la 8e journée de Liga (Deportivo La Corogne - FC Barcelone)
    • But le plus tardif d'une rencontre :
      • Jordi Alba à la 90+4e minute lors de la 3e journée de Ligue des Champions UEFA (FC Barcelone - Celtic FC)
      • Cristian Tello à la 90+4e minute lors de la 17e journée de championnat (Valladolid - FC Barcelone)
    • Plus grande marge de buts : 5 :
      • lors de la 9e journée de Liga (Rayo Vallecano - FC Barcelone)
      • lors des 8e finale retour de Coupe du Roi (FC Barcelone - Cordoba)
      • lors de la 23e journée de Liga (FC Barcelone - Getafe)
      • lors de la 30e journée de Liga (FC Barcelone - Real Majorque)
    • Plus grand nombre de buts marqués dans une rencontre : 6 :
      • lors de la 23e journée de Liga (FC Barcelone - Getafe)
    • Plus grand nombre de buts marqués en une mi-temps : 4 :
      • lors de la 1re journée de Liga (FC Barcelone - Real Sociedad)
      • lors de la 8e journée de Liga (Deportivo La Corogne - FC Barcelone)
      • lors de la 13e journée de Liga (Levante - FC Barcelone)
      • lors de la 18e journée de Liga (FC Barcelone - Espanyol de Barcelone)
      • lors de la 23e journée de Liga (FC Barcelone - Getafe)
      • lors de la 30e journée de Liga (FC Barcelone - Real Majorque)

Récompenses et distinctions[modifier | modifier le code]

Le 30 août 2012, Andrés Iniesta est désigné Meilleur joueur d'Europe de l'année lors des UEFA Club Football Awards. Le même mois, le FC Barcelone et Xavi Hernández sont nommés pour le Prix Prince des Asturies des sports. Le 5 septembre 2012, Xavi reçoit le Prix Prince des Asturies.

Le 28 septembre 2012, Lionel Messi se voit décerner son troisième Onze d'or consécutif. En novembre, Messi reçoit le Prix LFP de Meilleur joueur de la Liga pour la saison 2011-2012. Pep Guardiola reçoit le Prix LFP de Meilleur entraîneur.

Le 29 novembre 2012, la FIFA et la revue France Football annoncent que Lionel Messi et Andrés Iniesta seront sur le podium du Ballon d'or 2012. Ainsi, pour la sixième année consécutive, il y aura au moins un joueur du FC Barcelone sur le podium du Ballon d'or, ce qu'aucun autre club n'avait réussi auparavant.

Cinq joueurs du Barça, Lionel Messi, Xavi, Andrés Iniesta, Dani Alves et Gerard Piqué font partie du FIFA/FIFPro World XI de l'année 2012.

Le 7 janvier 2013, Lionel Messi devient le premier joueur de l'histoire à recevoir un quatrième Ballon d'or, qui plus est consécutif. Andrés Iniesta est quant à lui troisième.

En mars 2013, Lionel Messi est candidat au Laureus World Sports Awards, prix qui récompense le meilleur sportif mondial de l'année.

Lionel Messi est pour la troisième fois dans sa carrière le meilleur buteur du championnat avec 46 buts en 32 matchs, ce qui lui permet de gagner aussi le Soulier d'or pour la troisième fois, ce qui est un record.

Joueurs en sélection nationale[modifier | modifier le code]

Tactique[modifier | modifier le code]

Tito Vilanova a apporté des modifications au schéma de jeu de Pep Guardiola. Alors que Guardiola voulait que ses joueurs jouent très près les uns des autres favorisant un jeu fermé, Vilanova préfère un jeu plus ouvert, des lignes moins serrées. Ceci entraîne une plus grande faiblesse en défense mais favorise le jeu d'attaque.

Aspects juridiques et économiques[modifier | modifier le code]

Affluence et télévision[modifier | modifier le code]

L'affluence moyenne au Camp Nou pendant la saison 2012-2013 est de 71 681 spectateurs. Seul le Borussia Dortmund et Manchester United font mieux[21].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Marruecos, territorio blaugrana, 30 mai 2012, mundodeportivo.com
  2. Barça sept matchs à Bernabeu sans défaite, as.com, 29 août 2012
  3. (es)Tito Vilanova égale le record de meilleur début de championnat, mundodeportivo.com, 29 septembre 2012
  4. Messi et Iniesta laissent le Real à 11 points, sport.es, 25 novembre 2012
  5. Le Barça signe le meilleur début de championnat de l'histoire de la Liga, as.com, 1er décembre 2012
  6. Le Celtic passe l'hymne du Barça après le match face au Spartak, sport.es, 7 décembre 2012
  7. Tito Vilanova revient sur le banc, fcbarcelona.com, 6 janvier 2013
  8. Vilanova reste à New York jusqu'à fin mars, marca.com, 2 février 2013
  9. Compte rendu du match face à Málaga, sport.es, 16 janvier 2013
  10. Les représentants de Víctor Valdés communiquent au FC Barcelone qu'il ne renouvellera pas son contrat, sport.es, 17 janvier 2013
  11. Nouveaux records pour Messi, lequipe.fr, 2 mars 2013
  12. Le Barça récupère la confiance avec des records, sport.es, 13 mars 2013
  13. Barcelone remporte la Coupe de Catalogne
  14. Record de buts pour le Barça, mundodeportivo.com, 1er juin 2013
  15. Plus grand écart de points sur le deuxième, sport.es, 1er juin 2013
  16. Encore un record pour le Barça, lequipe.fr, 12 juillet 2013
  17. Zubizarreta confirme Bartra, Montoya et Muniesa en équipe première, sport.es, 14 mai 2012
  18. Le Barça avec le moins d'étrangers depuis 1995, sport.es, 13 août 2012
  19. Málaga CF est suspendu de compétition européenne pour sa prochaine qualification et durant les quatre saisons à venir [1]
  20. « Estadísticas de jugadores. », Wikipedia.org (consulté le 23 de agosto de 2012)
  21. Le Camp Nou sur le podium des affluences moyennes, mundodeportivo.com, 31 juillet 2014

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]