Gerardo Martino

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tata Martino
Gerardo Martino (marzo de 2014).jpg
Tata Martino
Biographie
Nom Gerardo Daniel Martino
Nationalité Drapeau de l’Argentine Argentine
Naissance 20 novembre 1962 (51 ans)
Lieu Rosario (Argentine)
Taille 1,75 m (5 9)
Période pro. 19801996
Poste Milieu offensif puis Entraîneur
Parcours junior
Saisons Club
1972-1980 Drapeau : Argentine Newell's Old Boys
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1980-1990 Drapeau : Argentine Newell's Old Boys 392 (35)
1991 Drapeau : Espagne CD Tenerife 015 0(1)
1991-1994 Drapeau : Argentine Newell's Old Boys 081 0(2)
1994-1995 Drapeau : Argentine Lanús 030 0(3)
1995 Drapeau : Argentine Newell's Old Boys 015 0(0)
1996 Drapeau : Chili O'Higgins 000 0(0)
1996 Drapeau : Équateur Barcelona SC 005 0(0)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
1984 Drapeau : Argentine Argentine espoirs 003 0(0)
1991 Drapeau : Argentine Argentine 001 0(0)
Équipes entraînées
Années Équipe Stats
1998 Drapeau : Argentine Almirante Brown
1999 Drapeau : Argentine Platense
2000-2001 Drapeau : Argentine Central Córdoba
2002-2003 Drapeau : Paraguay Club Libertad
2004 Drapeau : Paraguay Cerro Porteño
2005 Drapeau : Argentine Colón de Santa Fe
2005-2006 Drapeau : Paraguay Club Libertad
2007-2011 Drapeau : Paraguay Paraguay 26v 24n 22d
2012-2013 Drapeau : Argentine Newell's Old Boys
2013-2014 Drapeau : Espagne FC Barcelone 31v 7n 4d
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Gerardo Daniel Martino, plus connu sous le nom de Tata Martino (né le 20 novembre 1962 à Rosario en Argentine), est un joueur de football international argentin (qui jouait au poste de milieu de terrain offensif) devenu par la suite entraîneur.

Durant sa carrière de footballeur, son premier club est le Newell's Old Boys (club de sa ville natale), où il débute le 15 juin 1980.

En 2003, il est élu Joueur de l'histoire du Newell's Old Boys, en étant aussi le joueur ayant disputé le plus de matchs dans ce club, avec 505 rencontres[1]

Le 23 juillet 2013, il devient l'entraîneur du FC Barcelone. Il démissionne le 17 mai 2014 après le match nul (1-1) face à l'Atletico Madrid et la deuxième place au championnat.

Biographie[modifier | modifier le code]

Surnommé Tata, Gerardo Martino naît en 1962 dans la ville de Rosario. Ses débuts en tant que footballeur remontent à l'âge de 10 ans où il évolue au milieu de terrain dans le club de sa ville natale du Club Atlético Newell's Old Boys.

Carrière de joueur[modifier | modifier le code]

Gerardo Martino débute à l'âge de 17 ans en première division argentine, le 15 juin 1980, dans une rencontre opposant le Newell's Old Boys au Club Atlético Platense[2].

Tout au long de sa carrière, Martino se distingue de par sa créativité et sa bonne conduite de balle. Il est le footballeur ayant disputé le plus de rencontres sous les couleurs du Newell's Old Boys avec 505 matchs (et 35 buts inscrits), ainsi que le plus titré,(à égalité avec Norberto Scoponi notamment)[1],[3] .

En 1984, il joue avec l'Argentine espoirs trois matchs d'un tournoi amical[4].

Sa première consécration est la victoire en tournoi de clôture du Championnat d'Argentine de football 1987-1988. Ce championnat est unique dans le sens où il n'a été remporté uniquement que par des joueurs formés au club, fait peu commun dans le football mondial[3]. Le club atteint aussi la finale de la Copa Libertadores 1988, perdue face aux Uruguayens du Nacional.

Martino remporte son deuxième titre lors du Championnat d'Argentine de football 1990-1991 en étant l'une des pièces maîtresses de l'équipe menée par Marcelo Bielsa[3].

Il compte d'ailleurs une sélection en équipe d'Argentine de football, le 19 février 1991 lors d'un match amical contre la Hongrie remporté (2-0) par les Argentins[5].

Au milieu de l'année 1991, Martino part à l'étranger : le CD Tenerife en Espagne et le Barcelona Sporting Club équatorien sont les deux clubs où il évolue durant une saison[6].

En 1992, il retourne au Newell's Old Boys, où il remporte le tournoi de clôture du Championnat d'Argentine de football 1991-1992[3].

En 1994, en raison de problèmes avec la direction, il est transféré au Club Atlético Lanús. Il y reste un semestre, disputant le tournoi de clôture[6].

Martino retourne au Newell's Old Boys pour le semestre restant. Les dissensions avec la direction ressurgissent, ce qui le pousse à quitter définitivement le club.

En 1996, il signe pour le Club Deportivo O'Higgins au Chili puis au Barcelona Sporting Club, où il termine sa carrière.

Carrière d'entraîneur[modifier | modifier le code]

Les débuts[modifier | modifier le code]

En 1998, moins de deux ans après sa retraite sportive, Gerardo Martino débute sa carrière d'entraîneur. Sa première équipe est le Club Atlético Almirante Brown, qui évolue alors en deuxième division argentine.

Il s'entoure de deux anciens coéquipiers du Newell's Old Boys, champions en 1988 : Jorge Pautasso et Jorge Theiler.

Ensemble, ils rejoignent le Club Atlético Platense en 1999 puis l'Instituto Atlético Central Córdoba en 2000[6].

Le Paraguay[modifier | modifier le code]

En 2002, Martino part au Paraguay prendre les rênes du Club Libertad. Il y connaît ses premiers succès d'entraîneur, remportant les tournois d'ouverture et de clôture du championnat du Paraguay 2002, et le tournoi de clôture de 2003[6].

Fin 2003, il signe au Cerro Porteño, toujours au Paraguay, club ayant pour objectifs le titre national et la Copa Libertadores. Durant son mandat, le club obtient les tournois d'ouverture et de clôture 2004[6]. Il décide de faire une pause à la fin de cette saison et quitte son poste d'entraîneur.

À l'été 2005, il décide de retrouver un poste et retourne dans son pays natal diriger l'équipe du Colón de Santa Fe lors du tournoi d'ouverture de 2005[7]. Sa période est courte (seulement 6 matchs) et les mauvais résultats le poussent à retourner au Paraguay et au Club Libertad.

Comme lors de ses débuts, il remporte les tournois d'ouverture et de clôture de 2006, atteignant aussi les demi-finales de la Copa Libertadores 2006.

Ces succès amènent la Fédération du Paraguay de football à le nommer sélectionneur de l'équipe du Paraguay de football[8].

Il débute à la tête de la sélection en mars 2007, et en septembre 2009, Martino obtient la qualification pour la Coupe du monde de football de 2010. Le Paraguay parvient jusqu'en quart de finale où il est éliminé de justesse (1-0) par le futur champion du monde, l'Espagne.

En 2011, le Paraguay est finaliste de la Copa América face à l'Uruguay.

Le bilan de Martino en 72 matchs à la tête du Paraguay est de 26 victoires, 24 matchs nuls et 22 défaites.

Newell's Old Boys[modifier | modifier le code]

Gerardo Martino quitte son poste après la Copa América 2011 pour rejoindre le club de son cœur, Newell's Old Boys, avec qui il obtient le titre du tournoi de clôture du championnat d'Argentine en améliorant au passage la qualité du jeu de l'équipe.

FC Barcelone[modifier | modifier le code]

Le 22 juillet 2013, Gerardo Martino trouve un accord pour signer un contrat de deux ans en faveur du FC Barcelone où il remplace Tito Vilanova[9]. Il devient ainsi le quatrième Argentin de l'histoire à entraîner le Barça après Helenio Herrera, Roque Olsen et César Luis Menotti[10].

Il débute sur le banc du Camp Nou le 2 août 2013 lors du Trophée Joan Gamper avec une victoire 8 à 0 sur Santos FC.

Gerardo Martino remporte son premier trophée officiel avec le FC Barcelone le 28 août 2013 lors de la Supercoupe d'Espagne face à l'Atlético de Madrid.

Le 28 septembre 2013, le FC Barcelone signe le meilleur début de championnat de son histoire en ayant remporté ses sept premiers matchs[11]. Le 11 janvier 2014, le club barcelonais obtient le titre honorifique de champion d'hiver avec 50 points (16 victoires, deux nuls, une défaite). Le 17 mai 2014, après la dernière journée de championnat qui voit le Barça terminer à la 2e place derrière l'Atlético Madrid, Martino annonce qu'il quitte le club catalan. Sous ses ordres, Barcelone ne remporte aucun titre majeur (sauf la Supercoupe d'Espagne 2013), ce qui est une première depuis 2008.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Gerardo Martino est marié à María Alejandra Martino avec qui il a deux filles et un fils, prénommé Gerardo, qui joue au football.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Palmarès de joueur[modifier | modifier le code]

Drapeau : Argentine Newell's Old Boys

Palmarès d'entraîneur[modifier | modifier le code]

Drapeau : Paraguay Club Libertad
 
Drapeau : Paraguay Cerro Porteño
 
Drapeau : Argentine Newell's Old Boys
 
Drapeau : Espagne FC Barcelone

Distinctions individuelles[modifier | modifier le code]

  • Entraîneur sud-américain de l'année 2007[12].

Notes et références[modifier | modifier le code]

(es) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en espagnol intitulé « Gerardo Martino » (voir la liste des auteurs)

  1. a et b (es) « Epidemia Leprosa - Los 10 jugadores que más partidos disputaron para Neell's Old Boys » (consulté le 11 mai 2010)
  2. (es) « Fiche de Gerardo Martino » (consulté le 11 mai 2010)
  3. a, b, c et d (es) « Record decada por decada » (consulté le 11 mai 2010)
  4. (en) « Merlion Cup 1984 », RSSSF,‎ 6 novembre 2009 (consulté le 11 mai 2010)
  5. (en) « 1991 matches - Intercontinental (January-Hune) », RSSSF,‎ 5 mars 2006 (consulté le 11 mai 2010)
  6. a, b, c, d et e (es) « Juan Ángel Napout, nuevo presidente de la Asoción Paraguaya de Fútbol », CONMEBOL,‎ 8 février 2007 (consulté le 11 mai 2010)
  7. (es) « Gerardo Martino asumió como DT de Colón de Santa Fe », lanacion.com,‎ 8 mars 2005 (consulté le 11 mai 2010)
  8. (es) « El Tata Martino es el nuevo DT de Paraguay », clarin.com,‎ 8 février 2007 (consulté le 11 mai 2010)
  9. Martino succède à Vilanova sur L'Équipe, 23 juillet 2013
  10. Le Barça officialise l'arrivée de Gerardo Martino, sport.es, 23 juillet 2013
  11. Le Barça de Martino dans l'histoire avec son sept sur sept, sport.es, 28 septembre 2013
  12. (en) « (South) American Coach of the Year 2007 », RSSSF,‎ 6 février 2008 (consulté le 11 mai 2010)