Parti de la Coalition nationale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kok.
Parti de la Coalition nationale
(fi) Kansallinen Kokoomus
(sv) Samlingspartiet
Image illustrative de l'article Parti de la Coalition nationale
Logo officiel
Présentation
Président Alexander Stubb
Fondation 9 décembre 1918
Siège Kansakoulukuja 3 A
Helsinki, Uusimaa (Finlande)
Vice-présidents Anne-Mari Virolainen
Sanni Grahn-Laasonen
Janne Sankelo
Secrétaire Taru Tujunen
Idéologie Centre-droit
Libéralisme, conservatisme, europhilie, atlantisme
Affiliation internationale IDU
Affiliation européenne PPE
Adhérents 40 000
Couleurs bleu foncé
Site web www.kokoomus.fi/
Présidents de groupe
Diète nationale Vacant
Parlement européen Manfred Weber (PPE)
Représentation
Députés
44 / 200
Députés européens
3 / 13

Le Parti de la Coalition nationale (en finnois : Kansallinen Kokoomus, en suédois : Samlingspartiet, Kok) est un parti politique finlandais conservateur et libéral.

Il est l'un des quatre grands partis finlandais, avec le Parti social-démocrate de Finlande (SDP), les Vrais Finlandais (PS) et le Parti du centre (Kesk).

Historique[modifier | modifier le code]

Il est fondé en 1908 sur les bases du Parti Vieux-Finnois, une formation issue du mouvement fennomane. Dès 1918, un de ses membres, Lauri Ingman, est appelé à constituer un gouvernement minoritaire qui ne tiendra que 141 jours. Aux élections de 1919, il s'affirme déjà comme un parti important sur l'échiquier politique en recueillant 15,7 % des voix et 28 députés sur 200 à la Diète nationale, ce qui le place en troisième position.

Lorsque Antti Tulenheimo perd le pouvoir après seulement neuf mois en décembre 1925, il ouvre une très longue période d'absence des conservateurs à la direction du gouvernement, à l'exception de deux courtes période pendant la guerre. Pourtant, Pehr Evind Svinhufvud se fait élire en 1931 à la présidence du pays, mais n'exerce qu'un mandat de six ans. En 1950, le président Juho Kusti Paasikivi, au pouvoir depuis 1946, est réélu pour un six années.

Bien qu'il participe ensuite à plusieurs gouvernements, le Parti de la Coalition nationale doit attendre jusqu'en 1987 pour revenir réellement au pouvoir. Lors des élections législatives de mars, le Kok remporte 23,1 % des voix et 53 députés sur 200, ce qui constitue son record absolu. Sous la direction de Harri Holkeri, il constitue un gouvernement de coalition avec le SDP, notamment.

Dès 1991, Holkeri perd le pouvoir. Les conservateurs siègent en alternance dans l'opposition ou dans la majorité jusqu'en 2011, puisque lors des élections législatives ils virent en tête, permettant à Jyrki Katainen de constituer un cabinet de coalition. À partir des élections européennes de juin 1999, il est systématiquement en tête de ce genre de scrutin.

À l'élection présidentielle de janvier 2012, le candidat du Kok et ex-ministre Sauli Niinistö est largement élu au premier tour, marquant le retour des conservateurs à la présidence après 56 années d'absence. Pour la première fois depuis l'indépendance du pays, la Coalition nationale contrôle les deux postes majeurs de l'exécutif.

Positionnement politique[modifier | modifier le code]

Classé au centre-droit, le Kok développe une idéologie majoritairement conservatrice, libérale, favorable à l'Union européenne et plutôt atlantiste. Toutefois, le parti est plus divers, puisque l'on y trouve des partisans du réformisme social.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

  • (fi) (sv) (en) Kokoomus - Site officiel