Alliance de gauche (Finlande)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Alliance de gauche
(fi) Vasemmistoliitto
(sv) Vänsterförbundet
Image illustrative de l'article Alliance de gauche (Finlande)
Logo officiel
Présentation
Président Paavo Arhinmäki
Fondation 1990
Siège Viherniemenkatu 5 A
FI-00530 Helsinki (Drapeau de la Finlande Finlande)
Organisation de jeunesse Jeunesse de gauche
Union démocratique des pionniers finlandais
Organisation féminine Femmes de gauche
Journal officiel Kansan Uutiset
Idéologie Écosocialisme
Affiliation européenne Alliance de la Gauche verte nordique
Parti de la gauche européenne
Adhérents 10 500 (2011)
Couleurs Rouge et vert
Site web www.vasemmistoliitto.fi
Représentation
Députés
12 / 200
Députés européens
1 / 13
Municipalités
640 / 9 674

L'Alliance de gauche (en finnois, Vasemmistoliitto, Vas. en suédois Vänsterförbundet, vf) est un parti politique finlandais, plus à gauche que le Parti social-démocrate de Finlande. Elle est membre de l'Alliance de la Gauche verte nordique. Le parti est dirigé par Paavo Arhinmäki depuis juin 2009.

L'alliance recueille entre approximativement 6 et 10 % des suffrages. Le parti dispose de 14 députés à l'Eduskunta (le Parlement finlandais).

Histoire[modifier | modifier le code]

Paavo Arhinmäki, président de l'Alliance de gauche.

Le parti a été créé en 1990 à la suite de la fusion du Parti communiste de Finlande (SKP) qui était la plus grosse force, représentant 90 % des forces de l'Alliance à sa fondation, de la Ligue démocratique du peuple finlandais (SKDL) et de la Ligue démocratique des femmes finlandaises (SNDL). Son congrès fondateur s'est tenu en avril 1990 à Helsinki, faisant suite à la « Déclaration d'Avril » par laquelle les trois partis exprimaient la nécessité de créer un nouveau parti qui promouvrait les idéaux de la Révolution française ainsi que la paix et le respect de l'environnement.

La courte histoire du parti a été marquée par des luttes internes, dues à la grande disparité idéologie des membres fondateurs. De nombreux membres ont ainsi rejoint le Parti social-démocrate ou le nouveau Parti communiste de Finlande (Unité) S.K.P.y. En 2005, l'ancien secrétaire du Parti Matti Viialainen crée un groupe visant à promouvoir la fusion entre le Parti social-démocratie et l'Alliance de gauche. À la suite du tollé dans le parti, Matti Viialainen dut quitter le parti en mai 2006.

En 2006, Suvi-Anne Siimes, secrétaire du parti, annonce sa démission du fait de ces luttes internes. Cette démission provoque une crise importante au sein de l'Alliance.

Aux élections européennes de 2009, avec seulement 5,9 % des suffrages exprimés, l'Alliance perd son seul siège d'eurodéputé au profit des démocrates chrétiens, qui profitent de leur alliance avec le parti d'extrême droite des Vrais Finlandais.

Lors des élections européennes de 2014, l'Alliance a amélioré son score par rapport à 2009 en obtenant 9,32% des suffrages exprimés et a ainsi remporté un siège au Parlement européen.

Positionnement politique[modifier | modifier le code]

En dépit de ses origines, l'Alliance tend à rompre avec le communisme. L'image communiste du parti est cependant très ancrée. La ligne politique actuelle de l'Alliance insiste beaucoup sur l'écologie, et notamment sur le lien entre justice sociale et protection de l'environnement.

Présidents[modifier | modifier le code]

Résultats électoraux[modifier | modifier le code]

Élections législatives
Année Députés Votes
1991 19 274 639 10,08 %
1995 22 310 340 11,16 %
1999 20 291 675 10,88 %
2003 19 277 152 9,93 %
2007 17 244 296 8,82 %
2011 14 238 437 8,15 %
    Élections municipales
Année Conseillers Votes
1992 1 319 310 757 11,67 %
1996 1 128 246 597 10,37 %
2000 1 027 219 671 9,88 %
2004 987 228 358 9,56 %
2008 833 224 170 8,78 %
Élections européennes
Année Eurodéputés Votes
1996 2 236 490 10,51 %
1999 1 112 757 9,08 %
2004 1 151 291 9,13 %
2009 0 98 690 5,93 %
    Élections présidentielles
Année Candidat Votes
1994 Claes Andersson 122 820 3,8 %
2000 aucun n/a n/a
2006 a soutenu Tarja Halonen n/a n/a

Pour plus d'information: Politique en Finlande

Source[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]