Politique en Finlande

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Politique en Finlande
Image illustrative de l'article Politique en Finlande

La Finlande est une République démocratique, reposant sur la nouvelle Constitution du 1er mars 2000. Son système politique est très proche du parlementarisme, mais le Président possède des pouvoirs, notamment concernant les affaires étrangères du pays; ainsi, son système politique se révèle à l'équilibre entre le parlementarisme et le régime semi-présidentiel.

Pouvoir exécutif[modifier | modifier le code]

Le Président de la République est élu pour 6 ans au suffrage universel direct. Doté de peu de pouvoirs, il nomme le Premier ministre, qui peut prononcer la dissolution du Parlement et promulguer des lois sur lesquelles il dispose d'un droit de veto. Le conservateur Sauli Niinistö occupe ce poste depuis 2012.

Le Gouvernement est constitué d'une part du Premier ministre, entériné par le Parlement et nommé par le Président de la République, et d'autre part des Ministres nommés par ce dernier. Il fixe la politique de la Nation, a l'initiative des lois et dirige l'administration publique. Jyrki Katainen occupe ce poste depuis le 22 juin 2011.

Pouvoir législatif[modifier | modifier le code]

L'Eduskunta est constitué de 200 députés élus pour quatre ans au scrutin proportionnel. Il investit et censure le Gouvernement, vote les lois et modifie la Constitution. Il était, avant les élections législatives de mars 2007, dominé par le Parti social-démocrate et le Parti du Centre. Le 17 avril 2011, le Parti de la Coalition nationale (Kokoomus) remporte les élections d'une courte tête (44 sièges sur 200), devant les sociaux-démocrates (42 sièges) et les Vrais Finlandais, parti nationaliste de droite, qui remporte 39 sièges, soit 34 de plus qu'en 2007[1]. Le Parti du centre de Mari Kiviniemi est le grand perdant de ces élections en cédant 16 sièges (35 conservés). Les tractations aboutissent le 22 juin 2011 sur la formation d'un nouveau gouvernement de coalition, regroupant six partis (sans les Vrais Finlandais ni le Parti du centre) et dirigé par Jyrki Katainen, le leader du Kokoomus.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]