Parti populaire suédois de Finlande

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir SFP.
Parti populaire suédois
nom en finnois : Suomen ruotsalainen kansanpuolue
nom en suédois : Svenska folkpartiet i Finland
Image illustrative de l'article Parti populaire suédois de Finlande
Logo officiel
Présentation
Chef Carl Haglund
Fondation 1906
Siège Simonsgatan 8 A
00100 Helsingfors (Helsinki)
Idéologie Libéralisme
Affiliation européenne Parti européen des libéraux, démocrates et réformateurs
Affiliation internationale Internationale libérale
Couleurs Bleu, jaune
Site web www.sfp.fi/
Représentation
Députés
9 / 200
Députés européens
1 / 13

Le Parti populaire suédois de Finlande (en suédois, Svenska Folkpartiet i Finland (SFP) ; en finnois Suomen ruotsalainen kansanpuolue RKP, le parti populaire suédois) est un parti politique finlandais qui représente les intérêts de la minorité finlandaise suédophone. Il arrive à obtenir environ 5 % des voix à chaque élection, réunissant la majorité des suédophones. En 2010, il ajoute la mention de Finlande à son nom officiel.

Il a été créé par Axel Lille en 1906 et est un des plus vieux partis finlandais.

Traditionnellement, son sigle s'écrit en minuscules (sfp) en Finlande.

Histoire[modifier | modifier le code]

Il obtenait 7,9 % des voix aux élections législatives en 1945, 4,5 % en 2007 et 4,3 % en 2011. Le parti compte actuellement 9 parlementaires depuis 2007 (sans changement en 2011).

Lors des élections européennes de 2009, le SFP a obtenu 101 389 voix (6,1 %) (+0,4) et un député européen (=), Carl Haglund. Lors des élections suivantes, le SFP obtient 116 747 voix (soit 6,76 %) et conserve son député européen, avec Nils Torvalds qui a remplacé Haglund.

Son dirigeant actuel est Stefan Wallin (auparavant c'était Jan-Erik « Cecco » Enestam (né en 1947) de juin 1998 à 2006). Le président est élu chaque année au congrès du parti.

Le parti a obtenu 8 députés (4,6 %) (sur 200) en 2003, en baisse légère mais constante depuis la Seconde Guerre mondiale. Réunis dans un même groupe avec le député qui représente les îles Åland, les députés du SFP composent le groupe parlementaire suédois au sein du Parlement finlandais. Le chef de ce groupe est Mme Christina Gestrin. En mars 2007, il obtient 9 députés (+1), 126 520 voix, mais seulement 4,5 % des suffrages exprimés. En 2011, il obtient 125 785 voix, soit 4,3 % mais toujours 9 députés.

Dans le gouvernement de coalition, deux ministres représentaient le SFP, le ministre de l'Environnement, Jan-Erik Enestam, l'ancien leader du parti, remplacé par l'actuel depuis 2006, et par la ministre du Budget, Mme Ulla-Maj Wideroos. Il n'a pas été dans l'opposition depuis 1976, ce qui est remarquable pour un petit parti.

Le SFP est présent dans presque toutes les communes qui bordent la côte finlandaise et certaines villes sont dirigées par le SFP seul.

Membre de l'Internationale libérale, c'est un parti pro-européen. Au Parlement européen, il est représenté par Nils Torvalds. C'est un parti membre du Parti européen des libéraux, démocrates et réformateurs.

Idéologie[modifier | modifier le code]

Dirigeants[modifier | modifier le code]

Présidents[modifier | modifier le code]

Autres membres notables[modifier | modifier le code]

Résultats électoraux[modifier | modifier le code]

Élections à l'Eduskunta[modifier | modifier le code]

Année Eurodéputés Votes
1907
24 / 200
12,6 %
1908
24 / 200
12,7 %
1909
25 / 200
12,3 %
1910
26 / 200
13,5 %
1911
26 / 200
13,3 %
1913
25 / 200
13,1 %
1916
21 / 200
11,8 %
1917
21 / 200
10,9 %
1919
22 / 200
12,1 %
1922
25 / 200
12,4 %
1924
24 / 200
12,0 %
1927
23 / 200
12,2 %
1929
24 / 200
11,5 %
1930
20 / 200
10,0 %
1933
21 / 200
10,4 %
1936
21 / 200
10,4 %
1939
18 / 200
9,6 %
1945
14 / 200
7,5 %
1948
13 / 200
7,3 %
1951
14 / 200
7,2 %
1954
12 / 200
6,8 %
1958
13 / 200
6,5 %
1962
13 / 200
6,1 %
1966
11 / 200
5,7 %
1970
11 / 200
5,3 %
1972
9 / 200
5,1 %
1975
9 / 200
4,7 %
1979
9 / 200
4,2 %
1983
10 / 200
4,6 %
1987
12 / 200
5,3 %
1991
11 / 200
5,5 %
1995
11 / 200
5,1 %
1999
11 / 200
5,1 %
2003
8 / 200
4,6 %
2007
9 / 200
4,6 %
2011
9 / 200
4,3 %

Élections européennes[modifier | modifier le code]

Année Eurodéputés Votes
1996
1 / 16
5,75 %
1999
1 / 16
6,77 %
2004
1 / 14
5,7 %
2009
1 / 13
6,09 %
2014
1 / 13
6,76 %

Élections municipales[modifier | modifier le code]

Année Conseillers Votes
1968
754 / 11 856
5,6 %
1972
647 / 11 191
5,2 %
1976
673 / 12 739
4,7 %
1980
676 / 12 777
4,7 %
1984
701 / 12 881
5,1 %
1988
712 / 12 842
5,3 %
1992
664 / 12 571
5,0 %
1996
671 / 12 482
5,5 %
2000
644 / 12 278
5,1 %
2004
636 / 11 966
5,2 %
2008
511 / 10 412
4,7 %
2012
480 / 9 674
4,7 %

Élections présidentielles[modifier | modifier le code]

Année Candidat Votes
1re tour 2e tour
1994 Elisabeth Rehn 22,0 % 46,1 %
2000 Elisabeth Rehn 7,9%
2006 Henrik Lax 1,6%
2012 Eva Biaudet 2,70%

Voir aussi[modifier | modifier le code]