Natation aux Jeux olympiques

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Natation aux Jeux olympiques

Description de l'image  Swimming pictogram.svg.
Description de l'image  Olympic rings.svg.
Généralités
1re apparition Athènes, 1896
Organisateur(s) CIO
Éditions 27e en 2012
Périodicité Tous les 4 ans
Épreuves 34 en 2012 (17 ♀ et 17 ♂)
Crystal Clear app kworldclock.png
pour la dernière compétition voir :
Natation aux Jeux olympiques d'été de 2012

La natation figure au programme des Jeux olympiques d'été depuis la première édition des Jeux olympiques modernes en 1896. Avec l'athlétisme, c'est le sport attribuant généralement le plus de médailles (32 épreuves pour 97 médailles décernées lors des derniers Jeux olympiques). C'est également le sport dont le nombre de participants est le plus élevé aux Jeux avec l'athlétisme. Partageant avec ce dernier une médiatisation et une couverture plus importantes que la plupart des autres sports olympiques, la natation est au centre des attentions durant les compétitions (une dizaine de jours en 2004). Les bassins olympiques sont aussi le lieu de l'avènement de quelques-uns des plus grands sportifs de l'histoire : ainsi l'Américain Michael Phelps, huit fois champion olympique en 2008, est le sportif le plus titré de l'histoire sur les mêmes Jeux olympiques, tous sports confondus. Les performances olympiques en natation sont cependant parfois contestées par les affaires de dopage qui secouent le sport depuis les années 1970.

Historique[modifier | modifier le code]

Si aucune épreuve de natation ne fut organisé durant les Jeux olympiques antiques[1], le sport aquatique est l'un des neuf sports qui figurent au programme des premiers Jeux olympiques de l'ère moderne. En 1896, quatre épreuves sont disputées, la première d'entre elles (le 100 m nage libre) sacrant le Hongrois Alfréd Hajós qui est donc le premier champion olympique en natation de l'histoire. L'épreuve disputée en mer, le nageur hongrois est le premier à regagner la côte. Lors des premiers J.O. ont lieu certaines épreuves curieuses ne figurant plus au programme olympique comme le 100 m pour marins, la nage sous l'eau ou le 200 m course d'obstacles. Ces épreuves se déroulent pour la première fois dans une piscine en 1908 à Londres. Longue de 100 mètres et large de 17 mètres[2], elle fut construite sur la pelouse du White City Stadium qui accueillit également les épreuves d'athlétisme. Auparavant, la baie de Kéa en 1896, la Seine en 1900[3] et un lac en 1904 accueillent les événements olympiques aquatiques.

À partir de 1908, une réunion entre pays abouti à la création de la Fédération internationale de natation dont le but est la réglementation et l'uniformisation des épreuves[4]. Elle permet l'abandon de certaines épreuves et la fixation des règles sur les styles de nage, la piscine olympique, et le chronométrage. Celui-ci devient automatique en 1932 lors des Jeux olympiques de Los Angeles et mesure les temps jusqu'au centième[5].

Malgré l'opposition de certains responsables, Pierre de Coubertin en tête, des épreuves féminines sont organisées pour la première fois en 1912. L'Australienne Fanny Durack, victorieuse du 100 m nage libre, devient la première championne olympique de natation.

Limitées à moins d'une dizaine jusqu'en 1964, le nombre d'épreuves passe à une quinzaine en 1968. Une nouvelle épreuve, le 10 km en eau libre, s'ajoutera aux seize déjà existantes lors des Jeux de Pékin en 2008. Il y a aujourd'hui autant d'épreuves masculines que féminines, lesquelles épreuves sont disputées dans quatre styles de nage : la nage libre (le crawl étant majoritairement adopté depuis les années 1920), le papillon, le dos crawlé et la brasse. Ces quatre styles sont complétés par des épreuves individuelles utilisant les 4 styles de nage (désignées sous la forme 200 ou 400 mètres 4 nages) ainsi que par des relais de quatre nageurs (disputés en nage libre ou en quatre nages).

Règlements[modifier | modifier le code]

Aujourd'hui, chaque épreuve se déroule dans une piscine dite olympique, longue de 50 m et large de 25 m. Huit couloirs de 2,50 m permettent aux nageurs d'évoluer dans un bassin chauffé à 25 °C (sources : document FINA).

Liste des épreuves[modifier | modifier le code]

Hommes[modifier | modifier le code]

Détail des épreuves masculines figurant ou ayant figuré au programme des Jeux olympiques par édition
Épreuve 96 00 04 08 12 20 24 28 32 36 48 52 56 60 64 68 72 76 80 84 88 92 96 00 04 08 12 Années
50 mètres nage libre X X X X X X X X 8
100 mètres de nage libre X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X 26
200 mètres nage libre X X X X X X X X X X X X X X 14
400 mètres nage libre X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X 25
1500 mètres nage libre X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X 25
100 mètres brasse X X X X X X X X X X X X 12
200 mètres brasse X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X 23
100 mètres dos X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X 24
200 mètres dos X X X X X X X X X X X X X X 14
100 mètres papillon X X X X X X X X X X X X 11
200 mètres papillon X X X X X X X X X X X X X X X 15
200 mètres quatre nages X X X X X X X X X X 10
400 mètres quatre nages X X X X X X X X X X X X X 12
Relais 4 × 100 m nage libre X X X X X X X X X X X 11
Relais 4 × 200 m nage libre X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X 24
Relais 4 × 100 m 4 nages X X X X X X X X X X X X X X 14
10 km en eau libre X X 2
Anciennes épreuves
500 mètres nage libre X 1
880 verges nage libre X 1
1000 mètres nage libre X 1
1200 mètres nage libre X 1
4000 mètres nage libre X 1
400 mètres brasse X X X 3
Relais 4 × 50 verges nage libre X 1
200 mètres par équipes X 1
200 m course d'obstacles X 1
Nage sous l'eau X 1
100 mètres pour marins X 1
Épreuve 96 00 04 08 12 20 24 28 32 36 48 52 56 60 64 68 72 76 80 84 88 92 96 00 04 08 12 Années
Nombre d'épreuves 4 7 9 6 7 7 6 6 6 6 6 6 7 8 10 15 15 13 13 15 16 16 16 16 16 17 17
Épreuve disputée en verges et non en mètres

Femmes[modifier | modifier le code]

Détail des épreuves féminines figurant ou ayant figuré au programme des Jeux olympiques par édition
Épreuve 96 00 04 08 12 20 24 28 32 36 48 52 56 60 64 68 72 76 80 84 88 92 96 00 04 08 12 Années
50 mètres nage libre X X X X X X X 7
100 mètres nage libre X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X 23
200 mètres nage libre X X X X X X X X X X X X 12
400 mètres nage libre X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X 21
800 mètres nage libre X X X X X X X X X X X X 12
100 mètres dos X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X 21
200 mètres dos X X X X X X X X X X X X 12
100 mètres brasse X X X X X X X X X X X X 12
200 mètres brasse X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X 21
100 mètres papillon X X X X X X X X X X X X X X X 15
200 mètres papillon X X X X X X X X X X X X 12
200 mètres quatre nages X X X X X X X X X X 10
400 mètres quatre nages X X X X X X X X X X X X X 13
Relais 4 × 100 m nage libre X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X 23
Relais 4 × 200 m nage libre X X X X X 5
Relais 4 × 100 m 4 nages X X X X X X X X X X X X X X 14
10 km en eau libre X X 2
Anciennes épreuves
300 mètres nage libre X 1
Nombre d'épreuves 0 0 0 0 2 3 5 5 5 5 5 5 6 7 8 14 14 13 13 14 15 15 16 16 16 17 17 -

Records[modifier | modifier le code]

Records de médailles[modifier | modifier le code]

Nageurs les plus médaillés aux Jeux olympiques (au moins 4 titres olympiques)
# Nageur Jeux olympiques médaille d'or médaille d'argent médaille de bronze Total
1 Drapeau : États-Unis USA - Michael Phelps 2004-2012 18 2 2 22
2 Drapeau : États-Unis USA - Mark Spitz 1968-1972 9 1 1 11
3 Drapeau : États-Unis USA - Jenny Thompson 1992-2004 8 3 1 12
4 Drapeau : États-Unis USA - Matt Biondi 1984-1992 8 2 1 11
5 Drapeau : Allemagne de l'Est GDR - Kristin Otto 1988 6 0 0 6
5 Drapeau : États-Unis USA - Amy Van Dyken 1996-2000 6 0 0 6
6 Drapeau : États-Unis USA - Ryan Lochte 2004-2012 5 3 3 11
7 Drapeau : États-Unis USA - Gary Hall Jr. 1996-2004 5 3 2 10
8 Drapeau : Australie AUS - Ian Thorpe 2000-2004 5 3 1 9
9 Drapeau : États-Unis USA - Aaron Peirsol 2000-2008 5 2 0 7
10 Drapeau : Hongrie HUN - Krisztina Egerszegi 1988-1996 5 1 1 7
11 Drapeau : États-Unis USA - Don Schollander 1964-1968 5 1 0 6
12 Drapeau : États-Unis USA - Johnny Weissmuller1 1924-1928 5 0 0 5
13 Drapeau : Russie RUS - Alexander Popov 1992-2000 4 5 0 9
14 Drapeau : États-Unis USA - Dara Torres 1984-2008 4 4 4 12
15 Drapeau : Australie AUS - Dawn Fraser 1956-1964 4 4 0 8
15 Drapeau : Allemagne de l'Est GDR - Kornelia Ender 1972-1976 4 4 0 8
17 Drapeau : Allemagne de l'Est GDR - Roland Matthes 1968-1976 4 2 2 8
17 Drapeau : Pays-Bas NED - Inge de Bruijn 2000-2004 4 2 2 8
19 Drapeau : États-Unis USA - Charles Daniels 1904-1908 4 1 2 7
20 Drapeau : Australie AUS - Murray Rose 1956-1960 4 1 1 6
21 Drapeau : États-Unis USA - John Naber 1976 4 1 0 5
22 Drapeau : États-Unis USA - Janet Evans 1988-1992 4 1 0 5
22 Drapeau : Ukraine UKR - Yana Klochkova 2000-2004 4 1 0 5
24 Drapeau : États-Unis USA - Jon Olsen 1992-1996 4 0 1 5
25 Drapeau : URSS URS - Vladimir Salnikov 1980-1988 4 0 0 4
25 Drapeau : Hongrie HUN - Tamás Darnyi 1988-1992 4 0 0 4
1 Johnny Weissmuller a également remporté une médaille de bronze en water polo
En italique, les nageurs encore en activité

Records olympiques[modifier | modifier le code]

Sont indiqués dans ce tableau les records des disciplines figurant au programme olympique lors des Jeux olympiques d'été de 2008[6] (sauf les épreuves en eau libre qui apparaîtront pour la première fois lors de cet événement).

Hommes[modifier | modifier le code]

Records olympiques masculins en natation après les XXe Jeux olympiques organisés en 2012 à Londres [7]
Discipline Temps Nom Nationalité[8] Date Localisation Information
50 m nage libre 21 s 30 César Cielo Drapeau du Brésil Brésil 16 août 2008 Pékin, Chine Réalisé en finale
100 m nage libre 47 s 05 Eamon Sullivan Drapeau de l'Australie Australie 13 août 2008 Pékin, Chine Réalisé en ½ finale
200 m nage libre 1 min 42 s 96 Michael Phelps Drapeau des États-Unis États-Unis 12 août 2008 Pékin, Chine Record du monde, en finale
400 m nage libre 3 min 40 s 14 Sun Yang Drapeau de la République populaire de Chine Chine 28 juillet 2012 Londres, Royaume-Uni Réalisé en finale
1 500 m nage libre 14 min 31 s 02 Sun Yang Drapeau de la République populaire de Chine Chine 4 août 2012 Londres, Royaume-Uni Réalisé en finale
100 m dos 52 s 16 Matthew Grevers Drapeau des États-Unis États-Unis 30 juillet 2012 Londres, Royaume-Uni Réalisé en finale
200 m dos 1 min 53 s 41 Tyler Clary Drapeau des États-Unis États-Unis 2 août 2012 Londres, Royaume-Uni Réalisé en finale
100 m brasse 58 s 46 Cameron van der Burgh Drapeau de l'Afrique du Sud Afrique du Sud 29 juillet 2012 Londres, Royaume-Uni Record du monde, en finale
200 m brasse 2 min 7 s 28 Dániel Gyurta Drapeau de la Hongrie Hongrie 1er août 2012 Londres, Royaume-Uni Record du monde, en finale
100 m papillon 50 s 58 Michael Phelps Drapeau des États-Unis États-Unis 16 août 2008 Pékin, Chine Réalisé en finale
200 m papillon 1 min 52 s 03 Michael Phelps Drapeau des États-Unis États-Unis 13 août 2008 Pékin, Chine Record du monde, en finale
200 m 4 nages 1 min 54 s 23 Michael Phelps Drapeau des États-Unis États-Unis 15 août 2008 Pékin, Chine Record du monde, en finale
400 m 4 nages 4 min 3 s 84 Michael Phelps Drapeau des États-Unis États-Unis 10 août 2008 Pékin, Chine Réalisé en finale
4 × 100 m nage libre 3 min 8 s 24 Michael Phelps (47 s 51)
Garrett Weber-Gale (47 s 02)
Cullen Jones (47 s 65)
Jason Lezak (46 s 06)
Drapeau des États-Unis États-Unis 11 août 2008 Pékin, Chine Record du monde, en finale
4 × 200 m nage libre 6 min 58 s 56 Michael Phelps (1 min 43 s 31)
Ryan Lochte (1 min 44 s 28s)
Ricky Berens (1 min 46 s 29)
Peter Vanderkaay (1 min 44 s 68)
Drapeau des États-Unis États-Unis 13 août 2008 Pékin, Chine Record du monde, en finale
4 × 100 m 4 nages 3 min 29 s 34 Aaron Peirsol (53 s 16)
Brendan Hansen (59 s 27)
Michael Phelps (50 s 15)
Jason Lezak (46 s 76)
Drapeau des États-Unis États-Unis 17 août 2008 Pékin, Chine Record du monde, en finale

Femmes[modifier | modifier le code]

Records olympiques féminins en natation après les XXe Jeux olympiques organisés en 2012 à Londres [9]
Discipline Temps Nom Nationalité[8] Date Localisation Information
50 m nage libre 24 s 05 Ranomi Kromowidjojo Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 4 août 2012 Londres, Royaume-Uni Réalisé en finale
100 m nage libre 53 s 00 Ranomi Kromowidjojo Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 2 août 2012 Londres, Royaume-Uni Réalisé en finale
200 m nage libre 1 min 53 s 61 Allison Schmitt Drapeau des États-Unis États-Unis 31 juillet 2012 Londres, Royaume-Uni Réalisé en finale
400 m nage libre 4 min 1 s 45 Camille Muffat Drapeau de la France France 29 juillet 2012 Londres, Royaume-Uni Réalisé en finale
800 m nage libre 8 min 14 s 10 Rebecca Adlington Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni 16 août 2008 Pékin, Chine Record du monde, en finale
100 m dos 58 s 33 Missy Franklin Drapeau des États-Unis États-Unis 30 juillet 2012 Londres, Royaume-Uni Réalisé en finale
200 m dos 2 min 4 s 06 Missy Franklin Drapeau des États-Unis États-Unis 3 août 2012 Londres, Royaume-Uni Record du monde, en finale
100 m brasse 1 min 5 s 17 Leisel Jones Drapeau de l'Australie Australie 12 août 2008 Pékin, Chine Réalisé en finale
200 m brasse 2 min 19 s 59 Rebecca Soni Drapeau des États-Unis États-Unis 2 août 2012 Londres, Royaume-Uni Record du monde, réalisé en finale
100 m papillon 55 s 98 Dana Vollmer Drapeau des États-Unis États-Unis 29 juillet 2012 Londres, Royaume-Uni Record du monde, réalisé en finale
200 m papillon 2 min 4 s 06 Jiao Liuyang Drapeau de la République populaire de Chine Chine 1er août 2012 Londres, Royaume-Uni Réalisé en finale
200 m 4 nages 2 min 7 s 57 Ye Shiwen Drapeau de la République populaire de Chine Chine 31 juillet 2012 Londres, Royaume-Uni Réalisé en finale
400 m 4 nages 4 min 28 s 43 Ye Shiwen Drapeau de la République populaire de Chine Chine 28 juillet 2012 Londres, Royaume-Uni Record du monde, en finale
4 × 100 m nage libre 3 min 33 s 15 Alicia Coutts (53 s 90)
Cate Campbell (53 s 19)
Brittany Elmslie (53 s 31)
Melanie Schlanger (52 s 65)
Drapeau de l'Australie Australie 28 juillet 2012 Londres, Royaume-Uni Réalisé en finale
4 × 200 m nage libre 7 min 42 s 92 Missy Franklin (1 min 55 s 96)
Dana Vollmer (1 min 56 s 02)
Shannon Vreeland (1 min 56 s 85)
Allison Schmitt (1 min 54 s 09)
Drapeau des États-Unis États-Unis 1er août 2012 Londres, Royaume-Uni Réalisé en finale
4 × 100 m 4 nages 3 min 52 s 05 Missy Franklin (58 s 50)
Rebecca Soni (1 min 04 s 82)
Dana Vollmer (55 s 48)
Allison Schmitt (53 s 25)
Drapeau des États-Unis États-Unis 4 août 2012 Londres, Royaume-Uni Record du monde, en finale

Tableau des médailles[modifier | modifier le code]

Tableau effectif après les XXXe Jeux olympiques organisés en 2012 à Londres.

Rang Pays CNO Or
médaille d'or
Argent
médaille d'argent
Bronze
médaille de bronze
Total Hommes Femmes
médaille d'or médaille d'argent médaille de bronze T médaille d'or médaille d'argent médaille de bronze T
1 Drapeau des États-Unis États-Unis USA 214 245 120 480 127 91 63 281 87 64 57 208
2 Drapeau d'Australie Australie AUS 56 54 58 168 31 31 36 98 25 23 22 70
3 Drapeau d'Allemagne de l'Est Allemagne de l'Est GDR 38 32 22 92 6 7 5 18 32 25 17 74
4 Drapeau de Hongrie Hongrie HUN 23 23 17 63 13 17 12 42 10 6 5 21
5 Drapeau du Japon Japon JPN 20 21 21 62 16 18 15 49 4 3 6 13
6 Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas NED 18 17 18 53 4 2 4 10 14 15 14 43
7 Drapeau de Grande-Bretagne Grande-Bretagne GBR 15 22 28 65 9 12 14 35 6 10 14 30
8 Drapeau d'Allemagne Allemagne GER 13 18 29 60 9 7 13 29 4 11 16 31
9 Drapeau Union soviétique URS 12 21 26 59 9 14 18 41 3 7 8 18
10 Drapeau de Suède Suède SWE 8 14 13 35 8 10 10 28 0 4 3 7
11 Drapeau de France France FRA 8 13 18 39 6 8 13 27 2 5 5 12
12 Drapeau de Chine Chine CHN 7 15 5 27 0 1 0 1 7 14 5 26
13 Drapeau du Canada Canada CAN 7 13 20 40 6 7 10 23 1 6 10 17
14 Drapeau Équipe unifiée EUN 6 3 1 10 5 3 0 8 1 0 1 2
15 Drapeau de Russie Russie RUS 5 5 5 15 4 4 5 13 1 1 0 2
16 Drapeau d'Italie Italie ITA 4 4 9 17 3 1 7 11 1 3 2 6
17 Drapeau d'Afrique du Sud Afrique du Sud RSA 4 2 6 12 1 2 1 4 3 0 5 8
18 Drapeau d'Ukraine Ukraine UKR 4 2 1 7 0 1 1 2 4 1 0 5
19 Drapeau d'Allemagne de l'Ouest Allemagne de l'Ouest FRG 3 5 14 22 3 4 7 14 0 1 7 8
20 Drapeau de Roumanie Roumanie ROU 3 2 4 9 0 0 1 1 3 2 3 8
21 Drapeau d'Irlande Irlande IRL 3 0 1 4 0 0 0 0 3 0 1 4
22 Drapeau du Danemark Danemark DEN 2 5 5 12 0 2 1 3 2 3 4 9
23 Drapeau du Zimbabwe Zimbabwe ZIM 2 4 1 7 0 0 0 0 2 4 1 7
24 Drapeau Australasie ANZ 2 3 3 8 1 2 3 6 1 1 0 2
25 Drapeau de Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande NZL 2 1 3 6 2 1 2 5 0 0 1 1
26 Drapeau d'Autriche Autriche AUT 1 6 5 12 1 6 3 10 0 0 2 2
27 Drapeau Équipe unifiée d’Allemagne EUA 1 5 6 12 0 4 2 6 1 1 4 6
28 Drapeau du Brésil Brésil BRA 1 3 7 11 1 3 7 11 0 0 0 0
29 Drapeau de Grèce Grèce GRE 1 3 3 7 1 3 3 7 0 0 0 0
30 Drapeau de Pologne Pologne POL 1 3 2 6 0 1 1 2 1 2 1 4
31 Drapeau de Belgique Belgique BEL 1 1 2 4 1 1 1 3 0 0 1 1
Drapeau du Costa Rica Costa Rica CRC 1 1 2 4 0 0 0 0 1 1 2 4
33 Drapeau d'Argentine Argentine ARG 1 1 1 3 1 0 0 1 0 1 1 2
Drapeau de Bulgarie Bulgarie BUL 1 1 1 3 0 0 0 0 1 1 1 3
35 Drapeau Yougoslavie YUG 1 1 0 2 0 0 0 0 1 1 0 2
Drapeau de Corée du Sud Corée du Sud KOR 1 1 0 2 1 1 0 2 0 0 0 0
37 Drapeau d'Espagne Espagne ESP 1 0 3 4 1 0 2 3 0 0 1 1
38 Drapeau du Mexique Mexique MEX 1 0 1 2 1 0 0 1 0 0 1 1
Drapeau du Suriname Suriname SUR 1 0 1 2 1 0 1 2 0 0 0 0
40 Drapeau de Tunisie Tunisie TUN 1 0 0 1 1 0 0 1 0 0 0 0
41 Drapeau de Slovaquie Slovaquie SVK 0 2 0 2 0 0 0 0 0 2 0 2
42 Drapeau de Finlande Finlande FIN 0 1 3 4 0 1 3 4 0 0 0 0
43 Drapeau de Cuba Cuba CUB 0 1 1 2 0 1 1 2 0 0 0 0
Drapeau de Norvège Norvège NOR 0 1 1 2 0 1 0 1 0 0 1 1
45 Drapeau de Croatie Croatie CRO 0 1 0 1 0 1 0 1 0 0 0 0
Drapeau de Serbie Serbie SRB 0 1 0 1 0 1 0 1 0 0 0 0
Drapeau de Slovénie Slovénie SLO 0 1 0 1 0 0 0 0 0 1 0 1
48 Drapeau des Philippines Philippines PHI 0 0 2 2 0 0 2 2 0 0 0 0
49 Drapeau de Suisse Suisse SUI 0 0 1 1 0 0 1 1 0 0 0 0
Drapeau de Trinité-et-Tobago Trinité-et-Tobago TRI 0 0 1 1 0 0 1 1 0 0 0 0
Drapeau du Venezuela Venezuela VEN 0 0 1 1 0 0 1 1 0 0 0 0
Total 490 486 492 1468 270 268 270 808 220 218 222 660

Le dopage dans les bassins olympiques[modifier | modifier le code]

En 1972, l'Américain Rick DeMont, alors âgé de 16 ans, est disqualifié pour dopage alors qu'il avait remporté l'épreuve du 400 m nage libre[10]. Il devient le premier nageur exclu pour fait de dopage[11]. Pourtant, la suspicion ne fait que débuter et les contrôles antidopage, officialisés depuis 1968, vont désormais se multiplier. En effet, à partir des Jeux olympiques de Montréal en 1976 et jusqu'en 1988 à Séoul, les nageuses est-allemandes établissent une hégémonie sur les podiums et s'approprient bon nombre de records du monde. Malgré les soupçons et les accusations, il faut attendre les années 1990 et la chute du communisme à l'Est pour assister à des révélations et le début d'une enquête de grande envergure lancée par le gouvernement allemand. Rapidement, celle-ci met en évidence les pratiques dopantes dans tous les sports et en particulier dans la natation qui est sujette à une véritable entreprise de dopage organisé par l'État[12].

Il est rapidement établi que les nageuses est-allemandes subissaient des injections régulières de testostérone[13]. Ainsi, quelques nageuses ont avoué les pratiques de dopage (comme Petra Schneider, ou Ute Geweniger[14]), d'autres ont entamé des poursuites judiciaires pour obtenir des dédommagements à cause des problèmes de santé provoqués par les effets secondaires du dopage. Ces grands procès s'ouvrent à partir de 1998, au cours desquels sont jugés entraîneurs et responsables du sport est-allemand de l'époque[15]. Malgré les condamnations judiciaires, les records et les médailles ne sont toujours pas annulés et de nombreux nageurs ont porté l'affaire en justice pour obtenir la récupération des médailles de la RDA dont les nageurs étaient tous dopés selon les révélations apportées par les investigations.

En effet, dès 1994, le quotidien allemand Berliner Zeitung révèle dans ses colonnes, par le biais de Werner Franke, professeur en biochimie chargé de l'enquête sur les archives de la Stasi, que les nageurs est-allemands engagés dans les compétitions internationales étaient tous dopés. Ainsi, les analyses urinaires de Kristin Otto, sextuple championne olympique aux Jeux de Séoul en 1988, révèlent des taux supérieurs à trois fois la limite d'un test positif selon le magazine américain Swimming World[16].

La fin de vingt années de pratique de dopage au sein de la natation est-allemande n'a pour autant pas arrêté la suspicion. Durant les années 1990, les performances de la natation chinoise et les affaires de dopage concernant des nageurs médaillés olympiques (l'Irlandaise Michelle Smith par exemple) ne cessent de raviver le spectre du dopage.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Origines de la natation aux Jeux olympiques, site officiel de l'équipe olympique canadienne de natation.
  2. Charpentier - Boissonnade, La Grande Histoire des Jeux olympiques, 1999, page 69.
  3. Les Jeux olympiques de 1900, croisiere-paris.com.
  4. La natation, sport olympique depuis 1896, site officiel du CIO.
  5. Page des Jeux olympiques de 1932, site officiel du CIO.
  6. (en) Liste des disciplines olympiques concernant la natation, site officiel du CIO.
  7. (en) [PDF] Current Olympics Records, site officiel du Comité international olympique (dernière mise à jour : 21 août 2004).
  8. a et b Les nationalités indiquées sont celles que les nageurs et nageuses avaient lors de leur performance.
  9. (en) [PDF] Current Olympics Records, site officiel du Comité international olympique (dernière mise à jour : 21 août 2004).
  10. Dopage et Jeux olympiques.
  11. Charpentier - Boissonnade, La Grande Histoire des Jeux olympiques, 1999, page 418.
  12. « La RDA aurait pratiqué un dopage d'États systématique », article de L'Humanité, 18 avril 1997.
  13. Charpentier - Boissonnade, La Grande Histoire des Jeux olympiques, 1999, page 838.
  14. « Petra Schneider veut faire annuler son record », dopage.com.
  15. sport.fr.
  16. « Kristin Otto mise en cause », archives en ligne du quotidien français L'Humanité, 7 décembre 1994.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]